Vivre en étant surdouée et se faire comprendre

Répondre
lama003
Messages : 1
Enregistré le : 26 nov. 2016, 13:26

Vivre en étant surdouée et se faire comprendre

Message par lama003 » 26 nov. 2016, 13:47

Bonjour à tous!
En bref: J'aimerai savoir comment vivre en étant surdouée.

Je m'explique: j'ai 19 ans et je suis surdouée. Je déprime beaucoup de ne pas être normale, et, pourtant, j'essaye vraiment de l'être! J'ai toujours l'impression de ne pas être à ma place. Il m'arrive souvent de dire, de faire ou de penser des choses que les autres trouvent étranges. Et j'ai du mal à m'amuser avec eux (genre soirée,...). J'en suis très malheureuse parce qu'il y a toujours cette barrière entre moi et les autres. Les gens n'arrivent pas à me comprendre même quand ils essayent, et j'ai du mal à comprendre comment ils arrivent à rentrer parfaitement dans le moule de la normalité. Cette incompréhension mutuelle est certainement une des raisons pour lesquelles je n'ai jamais été en couple, et que je ne garde pas longtemps mes amis. (Petit détail: Je ne dis jamais aux gens que je suis surdouée, car ils mettent trop d'attentes en moi, et cela m'ennuie pour être franche).

Je viens donc sur ce forum pour demander: Comment vivre en tant que surdoué? Est-ce qu'il est possible d'être en couple et se sentir bien dans son couple alors qu'il y a toujours cette "barrière" d'incompréhension? Comment arrivez vous à vivre une vie "normale" (travail-famille-hobby-)? Comment se faire comprendre par les gens "normaux"? Comment faire accepter aux gens que l'on est différent? ...

J'espère que vos réponses me permettront de comprendre comment je dois m'y prendre, et de surtout diminuer mes angoisses face à la vie.
Merci d'avance pour votre aide! :)

Bénédiction
Messages : 6
Enregistré le : 26 nov. 2016, 11:41
Localisation : Shawinigan

Re: Vivre en étant surdouée et se faire comprendre

Message par Bénédiction » 26 nov. 2016, 19:54

Salut!
D'après mon expérience personnelle (je ne suis pas un spécialiste, qu'un empirique) je crois que tu as de la chance. Non pas d'être surdouée, mais de connaître un brin du chemin que tu auras à parcourir. Premièrement, des groupes comme Mensa sont pleines de ressources pour leur membres. Ensuite, je crois vraiment que le fait d'être différent(e) et de le savoir t'obligera à découvrir des stratégies afin non pas de t'isoler davantage, mais plutôt de magnifier cette différence. Chercher pendant des années la cause de rejets ou de désapprobation ne sera pas ton lot. Que d'anxiété évitée!

D'autre part, il faut garder à l'esprit que nous sommes tous singuliers. Seulement, les codes sociaux sont bien joués par la plupart des neurotypiques. Si tu peux éviter de jouer la carte de la provocation, tu pourras avec bien de la finesse, tirer parti de la compréhension fine dont tu jouis. Plusieurs s'en sortent en rivalisant d'humour (pas toujours évident, pour l'oncle aux gags bien gras comme pour le jongleur verbeux subtil) D'autres sauront bien cerner les problématiques que vivent leur entourage (cordonnier souvent mal chaussé) afin de les orienter avec doigté. Chose certaine, le don de décoder plus rapidement que d'autres les différents stimulis, discours et environnement comporte son lot d'anxiétés, il faut composer avec. Pour ce faire, il apparait important de "dépenser" toute cette énergie psychique comme un athlète qui doit s'entretenir et se vider de sa fougue exceptionnelle.

Il faut comprendre aussi qu'être en avance sur la moyenne ne résume qu'une partie de la complexité des relations humaines, des notions cognitives et de l'imagination. Voilà pourquoi il t'es possible d'être en phase avec d'autres humains, qui ont eux aussi des traits différents au tiens, et souvent un avantage sur toi dans d'autres sphères de la vie quotidienne. De plus, trouver un travail satisfaisant, un conjoint vivifiant, des activités stimulantes sont des défis pour chacun d'entre nous. La frustration est un penchant naturel pour tous, à nous de trouver la façon de relever le défi au lieu de nous y enliser... Sache que pour moi, c'est chaque jour une épreuve que je dois relever et au meilleur de ma forme, je trouve l'originalité nécessaire pour me réinventer. Je suis sur ce site pour cette raison, aucune autre.

Découvres les pièges à éviter, renouvelle-toi quand la facilité s'impose. Il n'y à rien d'acquis, on doit travailler contre l'attraction naturelle de nos penchants. Certains, comme les gens très cérébraux, connaissent des défis déjà répertoriés. C'est pourquoi les groupes de soutiens sont de bon support. Nul besoin de dire ta condition, les symptômes que tu vis sont les mêmes que plusieurs.

Bonne chance,

Un gars parfois à part, toujours entier.
Le temps attendra.

voyage
Messages : 37
Enregistré le : 03 janv. 2017, 02:54

Re: Vivre en étant surdouée et se faire comprendre

Message par voyage » 04 janv. 2017, 19:13

Bonjour,

On parle ici de surdoué (surdouance), ok je suppose c'est ce qu'on appelle des QI supérieur à la moyenne, alors de quel indice de QI parlez vous?

Mon pére est surdoué 146 de QI sauf erreur de ma part. Tout n'est pas rose pour lui mais il vit en couple et il a de nombreux dons (musique, culture générale, architecture, maths et j'en passe). Apres il est très particulier dans le relationnel mais Apres cela n'empêche pas d'avoir une vie normale.

La différence ce n'est pas facile. Il faut apprendre à se connaitre et ça prend du temps (parfois toute une vie) et particulièrement quand on a une différence "mentale" et je sais de quoi je parle (enfin je pense). On est tous différents (heureusement), mais certains plus que d'autres le principal c'est de ne pas en souffrir.
Éviter les prises de tête

Avatar du membre
Nehalena
Messages : 31
Enregistré le : 28 janv. 2016, 03:46
Localisation : Montréal

Re: Vivre en étant surdouée et se faire comprendre

Message par Nehalena » 20 févr. 2017, 07:29

Salut, je connais très mal la surdouance. Ma fiancée a le syndrôme d'Asperger et on lui a déjà dit dans le passé qu'elle a un QI de 110. Tout ce que je sais c'est que la surdouance ça rien à avoir avec le spectre de l'autisme. Mais c'est quoi exactement qui cause la surdouance? Je fit pas dans le moule moi non plus mais j'en ai rien à péter.

Répondre