recherche d'emploi

Astrid
Messages : 1241
Enregistré le : 06 déc. 2011, 18:59

Re: recherche d'emploi

Message par Astrid »

ouin pas évident!
j,suis pas encore en recherche d,emplois mais ça s'en vient pour moi donc j'imagine très bien la chose. moissi c'est dans le système de santé fac les formulaire ya que ça et leur question sont trop serré pour passé outre... Moi parcontre j,aurai pas un trou de 7 ans a expliquer mais quand même trop truc a expliquer pour des employeur aux esprit étroit...

j'ai pas de super conseil malheureusement!
tk lâche pas

ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: recherche d'emploi

Message par ViewSonic »

Merci Astrid

LonelySilence
Messages : 119
Enregistré le : 16 janv. 2011, 09:54

Re: recherche d'emploi

Message par LonelySilence »

Allo!

Je suis un peu dans ta situation... Je suis pas rendue à 7 refus, mais je commence à avoir peur d'avoir perdu mes compétences en même temps que ma santé mentale. J'ai travaillé 6 ans en soutien administratif après avoir fait mon DEC. J'ai fait une première dépression en 2010 (congé 3 mois, retour trop rapide, survie pour les 2 années suivantes) et puis en décembre dernier ça n'allait vraiment plus. Toxicomanie, idées suicidaires, hospitalisation, diagnostic de phobie sociale, suivi par un psychiatre, congé 3 mois, impossibilité de retourner à mon ancien travail car milieu malsain vs phobie sociale.

Je suis en processus de thérapie TCC. Je vais BEAUCOUP mieux. J'ai fait des gros changements dans mes perceptions, ma gestion des émotions et du stress, mes habitudes de vie. Je sais reconnaître quand j'ai besoin de repos et je prends soin de moi. Je connais mes limites, je sais ce qui m'est difficile. Ma phobie sociale ne me nuit aucunement au travail: je m'affirme, je suis capable de fonctionner même quand je suis mal à l'aise, je parle au monde, etc. C'est dans ma vie personnelle que ça a de l'impact, mais je travaille très fort contre l'évitement et je fais tout ce qu'il faut pour surpasser ce trouble qui m'isole.

Je suis à la recherche d'un emploi. Présentement, je fais des contrats temporaires pour une agence de placement. Ça se passe très bien. Je me rends compte que j'ai moins de concentration qu'avant, mais j'ai développé des trucs pour ne pas que ça me nuise.

C'est ben beau le temporaire, mais c'est pas génial à long terme... Donc je me cherche un emploi permanent. J'avais jamais réalisé à quel point c'est pas évident quand on a l'étiquette "malade mental". C'est fou comment ils veulent tout savoir... Je peux pas répondre que j'ai jamais été hospitalisée, je leur mentirais en pleine face... mais comment leur faire comprendre que malgré que c'est relativement récent, j'ai tous les outils maintenant pour me remettre complètement. Mon parcours professionnel est rempli de succès, de bonnes références... MAIS rien de tout ça ne compte parce que je suis "malade mentale". J'ai l'impression que mon avenir est scrap pis que j'aurai plus jamais d'opportunités d'avancement... J'ai reculé de 4-5 ans dans mon cheminement. J'ai passé de coordonnatrice administrative à commis de bureau temporaire...

Ça valut la peine en criss d'aller chercher l'aide qu'il me fallait!! Oui, j'avais vraiment besoin de ce séjour à l'hôpital... oui, c'est probablement la meilleure décision que j'ai pû prendre... oui, j'en étais rendue là... Ça me fait chier d'être bloquée partout parce que j'ai eu le courage de demander de l'aide. Au lieu de voir tout ce que j'ai fait pour m'en sortir, tout ce que les employeurs voient, c'est que je suis faible, fragile, incapable...

Bref, je partage 100% ta frustration et ta déception. Beurk..

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: recherche d'emploi

Message par feemystere »

LonelySilence, je suis super contente de te lire! C'est drôle, je pensais justement à toi dans les derniers jours et j'étais pour prendre de tes nouvelles^^

Je suis heureuse de lire que tu te portes bien, que ça va mieux et que tu as de l'aide! C'est vrai que la thérapie aide énormément. Est-ce que tu as une médication également?

Je t'encourage dans tes démarches pour te trouver un emploi. Reste positive et n'oublie pas qu'il y a un travail fait pour toi qui t'attend. Si tu essuies des «non», c'est peut-être parce que ce n'est pas pour toi et que quelque chose de mieux et plus adapté t'attend. Moi j'y crois. Je n'ai pas de croyances en général mais j'aime beaucoup la philosophie, entre autres bouddhiste. Et ça m'aide à continuer dans la vie lorsque je me dis que la vie nous fait parfois des cadeaux et que rien n'arrive pour rien. Elle nous envoie des signes parfois... Si tu crois et fais confiance suffisamment à la Vie mais aussi à toi-même, eh bien tu vas attirer tout le positif et les opportunités à toi. Ne te décourage surtout pas. =)

Ce qui me fait penser... On en a déjà parlé sur un sujet, peut-être même celui-ci ou un autre, de dire ou non notre diagnostic aux employeurs. On peut se protéger en quelque part. Si tu penses que la personne en face de toi est ouverte, tu peux en parler, mais sinon ce n'est pas une obligation. Écoute ça fait combien de temps que tu as remonté la pente, 2-3 mois? C'est déjà beaucoup et puisque tu travailles sur toi, on peut dire que tu es sur la bonne voie. Si tu n'avais pas constaté autant de changements positifs chez toi, ok tu pourrais te poser des questions mais ce n'est pas le cas. Alors je pense que tu n'es pas obligé de mentionner que tu as été hospitalisée. Er si à l'inverse tu en ressens le besoin et ne vois pas pourquoi cacher ce détail, je suis également d'accord. En fait il faut voir les deux cotés de la médaille. Et justement, c'est possible de parler de ton hospitalisation sans te montrer «faible» (ce que tu n'es PAS) ou comme une victime. Si justement tu tournes cette information en avantage, en mettant l'accent sur le fait que tu es forte et mature, que tu as su aller demander de l'aide et travailler sur toi, te BATTRE, eh bien ça fait de toi une personne remarquable. Et en parlant de ce mieux-être qui t'habite petit à petit, des efforts que tu fais depuis TOUT CE TEMPS, et de ta motivation à travailler professionnellement et personnellement, eh bien je pense que tu n'auras rien à craindre. Tout dépend de l'attitude et des mots que tu emploies. Parce que tu l'as bien vu, recevoir un diagnostic de maladie mentale n'est pas tout. On est un individu avant tout et ça n'empêche pas d'être fontionnel. Et puis, les employeurs ont leur part de travail et d'adaptation à faire tu sais: ils doivent concevoir que c'est maintenant une nouvelle réalité, que de côtoyer des gens qui souffrent d'un trouble de santé mentale. Il y en a de plus en plus. Il faut qu'on nous accepte, qu'on s'accepte aussi, et que personne n'oublie que ça nous rend plus humain.

Voilà, BRAVO à toi, tu peux être FIÈRE de toi!!! Prend soin de toi et au plaisir de te relire xx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: recherche d'emploi

Message par petitepirate »

View Sonic, ton histoire me fait vraiment réagir!!! Je ne suis vraiment pas en accord avec l'idée de révéler des infos personnelles liées à la condition mentale dans le cadre d'un processus d'embauche... Estie de société de performance :evil:

Oups... désolé... je ne suis pas sur le post "montée de lait et défoulement" :lol:

Personnellement, je suis un peu biaisée dans mes perceptions puisque la majorité de mes amies ont eu des problèmes de santé mentale... et pour la plupart, ce sont des professionnels! La dépression, l'anxiété c'est assez fréquent disons!

Ce que je te conseillerais de faire ce serait de faire un bilan plus positif de ta situation professionnelle. Primo, tu dis que le facteur déclencheur a été un traumatisme. Je ne sais pas c'est quoi, et tu n'as pas besoin de le dire, mais reste que c'est un facteur sur lequel tu n'avais pas le contrôle!!! Par la suite, tu as dû t'adapter à ce nouvel élément dans ta vie. Peut être que tu ne le vois pas de cette façon, mais moi j'aurais tendance à croire que tu as fait des choix judicieux pour mener une vie plus équilibrée, que tu as misé sur ta qualité de vie.

Se réorienter, prendre le temps d'aller mieux: ça prend du COURAGE!!! Pour ce qui est du nombre d'années...tu n'es pas obligé de mettre l'accent là-dessus. As tu eu des enfants pendant cette période, avais-tu d'autres responsabilités? Éventuellement, le point c'est que tu es prêt à réintégrer le milieu du travail, que tu as développé de nouvelles compétences et de nouvelles capacités et que tu te sens prêt à relever de nouveaux défis. Il faut que quelqu'un te laisse la chance de faire tes preuves :))))

Finalement, je veux que tu saches que je comprends comment tu peux te sentir...Je suis en arrêt de travail depuis un an et il est fort probable que j'aie à me réorienter parce que mon travail est très stressant... je réalise avec le temps que j'ai toujours été fragile, mais je m'attendais pas à vivre un épisode maniaque psychotique ni à être hospitalisée... Et maintenant, je dois vivre avec mon diagnostic... je te donne des conseils, mais tu sais je n'ai même pas terminé mon propre bilan sur ma situation ;-) Je trouve que c'est difficile de ne pas se juger...

Lonely Silence, je t'ai aussi lu et ton histoire me touche beaucoup. Ça prend tellement d'humilité et de sagesse pour vivre (voire accepter) avec un trouble de santé mentale!

Au plaisir de vous lire,
Petite pirate x

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: recherche d'emploi

Message par feemystere »

petitepirate a écrit : Ce que je te conseillerais de faire ce serait de faire un bilan plus positif de ta situation professionnelle. Primo, tu dis que le facteur déclencheur a été un traumatisme. Je ne sais pas c'est quoi, et tu n'as pas besoin de le dire, mais reste que c'est un facteur sur lequel tu n'avais pas le contrôle!!! Par la suite, tu as dû t'adapter à ce nouvel élément dans ta vie. Peut être que tu ne le vois pas de cette façon, mais moi j'aurais tendance à croire que tu as fait des choix judicieux pour mener une vie plus équilibrée, que tu as misé sur ta qualité de vie.

Se réorienter, prendre le temps d'aller mieux: ça prend du COURAGE!!! Pour ce qui est du nombre d'années...tu n'es pas obligé de mettre l'accent là-dessus. As tu eu des enfants pendant cette période, avais-tu d'autres responsabilités? Éventuellement, le point c'est que tu es prêt à réintégrer le milieu du travail, que tu as développé de nouvelles compétences et de nouvelles capacités et que tu te sens prêt à relever de nouveaux défis. Il faut que quelqu'un te laisse la chance de faire tes preuves :))))
Je seconde!!!! =-)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

canalvie
Messages : 7
Enregistré le : 29 mars 2014, 21:11

Re: recherche d'emploi

Message par canalvie »

Oui. Moi je t'ai lu...et c exactement ce que j'appréhende!!!
Merci de ton partage.

ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: recherche d'emploi

Message par ViewSonic »

Je viens de me relire, et de lire tout les messages écrit par tout le monde. merci a ceux qui ont écrit. y'a espoir j'ai depuis trouver un emploi..mais..quand on retomber malade..ca fait peur..meme si ca dure pas longtemps, quand il faut y retourner ouffff.

zed

Re: recherche d'emploi

Message par zed »

vous faite quoi quand vous chercher du travail et devez faire face a ce genre de situation...j'ai déjà a faire face au problèmes des références qui n'est pas un cadeau non plus.
Hello,

1-Je prends tout par étapes et j'essaye de ne pas penser aux lendemains.
2-J'envoi 10 curriculums par jour (internet principalement).
3-Mon taux de succès est environ de 4%, donc sur 100 curriculums = 4 appels.
4-Des 4 appels, le taux de succès pour une entrevue .5%, donc - 200 curriculums pour une rencontre.
5-L'entrevue est toujours facile pour. J'ai une apparence soignée, ma voix est douce, les gens m'aiment généralement aux premier coup d'oeil. Je ne me stresse jamais pour une entrevue - la première journée de travail - LÀ, c'est le stress.
6-On me demande des références - je dit pas de problèmes. Je suis toujours volontaire mais, les noms que je donne sont des patrons qui ont quittés, ect...
7-Parcontre, maintenant, avec le bénévolat - je me suis trouvé 5 VRAIES références.

Bonne chance,

Zed!

jfortin
Messages : 16
Enregistré le : 25 mai 2010, 18:02

Re: recherche d'emploi

Message par jfortin »

Pour la recherche d'emploi. Moi, je pense qu'il est toujours mieux de ne pas dire les problèmes de santé mentales. Une mentri blanche qu'on appelle.

Et pour m'aider dans ma recherche d'emploi, la solution idéale est les agences de placements.

Répondre