Bordeline désespérée et sans ressources

Répondre
Ericka
Messages : 4
Enregistré le : 05 janv. 2011, 00:50

Bordeline désespérée et sans ressources

Message par Ericka » 09 févr. 2011, 14:38

Une femme désespérée

Il y a 5 cinq ans, apres avoir tout perdu, mon mariage, mes amis,etc , j ai fait une dépression majeure, on m a fait entrer a l hopital pour m obliger a prendre des antidépresseurs et me dire que j étais une borderline, pour apres me renvoyer chez moi avec aucun suivi.

Pendant 5 ans, j ai souffert en plus de plusieurs deuils a gérer, d une solitude morbide, avec plusieurs effets secondaires des antidépresseurs.

Ma famille a toujours fait comme si il se passait rien et que tout était normal, donc j ai eu aucune écoute, aucun appui, aucune présence, ni rien.

J ai jamais pu recouvrer une vie normale, ni travailler, ni vie sociale, parce que javais pas le gout d achaler personne avec ce que je vivais.

Dans la derniere année, suite a tout ca, j ai du laisser l endroit ou je vivais depuis ma séparation, régler mon divorce, faire une faillite, déménager 6x en 6 mois, aboutir sur le bien etre, de me débarasser de l animal qui m a tenu en vie toutes ces années,que j avais depuis 18 ans et qui était tout pour moi, me débarrasser de tout ce qui me tenait a coeur et tout ca entouré de gens qui m ignore et pour qui je compte aucunement et qui me laisse couler sans rien faire, qui me manipule parce que je suis obligé de dépende d eux pour survivre financierement, etc.

y a t il un espoir apres tout ca, y a t il un espoir un jour de faire une vie normale quand on est borderline et qu on souffre depuis toujours et tous les jours de notre vie dans la solitude la plus totale??

ericka

winny
Messages : 25
Enregistré le : 18 juin 2010, 18:52

Re: Bordeline désespérée et sans ressources

Message par winny » 09 févr. 2011, 21:40

Bonjour Ericka,

Je souffre du même trouble que vous d'après les médecins. Je ne peux pas vous dire s'il y a un espoir en me fiant à ma propre vie. Je me pose cette question des centaines de fois par jour. Par contre, c'est vrai, je ne suis pas très vieille, j'apprends tranquillement à me connaître dans mes faiblesses et mes forces. Peut-être que je vais un jour attreindre la lumière. Je ne sais pas. Par contre, le trouble de la personnalité limite a un très bon pronostic. À ce qui parraît, la plupart (90% il me semble, mais je ne suis pas sûre) finisse par ne plus avoir suffisamment de symptômes pour être perçus comme étant boderline. De plus, des ressources d'aide, il y en a plein. Ça ne remplace pas un proche, mais ça peut vraiment aider en donnant aussi une relation qu'on ne pourrait pas avoir avec un proche (ex : ne pas avoir peur de décevoir). À Revivre, vous pourriez sûrement trouver du réconfort.

Bonne chance

Ericka
Messages : 4
Enregistré le : 05 janv. 2011, 00:50

Re: Bordeline désespérée et sans ressources

Message par Ericka » 10 févr. 2011, 18:24

Bonjour Winnie,

Merci de tout coeur pour m'avoir répondu et je te souhaite bonne chance a toi aussi

winny
Messages : 25
Enregistré le : 18 juin 2010, 18:52

Re: Bordeline désespérée et sans ressources

Message par winny » 10 févr. 2011, 22:05

Je suis contente si ça vous a aidé. Il ne faut pas rester seul dans ce trouble, il est si difficile à vivre. Moi, je sais qu'il faut que je cache mes problèmes à mes proches, mais le fait d'en parler ici de façon sécuritaire m'aide beaucoup.

Bonne journée!

Répondre