Salut... Suis toute triste

(maniaco-dépression)
Angélique
Messages : 130
Enregistré le : 15 déc. 2017, 13:31

Salut... Suis toute triste

Message par Angélique » 19 juin 2018, 03:42

Je ne sais plus où j'en suis... :cry:
Mes émotions et sentiments varient tellement fort en peu de temps (qq mois). Que je ne sais plus quoi penser.

J'étais bien dans mon couple y a pas si longtemps. Aujourd'hui mes sentiments pour lui sont comme anesthésiés

Est-ce que c'est les médicaments les plus responsable ? Est-ce la maladie qui fou tout en l'air ? La naïveté de mes psy ? Ou est-ce seulement moi qui ne suis pas toute juste...

Mais ça me fait beaucoup de peine...
C'est difficile de se sentir si égarée dans ses sentiments...


C'est déjà arrivé à quelqu'un ?
Comment dire...
De s'allumer et de s'éteindre pour son compagnon ou compagne...

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Salut... Suis toute triste

Message par An_Ne » 19 juin 2018, 06:47

Salut,

C'est-il passé des choses entre toi et lui ou est-ce que ça a changé dans votre couple?

Dans les années que j'ai pris différents médiacaments, il m'est arrivé de ne plus ressentir rien pour personne. Ni mon fils, ni mon copain à ce moment, ni ma famille et ni moi-même et c'était horrible.

Sauf qu'aussi, les médicaments m'ont tellement anesthésiés que je suis restée avec ce gars bien plus longtemps que j'aurais resté avec lui sans médicament, ce qui n'a pas aidé mon rétablissement. J'étais tellement zombie et ralenti par ça que ça faussait mon jugement. Ma personnalité n'existait plus vraiment.

Peut-être devrais-tu te demander s'il y a une ou plusieurs raisons qui pourraient justifier une baisse de sentiment et y répondre le plus honnêtement envers toi-même que tu peux. Tu pourrais aussi examiner ta place dans le couple, comment se transfère vos énergies, est-ce que c'est égal voir si ça peut expliquer des choses.

Repose-toi bien. Bonne journée!

skyhight43
Messages : 415
Enregistré le : 20 oct. 2017, 12:54

Re: Salut... Suis toute triste

Message par skyhight43 » 19 juin 2018, 08:29

Bonjour Angélique,
Moi aussi je passe par là une bonne baisse de sentiment mais je sais que ma médication n'est plus adéquate car je me sens baissé de jours en jours alors je ne prend aucune décision sérieuse dans ses moments la j'attend d'être redevenu stable je verrai à ce moment la. Moi j'ai une psychologue et elle m'aide a y voir plus clair même si elle me répète de ne pas décider rien en période de crise. Allez bonne chance dans tes décisions.
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Proverbe tibétain

Angélique
Messages : 130
Enregistré le : 15 déc. 2017, 13:31

Re: Salut... Suis toute triste

Message par Angélique » 21 juin 2018, 03:12

Salut à vous, déjà merci de m'avoir écrit....

Que ce passe-t-il....
En vrai beaucoup de choses.
Vais essayé au mieux d'être brève.


L'an dernier mon copain commençait une formation conducteur poid lourd. Depuis octobre, il ne vit plus que pour ça...

Quand il est à la maison, il boit de la bière jusqu'à ce rendre ivre. Et ne fait que dormir et parler camion... (pas de ménage, pas de discussion entre nous.... Et vu qu'il boit et fume, quand je lui parle, il a comme des absences. Donc je parle dans le vide) --> frustrant.

Plusieurs fois, je lui ai expliqué que ça ne peut pas continuer .
Il me comprends, ça le rend malheureux, il admets être dans l'excès et il s'en veut .
Mais zéro changement... ce qui atteint petit à petit notre complicité. (En ce qui me concerne)


DE PLUS :shock:

j'ai un nouveau psychiatre et une nouvelle psychologue depuis début de l'année.
J'étais sous AD 10mg et abilify 2mg.
Mais le temps qu il réalise ce que je leurs disais. (Ça va TROP bien TROP vite!) le temps qu'ils réagissent. Et supprime l'AD,
Me suis fait un high incroyable. Et.... une phase qui ressemblait beaucoup à un épisode d hyper sexualité (si c'est bien comme ça que ça s'appelle )
Ce qui fait que je me suis fort rapproché d'un collègue. (Je voulais coucher avec lui !!!)

Comprenant (par moment) que ce qui m'arrivait n'était pas normal. J'ai mis mon collègue dans la confidence.
Je pensais bien faire. Pour me / nous protéger, de ce qui m'arrivait. Mais je trouve que ça a davantage compliqué la situation.
Aujourd'hui mon collègue et moi sommes devenus très proche. Bien que nous n'avons jamais couché ensemble.


Résultat : Je ne sais plus où j'en suis.

J'aime ceux que je ne devrais pas aimer. :?
Bien que mon copain ne sait pas toute l'histoire avec mon collègue, j'essaie de lui faire comprendre que notre couple va mal. Mais pas de réaction depuis des mois.

Je sais que j'étais bien avec mon copain avant. :(
Je reste convaincue que les psy auraient dû réagir bien plus vite :cry:


Je me remets en question. . . Je cherche à comprendre. . . Et ça me fait mal de voir dans quoi je me suis embarquée..

Maintenant, ayant stoppé les AD et doublé l'Abilify. Je commence à me sentir triste, seule et vide...

Ça va encore me péter à la figure tout ça..... :cry:

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Salut... Suis toute triste

Message par An_Ne » 21 juin 2018, 05:54

Je comprends ce que tu vis. C'est mélangeant.

Remettre en question l'amour qu'on a pour la personne qui est dans notre vie depuis quelques années, c'est souvent une épreuve qui peut être difficile.

Tu dis que tu est bien d'habitude. Que ton bien veut-il dire? En sécurité? Confortable?

Es-tu heureuse?

Épanouie?

Oui, je conçois qu'il peut y avoir intéraction avec la maladie mais est-ce que cette dernière à le dos si large?
Si tu ne te sens pas écouté, si tes besoins ne sont pas pris en considérations, si tes émotions et tes ressentis sont simplement ignorés, si les valeurs commencent à trop différées, c'est juste normal que tu t'éloignes. En t'éloignant, incosciemment, tu ouvres une porte à d'autres.

Sans prendre de décision tout de suite, peut-être regarder ta relation le plus honnêtement que tu peux avec toi-même et te demander si elle te convient vraiment. Te questionner sur le pourquoi tu restes. Est-ce vraiment de l'amour? Y-a-t-il une peur d'être seule, une peur de perdre un confort, de l'argent même.

Je ne te dis pas que c'est facile et je ne dis pas que c'est ça, je ne te connais pas. Je donne des pistes que j'ai dû moi-même emprunter à certains moments de ma vie.

S'affronter, ça peut être tout une aventure mais je pense que c'est nécéssaire. Surtout dans notre condition, pour essayer de départir le plus possible ce qui appartient à la maladie et ce qui ne pas.

Nous ne sommes pas la maldie, elle est avec nous, c'est différent.

Qu'en penses-tu?

Bonne journée.

Ouena
Messages : 2033
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Salut... Suis toute triste

Message par Ouena » 21 juin 2018, 07:20

Bonjour Angélique, moi aussi mon copain boit beaucoup de bière et fume un peu de pot. Je veux pas te décourager mais j'ai essayé plusieurs fois de raisonner mon copain sans succès, à ce sujet (l'alcool) je parle totalement dans le vide. De mon côté j'ai lâché prise et je focusse sur le positif de cette relation, c'est un choix que j'ai fait. Juste te dire que tant que ton copain n'admettra pas son problème d'alcool tu vas parler dans le vide, tu peux lire un peu sur al-anon pour te donner des idées sur comment composer avec cela et je suis d'accord avec An_ne qu'il est temps de faire un bilan honnête de cette relation. Bon courage!

Angélique
Messages : 130
Enregistré le : 15 déc. 2017, 13:31

Re: Salut... Suis toute triste

Message par Angélique » 21 juin 2018, 07:59

Ouep je comprends tout ce que vous me dites...

Là dans l'immédiat j'ai juste envie de répondre :

Je me souviens vaguement il n'y a pas si longtemps, m'être faites la réflexion "j'espère que cette relation va fonctionner plus que toute les autres. Il m'aime, je l'aime, il me comprends ou fait l'effort d'essayer et on est vraiment heureux ensemble "

Et aujourd'hui... le vide...
Ça me déboussole...

(Mais je vais quand même relire un peu .car ma mémoire me fait un peu défaut. Et des pistes / réflexions y en a en masses dans ce que vous m'avez dit ^^)

Angélique
Messages : 130
Enregistré le : 15 déc. 2017, 13:31

Re: Salut... Suis toute triste

Message par Angélique » 21 juin 2018, 10:15

An_Ne a écrit :
21 juin 2018, 05:54
Que ton bien veut-il dire? En sécurité? Confortable?
Es-tu heureuse?
Épanouie?

Mon homme à les même idées farfelues que moi, il me suivrait au bout du monde j'en suis certaine, je pourrais mettre ma vie entre ces mains sans l'ombre d'une hésitation (et inversement)... Ce que j'aime avec lui, c'est que j'ai le droit d'être moi, et c'est le cas... je me sens vrai à ces cotés...
Il a (d habitudes ^^) l'intelligence de comprendre ce que je lui dis et de se remettre en question (ce qui a rarement été le cas dans d’autres relation. :? )
Il n'y a que le coté pot et alcool avec lequel je suis incapable d'avoir un vrai dialogue... (soit, ce n’est pas le moment, soit ça l exaspère, soit il est fatigué,......)
Ils y a quelques mois il m'en parlait pourtant... " je sais que je dois arrêter l'alcool et le pot..., mais c'est difficile..., mais je fais des efforts... "
Et je dois admettre qu'à un certain moment il y avait une nette amélioration...

Mais depuis....... je ne sais pas ce qui se passe...

et le fait que je m'éloigne... que je me rapproche de mon collègue ... n'arrange rien... comment dire... ça amplifie le brouillard.


J'ai déjà eu des relations extrêmement difficile (violence, alcool,etc) , j'ai déjà eu des relations où j'étais à "l'abris du besoin" aussi... ça ne m'a jamais empêché de partir (avec difficultés parfois certe ^^ mais partir quand même...)
--> je n'ai pas peur de me retrouver seule... j'en ai vu d'autres...

Ce dont j'ai peur c'est de partir pour de mauvaises raisons... à cause d'émotions faussées...
Spéculation :
Ma tête me fait croire que je n'ai plus aucun sentiment pour mon copain. Et donc je me dis à quoi bon rester. Je pars. puis quelques semaines / mois plus tard. Mes idées redeviennes claires et je réalise que je l'ai toujours aimé sauf que mes sentiments pour lui c'était éteints....

Est-ce plausible selon - toi ?

En tout cas c'est ce qui me passe par la tête... et ça me perturbe...
J'ai envie d'aller voir ailleurs, parce que je le ressens comme ça...
Mais j'ai tellement l'impression que je dois rester sur mes gardes. Parce que peut-être tout n'est pas totalement vrai...

Mais va savoir où est le vrai du faux..... ? :?

Je trouve que j'ai vraiment une vie sociale et sentimentale compliquée... ça ne date pas d'hier...
Ce qui est embêtant, c'est qu'à force de se sentir / d'être si instable, on se trouve fou...

Ouena
Messages : 2033
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Salut... Suis toute triste

Message par Ouena » 22 juin 2018, 07:00

Je ne sais pas j'ai une idée comme ça, qu'Est-ce que tu dirais de lui écrire à ton copain? Une lettre pour te défouler sans censure, tu pourrais décider après de lui remettre ou pas...

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Salut... Suis toute triste

Message par 3.14R » 22 juin 2018, 08:50

Ouena a écrit :
22 juin 2018, 07:00
écrire à ton copain? Une lettre pour te défouler sans censure, tu pourrais décider après de lui remettre ou pas...
Très bonne idée ça. Écrire avec intention. Comme si tu voulais lui expliquer ce que tu ressens, comment tu vois les choses, partager avec lui encore un peu de ton intimité. Une lettre à ton image. Honnête.

Et comme le suggère Ouena, tu pourras décider par la suite si tu lui remets ou non. Cela t'aura permis de faire le point au moins pour toi même.

C'est bon ça. Même que si tu décides de lui donner tu peux laisser passer quelques jours avant, pour être bien certaine de ton coup.

C'est une belle démarche.

Répondre