La vie sans négatif

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

La vie sans négatif

Message par Gentleman »

Bonjours

Suite a des ateliers de recherche d'emploi très développer. Une question me revenait souvent durant l'atelier. Les 2 animatrices nous a souvent dit qu'elles ne supportaient pas les gens négatifs, qu'elles trouvaient qu'ils contaminaient les autres, tiraient beaucoup d'énergie. Bien qu'il n'avait aucun négatifs dans le groupe vraiment, je l'ai entendu souvent. Je peut les comprendre ,certains négatifs tirent beaucoup d'énergie et parfois fait bien du trouble dans un groupe ou chez des personnes.

L'atelier misait beaucoup sur le positif,dire les choses positifs en entrevue,changer le négatifs en positifs,êtres motivant,dynamique ,intéressé. On a même eu une capsule vidéo de certain Sylvain Boudreau intituler le Moi Inc.
très bon conseil ,encore beaucoup de parler sur le positifs mais il revenait souvent avec cette phrase ---Moi les négatifs qui .....pas capable de les sentir. Ceci comprenait les négatifs citer si haut bien sur mais aussi ceux qui rentre a job fatigué ,qui dise chaque fois qui rentre qui ont mal dormi,qui file mal. Ça comprends aussi pour lui les négatifs qui te dit bonne chance au lieux de bon succès,ceux qui critique les systèmes. Bref il en avait beaucoup .Et a chaque fois il disait ON S'EN FOUT. Tu est au travail ,soit positif.

Dans mon atelier,ceci est revenu aussi,pour bien des gens dans l'atelier les négatifs c'était beaucoup sorte de gens. Il a un une fois qui a rester juste une journée au début ,cette homme se présente ,et raconte ce qui l'a amener a l'atelier et raconte se qui pensait du nouveau marché du travail d'une façon très critique mais réaliste. tous le monde réponds c'est vrai .Ce qui m'a frappé c'est que quand il a quitter le groupe,plusieurs ont dit qui était content qui quitte puisque justement ils le trouvait négatifs pourtant tous le monde était d,accords avec ce qui a dit et a fait juste une critique du marché du travail très réaliste. Même moi quand j'osais dire mon avis sur quelque choses ,je sentait que mes propos était pas aimer parce que je mettais un peu de négatifs dans ce que je dit.,parce que je racontait des choses négatives qui m'était arriver(des entrevue bizarre,des menace verbal de syndicat,problème avec certaine chef d'équipe et contremaître....)

Ce que je veut en venir ,c'est que tous ça semblait me dire que pour aller au travail je doit adopter le moule de la société du positifs. Il avait celui de la production (produire plus plus plus)celui de la qualité(toujours mieux)et maintenant celui du positifs(peu importe ce que tu vit ,ce que tu as vécu,ce que tu endure a job soit positifs ,motiver,diplomate et pro actifs


C'est une choses que j'ai remarquer beaucoup aussi avec plusieurs entrevue que j'ai eu dernièrement. J'ai oser dire une fois a l'atelier quand une des animatrice ma dit ce que je pensait de la capsule MOI INC ,que ce qui disait avait beaucoup de l'allure mais que l'homme lui même m'inspirait pas confiance ,que a force de dire d'être positifs de dire juste des choses positifs ,et de dire que tel personne négative qui fait ceci,qui fait ça moi je suis pas capable de le sentir,ben je me suis dit voir un homme agir comme ça pour moi c'est lui qui est négatifs parce que il est pas capable de sentir bien du monde. J'ai sentie de l'hypocrisie. Ma remarque semble pas avoir été très apprécié. Mais bon j'ai sentie aussi cette hypocrisie quand j'ai vue les membres dire que celui qui est partie était négatifs quand en faite pour moi je voyait cette personne seulement une personne critique sans faire de lui une personne négative.

Ce qui fait que je trouve que le monde actuel pousse trop au positifs et au on s'en fout du négatif. Et pour moi ,c'est une grande erreur,on vit dans le négatifs comme dit l'animateur de Moi Inc juste a regarder les nouvelles,les journaux ,le monde autour ,dans la rue. Alors je ne comprends pas ,qui puisse nous conseiller de fuir les négatifs et de se foutre des paroles de ceux qui ose dire quelque choses aussi peu négatifs que --ah je suis fatigué aujourd'hui ,mal dormie. Comme la vie est assez négatives autour de nous ,pourquoi pas l,affronter plutôt le fuir. Le problème justement de certain positiviste d'aujourd'hui (pas tous) c'est que justement il disent toutes en dedans de eux _---JE MEN FOUT. Alors a force de se foutre de tous les problèmes continu,ils se foutent des sans abris,ils se foutent de l'environnement,ils se foutes du petit monde,ils se foutent de ceux qui souffres de troubles mentaux. Ils se disent moi je suis positifs ,je suis pro actifs pour ma compagnies ensuite on se demande pourquoi ça va mal dans le monde.

Parfois ça va loin,ce positiviste,ça peut aller jusqu'au bureau du docteur,du psy ou même ce forum ou quand quelqu'un est négatifs on ne l'écoute pas vraiment .Pourtant,c'est plate a dire mais c'est le monde qu'on considère négatifs qui fait souvent réagir le monde,qui font créer les changements a force de chialer,qui font évoluer le monde. Entre un Richard Martinaux et un psy qui voit toute en rose ,je préfère le premier. J'ai pas oser dire dans le groupe que fréquenter les dépressifs,les bipolaires ,borderline et autre mais ouvert bien plus l'esprit qu'une personne qui pense toujours positifs avec un gros faux sourire jusqu'au oreille. Beaucoups d'entre eu quand on gratte un peu leur fond d,esprit ne semble pas dote d'une grande ouverture .Je parle pas de tous les positifs mais une bonne partie.

J'aimerais avoir votre avis,bien que pour certain je suis considérer négatifs,moi je me considère juste analyste,critique et intègre sachant que j'ai une mauvaise estime de moi a améliorer mais qui est capable d'être un bon travailleur pareil. Parceque une chose qui me choque aujourd',hui au entrevue ,c'est qui faut vraiment ce vendre en entrevue comme si on était a un rendez vous intime ,et ceux qui gagne les candidature sont pas les meilleur travailleur mais les plus beau parleur comme en amour.


Alors j'attends ce que vous en penser ,peut être que des avis différents va m'aider a affronter les entrevues moins sévèrement . ;)

A plus


Gentleman
Modifié en dernier par Gentleman le 30 janv. 2011, 22:53, modifié 2 fois.
Avatar du membre
Hibou Profane
Messages : 185
Enregistré le : 08 mars 2010, 16:36

Re: La vie sans négatif

Message par Hibou Profane »

Ta réflexion a bien du sens, Gentleman. Le monde du travail, c'est une jungle, mais il faut faire semblant que c'est le paradis. Moi-même, je suis un gars très négatif, je pense que les habitués l'ont remarqué, alors j'ai toujours eu bien de la misère à survivre dans un milieu de travail. J'ai beaucoup de difficulté avec la pensée unique en particulier. En plus, j'ai le don de déceler les moindres failles dans un projet ou une stratégie.

Le paradoxe, c'est que la phobie du négatif est en soi très négative. Pourquoi on ne tolère pas la critique ou le doute? Quelqu'un qui est vraiment sûr de lui et de ses méthodes de travail va répondre calmement aux critiques de manière satisfaisante. Il n'y a que les bullshitteux qui ont quelque chose à craindre d'une remise en question.

Cela dit, Gentleman, tu ne m'as jamais donné l'impression d'être une personne négative. Même que je trouve un petit côté candide. Ça m'impressionne que tu écrives autant alors que tu fais autant de fautes. Tu es un peu une sorte de Terry Fox de l'orthographe.
Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire la semaine prochaine?
Marinade
Messages : 97
Enregistré le : 25 mars 2010, 19:52

Re: La vie sans négatif

Message par Marinade »

Bonjour,

on vit dans un monde de ca va bien ? oui toi ? Au travail, on va rarement se dire la vérité parce qu'on ne veut pas déranger et pour ceux qui ont des problemes mentaux, dépressifs ou autres, il devient tannant pour les autres de nous entendre, même moi desfois je n'ai pas la force d'écouter les bobos des autres et pourtant desfois je suis la première a aller voir une personne qui me semble a l'envers, pour lui demander si ca va, si elle est sure ? que c'est correct de ne pas aller desfois, que moi aussi ca m'arrive et d.ouvrir un dialogue a ce sujet pour montrer a la personne qu'elle n'est pas seule et que quelqu'un se préoccupe d'elle.

j'ai de mes collègues qui ont toujours l'air de bonne humeur et dont qui il m'arrive de jalouser de leurs bonnes humeurs en me disant que p-e si j'avais meilleure humeur et que je souriais plus, je serais plus apprécié... :? Je fais la tete sérieuse et je ne crois pas que ca m'est toujours bénéfique. Les gens qui me disent encore down ? et qui ne font que passer un jugement sans dire un truc pour aider, réconforter, bien je m'en éloigne. J'ai besoin de gens positifs pour voir les choses autrement mais j'ai besoin que ces personnes ne me jugent pas parce que je ne suis pas comme eux. Si un jour les personnes qui ne peuvent supporter de voir quelqu'un qui va mal, bien un jour si ca leur tombe dessus, ils comprendront... on peut avoir cette vie depuis notre jeunesse mais ca peut aussi arriver suite a divers ou un évennement qui nous a marqué.
Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: La vie sans négatif

Message par Cabotine »

C'est de la bullshit ton atelier!

Honnêtement, ces pseudos spécialistes du positivisme sont des nullités sans fin. Car être positif ne veut pas nécessairement dire se mettre la tête dans le sable comme une autruche mais plutôt trouver le moyen de voir le bon côté des chose TOUT EN SACHANT l'envers de la médaille. Si on sait pas c'est quoi le côté négatif d'une situation parce qu'on l'ignore, on a vraiment aucun mérite à être positif. On est surtout hypocrite envers soi-même et les autres, en plus de devenir intolérent.

Moi ça me fait bien marrer, parce que ce sont précisément ces idiots-là qui vont péter au frette le jour où une tuile leur tombera sur la tête. Dur retour à la réalité.

Je préfère être réaliste: ça fait moins mal quand on se la pète en beauté.

Quand la positive attitude devient un challenge...

Ça me fait penser au film Équilibrium, un vieux remake de 1984 dans lequel les gens se droguent à tous les jours pour ne rien ressentir... C'est une belle façon de maintenir le peuple sous le joug d'une dictature ou, pire encore, d'un régime totalitaire (c'est pas un peu la même chose?)

Ils disaient comment dans 1984? La liberté, c'est l'esclavage...

Saviez-vous que le mot travail vient d'un terme latin tripallium? Ce terme désigne un instrument de torture assez populaire dans l'antiquité. Ça servait à écarteler.

Sur ces bonnes paroles, bonne nuit cher amis internautes et, surtout, ne vous écartelez pas trop au travail! :lol:
No human
cleopatre
Messages : 140
Enregistré le : 05 avr. 2010, 18:30
Localisation : Longueuil

Re: La vie sans négatif

Message par cleopatre »

Bonsoir Gentleman,
Je te donne mon opinion au sujet du positivisme et tu en fais ce que tu veux. D'abord j'ai fait des études dans les domaines des ressources humaines, juste pour te situer un peu. En fait, il faudrait voir l'approche de ces gens comme très excessives! Ils devaient tenir à ce que ce messageJ passe, mais ils semblent y avoir été de façon trop répétitive, ce qui peut parfois créer le contraire de l'effet escompté! Alors, il faut se mettre dans la peau d'un entrepreneur qui désire embaucher quelqu'un: Il est bien évident que l'employeur ne va pas prendre la personne qui a les yeux cernés, qui a les épaules basses, qui n'a pas de colonne quoi! Former une personne pour qu'elle devienne rentable peut prendre du temps et le but est que la compagnie continue à fonctionner longtemps, donc les ressources humaines sont des ressources non négligeables pour une organisation et il faut savoir bien les choisir, savoir les retenir et leur donner la chance d'évoluer dans leur cheminement de carrière. En fait, il est vrai qu'il faut être positif! Peu importe pour quelle raison, c'est juste l'extrême qu'il ne faut pas obtenir, pour en devenir un mouton qui ne voit rien de ce qui passe autour et qui absorbe n'importe quelle situation sans broncher.
Alors, je ne perçois pas une personne positive comme étant une mauvaise personne. L'authenticité est une valeur tout aussi sûre! Dire que je vais bien, alors que je suis malade à vouloir en crever serait d'être très négative à mon égard! Alors, moi d'abord et avant tout, j'essaie d'être positive face à moi! Et tout comme toi, je n'y parviens pas toujours et je dois encore et toujours travailler mon estime de moi!
Et je terminerai en te disant que je suis positive et que je suis certaine que tu vas te trouver un emploi qui saura te plaire et te permettra de répondre à tes besoins! J'ai confiance en toi!

De toute façon, lorsque tu vas passer une entrevue, garde en tête ce que tu nous as dit, tu as la qualité la plus extraordinaire qu'un employeur peut rechercher, tu es travaillant! Et il est vrai que de plus en plus les employeurs adoptent des processus de sélection qui sont parfois beaucoup trop longs et posent des questions qui exigeraient très souvent un moment de réflexion beaucoup plus long que ce qui nous est donné! Le mieux à faire est de se préparer pour tenter de savoir la majorité des questions qui sont posées et de les pratiquer avec des amis! Moi, j'ai toujours eu plus confiance en moi lorsque je me sentais préparé! Pis aussi, il est bien d'en connaître sur l'organisation pour leur démonter que nous portons intérêt à leur mission!

Bonne chance dans ta quête d'emploi et ''think big'', "think positive". Ça l'air con, mais ça marche souvent! Je sais, je sais! Pas évident après plusieurs entrevues, mais il ne faut pas lâcher!

cleopatre
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: La vie sans négatif

Message par Gentleman »

Bonjour

Hibou Profane----c'est vrai que je prends pas la peine parfois de me corriger. Je saute souvent certain accent. Oui tu as raison le monde du travail est parfois la jungle. Dans mon groupe ,j'avais seulement des professionnels de métier.(comptable,vendeur,graphiste,contremaître,analyse financière,....) puis moi ben je suis été longtemps un gars de ''shop''un milieu bien différents ,celui qui est en bas de la ligne. J'ai travaillé dans l'acier,béton,paysagement,automobile et bien souvent avec juste des hommes alors ça jouait ''ruff'' bien souvent. Mais il faut pas le dire ça,j'ai eu des menaces verbal de délégués syndicales a cause que je produisait trop ,ça non plus fallait pas que j'en parle .Trop négatifs. Bien des choses me suis arriver,que j'ai vu bien il faut pas en parler ça l'air.

Fleur Sécher----Je suis tous a fait d'accords avec toi,c'est parfois surprenant comment que le monde qui file pas bien souvent que les autres appels les négatifs,quand on prends la peine de les écouter , leur donner quelque paroles d'encouragements comment il peuvent t'être reconnaissant par la suite et te rendre heureux eux même.

Cabotine------On se calme :lol: Je dit juste que j'ai remarquer quelque choses qui revenait souvent mais si tu lit mon post Blues de l'hiver vers la fin ,tu verras que mon atelier que j'ai suivie est comme même très intéressant et loin d'être la bullshit sinon j'aurais jamais continuer l'atelier sur 2 semaine de 9 a 2 tous en en allant travailler 10 heures le soir.Je le recommande même malgré cette insistance sur le positifs.Comme tu dit ,pour moi le positifs est aussi de voir les 2 coté de la médailles et ne pas sombrer dans celui qui est négatifs .C'est écouter son prochain même si il se lamente,chercher a voir qu'est ce qui se cache derrière les plaintes.Pour ton film je ne l'ai pas vu encore ,je vais sûrement me le louer si ça adonne.j'en ai souvent entendu parler.Bye


Cléopâtre-----Allô,comme je le disait ce n'est pas tous contre les positifs mais l'extrême,je comprends ton points de vue,vus comme ça.C'est sur que en entrevue si j'arrive tous débiner,les yeux cerné ça parait mal.Oui ça prends du temps et beaucoup d'argents former une personne.Ça je l'ai bien compris en atelier.Je racontait ça ,c'est juste a cause justement de l'extrême qui nous pousse parfois a aller dans le positivisme.En entrevue et sur le terrain de l,emploi.Bien oui ,je suis pas trop souriant,bien oui je suis pas diplomate pour dire critiquer les choses mais on s'en fout je fait la job,puis je suis productifs, la compagnie en a pour son argents en masse.Mais aujourd'hui je trouve qu'il cherche trop la perfection.Tu verrais les question qui me dise de répondre et souvet il me demande mes 5 défaut et peut importe ce que tu dit bien souvent il le prenne négativement.Et je passe le nombre de question bizarre que je me fait poser.Que c'est a ce demander parfois c'est quoi qui veulent vraiment.Un gars intègre ou un acteur professionel ?

Dans vie ,je vise tousjour a devenir plus positif,ça fait partie ma guérison.Personnellement je me considère négatifs envers moi-même et un peu envers la vie.Je sais que je ne veut pa devenir non plus un positifs aveugle .Je croit que je veut juste atteindre le parfait équilibre du Yin et du Yang lollll.merci pour vos points de vue. ;)



Gentleman
cleopatre
Messages : 140
Enregistré le : 05 avr. 2010, 18:30
Localisation : Longueuil

Re: La vie sans négatif

Message par cleopatre »

Salut Gentleman,
Juste un petit truc. Moi à toutes les fois où ils m'ont demandé ma principale qualité et mon principale défaut, j'ai toujours répondu en blague. Jamais je ne leur ai répondu sérieusement.
Ma réponse la plus fréquente concernant les défauts en entrevue d'emploi: Avec un large sourir ''Même si j'avais tous les défauts du monde, jamais je ne vous les dirais en entrevue. C'est votre travail de les déceller en entrevue!" Je te jure qu'il sont complètement déconcertés. Et le pire, c'est qu'ils engagent! C'est mieux quelqu'un qui ne se prend pas trop au sérieux et qui prend la vie avec un grain de sel en conclusion!
Si je disais mon pire défaut aux employeurs, jamais ils ne m'embaucheraient. Je suis souvent en retard au boulot, ma maladie fait que j'ai de sérieux problèmes de sommeil ce qui fait en sorte que j'arrive en retard. C'est vraiment irritant pour un patron, mais tous les patrons avec lesquels j'ai fait affaires on toujours fait avec. Si j'arrive en retard, je redonne toujours plus de temps à la fin de ma journée, alors je n'ai pas de remords de conscience.
Et concernant les qualités, je leur répond que j'en ai tellement et leur demande si ils ont beaucoup de temps! Généralement, ça détend l'atmosphère qui est parfois souvent lourde dans une entrevue. Dis-toi que bien souvent les personnes qui te passent en entrevue sont souvent tout aussi nerveux que toi! La grande majorité n'ont pas de formation en gestion des ressources humaines et en technique d'entrevue, ils n'ont que des modèles à suivre. C'est pour ça que je te disais de t'informer le plus possible sur les questions courantes qui sont posées ces temps-ci. Il y a même des modes, et oui, je dis bien des modes pour les techniques d'entrevue.
Et comme tu le répètes si bien, ta principale qualité est que tu es travaillant. C'est la première qualité qu'un employeur recherche. Parle aussi de ton autonomie, ça les fait jubiler! Grand garçon capable de tout faire tout seul lorsque les besons sont bien déterminés! Lollllll
Avec affection!
Cléo
Surlaroute
Messages : 339
Enregistré le : 28 mai 2010, 14:57

Re: La vie sans négatif

Message par Surlaroute »

Salut Gentleman. Très réaliste tes propos, comme toujours. Moi, je ne crois pas qu'on peut balayer le négatif d'un coup de baguette magique! D'ailleurs, dans l'approche psychothérapeutique ACT, c'est très connu que de tenter de chasser des pensées négatives ne fait que les faire revenir en force. Alors, vouloir à tout prix que tout soit positif serait comme vouloir de l'eau sans le feu, de la terre sans l'air. Les deux sont indissociables. Il y a une grosse différence entre des pensées réalistes et des pensées positives. Percevoir la réalité sans distorsion cognitive est une chance, mais tout vouloir voir en rose est une distortion cognitive.

L'autre mode dans le monde du travail est le savoir-être. Il n'y a plus de place pour la critique, la colère, sous peine d'être accusé de manque de savoir-être, avec à la clef d'éventuelles mesures disciplinaires. On veut faire de nous des petits robots, qui remercient le boss pour une bonne claque sur la gueule!

Surlaroute
cleopatre
Messages : 140
Enregistré le : 05 avr. 2010, 18:30
Localisation : Longueuil

Re: La vie sans négatif

Message par cleopatre »

Wow! Quel sujet inspirant!

Le pouvoir de la pensé positive par Shatki Gewain a été l'une des lectures qui m'a le plus apporté dans ma vie! Nous attirons ce que le nous pensons! Tout ce que l'on fuit, nous poursuit! Plus jeune, je croyais moins à ces pensées, mais avec l'âge, la sagesse et l'expérience j'y crois de plus en plus!

Le noir et le blanc, le ying et le yang, le positif et le négatif, les extêmes quoi! Étant bipolaire j'ai très bien connu les extêmes et je pourrais écrire le reste de ma vie à ce sujet! Mais je préfère maintenant voir les événements de ma vie comme des expériences ni positives, ni négatives, mais des expériences appelées à me faire comprendre ou tolérer quelque chose!

La vie est difficile, c'est la première pharse du livre le chemin le moins fréquenté. Il ne faut pas se raconter d'histoires et je suis loin d'être la personne qui vie sur une ''pink cloud'', j'ai un côté très cartésien (que je tente de diminuer, pour plus descendre vers mon coeur) et mon approche dans la vie se veut beaucoup plus macroscopique que microscopique. Si je m'attarde au point noir sur une feuille, je risque de filer un très mauvais coton toute la journée, je préfère de beaucoup regarder toute la clareté qui ressort de cette feuille. C'est ça le positivisme!

Les sentiments négatifs que je vie, je tente aussi de les éliminer le plus possible, la rage, la colère, le ressentiment, l'ennuie, la haine, etc. Ils ne font du mal qu'à moi! Mon attitude par le fait même est plus agressive, je suis moins ouverte à l'amour autour de moi, je me referme sur moi-même et mon estime de moi est complètement chamboullé! Je ne peux changer les choses qui sont à l'extérieur de moi, je ne veux plus changer le monde pour un monde meilleur, je ne vise que mon bien être intérieur, le reste importe peu! Je pratique le pardon de plus en plus, c'est très important pour moi, je dois me pardonner mes fautes et je dois pardonner aux autres leurs fautes. Rien, ni personne n'est parfait sur cette terre et tous et chacun tentent à leur façon de trouver leur bonheur.

Il faut laisser les gens libres de leurs pensées et ils doivent nous laisser libre de nos pensées! C'est un droit fondamental qui fait partie de la charte des droits et libertés de la personnes!

Je pratique de plus en plus l'ouverture d'esprit face aux opinions des autres en tentant de me mettre à leur place et j'essaie de ne pas juger! Je suis loins d'être une sainte et je sais que je dois travailler à tous les jours pour comprendre parfois les actions de certaines personnes, mais je ne tente plus de les faire changer d'idées à tout prix, c'est trop épuisant et je désire mettre mon énergie ailleurs!

Moi j'ai vraiment pris la décision de jouer avec la vie et non de la subir ou de survivre! C'est un choix que j'ai pris et je crois que je vais y parvenir en tentant de devenir meilleure jour après jour et en me permettant de faire des erreurs!

Je vous souhaite à tous une très Joyeuse Saint-Valentin!

La Saint-Valentin c'est la fête de l'Amour (pas juste avec un partenaire de vie) mais de l'Amour avec la vie!

Cléo
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: La vie sans négatif

Message par Gentleman »

Surlaroute a écrit :Salut Gentleman. Très réaliste tes propos, comme toujours. Moi, je ne crois pas qu'on peut balayer le négatif d'un coup de baguette magique! D'ailleurs, dans l'approche psychothérapeutique ACT, c'est très connu que de tenter de chasser des pensées négatives ne fait que les faire revenir en force. Alors, vouloir à tout prix que tout soit positif serait comme vouloir de l'eau sans le feu, de la terre sans l'air. Les deux sont indissociables. Il y a une grosse différence entre des pensées réalistes et des pensées positives. Percevoir la réalité sans distorsion cognitive est une chance, mais tout vouloir voir en rose est une distortion cognitive.

L'autre mode dans le monde du travail est le savoir-être. Il n'y a plus de place pour la critique, la colère, sous peine d'être accusé de manque de savoir-être, avec à la clef d'éventuelles mesures disciplinaires. On veut faire de nous des petits robots, qui remercient le boss pour une bonne claque sur la gueule!

Surlaroute
Allo Surlaroute

Oui j'aurais plutot du dire la mode du savoir -être qui est maintenant tres axer sur le gros positif extrémiste.Pourtant je trouve pas évident de rester positifs dans le marché du travail.
-Ton boss t'engueule comme un cochon pourrie et toi tu doit rester calme et expliquer ton opinion de façon diplomate puis encore mieux rien dire parfois.
-la compagnie te mets a portes pour des pacotilles ou te remplace pour un plus jeune,mise a pieds sans semaine d'avis,toi tu doit pas te faire pogner a rechercher ailleur,tu doit lui garder fidelité peu importe le salaire et les conditions que tu vit.
-Tu te fait mettre a porte tu est pénaliser ,tu démissione tu est pénaliser.ceux qui ont voter ça eu se font mettre a porte mais reçoivent des primes de départs et des bonus allant jusqu'a des millier de dollars et plus.
-Tu est pas syndiquer tu est pas protéger contre ton boss qui fait de l,abus sur toi.Tu est syndiquer ,c'est le syndicat qui abuse de son pouvoir.C'est a toi de choisir par qui tu veut te faire enculer.ce qui te raporte le mieux dans tes poches.

Garder votre calme,aller travailler ,soyer Proactif,garder le sourire,rester motiver une deux une deux. :P


Gentleman
Répondre