Thérapie

Vargas
Messages : 60
Enregistré le : 18 févr. 2010, 11:42
Localisation : Montréal - Ahuntsic

Re: Thérapie

Message par Vargas » 16 oct. 2010, 14:36

Bonjour Esquisse,

un Nobel de littérature pour Vargas... tu as bien raison, je suis allée sur Internet et j'ai trouvé: Le prix Nobel de Littérature a récompensé jeudi 7 octobre 2010 à Stockholm l’écrivain hispano-péruvien Mario Vargas Llosa.

C'est gentil d'avoir attiré mon attention sur le sujet - d'autant plus que l'écriture demeure pour moi le moyen d'expression que je préfère - Je me promets toujours d'y consacrer plus de temps. J'ai du plaisir et de la facilité à utiliser les mots, il me reste juste à préciser des projets à réaliser. Lorsque j'ai fait la révision d'un manuscrit dernièrement j'ai remis à l'auteur une feuille commentant son oeuvre - Elle en fut touchée et s'est exclamée: "Si j'écrivais aussi bien que toi, je ne ferais que cela dans la vie, j'écrirais tout le temps." Elle m'a fait réaliser à quel point c'était un privilège que de bien posséder ma langue, tant par le vocabulaire que par la syntaxe et la grammaire, et que de ce fait, j'avais probablement une certaine responsabilité de ne pas gaspiller mon potentiel.

En passant j'aime ta façon d'écrire bris-collage - ça rend l'idée du découpage/collage de façon plus vive et directe.

Je puise beaucoup de paix à te lire, je trouve que tu fais ce qu'il faut pour t'oxygéner l'esprit et ne pas pédaler dans le vide. Tu te rends ainsi disponible aux changements qui s'opèrent pendant qu'on pense à autre chose et cela te rendra sûrement plus forte au moment de regarder en face les éléments plus troublants que tu désires résoudre.

À très bientôt!

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 21 oct. 2010, 16:14

Des nouvelles.

Deux séances après la tempête, je sens que les choses se replacent graduellement. Je ressens encore de la fatigue, mais beaucoup moins de peurs. J'ai repris le fil de ma thérapie en tenant compte de ce qui s'est passé. Ça m'a amenée à ouvrir le dialogue sur ces réactions de stress aigu qui m'emportent quelques fois. Je pense que cela peut aider à faire avancer les choses, petit à petit.

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 10 nov. 2010, 22:33

Bonjour à tous,

Actuellement, je vis une période de fatigue. Je ressens par moments une forme d'usure. Mes journées sont un peu plus au ralenti par rapport à d'habitude. Je ressens le besoin de recharger mes batteries.

En thérapie, je me sens prudente, parce que j'éprouve encore des craintes à l'idée du risque que puissent se produire d'autres situations qui peuvent faire écho en moi et déclencher de nouveau des stress aigus (que j'ai de plus en plus de mal à supporter). J'essaie de penser à des moyens pour diminuer le risque de survenue de ces stress, ainsi qu'à des moyens d'action rapide afin d'apaiser ou de limiter les dégâts, si malgré tout ils surviennent à nouveau.

Malgré ma fatigue et mes craintes, je retrouve quand même de l'espoir par rapport à ma thérapie. Je pense que les ingrédients de base sont là pour que je puisse faire mon chemin. Je pense que l'essentiel est présent. J'arrive à ressentir l'implication de mon thérapeute et il m'a réaffirmé son désir et ses possibilités de m'aider. Ces crises auront eu le mérite d'expliciter plus que j'ai pu le faire en mots certaines difficultés complexes que je rencontre.

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 16 déc. 2010, 23:43

Des nouvelles depuis mon dernier message...

Ces dernières semaines, petit à petit, j'ai repris confiance dans ma démarche, ma thérapie et mon thérapeute. Les séances ont été plus "soft", ce dont j'avais besoin pour que les stress s'apaisent. J'arrive à souffler un peu. Je sens que mon organisme est moins aux aguets, se sent moins en danger et, par conséquent, est moins prompt à sonner l'alerte et à déclencher des réactions d'urgences. Ça n'est pas simple pour moi ce contact (je pense que c'est un peu comme ça pour toute personne qui a été brisée dans le contact avec un autre être humain), mais je pense que cette démarche peut vraiment m'aider à surmonter quelques-unes des difficultés que je rencontre. Le contact avec l'autre est peut-être plus difficile, mais c'est aussi par lui que certaines choses peuvent se résoudre ou se dissoudre, au moins partiellement. Enfin, c'est ce que je crois et que j'espère. Ce qui m'apparaît positif est que mon psy a été capable de me recevoir dans des états difficiles et aussi qu'il ne me voit pas que comme ça. Je pense qu'il me perçoit de mieux en mieux, tant dans mes forces que dans mes fragilités. Et juste ça, ça me fait du bien. J'arrive un peu plus à me relâcher et je souhaite y arriver encore davantage. Mon psy est patient, cela m'aide aussi. De temps en temps, il me dit "on est pas pressés".

Sinon, je suis en congé de psy dans le temps des fêtes :). Je reprend début janvier.

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 21 janv. 2011, 21:57

Le congé de psy du temps des fêtes s'est plutôt bien passé. Le retour aussi.

La semaine dernière je faisais face à des difficultés ++ dans ma vie personnelle et la rencontre avec mon psy m'a fait du bien. J'avais de la difficulté à m'exprimer clairement, mais j'ai senti qu'il était arrivé à capter l'essentiel. Il a pu m'aiguiller sur quelques petites choses.

Je me sentais tout de même un brin découragée. Au fil des ans, je peux dire que je suis arrivée à mieux comprendre les difficultés auxquelles je fais face, ce qui m'aide en un sens. Mais c'est aussi difficile, parce que malgré la compréhension que j'en ai, j'ai peu de prise sur certaines difficultés qui me pourrissent la vie par moments (réactions post-traumatiques ++). J'ai besoin de garder espoir que ces réactions diminuent en intensité, ainsi qu'en durée - parce que ça devient handicapant. J'aimerais pouvoir aussi prévenir.

Pour le moment, j'ai encore du mal avec ces choses. Mais je continue.

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 24 févr. 2011, 21:17

Bonjour tout le monde.

Je reprends mon petit fil de discussion.

Ces dernières semaines, je me sens plus détendue dans les rencontres avec mon psy. J'ai souvent un brin d'anxiété juste avant les séances, mais une fois dans le petit bureau, je me sens mieux. J'ai aussi le sentiment, sans pouvoir mettre des mots clairement sur ce qui se passe, que ça bouge. Les séances sont dynamiques, il y a beaucoup d'échanges, parfois nous discutons de choses simples, parfois de choses plus complexes, bref on se promène à différents niveaux ou pallier. J'ai le sentiment aussi qu'il arrive à mieux (me) "lire" quand je me sens en difficulté (nervosité, réactions de stress ++) et qu'il en tient compte. Dit autrement : je le sens s'adapter à mon état et mes capacités du moment (qui fluctuent parfois). Ça m'aide à me sentir plus en sécurité, en confiance et j'arrive à me "lâcher" un peu et à aborder, petit à petit, le matériel que je souhaite travailler avec lui et d'autres sujets qui se révèlent importants et que je découvre au fil des rencontres.

Les rencontres sont différentes les unes des autres, mais globalement, elles me font du bien.

La semaine prochaine j'ai congé de psy et ensuite ça se poursuit.

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 24 févr. 2011, 21:32

J'ai le sentiment qu'il arrive à me recevoir dans mes différentes manières d'êtres et fluctuations - et ça, ça me fait du bien. J'arrive à ouvrir plus sans me sentir (trop) en danger.

Mon psy me disait de chercher à moins m'isoler quand je vais moins bien. Il m'a fait prendre conscience que mes proches avaient probablement plus de facilité à faire avec mon intensité, mes disparités et les fluctuations imprévisibles que je vis (santé, réactions de stress...) que moi-même. Ce qu'il m'a dit me soulage parce que j'ai toujours eu peur, qu'en plus d'avoir mal, de faire du mal à mes proches quand je ne vais pas bien. J'en ai d'ailleurs parlé avec deux personnes proches qui me connaissent par coeur et qui se sont exprimés en allant dans le même sens que mon psy.

Ceci ne fait pas tout, mais ça aide à me détendre (à diminuer d'un pallier l'intensité des stress) car ça me souciait beaucoup. C'est le genre de découvertes que je fais en thérapie et qui me fait du bien.

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Thérapie

Message par Gentleman » 24 févr. 2011, 23:36

Allo Esquisse

je suis très content pour toi que ça se déroule bien.

J'ai commencer une thérapie avec une psy a la CLSC depuis avant Noel,en faite c'est une travailleuse social ayant beaucoups de connaissance en psychologie qui joue le role de psy a la CLSC par manque de personnel.Je la trouve tres gentille,mais pour l'instant on jase souvent de chose que je connais déja.(J'ai beaucoups lu de livre de psy étant jeune).Lui parler me fait du bien ,bien sur mais comme le temps est limiter avec elle,j'ai peur que cette attente d'un ans et demi pour voir une psy ,m'aille pas apporter grand choses de plus quand ça va être finit.

Savoir que mon passé ,il est pour quelque choses aujourd'hui sur mes troubles ,je le sait depuis très longtemps mais le savoir ne règle rien.Comme je sait aussi comment se manifeste mes pensée ,mon cerveau quand je suis en crise d'anguoisse,ou en panique ,ça aide a la savoir c'est sur mais le problème persiste quand mème beaucoup.J'aimerais oser lui dire mais j'aurais peur que je jugent sa façon de faire. Peut-être que dans mon cas c'est plus un coach que jai besoin plus que une psy :P et comme aussi j'ai jamais pu trouver le bon médicaments qui me fesait du bien ,bien ça aide pas non plus pour me motiver plus.

Des fois j,ai des peurs ,des pensées qui me dit -Et si par hasard ,je suis trop atteint,ça fait trop longtemps que je vit avec ça qui est impossible vraiment que je me guérisse de ma dépression ,qui est impossible que je puisse arriver a vivre heureux,ou a me trouver une copine,une belle job réjouissantte etc......

Mais bon ,je laisse le temps faire les choses en espérant que je me trompe

Bye et lache pas

Gentleman

Esquisse
Messages : 412
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Thérapie

Message par Esquisse » 25 févr. 2011, 08:13

Salut Gentleman,

Merci pour ton message :).
Gentleman a écrit :Savoir que mon passé ,il est pour quelque choses aujourd'hui sur mes troubles ,je le sait depuis très longtemps mais le savoir ne règle rien.Comme je sait aussi comment se manifeste mes pensée ,mon cerveau quand je suis en crise d'anguoisse,ou en panique ,ça aide a la savoir c'est sur mais le problème persiste quand mème beaucoup.J'aimerais oser lui dire mais j'aurais peur que je jugent sa façon de faire.
Les psys (ou les travailleurs sociaux) ne sont pas là pour juger. D'autant plus que ce que tu dis n'est pas un jugement sur sa façon de faire, mais l'expression de ce que tu vis en thérapie et de ce que cela t'apporte ou pas. En lui exprimant, ça peut être une façon pour toi de faire le point et pour elle d'orienter son intervention d'une autre manière, de répondre mieux à ton besoin. En ne lui disant pas, elle pense peut-être que sa façon de travailler te convient.
Gentleman a écrit :Des fois j,ai des peurs ,des pensées qui me dit -Et si par hasard ,je suis trop atteint,ça fait trop longtemps que je vit avec ça qui est impossible vraiment que je me guérisse de ma dépression ,qui est impossible que je puisse arriver a vivre heureux,ou a me trouver une copine,une belle job réjouissantte etc......
As-tu pu en parler en thérapie ? Parce que ces pensées dont tu parles, ça peut se travailler.

Mon psy et moi avons connu des ajustements semblables depuis le début de ma thérapie. J'ai dû lui faire part à quelques reprises de mes besoins et des ajustements ont été apportés. Mon psychiatre m'avait référé à lui en pensant que quelques rencontres suffiraient (il pensait plus à du soutient, je crois, compte tenu des problèmes de santé que je vivais l'an dernier). Mais ma demande allait au-delà du soutien. J'en avais besoin, mais j'ai aussi besoin de travailler des problèmes de fond qui me grugent. En le lui disant et en le lui répétant, il a orienté la thérapie autrement. Et inversement, en moment donné, je pense que je voulais aller trop vite pour faire le travail et j'ai fini par m'ajuster à un rythme plus lent amené par mon psy.

En lui faisant part de où tu en es, de comment tu vis ta thérapie et de tes besoins, ça peut peut-être faire avancer les choses dans le sens que tu souhaites. Et je te le souhaites, tu le mérites.

(p.-s. comment se porte ton appétit gargantuesque ? ;))

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Thérapie

Message par Gentleman » 27 févr. 2011, 09:23

allo Esquisse

Non j'en ai pas parler encore mais j,avais l'intention d'en parler a la prochaine.Prrésentement je lui est montrer les exercises que j,avais eu avec la thérapie de groupe que j'ai fat il y 8 ans et elle essaye de me remettre dedans ces exercises.Le problème c'est comme j,ai dit sur un autre post ,on dirait que j'ai plus la motivation,je devrais le faire mais je le fait,je me laisse trop emporter dans mes déprimes depuis que je suis en arrêt de travaille.Si je me reprends quelques fois bien je mets cette énergie dans mes recherches d'emploi plutot que dans ces exercises.je sait,c'est pas tres correct mais c'est plus fort que moi.

Quand a mon appétit gargantuesque,je l'ai beaucoups moins,ça me pogne encore des fois ,je vais a un resto,puis je commande une bonne assiette,entrée,déssert,café mais je le regrette tellement après coté finance.je ne peut me permettre ces dépenses la.Je crève parfois de faim dans semaines puis quand le chèques rentre go resto.En meme temps je mange tous croche ,parfois presque pas ,parfois beaucoups,jamais meme heure,grignotte par ci,par la.Bref j'ai beaucoups de stock dans ma cuisine pour cuisiner puis je m'en sert plus vraiment .lolll

a plus

Répondre