Sevrage qui se passe mal

(maniaco-dépression)
Répondre
blondebleue
Messages : 1781
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Sevrage qui se passe mal

Message par blondebleue »

J’ai tjrs joué un rôle très actif dans le choix des médications pour mon traitement. Mon psychiatre me propose tjrs des choix. Parfois j’essaie des changements de dosage et on en discute à mes rdv. On a fait des ajustements comme ça.

Mais là, je pense que je suis allée trop loin. Je prenais 3 mg de Rexulti depuis fin février pour des séries d’hypomanies et downs en cycle rapides au cours de l’hiver. J’en dormais pu. Depuis fin avril j’étais enfin plus « stable ». Au moins je fonctionnais, j’étais retournée au travail et je dormais enfin. Mais, je me sentais trop apathique, j’avais envie de rien, je pleurais parfois pour rien et j’ai pris du poids. Aussi j’ai décidé de diminuer mon Rexulti de 3 mg, jusqu’à 1 mg en moins de 2 semaines. :roll:
Je serais la première à dire aux autres de pas le faire...

Au début, je me suis sentie moins assommée mais là, je n’arrive plus à avoir une nuit de sommeil correct. Mon sommeil est hyper agité, et je me sens fébrile. Rien d’euphorique. Juste cette agitation intérieure qui part pas. Est-ce que c’est juste un effet de sevrage temporaire?

Est-ce que d’autres ont eu des effets de sevrage en arrêtant un antipsychotique comme le Rexulti ou l’Abilify? L’état apathique et la prise de poids me donnent envie de tout arrêter...je prends quand même du lamictal 400 mg comme autre stabilisateur...
SACHA
Messages : 3454
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par SACHA »

Salut

j'ai jamais eu à sevrer un antipsychotique à par le Latuda et ça bien été. IL est vrai que je prends Seroquel xr aussi..

mais je te comprends comment c'est difficile de sevrer.. en ce moment, j'essaie de diminuer mon Ativan que j'ai pris presqu'à tout les jours depuis 3 semaines..je sens que mon corps a commencé à s'accrocher à l'ativan..

je compatises avec toi et espère que tu vas avoir du soulagement bientot
blondebleue
Messages : 1781
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par blondebleue »

J’ai déjanté eu à me sevrer de l’ativan. C’est le pharmacien qui m’a aide et m’a dit quoi demander comme prescription au psychiatre. Faut vraiment y aller très graduellement. Demande l’avis de ton pharmacien?
skyhight43
Messages : 415
Enregistré le : 20 oct. 2017, 12:54

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par skyhight43 »

Je suis de tout coeur avec toi blondebleue chaque fois que je change quoi que se soit sevrage ou pas il s'en résulte d'un épisode mixte ou dépressif parle en à ton psy vous allez surement trouver une solution Bonne chance à toi
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Proverbe tibétain
isa456
Messages : 2021
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par isa456 »

Bonjour BB,

J'ai déjà arrêté abruptement l'Abilify et s'en est suivi un épisode hypomaniaque puis une dépression.

Je comprends tout à fait tes craintes face aux effets secondaires, c'est tentant de diminuer ou d'arrêter parfois...

Pour le poids, tu as fait tellement d'efforts pour en perdre et tu as réussi, c'est fâchant d'en reprendre. En as tu repris beaucoup ?

Quant aux effets secondaires de l'Abilify, il me semble qu'ils sont moins pires que dans les premiers mois où j'ai commencé à le prendre.
Itsabell
Messages : 1186
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par Itsabell »

Petit témoignage blondebleue et désolé de ce qui t’arrive.
J’ai fait des niaiseries, comme tu dois bien te rappeler avec mes meds. Tu me résonnais souvent sur ce sujet.
Alors je comprends vraiment tes décisions. J’ai arrêté abruptement l’abilify et j’ai eu la meme chose que toi. Quand j’ai réalisé que ça n’allait pas et que j’étais tout debalancé, j’ai contacté mon infirmier. Il m’a conseillé de reprendre le traitement et faisait une surveillance étroite avec ma psychiatre. Ça a pris plusieurs jours voir même deux trois semaines avant que tout entre dans l’ordre. Je ne l’ai jamais refait.
Peut être en parler avec l’infirmière et l’infirmier si tu n’en as un? Le pharmacien? Courage!
blondebleue
Messages : 1781
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par blondebleue »

J’ai repris presque mon dosage initial et le sommeil est revenu en qqs jours. Mais mon humeur dépressive et l’abattement aussi. J’ai pris 15 lbs depuis le début de ce traitement début mars alors je ne veux plus le continuer. J’ai un rdv vendredi et je vais demander à changer pour l’Abilify ou avoir un protocole pour arrêter.

Ma plus jeune est venue habiter avec moi cet été. Elle sait pour ma bipolarité. On a eu une conversation franche. Elle m’a dit qu’il y avait longtemps qu’elle ne m’avait pas vue dans cet état déprimé. :| J’ai besoin de faire qq chose pour me sortir de là. Heureusement c’est l’été et j’ai pas besoin d’être au bureau. Je travaille de la maison quand je peux alors ce n’est pas tout mauvais...
NathNath
Messages : 2
Enregistré le : 01 juil. 2018, 17:38

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par NathNath »

Bonjour a tous,
Pouvez vous me dire ce qu'est un "sevrage difficile" ? Entre mon sevrage de l'effexor et l'essai d'un nouveau traitement, mon corps part en vrille ! Vomissements, vertiges, nausées, diarrhée, migraine...Rien ne va. Et je suis en épisode dépressif, je ne sais pas si c'est normal ou pas..
Flag

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par Flag »

Bonjour, je sais que votre publication date d'il y a un temps, mais comment vous sentez-vous actuellement ?
blondebleue
Messages : 1781
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Sevrage qui se passe mal

Message par blondebleue »

Merci de demander Flag. J’ai effectivement poursuivi la diminution du Rexulti avec l’accord de mon psychiatre. J’y suis allée TRÈS graduellement. Je me sens moins assommée. L’ajout d’un mg d’abilify a aussi aidé, malgré l’anxiété que ça génère. Ça peut pas tjrs être parfait. La chose qui me dérange le plus de mon nouveau cocktail (je prends aussi de la lamotrigine), c’est la prise de poids. 20 lbs depuis le début du Rexulti malgré mes efforts à contrôler ce que je mange. J’y pense constamment...
Répondre