Auto-Psychotérapie et journal intime

Répondre
timtim
Messages : 30
Enregistré le : 28 mai 2018, 17:59

Auto-Psychotérapie et journal intime

Message par timtim » 27 juin 2018, 20:15

Salut à toutes et à tous !

Alors voilà, je crois avoir trouvé une solution pour guérir de l'anxiété et la colère en me basant sur le proverbe "Mon psy...c'est moi!"

En plein début de sevrage (je passe de 60mg de duloxétine par jour à 45mg, soit un jour 60 et un autre jour 30...etc.), je me suis créé sur le bureau de mon ordinateur, un fichier .txt que j'ai baptisé "anxiété du moment", une sorte d'exutoire dans lequel j'écris tout ce qui me préoccupe.

Étant donné que mon anxiété et mes ruminations envahissent mon esprit plutôt en début de soirée, je commence par faire 30 mn de natation et ensuite, dès que je rentre chez moi, je remplis mon fichier txt.

Je dois dire que cela fonctionne plutôt bien : Je fais un peu d'activité physique, histoire de remuer les bras et les jambes, et ensuite j'écris avec mon clavier, toutes les pires horreurs qui me passent par la tête. Le fait de marteler les touches de mon clavier me procure un plaisir fou, comme si je frappais très fort ceux et celles qui me cassent les c*****es dans ma vie.

Chaque jour, je relis ce que j'ai ecris la veille pour y ajouter quelques lignes de plus chaque nouvelle journée. Une sorte de purge personnelle (référence au film américain The Purge), mais en plus soft quand même. :D

Après ça, je me récompense en buvant une bonne bouteille d'Orangina pour me féliciter d'avoir su empêcher mes poings d'arriver sur les dents de mes adversaires au cours de la journée, et d'avoir enrichi mon journal intime digital.

Et vous, c'est quoi votre remède contre la haine et la frustration ?

Des bisous,
Tim :mrgreen:

Virgule
Messages : 258
Enregistré le : 14 août 2016, 11:40

Re: Auto-Psychotérapie et journal intime

Message par Virgule » 25 juil. 2018, 18:47

Comment se passe le sevrage?

timtim
Messages : 30
Enregistré le : 28 mai 2018, 17:59

Re: Auto-Psychotérapie et journal intime

Message par timtim » 29 juil. 2018, 17:30

Salut,

Pour être franc, je n'y suis pas arrivé. Je suis repassé à 60 mg par jour.

J'accepte le fait que ce médicament soit une aide considérable à mon bien être, même si cela doit encore durer des années.

Je sais que je suis quelqu'un de bien mais je sais aussi que j'ai mes défauts et que j'ai besoin d'aide pour continuer à bien fonctionner. Ce médicament est là pour ça.

Merci d'avoir répondu et de demander de mes nouvelles. C'est très apprécié. Le moment du sevrage n'est pas encore venu mais cela viendra un jour, peut-être.

Bye,
Tim

Répondre