Restrictions ET rages de bouffe

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par feemystere » 22 févr. 2012, 13:41

Salut! Je suis contente de te lire. Comment vas-tu?

Pour en revenir aux thérapies, ma travailleuse sociale est spécialisée en psychothérapie. Wow la thérapie de groupe que tu as suivie était structurée comparée à la mienne! Cette semaine, nous étions 3 (une nouvelle fille). C'est vraiment libre, pas de sujet dirigé, pas grand chose de concret d'établie si tu veux mon avis. C'est juste un échange. J'ai souvent l'impression de parler inutilement, comme si je me confiais de la même manière que j'écris un journal intime disons. Bref, est-ce que je me trompe ou tu as suivie la fameuse thérapie suggérée aux personnes souffrant d'un TPL? Ça ressemble beaucoup à ce que j'entend, ce qu'on me suggère, ce dont tu me parles. Il y a des thérapies qui comprennent psychologues et psychiatre. Moi j'ai juste une t.s.

Si je comprends bien, ta thérapie de groupe t'a apporté des outils et l'individuel te permettait plus de t'exprimer? Qu'est-ce que ça t'apportait de plus que le groupe?

Je te cite: «C'est là où que je suis confuse. Je ne sais pas ce que tu fais en thérapie de groupe mais nous, par exemple, on avait un volet sur comme gérer ses émotions, quoi faire en cas de crise, comment remplacer l'automutilation par quelque chose de moins nocif ou dangereux ou encore reconnaitre et verbaliser ses émotions. J'ai un cahier avec des notes et des exercices concrets que je peux toujours relire et refaire.»

C'est ce que j'aimerais avoir, littéralement. Parce que tout ce que je fais,c'est parler et écouter ma travailleuse sociale faire des liens, me poser des questions pas toujours pertinent. Elle fait énormément de retours dans le passé, c'est que ça. Elle parle beaucoup de l'enfance, de la famille. Moi ça ne m'aide pas, ne rejoint pas mon besoin (même si je n'arrive toujours pas à le cibler :/ ). C'est comme si elle essayait de trouver les sources qui expliqueraient mon mal être, ce qui m'aurait blessé et qui m'empêche d'avancer, ce qui est à l'origine de mon mal de vivre. Elle pense dur comme fer que ça a un rapport avec ma mère, mais honnêtement j'en doute fortement. Elle croit qu'il s'est passé qqch pendant l'enfance alors que moi je pense que c'est durant l'adolescence, il y a eu qqch qui s'est brisé. Rien de majeur qui aurait pu entrainer pareille situation, je veux dire où j'en suis aujourd'hui. Tous les trucs durs de mon adolescence, je les ai accepté, je suis passée par-dessus. Enfin, je m'égare. Elle me fait sentir abandonnée, je dirais plus seule. Elle me met souvent en colère, comme si elle ne me comprennait pas ou ne voulait pas m'entendre. Je cherche des outils, je l'ai même verbalisé. Travailler le Ici et maintenant plutôt que le passé.Je tourne en rond et une fois la thérapie terminée, je ne sais pas si je poursuivrai.

Sinon pour la bouffe la culpabilité arrive facilement et vite. Auto-jugement, c'est dur. Mais je pense que je mange bien ces temps-ci. Merci pour tes conseils et ton écoute. Dernière chose, bien que j'aie vraiment l'air de monopoliser le sujet, j'aime bien qu'il y ait des échanges. Alors à moins qu'il y ait des sujets fragiles, je comprendrais tout à fait, je t'invite à me parler de ce que tu veux. J'aime te lire et c'est aucunement une nécessité de parler QUE de moi hihi. Prend soin de toi et à bientôt = )
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Edgar
Messages : 956
Enregistré le : 18 nov. 2011, 19:52
Localisation : Lévis
Contact :

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par Edgar » 01 mars 2012, 15:50

Je suis pas fière de moi aujourd'hui... J'ai mangé juste des cochonneries, absolument rien de santé!

Je me sens un peu coupable...

En plus, je me suis inscrite au Défi Santé 5/30 Équilibre et ça débutait aujourd'hui. Je suis loin du compte! Cochonneries, pas de fruits et légumes, pas d'exercices et du stress en masse! Hiii...!

J'espère me reprendre demain...

Toi, comment ça va?!

Edgar. xx
« You have to die a few times before you can really live. »
- Charles Bukowski

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par feemystere » 02 avr. 2012, 16:32

Ce sujet devrait être dans mes priorités, je dois le poursuivre. Mon alimentation me déplait énormément. J'ai le goût de faire la grève de la faim. Mais je ne peux pas hehe. Je suis certaine d'avoir pris du poids, j'ai un ventre que je veux voir disparaitre. Je voudrais manger mieux. Je mange réellement n'importe quoi. Limite des compulsions à mon avis. J'ai le goût de me faire vomir. Je me dégoute, je ne suis pas bien. OUACH!!!
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par feemystere » 12 févr. 2013, 00:15

Retour sur le sujet, un peu antique mais bon.

Je relis simplement mon dernier message. Ok Je ne fais plus de compulsion depuis un an, j'ai des rages de bouffes à l'occasion (surtout en SPM) mais rien à comparé de l'an dernier. Je n'ai plus le goût de me faire vomir. J'ai pris du poids dans les derniers mois, au point d'avoir un ventre de femme en début de grossesse. :? Je mange bien plus santé qu'avant, sur ça rien à redire et je suis fière. J'ai une saturation encore bien présente de la viande, sur le bord d'être végétarienne. Et avec ma rechute bien installée depuis bientôt deux mois (mais refoulée et niée par nulle autre que moi-même), mon appétit est en déclin. J'ai perdu du poids dans les derniers jours/semaines, presque 5 lbs. Déjà que je n'ai pas naturellement un poids santé, je suis pas mal mince... En fait mon IMC est en bas du poids normal. En me repèsant cette semaine, alors que je n'avais pas posé ce geste depuis des mois ouff, je constate que je fonds un peu et je dois avouer que ça me fait plaisir. Je sais que c'est malsain. Tka.

Je sais bien que je mange moins. Juste ce midi, j'ai mangé qu'une soupe et un demi grill cheaze. Pas de dessert et de l'eau. Mais j'ai mieux mangé au souper, pas pire. Je dirais que je mange une vraie portion de repas par jour. Déjeuner minus qui ne mérite pas le nom de déjeuner, et selon mon humeur et ma faim, un diner OU un souper qui a de l'allure.

Je me watche. Est-ce qu'il y en a parmi vous qui vit quelque chose de similaire? Qu'est-ce que ça vous évoque?
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par feemystere » 12 févr. 2013, 12:55

Merci Jonathan pour ton message. Tu dis vivre un peu la même chose que moi, peux-tu détailler un peu stp? Mais tu n'es pas obligé, sache le et si tu préfères, tu peux m'écrire en MP. As-tu un trouble alimentaire? Ou c'est un problème lié au trouble anxieux?

Bonne journée à toi =)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par feemystere » 12 févr. 2013, 19:09

En quelque sorte, oui ça ressemble à un TOC. Mais je pense que c'est différent de par les sources/déclencheurs. En parler avec un thérapeute permettrait de faire tout plein de liens, pourquoi, quand etc. Faut pas avoir honte Jonathan, ça se comprend ce sentiment mais c'est dans notre tête que ça se passe. En parler avec des professionnels, il n'y aura aucun jugement, on ne portera pas une culpabilité ni rien. Peut-être que ça te permettrait d'avancer et de surpasser cela, un pas à la fois. Pense-y... Mais déjà, si tu vas sur le site de l'ANEB, c'est excellent.

Est-ce que ces moments de «boulimie» apparaissent n'importe quand, ou seulement à certaines périodes de l'année? Quand tu es moins anxieux, les restrictions et les orgies s'estompent?

Pour ma part, tout est lié à mon anxiété et/ou aux symptômes dépressifs. C'est toujours intense en hiver, au printemps et à l'automne, ça passe... En tout cas, me pose même pas de question, il n'y a pas de logique je pense. Rien à y comprendre.

Merci pour tes réponses, c'est intéressant et si je peux t'aider, fais-moi signe. Si c'est un sujet dont tu veux parler, tu peux poursuivre à tout moment sur ce sujet ou en MP. Prend soin de toi et à bientôt ;)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par Gentleman » 12 févr. 2013, 20:09

Bonsoirs Feemystere

Moi aussi j'ai de problème particulier avec la bouffe,bien sur je suis pas trop maigre et ni gros,aucun problème avec mon poids mais je passe souvent des jour a manger tres peu puis d'autre a manger a me défoncer.Avant je mangeait énormément maintenant je suis plus manger beaucoups une fois par semaine ,souvent quand je suis au resto.C'est sur que ça va avec mon humeur la fatigue surtout , fatigué j'ai moins faim ,en forme je mange beaucoups.Parfois je me force a manger ,surtout le matin,puisque je me dit je ne peut aller travailler sans déjeuner alors je me force (puis c'est dur) quand je le fait pas ,je le regrette,j'ai la misère jusqu'a a la première pause café.

Avec le temps j'ai remarquer que mon corps a des heures précises pour ces repas ou pour recevoir telle bouffe.

Exemple -je me lève le matin pour aller travailler a 5 et demi,j'ai pas faim ,je me force mais si je mangerais a 7hres la j'ai faim.
----Café:la matin si j'ai rien dans le corps ,il va me donner mal au ventre ,si je déjeune c'est moins pire mais le best serait de le prendre a 15 hres ou la semble l'heure parfais pour prendre le café,mon corps semble mieux l,absorber a cette heure la.J'ai remarquer d'autre produits qui comme la café ont leur heure .Y t'il une horloge biologique pour la bouffe qu'on mange?? je sait pas mais j'ai déja lu un article qui en parlais une fois.Des heures ou on as plus faim,des journée dans semaines.

A part ça avec mes problèmes de colons iritables,j,ai jamais été voir une nutritionniste pour suivre un régime ou pour voir si certain aliments sont responsables de mes maux mais c'est sur que peut importe ce que je mange si je suis en période déprime ou tres anxieux ,je digère vraiment tous mal.

Pour le reste ,je me considère chanceux de faire partie de ceux qui peut manger une pizza large all dress a moi tous seul et pas prendre de poids du tous.Des fois je me demande si c'est pas justement mon stress de l'anxiété qui brule mes calories,style comme......

-Parler a une personne une demi heure brule 25 calories
-Parler a une belle inconnu une demi heure brule 100 calories
-Parler devant une foule une demi-heure brule 500 calories


:lol: :lol: :lol:

vikt9
Messages : 1
Enregistré le : 29 avr. 2018, 07:26

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Message par vikt9 » 29 avr. 2018, 07:28

Super forum! Pour la maison ou pour la gastronomie, il faut acheter la meilleure friteuse sans huile pro. Aujourd’hui il y a beaucoup de types et de modèles et il faut comprendre la différence entre eux et nous allons en parler dans notre comparatif. cliquez ici Choisissez le meilleur.

Répondre