borderline et psychothérapies...

Brouillard
Messages : 8
Enregistré le : 29 nov. 2010, 20:29

Re: borderline et psychothérapies...

Message par Brouillard » 06 déc. 2010, 23:19

sushi a écrit :en réponse à Brouillard (désolée du délai...)
Étant suivie en psychiatrie à Notre-Dame, ma psychiatre m'a proposée le groupe comme complément à mon rétablissement (que j'ai bien-sûr refusé au début...) Puis j'ai rencontré celle qui le donnait (une ergo) et je l'ai bcp apprécié... Je trouvais qu'elle me considérait comme une personne et non comme qqn qui a des symptômes du DSM... Bref, c'est donc une thérapie pour des patients borderline de Notre-Dame. Il y a différents groupes. On est placés selon ceux qu'on a fait, les affinités entre patients, etc... (logiquement, si tu es encore suivi à N-D, tu y aurait droit)(du moins je crois).... Les thèmes sont variés... ils te rejoingnet selon ta personne et les circonstances.... j'ai fait des trucs sur les relations interpersonnelles, la gestion des émotions, la tolérance à la détresse... là je fais un truc pour "avancer" (genre "dans le sens de la société" comme tu le dit si bien). En gros et très vulgarisé, c'est régler ce qui nous empêche d'avancer pour vivre ce que l'on veut vivre... Sincèrement, j'aime les thérapies d'abord pour l'échange avec les patientes. C'est clair qu'être avec du monde qui vivent des choses semblables (mêmes si elles sont contextuellement différentes) ça aide...
d'où mon intérêt à savoir ce qu'il existe d'autres.... Tu parles bcp de l'organisme carrefour tpl, es-tu déjà allé aux rencontres ? En font-ils encore ? Dans mon groupe ils nous déconseillent FORTEMENT de devenir "amies" et de se voir à l'extérieur... et l'expérience l'as prouvée... au début les patientes sont supers contentes (on se comprends!!!!) mais ensuite, les souffrances envahissent les deux parties. Je ne l'ai pas vécue, mais est-ce que ça arrive vraiment ? tk, si tu as un avis, hésites pas !
Si tu as d'autres questions plus précises, hésites pas non plus....
sushi
P.S. j'oubliais, comme Catnip, les groupes impliquent du travail à faire à la maison, des exercices pour mettre en pratique les acquis... Àce propos : Catnip, en quoi consiste une thérapie analytique ? c'est dans le même genre que de la psychodynamique ? Merci!
Il se pourrait qu'on aie eu la même ergo... celle que j'ai rencontrée était formidable.

Oui, on nous disait aussi d'éviter d'être "amis". Cependant, par hasard on était pas mal tout le temps le même monde même si on était pas tous à la même semaine de thérapie et on était comme une petite famille. On s'est fait deux trois soupers ensembles (on était 6-7) et j'ai revu quelques fois une des filles mais on s'est finalement tous perdus de vue. En fait, c'est normal que la vie suive son cours et chacun suit son chemin. Mais justement des fois je trouvais ça "lourd" des fois de prendre des nouvelles et voir qu'on était pas à la même place, que si on se voyait, on ne parlerait que de trucs tournant autours de tout ça.

Et c'est aussi difficile je trouve parce que j'ai l'impression que la personne s'attendait toujours à ce que je livre mes tripes un peu comme en thérapie mais ça fait des discussions intenses pour lesquelles on a pas toujours l'énergie. Tu sais, ma meilleure amie est au courant de tout ça mais on aime ça des fois se retrouver toute les deux juste dans un silence confortable..et j'avais l'impression que c'était pas possible avec mon amie de thérapie. TOUTES nos discussions tournaient autours de notre "condition" notre dépression, nos expériences douloureuses, etc.

Mais bon. Ça n'a pas eu de conséquences négatives comme tel non plus et c'était pas "désagréable" non plus. Mais je parlais pour mon cas à moi bien sur! En fait, je réalise un peu tout ça en te l'écrivant... ; )

Je suis allée au lancement de Carrfour TPL et de leur site parce que c'était en même temps que le lancement du premier documentaire d'Etienne Gervais "Les miroirs déformants". J'ai découvert Etienne en lisant son premier livre "L'ennemi en moi" en lequel je me suis reconnue incroyablement. Autant que lors du film "Borderline". Je trouve ça exceptionnel qu'on aie maintenant des outils comme ça (pas comme pour d'autre générations avant) et j'en parle parce que j'espère que d'autre personnes qui vivent ce que je vis puissent trouver un soulagement comme j'en ressens un avec ces "outils". Je n'ai pas assisté encore à d'autres activités du Carrefour TPL mais j'y compte bien dès qu'il y en aura!

Je ne suis pas suivie à Notre Dame et je n'ai même pas de psychiatre (longue histoire issue du fait que le système de santé n'est pas tout à fait adapté encore! Mais bon...). Le fait de me sentir comme faisant partie d'un "groupe" de gens comme moi me manque des fois et c'est pour ça que j'aimerais bien en trouver un pour retrouver ce sentiment là.

En attendant, je le retrouve un peu en écrivant ici. ; )
Vaut mieux calmer la tempête plutôt que de se battre contre le torrent...

mario boudreault
Messages : 1
Enregistré le : 27 mai 2011, 19:28

Re: borderline et psychothérapies...

Message par mario boudreault » 27 mai 2011, 19:49

salut sushi pour les trouble bordeline,ca serais une therapie dialectique mais je ne sai pas qui la donne si toi tu trouve,fait le moi savoir.

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: borderline et psychothérapies...

Message par feemystere » 05 nov. 2011, 23:45

Ce sujet semble déserté...Si je peux me permettre,j'ai été diagnostiquée TPL il y a 5 mois.Je suis en thérapie de groupe,1e expérience.Honnêtement,rien n'avance. Ça n'a pas pris de temps que j'ai remarqué que c'était du niaisage.Au début,je me bloquais et pour m'aider j'ai finalement consenti à m'exprimer davantage...Je suis consciente de tout ce qui se passe. J'ai mentionné deux fois mon impression de procrastiner,de perdre mon temps.J'ai l'impression de parler juste pour parler, de faire un copier collé de ce qui est dans mon journal intime.J'ai beau essayer de mettre du mien...Je me demande tout le temps
« qu'est-ce que je fais coudonc?»,est-ce que je me freine consciemment ou inconsciemment? Parler,parler,mais ça sert à quoi, rien n'aboutit!
J'ai lu les deux dernières pages de ce sujet.Les thérapies semblent être efficace pour certains...Pouvez-vous m'aider?
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Catnip
Messages : 202
Enregistré le : 16 juil. 2010, 15:18

Re: borderline et psychothérapies...

Message par Catnip » 07 nov. 2011, 13:49

feemystere a écrit :Ce sujet semble déserté...Si je peux me permettre,j'ai été diagnostiquée TPL il y a 5 mois.Je suis en thérapie de groupe,1e expérience.Honnêtement,rien n'avance. Ça n'a pas pris de temps que j'ai remarqué que c'était du niaisage.Au début,je me bloquais et pour m'aider j'ai finalement consenti à m'exprimer davantage...Je suis consciente de tout ce qui se passe. J'ai mentionné deux fois mon impression de procrastiner,de perdre mon temps.J'ai l'impression de parler juste pour parler, de faire un copier collé de ce qui est dans mon journal intime.J'ai beau essayer de mettre du mien...Je me demande tout le temps
« qu'est-ce que je fais coudonc?»,est-ce que je me freine consciemment ou inconsciemment? Parler,parler,mais ça sert à quoi, rien n'aboutit!
J'ai lu les deux dernières pages de ce sujet.Les thérapies semblent être efficace pour certains...Pouvez-vous m'aider?
Bonjour Fée,

J'ai fais la thérapie de groupe pour le TPL l'année passé. La première fois qu'on me l'a proposé, j'ai fais toute les démarches auprès de l'hopital et puis quand le temps est venu d'entreprendre la thérapie, j'ai laissé tombé et je me suis enfuie. lol... L'année d'après j'ai décidé de la faire et ça c'est bien passé. J'ai parfois trouvé que la thérapie n'était pas très utile mais en général, j'ai pu retirer plus de positif que de négatif. J'ai pris conscience de certaines choses mais ça n'a pas changé ma vie au point que je ne me reconnais plus.
Soit patiente et je te dirais de ne pas trop idéaliser la thérapie et les médicaments. Il arrive qu'on y croit ''trop fort'' à nos traitements et on croit qu'on va changer, voir même guérit du jour au lendemain. Ça prend du temps avant qu'on voit les effets de la thérapie. Ce n'est pas une méthode de traitement instantanné. Mais je peut comprendre ta réaction car moi aussi j'ai eu cette réation au début. Je me suis dis ''wow ils vont me soigner, je vais devenir une nouvelle personne, finit la souffrance!'' mais ce n,est pas comme ça que ça marche. :( Ça fait 2 ans et demi que je suis en thérapie individuelle + 4 mois de thérapie de groupe et 3 ans sous médication et je trouve que j'ai encore du chemin à faire mais je vais beaucoup mieux. Les crises sont moins fréquentes et moins longues, mon humeur est plus stable, je suis capable d'entreprendre des projets et de les mettre à terme, je suis moins dans le sabotage et l'autodestruction, moins de pensées suicidaires, presque plus de ''sentiment de vide'', j'ai un chum! (moi qui avait peur de la proximité des gens au maximum... lol) et j'ai repris mes études il y a deux ans. Le quotidien n'est pas toujours facile mais je t'assure que tout le travail que j'ai fais sur moi en vaut la peine.

Faut pas avoir peur et faut surtout ce donner le temps et la chance d'aller mieux. Des p'tits pas de souris :) Une meilleure hygiène de vie, une p'tite routine pour être mieux structurée, une bonne alimentation combiné d'un peu d'activités physiques et un 8 heures de sommeil par nuit. Limiter sa consommation d'alcool et éviter toute forme de drogue. Ajoute à ça une thérapie individuelle et une plus grande ouverture à ta thérapie de groupe et tu vas constater avec le temps que tu te porte beaucoup mieux qu'il y a 5 mois. :)

Courage Fée :)

Catnips
A first visit to a madhouse is always a shock. -Anna Freud

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: borderline et psychothérapies...

Message par feemystere » 07 nov. 2011, 23:00

Salut :) Merci de m'avoir répondu,j'apprécie :) J'ai de plus en plus l'impression que c'est moi le mouton noir,que je me met moi-même des batons dans les roues,que je suis stupide totalement,que je suis une incapable...J'arrive à rien,j'ai beau vouloir... Ce n'est pas toujours vrai le dicton «quand on veut on peut»,selon moi. On dirait que j'ai le don pour me compliquer la vie. Je ne comprends vraiment pas ce que je suis censé faire...J'essaie de faire des efforts en thérapie,vraiment.Oui,je n'y crois pas tant que ça,je ne sais plus.Je pensais tellement que c'était la thérapie qui allait me sauver.Qui le pourra outre moi? Si je ne suis pas capable,et que personne d'autre ne peut m'aider,je fonce droit dans un mur.
Ton message remplie d'espoir,comme quoi tout est possible.J'aimerais ça être capable de me dire un jour que j'ai fait un bout de chemin,que ma vie est mieux.Tu parles de prendre conscience: de choses que tu ne savais VRAIMENT pas avant? Le problème,c'est que je suis trop consciente de ce qui se passe.Il y a des petites chose qui sont confirmées(rarement)et elles viennent toujours de mes propres affirmations,observations.Rien de nouveau,je me connais...Parler,parler,mais pour dire quoi? Quand bien même j'arriverais chaque semaine, spontanée,dire mes états d'âme me servirait à quoi? Plus jeune,parler aurait peut-être suffit.Surtout quand tu gardes en toi tout ce venin,que tu vis tes émotions en secret.Là,si j'ai à parler,je sais plus ou moins vers qui me tourner.Mais me confier n'est pas ce que je recherche,ce que j'ai besoin.J'ai vraiment l'impression de perdre mon temps,que je suis peine perdue.Je vais en parler avec ma psy demain(mardi).Pour la 3e fois.
Sinon pour les conseils que tu suggères dans ton dernier paragraphe,c'est tout à fait naturel quand tu vas BIEN de manger sainement,dormir, etc. Ce sera toujours à envisager un jour... Enfin,c'est vraiment génial que tu sois bien mieux avec toi-même,la vie te sourie^^ Tu as un copain,tu es aux études,tu gères ta vie quoi =-) Continue sur cette voie,tu es un modèle! À bientôt pt?!
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

mariange
Messages : 13
Enregistré le : 26 nov. 2016, 22:53

Re: borderline et psychothérapies...

Message par mariange » 12 déc. 2016, 17:40

salut !

Je vous conseille ce livre qui m'a beaucoup aidé à comprendre cette problématique...

http://www.renaud-bray.com/Livres_Produ ... 2212557909

Répondre