Vivre les émotions au naturelle

Avatar du membre
Licorne
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2010, 22:20
Localisation : NOTE: Lire Licorne au Masculin

Vivre les émotions au naturelle

Message par Licorne »

Je viens une fois de plus vivre l'expérience des émotions difficiles au naturelle, ces à dire en état stable.

J'ai dû prendre la décision de faire euthanasier mon chat de 14 ans, elle avais une tumeur importante.

Étrange, je suis quand même peiné, 14 ans avec le même ti-animal de compagnie, on s'attache même si ce n'est pas un être humain.

Mais je crois que je vie ça correctement.

J'ai assisté, question de tourner la page correctement.
J'ai eu un peut larme à l'oeil, même si dans mon temps on disais:
''Si tes un homme et pas une tapette, pleure pas''
Belle éducation, comme si nous les hommes on avais pas le droit d'exprimer nos peine.

Bref, je voulais juste dire que, même si les épreuves de la vie ne change pas, les vivres stabilisé ces beaucoup mieux, sa reste encore étrange pour moi tout ces nouvelle sensation naturelle, à chaque fois je réalise que ma vie à été vécu avec de fausse émotions, tentot trop exascerber, tentot trop peut réaliste.
Pure
Messages : 62
Enregistré le : 16 févr. 2010, 10:06
Localisation : Montréal

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Pure »

Oui je suis d'accord avec toi. Les médicaments gèlent les émotions.
Je suis contre la médication. Dans mon cas, en tout cas.
Je la prends pour sécuriser ma mère.
Avatar du membre
Licorne
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2010, 22:20
Localisation : NOTE: Lire Licorne au Masculin

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Licorne »

Je crois que je me suis mal exprimé, je veux dire au naturelle depuis que je suis stabilisé au Lithium.

Le Lithium ne me gèle pas du tout, mais me permet d'être 100% moi-même.
Alors seulement maintenant je vie de façon tel quel ce qui m'arrive.

Tout médicament bien dosé devrais nous amener à être tel que l'on est sans symptôme.

À l'époque, en pleine grosse crise d'angoisse, quand je prenais exactement la bonne dose de mon antiolitique, je redevenais juste bien en contrôle de mon environnement.

Comme dans toutes chose, trop ces comme pas assez.
Pure
Messages : 62
Enregistré le : 16 févr. 2010, 10:06
Localisation : Montréal

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Pure »

Ah bon. Non effectivement je n'avais rien compris de ce que tu disais.

Moi tu vois, je considère que je n'ai pas besoin de médicaments.
Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Continental_Ka »

Licorne a écrit :Je viens une fois de plus vivre l'expérience des émotions difficiles au naturelle, ces à dire en état stable.

J'ai dû prendre la décision de faire euthanasier mon chat de 14 ans, elle avais une tumeur importante.

Étrange, je suis quand même peiné, 14 ans avec le même ti-animal de compagnie, on s'attache même si ce n'est pas un être humain.

Mais je crois que je vie ça correctement.

J'ai assisté, question de tourner la page correctement.
J'ai eu un peut larme à l'oeil, même si dans mon temps on disais:
''Si tes un homme et pas une tapette, pleure pas''
Belle éducation, comme si nous les hommes on avais pas le droit d'exprimer nos peine.

Bref, je voulais juste dire que, même si les épreuves de la vie ne change pas, les vivres stabilisé ces beaucoup mieux, sa reste encore étrange pour moi tout ces nouvelle sensation naturelle, à chaque fois je réalise que ma vie à été vécu avec de fausse émotions, tentot trop exascerber, tentot trop peut réaliste.

C'est normal d'être affecté par la perte de ton animal de compagnie. Mec ou pas.

Génial Licorne que tu le reconnaisses, que tu vas mieux, et que tu attribues ton mieux être à ta médication. Parce qu'effectivement, c'est le petit support que tu as besoin pour vivre sereinement. Ainsi tu ne seras pas porté à la pensée magique Je vais mieux, je peux arrêter la médication. Tu reconnais la maladie et tu reconnais avoir besoin de lithium pour te sentir bien sans vivre dans les excès - sans émotion théâtralement exprimée, sans drame émotif risquant de te faire plonger. Tu vis ta peine avec la juste mesure d'émotion tributaire à la perte de ton animal de compagnie ni plus, ni moins et je dois te dire que la manière dont tu l'exprimes permet aux autres d'être à l'écoute de ta peine plutôt que spectateur de ton drame. Ainsi, tu recevras des autres la compassion et par le fait même, tu recueilleras l'écoute et non pas le jugement sur le comment (je cherche les guillemets sur ce clavier) tu traverses la situation.

Je compatis à ta peine. La maison doit te paraitre vide sans ta minette qui se manifeste de temps à autre.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?
Continental_Ka
Messages : 210
Enregistré le : 26 mars 2010, 16:43

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Continental_Ka »

Pure a écrit :Ah bon. Non effectivement je n'avais rien compris de ce que tu disais.

Moi tu vois, je considère que je n'ai pas besoin de médicaments.

Es-tu heureuse?


Te sens-tu bien?


En répondant par la négative il te serait peut-être souhaitable de réviser des certitudes.
Ce qui se balance au dessus de tes épaules pèse 2lbs et se nomme une tête. ESt-ce que tu sais t'en servir?
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Gentleman »

Salut Licorne

Je comprends ta peine que tu as ,elle était quand meme assez vieille en plus.Moi j,ai souvent eu des chats chez moi (souvent des chats abondonner que je trouvais)et quelque fois des chiens.Et oui ,moi aussi je me suis beaucoups accrocher a eux que ça ma fait de la peine de les voir disparaitre.J'avous que je suis tousjours été aussi sensible envers les animaux que envers les humains ,je voulais meme devenir un jour un grand vétérinaire et sauver les espèce en voie de disparition et mal traiter.Malgré mes bonnes notes ,j'ai laisser tomber cette voie,les grandes études m'ont faite peur avec mon anxiété social en plus,et j'ai dévelloper une grosse allergie au poils de minou sinon j'en aurais 3-4 chez moi .Je commence meme a avoir une allergie au poils de chien depuis 1 ans :( .

La thérapie par animal a faites ses preuves.Je me rapelle il a 7 ans j'avais garder le chien a la famille de mon frere 2 semaine a cause qui ne pouvait pas l,apporter au camping ou ils allaient.Ben c,est 2 semaine ,meme si il as fallu que je me réveille souvent pour les besoins du chien,apres des chiffres de 12 hres au travails.J'ai sentie pour une fois que je me sentait bien moins seul,moins anxieux.Tellement que je ne voulais plus le rapporter chez mon frere loll.meme le chien a rrembarquer dans mon auto quand je partais :lol: .Pour l,instant mon proprio ne veut que j,en ai chez moi mais dans le futur c,est sur que je vais tous faire pour en avoir un.Meme je regarde si mon allergie au chat serait guérisable.La je fait des grosse crise d'asthme apres avoir passer 1 hres ou plus dans une maison qui en as un.A moins que je trouve l'argents pour m,acheter un beau Hymalayen siamois ,le seul chat a poils que j'ai vu que je suis pas allergiques,il semble que sont poils soit différent.Mais il coutes das 300-400 dollars :?

Mes condoléances Licorne

bye
Avatar du membre
Licorne
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2010, 22:20
Localisation : NOTE: Lire Licorne au Masculin

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Licorne »

Merci pour vos réponses, ces beaucoup apprécié.

Gentlemen, pour ce qui est des alergie, moi aussi j'étais devenu alergique aux chat, mais juste les yeux qui me piquais, mais beaucoup.

Pas d'asme par contre.
Finalement, à la longue, mon alergie est complètement partie au contact de mon chat (il y à 14 ans)

Mais dans le cas de réaction avec asme, je sais pas, mais on m'avais dit que les alergie peuve partir parfois en étant graduellement en contact.

Il y a aussi un produit en spray que l'on applique sur le poil de l'animal, et ça bloque les alergie, j'ai essayé ça au début avec mon chat et ça m'aidais à m'habituer graduellement.

Tu peut te trouver un chat à la SPCA à bon prix, un chat adulte pas vieux dégriffé et opérer.

Comme ça, sans investir trop d'argent, tu vas pouvoir essayer et voir si ton alergie part.
J'ai déjà eu un chien, mais ces pas mal plus de trouble, juste partir une F.D.S. sans pouvoir amener ton chien ça cause un bug, un chat, avec ce qu'il faut, bouf, eau, et litère en surplus, tu peut partir quelques jours sans problème.

Moi j'attend un peut avant de me décidé d'aller m'en procurer un autre.
Avatar du membre
Licorne
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2010, 22:20
Localisation : NOTE: Lire Licorne au Masculin

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par Licorne »

Et bien, ces pas encore passé, je n'avais jamais pensé que cette boule de poils occupais autant de place, même si elle étais assez indépendante et moi-même pas toujours après la prendre, d'ailleurs je me sent un peut coupable de pas m'en être préoccupé autant depuis un certains temps, elle étais là, et ça me suffisais, elle ne cherchais pas non plus à ce faire prendre.

Un chat élevé par un bipop, ça donné un chat indépendant.

Mais ce qui me frappe à la gueule, ces ma mosus de solitude qui, toute ma vie, la maladie m'avais camouflé ce besoin normale d'être avec quelqu'un.

J'avais aucun problème à voyager seul, ou passer beaucoup de temps à mon chalet, complètement seul.

Alors que maintenant que je suis stabilisé, je n'ai même pas hâte quand mes vacances arrive, sauf si j'ai des travaux de rénovation de planifié.

On peut pas ce rebâtir une vie passé 40, je peut pas ratrapper une vie dont j'ai passé à côté d'avoir une vie de couple et des enfants, non, ça le temps quand il est passé, on peut rien faire.

Le plus dommage est que aujourd'hui, comment je suis, je crois que j'aurais eu la patience et ce qu'il faut pour avoir des enfants, avant, je savais que je ne pouvais pas vraiment.

Donc que mon chat sois partie est une chose, mais disons que le ''Timming'' n'est pas idéal, déjà depuis quelques mois je ressent les effets de la solitude, alors là ces la goûte de plus.

Mais bon, étant donné mon état normal, normalement dans quelques semaines ce sera moins pire.

J'aurais pas avant, quand j'étais pas stabilisé, été capable de m'ouvrire comme ça sur un forum.
Il y aurais eu 2 possibilité, si étant dans mon creux anxieux, je n'aurais rien écrit sur le forum.
Si ça aurais tombé dans mon hight, j'aurais déblatéré une théorie à plus finir comme de quoi tout est mieux comme ça, du comment, moi, je passe facilement au travers cette épreuve parceque, dans un hight, rien ne nous ébranle, et on est au-dessus de tout dans ce temps là.

Ha ! misère, que d'année perdu à vivre dans un monde parallèle, non pas que c'étais complètement déconecté, mais plutôt des périodes avec des lunettes filtrantes qui nous font voir la vie sous un autre angle, comme Alice au pay des merveilles, et les pièges qui vienne avec ça.

Bon, j'ai assez fait de lamentation pour ce soir, mais ça fait du bien d'évacuer ça, surtout quand on est seul, et que l'on arrive du travail.
tee
Messages : 97
Enregistré le : 15 févr. 2010, 10:13

Re: Vivre les émotions au naturelle

Message par tee »

Licorne, c'est juste normal d'avoir de la peine après 14 ans passés avec un compagnon tel un chat. Je te trouves très bon d'avoir pu assister car moi, je n'ai pas été capable pour mes perruches. Elles avaient contracté un virus transmissible à l'homme par le biais d'un oiseau acheté dans un pet shop. C'était juste des oiseaux mais je les aimais beaucoup. Je suis stable au lithium depuis un bon bout. Ressentir sa peine et savoir qu'on l'a sous controle, c'est la victoire.

Maintenant, j'ai mon grand chum Merlin; un chat tigré de 6 ans. C'est mon meilleur ami et quand j'ai mal à la tête ou ailleurs, il vient veiller sur moi au bout du lit. Je ne veux même pas penser au jour ou je devrai prendre la décision de le faire euthanasier. Au bout de 15 ou 16 ans, normalement les chats montrent des signes de maladie et je sais qu'un jour je devrai passer par là. Il est comme mon fils parce que j'ai choisis de ne pas avoir d'enfant....à cause de la sévérité de ma maladie.

Ça m'encourage de te lire parce que je me dis que si le lithium t'as donné le guts de prendre la décision de faire endormir ton chat.....puis d'assister: peut-être que je vais être capable de lui tenir la patte. J'ai été le chercher lorsqu'il avait 8 semaines et je ne parlais pas beaucoup l'anglais. Pendant que j'ai été en attente de ma carte verte, il a été un support formidable...donc je ne le laisserai pas souffrir lorsqu'il sera vieux et malade.

Ta peine va passer avec le temps.

Merci de ton témoignage.

tee xx
Répondre