Alimentation et la fatigue

Répondre
lavande
Messages : 446
Enregistré le : 10 mars 2011, 21:54
Localisation : Montréal
Contact :

Alimentation et la fatigue

Message par lavande » 24 juil. 2017, 02:40

http://selection.readersdigest.ca/sante ... a-fatigue/

Alimentation anti-fatigue
Prenez un bon déjeuner ainsi que quelques petits repas et collations saines au cours de la journée. C’est mieux que de ne prendre que deux ou trois repas copieux. Essayez de limiter l’apport calorique de chacun de vos repas à 300 calories, ce qui régulera votre glycémie et préviendra les chutes d’énergie.
Limitez votre consommation d’aliments glucidiques raffinés, c’est-à-dire de sucre et de farine blanche. Ils élèvent rapidement la glycémie pour la faire chuter tout aussi vite. À ce titre, évitez le pain blanc, les spaghetti et le gâteau. Leur consommation provoquera fatigue et faiblesse.
Augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres et en glucides complexes, par exemple les céréales complètes, le pain de blé entier et les légumes. Ils contribueront à stabiliser votre glycémie.
Diminuez votre consommation de gras. Pour améliorer le fonctionnement de vos surrénales, qui influent sur la manière dont vous métabolisez les nutriments, votre alimentation ne devrait pas comprendre plus de dix pour cent de gras.
•Coupez une pomme de terre avec sa peau et laissez tremper les tranches toute la nuit dans un bol d’eau. Le matin, avalez l’eau de trempage qui, entre-temps, se sera chargée de potassium, minéral possédant un effet tonique. L’organisme en a besoin pour la transmission des impulsions nerveuses et le bon fonctionnement des muscles, ainsi que pour d’autres fonctions vitales. Certains tenants des approches naturelles affirment que la carence en potassium est courante chez les personnes souffrant de fatigue.
•L’épinard est un remède traditionnel pour soulager la fatigue, ce dont Popeye le vrai marin était absolument convaincu. Vous devriez en prendre tous les jours. Ce légume est riche en potassium de même qu’en plusieurs vitamines B, tous ces nutriments jouant un rôle important dans le métabolisme de l’énergie.

Suppléments énergisants
Le ginseng est utilisé de longue date pour soigner la fatigue. Optez pour un supplément comprenant au moins 4% de ginsénosides et prenez deux capsules de 100 mg par jour. Cette plante médicinale stimule le système nerveux et contribue à protéger l’organisme contre les ravages du stress. (N’en prenez pas si vous faites de l’hypertension artérielle.)
•Prenez 400 mg de magnésium par jour. Ce minéral intervient dans des centaines de réactions chimiques au sein de l’organisme, notamment dans la transformation en énergie des protéines, des lipides et des glucides. Chez certains, une légère carence peut provoquer la fatigue.
Le ginkgo améliore l’apport de sang au cerveau, ce qui peut contribuer à soulager votre fatigue et à améliorer votre vigilance. Prenez 15 gouttes de teinture le matin.
•Vous pourriez prendre de la carnitine (en vente sur Internet). Cet acide aminé contribue à alimenter les mitochondries, composants cellulaires qui produisent l’énergie. Certains aliments en contiennent, mais la plupart des gens n’en tirent pas en quantité adéquate de leur alimentation. Suivez le mode d’emploi indiqué sur l’emballage.
Le coenzyme Q10, substance produite par l’organisme, contribue aussi à stimuler la production d’énergie par les mitochondries. Prenez-en 30 mg deux fois par jour, au déjeuner et au dîner (il est mieux absorbé quand on le prend en mangeant). Cet enzyme est présent dans certains aliments, notamment les fruits à coque (noix, noisette, amande, etc.) et les huiles.
•Prenez un supplément multivitaminique tous les jours afin de vous assurer de fournir à votre organisme les quantités minimales de nutriments dont il a besoin. Les carences ont pour effet de diminuer les réserves énergétiques.

Plus d’eau, moins de café et d’alcool
•Buvez au moins huit verres d’eau, à répartir tout au long de la journée. N’attendez pas d’avoir soif, le signal déclencheur n’étant pas toujours fiable. Même une légère déshydratation peut provoquer de la fatigue.
•Limitez votre consommation de boissons caféinées. La caféine du café et de certaines boissons gazeuses peut provoquer une montée brusque d’énergie qui sera malheureusement suivie d’une chute brutale.
•Diminuez, au besoin, votre consommation d’alcool. En plus de déprimer le système nerveux central, l’alcool fait baisser la glycémie.
"Il ne faut juger personne, sans avoir marché 2lunes dans ces mocassins" Proverbe Amérindien
Image

Lavande

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Alimentation et la fatigue

Message par Nath2727 » 24 juil. 2017, 18:39

Excellent texte qui me rapelle malheureusement que je ne suis pas au top de ma forme ni de mon alimentation.
J'ai une compulsion envers le sucre, ç'est une obsession, je ne pense qu'à ça.
Je connais tous les méfaits du sucre, tous les problèmes qu'il favorise, tous les avertissements, bref, tout (ou presque).
Mais on dirait que je suis complètement droguée, je n'ai plus aucune volonté quand vient le temps du dessert.
Je mange tout ce qui est sucré sauf le sirop d'érable: bonbons, gâteaux, crême glacée, liqueur, poppers...
Il y a des moments où je suis capable de me contrôler, mais je rechute inévitablement...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

patrice31
Messages : 4
Enregistré le : 26 août 2017, 02:49

Re: Alimentation et la fatigue

Message par patrice31 » 27 août 2017, 03:51

Le texte est vraiment très complet bravo. Je dirais aussi qu'il faut manger léger le soir mais sans privation sinon on arrive pas à dormir.
Il ne faut pas négliger l'activité physique, on le sait tous ça fait du bien au moral et cela donne vraiment la tonicité aussi :)

Répondre