J'ai mal en moi.

Répondre
Marinade
Messages : 97
Enregistré le : 25 mars 2010, 19:52

J'ai mal en moi.

Message par Marinade »

Est-ce que vous croyez que tout les rêves ont une signification et essaie de nous parler, surtout dans le cas de rêves avec des gens ou situations semblable déjà vécues, rêves qui se répètent.

J'ai depuis une semaine des rêves avec comme personnage mes 2 ex copains qui m'ont fait le plus de mal psychologiquement. Mensonge, tromperie sont au rendez-vous dans ces rêves. J'ai un nouveau conjoint depuis 3 mois et ca ne va pas depuis justement une semaine. J'ai douté un peu de lui et il n'a vraiment pas accepté ca, est-ce parce qu'il est sur la défensive ou bien parce qu'il refuse qu'on doute de lui, je ne sais pas mais quand il se fâche, il refuse de me parler et alors je me sens vraiment rejeté et je le harcèle sans être capable de me contrôler :( en l'appelant pour qu'on essaie de régler le probleme, ce qu'il refuse de faire. Il veut la paix et quand il sera moins fâché, la il parlera ! Etk, ma question qui me tracasse ce matin, est-ce que mon rêve essaie de me parler et si oui, pour me dire quoi. Que mes ex sont mes ex, de ne pas douter de tout les hommes ou bien est-ce que ca m'avertis que je me fais encore jouer.

J'ai recommencé un épisode de dépression anxiété ces derniers jours, j'ai besoin d'être seule et en même temps jme sens seule au monde et j'ai besoin d'aide. Jlui ai deja parlé de mes états un peu sans donner des détails, mais samedi matin, j'avais mal trop pour le cacher. Jlui ai dis je voulais parler, j'ai éclaté en sanglot mais je ne trouvais pas les mots. Je sais que pour quelqu'un qui n'a jamais eu de mal de vivre, il comprend pas.

Faut dire que depuis une anxiété de performance, ce que j'ai compris il ya 3 ans, jme sens faible a toute situation de la vie. J'ai eu aussi une épisode dépressif profond l'année dernière, le + long. On dirait je ne m'en suis jamais vraiment relevé. J'ai vécu récemment une perte d'emploi suite a quelques mois ou ca n'allait plus du tout la-bas. J'avais quand même une certaine confiance en moi coté travail mais avec ce qui s'est passé, c'est comme s'il ne me reste plus rien.

J'imagine que vous avez de la misère a me suivre, trop de sujet dans le même message, désolé je suis perdu. Je ne me nourris plus, j'ai mal a l'âme. Je trouve mon copain méchant de ne pas vouloir me parler quand j'en ai besoin et en même temps, je réalise que je suis dépendante, je ne de devrais pas m'effondrer mais je suis comme ca, j'ai pas confiance en moi, quand on m'aime, je m'accroche et si on lâche un peu ma main, c'est le désespoir. Ce matin en me forçant de manger une pomme que je coupais avec un couteau, j'ai regardé pour la 1ere fois le couteau d'une façon différente, je l'ai regardé comme s'il pourrait p-e m'enlever mes souffrances. J'ai donc peur car j'ai pensé a ca.
Avatar du membre
amanecer
Messages : 33
Enregistré le : 11 avr. 2011, 10:35
Localisation : Montréal

Re: J'ai mal en moi.

Message par amanecer »

Bonjour Marinade,

Félicitation ! Oui. Oui. C'est une réussite. Ta demande d'aide est si claire qu'il fallait que je me grouille pour trouver en moi ce qui peut peut-être t'aider, te donner quelques trucs dans la situation ou tu te trouves. Pour moi, c'est impensable de laisser tomber quelqu'un quand j'ai juste à tendre le bras; c'est pas moi.

Tous les rêves, énergies électriques du cerveau, ont une signification de santé dans le corps de la personne qui les vit. Ils servent à équilibrer les énergies de pensées différentes, en tension. Croyance ou évidence, notre corps est dans un flot continuel d'énergies. Tant par la nourriture qu'il ingère et qu'il remet à la nature, par l'air qu'il respire et expire ou parfums qu'il mémorise, par tous les sens qui apporte l'influx nerveux au cerveau, du plus petit atome au plus subtil dans notre corps il y a échange d'énergie.

Les rêves se produisent dans le cortex et non dans le cerveau primitif ou reptilien. Également nommé "néo-cortex", ce cerveau caractérise le sommet de l'évolution du règne animal. Il est le siège de la pensée consciente, de la créativité, de l'analyse, de la déduction, de l'intuition, du langage. Mais il ignore totalement les émotions. Nous avons plusieurs rêves dans une nuit. La plupart sont vite oubliés. Quand on se souvient d'un rêve, c'est qu'il se produit en fin de nuit alors que le corps est "bien reposé". Les rêves du matin sont plus clairs car la conscience est en phase d'éveil et permet à la personne de comprendre qu'elle est en train de rêver.

La compréhension d'un rêve est une tâche complexe car l'interprétation est d'une signification non-primaire. Un rêve n'est pas la photo d'une situation; c'est une solution électrique entre d'autres chocs électriques dont les pôles contradictoires de la perception de situations vécus font court-circuit dans le bien-être recherché. Un, deux et trois copains dont la perception est une réponse positive à des besoins.

L'intimité concerne l'être secret d'une personne, la partie très profonde, son être intérieur. Être intime avec quelqu'un c'est être lié, étroitement uni dans une relation d'âme à âme. L'intimité c'est pour parler, échanger, ou simplement marcher en silence l'un près de l'autre. L'intimité c'est le temps des confidences, de la communion profonde, de la communion de deux âmes qui s'aiment et aiment être ensemble. C'est un temps, un lieu à l'écart du quotidien.

Quel est la perception de copains dans l'anxiété présente dans l'intimité de la relation ? Réponse négative. Le rêve joue le rôle de disjoncteur.

Marinade, l'intimité avec soi-même semble être le lieu d'irritants majeurs depuis plusieurs années. Prendre une marche seule, sur une montagne, dans les champs, regarder les oiseaux, respirer un air différent apaisent beaucoup. Prendre soin de soi, c'est aussi avoir du plaisir avec des activités bien simples, qu'il faut ré-apprendre. Voir, entendre, marcher sont vraiment des plaisirs qui ne sont plus permis à l'aveugle, au sourd et à l'invalide. C'est important à redécouvrir car il y a risque d'être apaiser avec des moyens artificiels tel pilules ou antidépresseurs.

Marinade, représenter les différents événements qu'il y a eu dans ta vie depuis les cinq dernières années sur une échelle de stress indiqueraient à n'en pas douter qu'il y a TROP de stress dans ta vie. La mort d'un conjoint ou d'un proche affiche déjà beaucoup de points sur une telle échelle. La perte d'un emploi est aussi en haut de l'échelle. Selon l'échelle choisie il est possible de pointer le changement de personne avec qui l'on habite ou le nombre de visiteurs chez soi. Il faut rapidement prendre soin de toi et une des activités importantes serait que tu sois écouté dans ton vécu. Je pense à un psy. Si l'idée t'effraie et que tu habites Montréal, il y a les étudiants et étudiantes de 3e années en relation d'aide au CRAM qui offre un service d'écoute et d'aide pour un prix de 30$. Service PSY-AIDE, de thérapie individuelle, divisé en dix séances hebdomadaires consécutives.

Sur la dépendance il faut voir le sujet qui en parle viewtopic.php?f=1&t=43

Marinade, il y a plein d'outils et de personnes sur ton chemin pour que tu puisses retrouver la paix en toi dont les membres de revivre.org. Il y a tellement de personnes sur le site qui ont appris comment travailler sur soi et dont je crois que la lecture de leurs témoignages peut être une aide.

A+
Répondre