Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

emi004
Messages : 14
Enregistré le : 15 févr. 2010, 08:29

Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par emi004 » 26 mars 2010, 19:10

J'avoue que ça fait un peu prétentieux de parler de ça, mais je sais que le but de ce forum est justement de venir discuter sans se soucier des jugements.

Depuis le début de cette mauvaise période et depuis les diagnostics, j'ai l'impression que personne ne me comprends (même les psy). Oui je suis Anxieuse, mais je ne me reconnais pas à 100% dans le TAG. Dépressive, ok, mais en même temps j'ai réussis à sortir tous les jours (ou presque), je fais du sport, etc.

Me questionnant toujours, j'ai probablement dépensé des centaines de $ en livres. Aujourd'hui je suis tombée sur le livre suivant : Trop intelligent pour être heureux (adulte surdoué) de Jeanne Siaud-Facchin. Je m'y retrouve de A à Z (bien que je suis loin de me prendre pour une génie). De l'enfant de l'âge de 2 ans à aujourd'hui, tout y est : questionnements précoces sur la vie, la mort, pourquoi... (dès l'âge de 2 ans), lucidité pour le monde, peur pour les autres. Ensuite, l'ennui à l'école jusqu'à l'ennui existentiel. J'ai eu une bonne période qui représente la majeure partie de ma vie jusqu'à présent, mais je me suis occupée à en perdre la tête pour ne pas penser. Impatience, hyperactivité (cérébrale), envie d'arrêter ses pensées, son cerveau, hypersensibilité (ressentir les problèmes des autres et vouloir à tout prix les aider), immense solitude (même bien entourer, sentir que nous sommes les seules à se questionner ainsi, les seuls dans notre monde), besoin que tout ait un sens (comprendre l'incompréhensible), hyperconcientisation, recherche du monde idéal perdu, etc.

C'est la première fois que je me retrouve comme ça. Avez-vous déjà entendu parlé de ça?? J'ai l'impression que c'est assez contreversé. Qu'en pensez-vous?

Au début ça m'a fait du bien. Maintenant, je panique un peu (évidement). Le livre n'offre pas beaucoup de solution. Je vais en parler à ma psy et médecin, ils pourront peut-être valider ou infirmer ceci...

Merci et bonne soirée

Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Continental_Ka » 26 mars 2010, 19:27

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:37, modifié 1 fois.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?

emi004
Messages : 14
Enregistré le : 15 févr. 2010, 08:29

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par emi004 » 26 mars 2010, 19:47

Merci de ton avis! C'est justement pourquoi je suis venue écrire ici.
Il y a d'autres auteurs et recherches sur le sujet. Ils se fient sur des tests, tel QI et WAIS (adulte).

Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Continental_Ka » 26 mars 2010, 20:03

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:38, modifié 5 fois.

Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Jeff » 27 mars 2010, 06:56

Bonjour Emi004,

comment as-tu fais pour savoir que tu étais surdoué? En tout cas, j'ai déjà prétendu que j'étais surdoué à mon psychiatre à cause de la maladie sur un high où on se prend pour un autre.

T'aurais dû voir la face du psy et qu'est-ce qu'il a dit.

Il était complètement découragé devant mon délire mégalomaniaque.

Il a dit un seul mot:

- Surdoué...

il n'a pas complété sa phrase verbalement mais à voir ses grimaces de singes simultanément, ça voulait dire genre:

- Surdoué, mon cul...

C'était vraiment drôle. :lol: :lol: :lol:

Jeff

Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par kayaka » 27 mars 2010, 10:40

:?:
Modifié en dernier par kayaka le 04 juil. 2010, 08:58, modifié 1 fois.
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.

emi004
Messages : 14
Enregistré le : 15 févr. 2010, 08:29

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par emi004 » 27 mars 2010, 11:28

Je vous comprends tout a fait. J'avoue que de qualifier quelqu'un de surdoué est plutôt délicat. Je n'ai moi même pas passé les tests et je ne pense pas le faire non plus. Je n'aime pas non plus les étiquettes!

Ceci étant dit, je suis tout de même contente d'avoir mis la main sur ce livre pour la simple raison qu'il décrit exactement comment je me sens. Je me sens tellement isolée et incapable de bien expliquer mon mal de vivre. Le titre du livre pourrait très bien être : anxiété et hypersensibilité, je m'y serais reconnue autant. Peut-être que je ne fais pas les bonnes choses en lisant plein de trucs. Je cherche un déclic, quelque chose qui m'aidera enfin, qui fera du sens pour moi, qui pourra me permettre de comprendre que la vie en vaut la peine...

Merci pour vos commentaires!

Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Continental_Ka » 27 mars 2010, 13:12

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:38, modifié 1 fois.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Cabotine » 27 mars 2010, 18:56

Voici un sujet intéressant!

Alors pour commencer, des surdoués il y en a. On sait depuis toujours que certains enfants naissent avec une franche longueur d'avance sur les autre. Il existe des enfants qui savent lire et compter (et apprennent par eux-mêmes) à un âge très précoce. On a des musiciens qui apprennent à jouer d'un instrument très jeune, avec leur seule oreille comme professeur. J'ai vu sur youtube un truc débile: une petite chinoise, devant des dizaines de spectateurs, fait un cube rubik au grand complet. Elle a 3 ans. Je fais moi-même le cube rubik et je vous assure que la fillette sait ce qu'elle fait et qu'à cet âge, ben il faut être vachement surdoué.

Alors des petits génies, il en pousse et depuis toujours: Aristote, Léonard de Vinci, Beethoven, Einstein...

Il est évident que l'intelligence varie d'un humain à l'autre.. Parcontre, les testes de QI, faut pas trop leur donner crédit: ils sont basés sur des connaissances générales et ne tiennent pas compte des différentes sortes d'intelligences. Il s'agit surtout de logique et de math. Or, une personne qui n'est pas bonne en math peut très bien performer dans une autre discipline! Et puis c'est aussi culturel: les tests de QI ont été inventés par des Blancs pour des Blancs. Une personne qui vient d'Afrique et qui n'a pas la même culture générale ni le même raisonnement, sans pour autant être moins intelligente, ne réussira peut-être pas le test comme un Nord-Américain le ferait.

Et puis le DSM-IV, d'après moi il ne faut pas s'y fier non plus, surtout en ce qui a trait aux troubles. Aujourd'hui, il y a des troubles pour absolument tout, ce qui fait de ce manuel un ouvrage tellement généraliste que n'importe qui peut s'y reconnaître à un moment ou à un autre, exactement comme l'horoscope. Ça me déplaît parce que les psychiatres et psychologues tentent par tout les moyens de comprendre l'esprit humain au grand complet. Quand j'étais jeune, j'étais extraordinairement lunatique. Je tombais dans la lune constamment. Alors j'ai été taggée de ''miss dans la lune''. Aujourd'hui, on aurait dit à ma mère que ce n'est pas normal, que c'est un trouble et qu'il faut, bien sûr, le soigner avec des médicaments. Déficit de l'attention. Maladie, anormalité. Mais attendez, j'y pense! Je suis écrivain moi! C'était peut-être normal que je sois dans la lune étant jeune, au moment où mon imaginaire s'est forgé, me fournissant les outils aujourd'hui pour exercer mon métier.

La philosophie existe depuis des millénaires, depuis toujours on se pose des questions sur ce qui nous entoure et sur le comment des choses. La spiritualité est un moyen de répondre à ces questions, c'est pourquoi la religion est tant à la mode chez les humains. Face à l'existence, nous sommes un peu démunis car tout ceci dépasse notre entendement. Ça fait peur. Alors la majorité des gens choisissent de ne pas se poser de questions et passent leur vie à croire en diverses doctrines. À l'époque ce fut le christianisme et maintenant c'est la science. Le pire avec les pro-science, c'est qu'ils dénigrent le plus souvent toute autre forme de pensée ou champs d'étude, telles que la philosophie et la métaphysique, ou encore le paranormal. Il est bon de savoir que la spiritualité est un atout dans la recherche du bonheur.

Emi: se poser ce genre de grandes questions-là fait peur, parce qu'elles sont sans réponses. Moi aussi j'ai profondément angoissé au cours de certaines réflexions existentielles. Ceux qui osent réfléchir par eux-mêmes ne sont pas plus intelligents que les autres, ils sont peut-être plus ouverts d'esprit, plus lucides... Tout le monde peut faire pareil. Mais il y en a qui se refusent à le faire parce que ça les rends insécures, ils perdent leurs repères. Ils préféreront donc croire à fond en un dieu quelconque (ou toute autre forme de doctrine) et cesseront de chercher un sens à l'existence. Je crois qu'il y a du bon dans ce livre, mais la piste n'est pas la bonne. Ce n'est pas une question d'intelligence. Parcontre, il est vrai que la nature cruelle de notre monde est susceptible de blesser les plus sensibles, l'impuissance générée par l'ampleur du désastre planétaire est suffisante pour faire sombrer dans la dépression n'importe qui qui prend la peine de se conscientiser et de réfléchir à ça. Mais ça, c'est une autre discussion que je ne partirai pas ici. La dépression vient quand tu es TROP conscient.
No human

Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Adulte surdoué, trop intelligent pour être heureux...

Message par Jeff » 28 mars 2010, 08:59

Bonjour,

je vous rejoins dans tout ce que vous dites. J'ai une question que peut être quelqu'un connais la réponse.

Est-ce qu'il y'a des psychiatres surdoués qui sont spécialisés dans le traitement des surdoués au Québec? J'aurais besoin d'un petit coup de pouce pour faire avancé mon traitement. Je feel pas trop pour faire des spectacles de marionnettes pour expliquer ma situation à mes thérapeutes actuelles. Je suis tanné et épuisé de jouer au tata après cinq ans de pure niaisage.

Jeff

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités