comment ca se passe en psychiatrie

Répondre
Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

comment ca se passe en psychiatrie

Message par kayaka »

Je vous laisse un site internet. Il s'agit de capsules qui ont été tournées à l'hopitale Lafontaine. C'est intéressant; http://www.cle56.com" onclick="window.open(this.href);return false;.

Est-ce la réalité :?:

kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.
Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Continental_Ka »

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:42, modifié 1 fois.
Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Cabotine »

Je les ais vues ces capsules et je pense que c'est un portrait assez proche de la vérité. Seulement, on ne voit pas d'interventions plus musclées ni de cas d'isolement comme ça peut arriver dans ce genre d'établissements.. J'imagine que ça ne doit pas être trop monnaie courante et peut-être est-il mieux qu'on ne passe pas ça sur internet, ça ferait sensationnaliste un peu non??
No human
Catnips

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Catnips »

Je pense que tu as raison Cabotine.

Il n'a pas montré le staff ''bete'' non plus! :lol:
Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Continental_Ka »

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:43, modifié 1 fois.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?
Catnips

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Catnips »

Malheureusement je n'ai pas eu le même traitement de faveur que toi. En vérité, j'ai refusé un traitement et deux erreurs de la part de mon médecin m'ont faient vivre un cauchemar à l'HP. :cry: Mais j'ai eu la chance d'être traitée comme une princesse à l'hopital pour enfant pendant 2 ans. :P Aujourd'hui mon médecin (la même qui a fait les erreurs) me donne un très bon suivis. Je l'aime beaucoup et en plus c'est du 2 pour 1 puisqu'elle est médecin généraliste. :D

Je suis contente que ça se passe bien pour toi. Je ne veux pas généraliser à cause que j'ai eu une mauvaise expérience mais d'un autre côté, j'essais d'éviter l'HP le plus possible.

Catnips
Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Continental_Ka »

:arrow:
Modifié en dernier par Continental_Ka le 28 juin 2010, 14:43, modifié 1 fois.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?
Catnips

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Catnips »

Bonjour Continental_Ka,

J'ai réussis à pardonner mon docteur. Il est inscrit dans mon rapport psychiatrique ''Mme déteste la résidente qui la traite''. LOL La pauvre, quand elle a lu ça elle était complètement découragée.

Dans mon cas, je n'ai pas besoin d'être en psychiatrie. J'ai surtout besoin d'aide psychologique. Les médocs c'est pour m'aider à contrôler mes émotions, la dépression et l'anxiété. J'ai eu un diagnostique de bipo mais le véritable diagnostique que je me suis donnée c'est ''po capable de survivre dans une relation (amicale, amoureuse, familiale et même thérapeutique). Je ne suis pas sortis de bois. :cry: Je suis présentement à la recherche d'un programme qui pourrait m'aider avec mon problème relationnel. Il semblerait que les médocs et mon p'tit toute cute n'est pas suffisant. Entoucas, c'est mon opinion à moi. J'aimerais avoir un chum un moment donné! 8-)

Sinon, je crois qu'il y a des psychiatres qui écoutent les besoins de leurs patients et ils les prennent en considération. Le problème avec la psychatrie c'est qu'elle commence à être très achalendée. Sté notre société évolue tellement vite que nous n'avons plus le temps de s'adapter aux changements. La femme au travail, l'enfant prit en charge par des éducateurs, le prof qui doit faire la job des parents. Sans compter des pressions sociales, l'Americain dream, les pauvres qu'ils veulent devenir riches... La surchage de travai, l'overtime, les problèmes de couples, les droits des hommes oubliés... Tou ça nous conduis dans un sorte de tourbillon infernal sans fin. La dépression, le burn out, les suicides augmentes chaque année. Les crimes passionnelles semblent êtres la nouvelles mode. Les turies dans les écoles. Il faut vraiment se poser des questions. À la base c'est un problème social non-soigné qui donne comme résultat des problèmes de santé mentale au plan de vue individuel. On a ben beau traité le patient mais ont finit toujours par le revoyer dans son environnement toxique. Je compare ça à un toxicomane qui rentre en désintox puis on le renvoit avec ses pushers à la fin de son traitement. C'est une constante bataille et un cercle vicieux sans fin.

Anyway, c'est juste mon opinion... Je porte beaucoup d'attention aux phénomènes sociologiques qu'à la psychiatrie et la chimie du cerveau. ;)

Catnips
Marinade
Messages : 97
Enregistré le : 25 mars 2010, 19:52

Re: comment ca se passe en psychiatrie

Message par Marinade »

Bonjour,

merci pour le lien, j'ai bien aimé les capsules. Contente que l'hopital ait accepté qu'on voit ca. Moi par contre, j'ai fais une visite de mon propre gré il y a environ 2 mois car je me sentais trop anxieuse, j'avais des crises de panique tout les jours pendant environ 1 a 2 hre, mangeais plus, dormais plus ou trop, isolement, tremblement, peur de tout de moi, vide intérieur, mal. J'avais besoin d'aide et je trouve que je n'ai pas été bien recu par le psychiatre médecin que j'ai rencontré. La dame a l'évaluation ainsi que le garde de sécurité, ca été correct, pas super mais correct. Mais le psy, my god, je me suis senti très mal avec lui, j'ai eu l'impression qu'il ne me croyait pas ou bien qu'il ne voyait pas l'intensité de ma peine, du mal de vivre que je ressentais. La façon qu'il me posait les questions je trouvais manquait beaucoup de compassion et me disait je comprends pas la... faut préciser... mais il y avais des affaires que j'avais du mal a expliquer comme ca tout suite, j'étais tout croche en dedans. Je lui ai demandé quelques jours d'arrêt de travail car j'avais beau essayer mais je faisais des crises au travail et c'est on patron qui me disait d'aller a l'hôpital... et ce psy qui me dit pour diminuer votre anxiété, il faut continuer a travailler, hein ? Je pleurais le matin des le réveil jusqu'au milieu de l'après-midi on and off, je n'étais pas capable de rien faire, je ressentais une peine si grande que j'avais peur de finir par avoir des idées noires. etk il m'a demandé qu'est-ce que je venais faire ici un dimanche soir, lui répondant qu'on m'a conseillé, et que si je suis pas a la bonne place, de me l'expliquer plutôt que de me demander de kessé que je fais la. J'avais besoin d'aide... Il ne m'a pas donné de rv a un autre endroit, pas de billet d'arret, pas de prescription, pas d'empathie et il regardait l'heure en me disant la madame vous dépassez le temps. Désolé mais je ne savais pas qu'il y avait un temps spécifique ni a quelle hre ca commencait car ce n'était pas un rv et il n'y avait aucun autre patient en attente a l'urgence ou il travaillait.
J'ai quitté le bureau faché, il va ouvert la porte et fais signe de son bras de sortir, je lui ai dis qu'il était arrogant.

Je ne sais pas sil avait eu une mauvaise journée ou sil ne me croyait pas ou quoi, je sais pas. Je suis retourné chez moi avec encore plus la tete basse... Etk le vidéo et l'opinion du gars qui l'a fait m'a fait revoir un peu mon opinion de l'hopital car je ne pouvais juger pour un seul individu. p-e que sa personnalité et la mienne, ca ne fonctionnait pas. Un psychiatre peut avoir aussi des caractéristiques, des facons de penser, des choses qu'ils aiment pas, des mauvaises journées donc on va dire que celui-la ca allait pas... :(
Répondre