C'est la faute à la dépression

Vc1234
Messages : 508
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

C'est la faute à la dépression

Message par Vc1234 » 15 mai 2015, 17:48

Bonjour à vous tous!

Certains le savent, mais j'ai un trouble panique avec agoraphobie, de l'anxiété généralisée et j'ai fais une grosse dépression. Maintenant, la dépression est heureusement derrière moi.

Je voulais aborder un sujet délicat avec vous : ma meilleure amie fait aussi une dépression en ce moment, une grosse dépression. Je suis la bonne personne pour la comprendre puisque j'ai déjà passé par là... Le petit hic c'est qu'elle mets la faute de tout sur la dépression, mais elle ne fait pas grand chose pour s'aider, mise à part prendre les médicaments que le médecin lui a prescrit. Peu importe ce qui se passe, c'est de la faute à la dépression. Ça s'en vient extrêmement lourd. C'est à croire qu'elle aime l'attention qu'elle recoit à cause de ça. Moi, quand j'étais en dépression, je gardais ça pour moi, j'avais honte, je me sentais coupable, mais elle, elle a un besoin d'étendre ça à tout le monde. Par exemple on est au resto avec des amis, elle me parle de sa médication à voix haute en s'assurant que tout le monde l'entend pour qu'ils posent des questions. Je trouve ça un peu étrange quand même! Et ça c'est un exemple parmis tant d'autres!


Je ne suis pas reconnu pour mon tact, alors je me demandais, si vous étiez dans ma situation, comment aborderiez vous le sujet? Je sais que peu importe ce que je vais dire, je vais passer pour un monstre, ou du moins elle va s'arranger pour que je passe pour un monstre. Je veux simplement aider mon amie, mais la situation s'en vient lourde!

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: C'est la faute à la dépression

Message par PasAki » 15 mai 2015, 19:14

Bonjour Vc1234,

Je comprends ton impression.
Moi aussi je suis pas du genre à m'apitoyer sur mon sort et à mettre les autres ou les situations en évidence. Je veux dire leur faire porter la ''responsabilité''.

Ma responsabilité en temps que personne est de m'occuper de moi et de moi seul.
Je n'attends pas après les autres pour agir ou pas agir.

Je sais que la dépression fausse le jugement et peut nous faire porté à entrevoir les choses d'un oeil plus négatif ou pessimiste que de coutume.

Mais à te lire, il semble que ce soit volontaire et ''réfléchis'' la manière d'agir de ton amie.
Je crois qu'elle ne veut pas se prendre en charge, enfin c'est tout comme, comme impression, donc à vérifier.
Possiblement qu'elle ne veut pas se croire ''importante'' au point de s'investir dans une ''réparation'' de son état de santé.

Je comprends que c'est lourd pour toi et que tu dois être parfois frustré ou très désapointé.
Voîre avoir des pensées du genre : si ça continue, je la laisse ''pourrir'' et advienne que pourras ...

Je crois que le mieux est de ne pas devenir co-dépendante de l'attitude de ton amie.
Donc ne pas l'encourager dans sa conduite.

Je crois que je mettrais mes limites et je lui dirais calmement.

Je peux te dire que j'ai déjà été le sauveur de quelques personnes, mais que j'ai appris à ne pas m'oublier depuis longtemps. Ma priorité est moi et mon corps et ma santé mentale avant tout.

J'aime aider les gens et parler de moi, mais je dois pas oublier une personne importante : moi. ;)
Modifié en dernier par PasAki le 15 mai 2015, 21:52, modifié 1 fois.

Vc1234
Messages : 508
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: C'est la faute à la dépression

Message par Vc1234 » 15 mai 2015, 19:32

Très bien dit! C'est pas mal ça en fait!

Elle et moi, on est amies depuis plus de 10 ans et sincèrement, depuis plus de 10 ans c'est moi qui lui court après pour la voir, pour avoir une réponse à une question, etc.... Mais là maintenant, c'est la faute à la dépression. Elle a toujours été comme ça mais maintenant c'est la dépression qui fait ça!

Je me rends compte que malheureusement je fais beaucoup pour elle sans rien en retour. Je l'écoute, je lui donne des conseils, je suis son épaule pour pleurer, je l'accompagne à ses rendez-vous, je vais avec elle attendre des heures à l'hôpital... Je n'aide pas les gens dans le but de recevoir, mais je crois qu'en amitié il faut appuyer et être appuyé. J'ai eu la pire année de ma vie et la grosse déduction que j'ai pu faire c'est que la seule personne sur qui je peux vraiment compter c'est moi. Elle n'a vraiment pas été là pour moi.

C'est plus fort que moi, il faut que j'aide les gens. Là j'ai envie de dire que j'abandonne avec elle, mais je sais très bien que je vais encore être là pour elle et qu'elle ne le sera pas pour moi... Oh oui, je lui en ai parlé, sans succès!

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: C'est la faute à la dépression

Message par PasAki » 15 mai 2015, 19:43

Donc le plus ''malheureux'' en priorité devrais être toi et toi seule.

Je réfléchirais bien avant de laisser tomber ton amie, c'est quand même une relation de longue durée, mais peut être peut tu envisager de prendre une ''certaine'' distance, de t'éloigner avant d'être intoxiqué au point de te ''perdre'' et de ''t'étouffer'' ( j'ai tout fait ) pour elle, à tes dépends, de ta santé mentale ou morale ou physique.

Moi j'ai compris ça au moins et depuis cette compréhension je me sens plus libre et moins ''coincé''.
Bon je ne dis pas que je file le parfait bonheur, loin de lâ.
Mais je suis au moins pas en train de me noyer dans une relation ''néfaste''.

Il a fallu que je prenne conscience que je m'oubliais et que je n'étais pas responsable du choix des autres d'agir ou de ne pas agir ( agir par omission ).

Il a fallu que je me pardonne des actes et états émotifs afin d'accepter de travailler sur moi.

Je te donne une image : si tu met deux tuyau d'aspirateur face à face ( chacun aspirant l'air ) ou
si tu met ces deux tuyaux et que l'un aspire et l'autre ne fait qu'expirer ...
il se passe quoi ?

une relation fusionnelle, donc tu est aspiré par l'autre ou à tout le moins sans partage de part et d'autres...

Le but d'une relation saine est d'être libre, pas prisonnier ou mal à l'aise.

La circulation d'énergie est souffrante et épuisante n'est ce pas ?

Je t'invite à lire sur la dépendance affective et bien voir les traits de personnalité à ce sujet.

J'ai découvert que j'avais certains traits mais pas tous. Mais quelques uns, assez pour me mettre en garde. Et me protéger.

Qu'en pense tu ?
Modifié en dernier par PasAki le 15 mai 2015, 21:51, modifié 1 fois.

Vc1234
Messages : 508
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: C'est la faute à la dépression

Message par Vc1234 » 15 mai 2015, 20:16

Je crois qu'on s'éloigne un petit peu ici. Je crois pas pas que la dépendance affective a un lien ici. C'est mon amie d'enfance que j'ai cherché à aider mais malheureusement j'en ai fais la déduction que ce n'est pas réciproque. Le principe de se rendre compte que parfois on traverse des océans pour des gens qui ne traverseraient pas une flaque d'eau pour nous.

Évidemment je ne vais pas mettre un terme définitif à notre amitié, mais je vais prendre mes distances. Si on recommence et que je me rends compte que c'est toujours une amitié à sens unique, je devrai peut-être mettre un terme définitif. Seul nous-même sait ce qui est bon pour nous et parfois je crois qu'il faut tirer comme conclusion que certaines amitiés sont toxiques.

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: C'est la faute à la dépression

Message par PasAki » 15 mai 2015, 20:41

Je comprends que c'est spécial de parler de dépendance affective...
mais je parlais de ''traits de personnalités'', des caractéristiques de la personne dépendante...

Bref de quoi se mettre en garde parfois... pour se protéger.

As tu déjà fait des thérapies cognitivo comportementale ?
Moi oui et j'ai appris à mieux contrôller mes pensées et à les modifier le cas échéant.

Et bien sûr à mieux m'exprimer dans le relationnel.

Vc1234
Messages : 508
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: C'est la faute à la dépression

Message par Vc1234 » 15 mai 2015, 20:58

En faite je commence une TCC le 27 mai pour mon trouble panique avec agoraphobie! J'ai bien hâte :)

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: C'est la faute à la dépression

Message par PasAki » 15 mai 2015, 21:03

Je te souhaite un bon cheminement et une persévérance qui tiendra compte de tes valeurs, pas de tes objectifs... tu saisi la différence?

Cheminer par objectif est épuisants et parfois très frustrants...
Par contre faire des choses dans le respect de ses valeurs amène une libération et un bien être de soi.

Je t'invite à les découvrir en thérapie.

As tu déjà fait des tests ou des questionnaires psychométrique ?
Si oui, ils peuvent t'aider à te connaître également.

Vc1234
Messages : 508
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: C'est la faute à la dépression

Message par Vc1234 » 15 mai 2015, 21:42

J'avoue que je n'avais jamais pensé à ça! J'y allais par objectif et je me retrouvais souvent déçue! Je vais essayer ça à l'avenir, je crois que je serai plus gagnante :) merci

La semaine passée mon psychiatre m'a fait passer des questionnaires psychométriques, mais je n'ai pas eu les "résultats" et je crois que jamais je ne les aurai car je ne vais plus revoir ce médecin. J'aimerais bien en passer d'autre mais je ne sais pas où!

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: C'est la faute à la dépression

Message par PasAki » 15 mai 2015, 21:49

Normalement je crois que tu peux demander les résultats.
Ils doivent être dans ton dossier médical, sauf erreur de ma part.
Ça peut dépendre du ''protocol'' d'admission et le contexte de ces tests...

Donc demande un accès à ton dossier aux services des archives ou à la secrétaire du médecin - psychiatre.

Tiens nous au courant de ces démarches ... si tu veux bien. ;)

Répondre