Page 1 sur 3

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 01 janv. 2012, 22:38
par Edgar
Bonjour!

Je ne vis pas exactement la même chose que toi... Mais je te comprends.

La bouffe est aussi un problème pour moi. Je trouve toujours que je ne mange pas assez santé, j'ai de la difficulté à manger avec un groupe, surtout des inconnus, ce qui me pousse à me priver de repas, et paradoxalement, je déteste manger seule quand je suis à la maison, alors, si mon copain n'est pas là, je ne mange pas...

C'est beaucoup moins pire qu'avant parcontre. Je crois que de me mettre à la cuisine quand je suis partie vivre avec mon amoureux m'a beaucoup aidé... Cuisiner me calme, m'apaise et me donne envie de goûter ce que je cuisine! Et cuisiner pour quelqu'un qui a autant d'appétit que mon chum, c'est bon pour l'égo, car il me complimente sur toutes mes recettes!

Ce que tu vies ressemble plus à de la boulimie qu'à de l'anorexie... Peut-être que tu pourrais faire des recherches sur internet pour trouver des pistes... Et si tu consultes, n'hésite pas à en parler à la personne que tu vois.

Et continues de nous écrire!

Edgar. xx

P.S.: J'ai lu quelque part que les personnes anxieuses ont souvent de la difficulté avec l'alimentaion car c'est un moyen de garder le contrôle... Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire... On contrôle peu de choses dans la vie, mais on "peut" contrôler notre corps et ce qui y entre... Est-ce que c'est ton cas?

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 02 janv. 2012, 15:39
par feemystere
Merci Edgar de me répondre, j'apprécie =-)
Ma mère soupçonne l'anorexie, ça l'inquiète énormément elle et son amie. Elles passent des commentaires, ont des conversations «dans mon dos». Elles sont inquiètes bref. Même ma petite soeur de 12 ans remarque des choses. Elle est juste trop lucide, elle sait trop de chose. Je vais lui gâcher la vie, au lieu d'être un bon modèle. :cry:

Je vois bien que j'ai un problème, pas insurmontable toutefois. Mais je sais que ça ne partira tant que les autres problèmes majeurs seront présents. Peut-être que tu as raison, j'ai déjà lu plein de chose sur l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie. Je sais que les TPL ont parfois des TCA, ça fait parti des comportements impulsifs ou compulsifs.

«les personnes anxieuses ont souvent de la difficulté avec l'alimentation »; Je ne suis pas anxieuse ou angoissée.

Je pense qu'un moment donné, je vais simplement imprimer ce message que j'ai écrit plus haut. Le faire lire à un psychiatre ou à mon médecin de famille :? . Un jour ou l'autre.

Avec les gros repas des derniers jours, j'ai pris un peu de poids. Mais bon. On va retourner à la routine, et ma mère est là donc me contrôle un peu. Je ne peux pas décider (tant mieux ou tant pis).

Bon bien à bientôt xx

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 02 janv. 2012, 20:12
par feemystere
Ce soir j'ai trop mangé :/ Au point d'avoir mal au ventre. Bon j'ai eu une portion de lasagne pas trop grande mais j'aurais pu manger seulement la moitié. Pis le dessert... Oh boy. Le plan était de manger un biscuit avec le thé. J'attendais que le thé soit près. Les biscuits étant à ma portée, ben... Jme suis rendu à quoi 5? Plus deux petits fudges. C'était trop pour moi, qui étais habituée aux toutes petites portions. Ces temps-ci, avec les soupers de famille,ouch. C'est sur que j'ai pris du poids. Je ne sais pas si je vais le (re)perdre. Avec la routine qui revient bientôt. Comment envisager manger trois fois par jour?
Dans ma tête je me dis:«prends des petites portions!» Je planifie tout en fonction des repas. Demain, ça se peut que je vois des amies. Ça ne me tente vraiment pas. Mais juste pour le fait d'être hors de vue de ma mère, jme dis que je pourrais sortir le prétexte (mobile) que je vais manger avec mec amies....Pis je ne mange pas là-bas. Tout le temps en tran d'anticiper, prévoir.
Je dois décider, contrôler. Enfin bref.

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 07 janv. 2012, 13:22
par feemystere
On dirait un journal intime...Pittoyable.

Je me dégoute, ces derniers jours n'ont été que du remplissage. J'ai hâte que ça prenne fin, je voudrais m'arrêter de manger, comme ça, drastiquement. J'ai presque le goût de me faire vomir, toute cette bouffe...Je n'en veux pas. Pas plus que je ne veux de cette vie. À manger ainsi, j'ai l'air d'une femme en début de grossesse, avec un ventre... :/ Il va falloir que je me restreigne ou que je me remettre aux pilates ou la Kinect, pis vite!

Finalement, le cégep qui reprend dans une 10zaine de jours...Pas si mal, jvais pouvoir sauter des repas. C'est salutaire, ça va me sauver. Bon timing je pense. Un mal pour un bien...

Enlevez-moi toute cette bouffe de ce corps par pitié!

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 07 janv. 2012, 14:41
par EXILDAOT
depuis que j'ai commencé à prendre du zyprexa, j'ai souvent peur de manger parce que cA m'a fait grossir et je n'ai pas aimé ca. ce qui fait que je mange beaucoup moins qu'avaNT.

je suis loin des 3 repas par jour.
je n'ai meme pas mangé aujourd'hui et je suis debout depuis depuis 9h.

je n'arrete plus de maigrir et j'ai beaucoup moins d'energie.
je compense dans le café pour ca.

le pire c'est quand j'etais dans des therapies internes (desintox). je me faisais vomir à chaques repas.

maintenant c'est beaucoup moins pire mais j'aurais peur de grossir si j'aurais à manger trois repas par jour.

mais bon, ca a l'air que le zyprexa ne fait engraisser que les trois premiers mois..

et puis j'aime mon poid actuel.
à suivre..

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 07 janv. 2012, 15:03
par feemystere
Exildaot: Désolé pour cette question bidon, mais j'ai tendance à me fourvoyer total: es-tu une femme ou un homme? :oops:

Je te comprends tout de même. As-tu un TCA ou as-tu déjà reçu un tel diagnostic dans le passé? Es-tu suivi(e?)?
Cercle vicieux, plus tu maigris plus tu perds ton énergie. Moi aussi parfois je n'ai pas 3 repas dans ma journée. Ça dépend si je suis surveillée ou non (je vis avec ma famille :/).

Ton poids semble être source de conflit, parce que ça affecte ton humeur,ton alimentation bref ton quotidien. Ne peux-tu pas changer ta médication ou trouver un compromis avec la personne qui te prescrit ta médication?

Tu dis aimer ton poids actuel. Quel est-il? Fais attention parce que ça peut devenir dangereux.
Je termine avec une autre question: quel âge as-tu?

Prend soin de toi comme tu peux et n'hésite pas à revenir t'exprimer! À bientôt!

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 07 janv. 2012, 16:58
par EXILDAOT
male de 30 ans.

là je dois etre dans les alentours de 160. c'est juste normal je pense.

mais ca a eu peu rapport avec mon obsession de bien paraitre.
je suis un peu dependant affectif et je vis seul.

et des fois, c'est le contraire et je voudrais grossir.

fucké mon affaire :roll:

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 11 janv. 2012, 16:53
par feemystere
Salut Exildaot. Peut-être as-tu raison. Obsession de bien parraitre mais en parallèle avec la dépendance affective. Il y a sans doute des liens à faire. Tu vis seul... As-tu quelqu'un en vue? Est-ce que tu as une bonne estime& confiance en toi-même? As-tu peur de déplaire aux filles? Si tu étais en couple, est-ce que la situation serait différente?

Est-ce que tu te dis «les filles ne veulent pas de moi--- je suis tout seul--- je vaux rien--- je ne m'aime pas pas plus que personne ne m'aime-- je ne mange pas» ?? C'était un exemple mais est-ce plausible? Ou dans le cas contraire où tu prends du poids «ahh si jveux trouver l'amour, une fille, bref,,,--- je dois être beau, ouch il me faut perdre du poids--- ne pas manger/ faire du sport--- ????». Encore là exemple, peut-être que ça ne te rejoint pas... Quel serait ton scénario de ton point de vue?

Pour ma part, j'ai continué à m'empiffrer, remplir le vide comme je peux. Je commence à m'autodiscipliner depuis quelques jours, je reprends le controle. En pensée. Je vois une différence aussi dans mes portions, je m'en vais dans le bon chemin, elles sont plus petites. Je me calme coté breuvages sucrés. Desserts aussi. J'en prends vraiment quand je suis sur le bord de faire une crise, quand je ressens le manque. Sinon je me contiens. Je ne pense pas toutefois avoir perdu du poids. À vérifier.

Tu dis aussi vouloir grossir parfois. Pourquoi? Étant donné mes origines, j'ai de grosses chances de rester minces. Dans le fond ça dépend. Mettons que si un jour je deviens Hyperphage grave (j'espère pas), je pourrais avoir un surplus de poids à cause que du coté de ma mère il y a de l'embonpoint. Mais du coté de mon père, c'est complètement l'opposé! Donc si je conserve mon coté grano, tout ira bien. Puisque je n'ai pas connu ça, prendre du poids (véritablement), eh bien je ne souhaite pas grossir.

Au plaisir de te relire! À bientôt.

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 11 janv. 2012, 17:57
par EXILDAOT
all0.

l'obsession de bien paraitre vient du fait que quand j'etais jeune, j'etais vraiment laid visuellement parlant.

j'etais tres mince et je me foutais pas mal de mon apparence et de l'amour en general.

j'ai subi beaucoup d'intimidation à cause de ca et j'ai même arreté d'aller à l'ecole à cause de ca. bref, j'etais une proie facile.

mais j'ai beaucoup changé. c'est vraiment surprenant.

ma mentalité et mon apparence sont vraiment mieux maintenant qu'au secondaire.

mais j'ai toujours été celibataire et un moment donné je me suis tanné et j'ai commencé à m'interesser davantage aux filles.

là j'ai 30 ans et je suis encore seul et je trouve ca bien plate même si au fond, je ne me sens pas pret pour une relation.

mais quand j'ai commencé à etre moins mince à cause du zyprexa, j'ai commencé à capoter pas mal parce que je me trouvais laid et ca me rappellait mon passé.

tk je ne sais pas si tu me suis. messemble que ca sort tout croche mais bon.. :!:

des fois, j'ai envie de grossir parce que je ne veux pas redevenir squelettique comme dans le temps. mais depuis quelques temps, ca va mieux pour ca et ca fait du bien d'etre plus serein à ce niveau.
:roll:

Re: Restrictions ET rages de bouffe

Posté : 11 janv. 2012, 20:01
par feemystere
Je te comprends et tu t'exprimes très bien, n'en doute pas. Tout se tient, c'est logique. Prendre du poids et te trouver gros te ramène dans le passé mais tu n'es plus cette même personne, tu n'es plus l'enfant ou ado intimidé. Tu es encore mieux car tu t,es fait une carapace, que tu n'avais certainement pas avant. Aussi, tu es plus fort, tu as des frontières pour ne pas te laisser atteindre et tu as plus de pouvoir. Tu peux dire stop à quelqu'un qui te manque de respect ou te dénigre, tout comme tu peux cesser toute relation nuisible (quoi qu'avec les collègues par exemple, c'est une autre paire de manche). Tu as une personnalité, tu connais tes forces et faiblesses. Bon moi je sors ça mais tout n'est peut-être pas totalement véridique. N'empêche, ne te projette pas dans le passé. C'est «ici et maintenant» et tu as des outils en toi pour rassurer le petit enfant en toi qui souffre toujours des insultes reçues, l'intimidation etc. Ma travailleuse sociale parle souvent d'enfant intérieur,ce n'est pas pour me moquer de toi ou t'infantiliser. Le prends pas mal.

Garde ça en tête: «mais j'ai beaucoup changé. c'est vraiment surprenant. ma mentalité et mon apparence sont vraiment mieux maintenant qu'au secondaire.» Ce sont tes mots et ils sont tout ce qui a de plus véridique.

Puis tu sais,malgré le fait que tu dises ne pas être prêt à être en relation, je me demande: en es-tu convaincu? Est-ce que tu acceptes cette évidence, cet état des faits? Ou quelque part, tu attends tout de même de trouver LA fille avec qui tu pourrais éventuellement être en relation?

Finalement, qu'est-ce qui te dit que tu redeviendrais squelettique? Ça semble être une peur pour toi. Penses-tu que c'est possible? Faudrait avoir un sérieux trouble alimentaire (anorexie) pour être d'une telle maigreur. Je doute que tu te rendes jusque là. Est-ce une inquiétude pour toi pcq ça pourrait devenir concret et réel? Tant que tu conserves une stabilité dans ton poids, que tu trouves un équilibre, tu n'as pas à t'inquiéter selon moi =)
Prend soin de toi à bientôt xx