épisode psychotique - et après ?

(maniaco-dépression)
Répondre
Clau9

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Clau9 »

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 10:52, modifié 1 fois.
Clau9

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Clau9 »

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 10:54, modifié 1 fois.
Clau9

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Clau9 »

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 10:54, modifié 1 fois.
Clau9

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Clau9 »

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 10:54, modifié 1 fois.
tee
Messages : 97
Enregistré le : 15 févr. 2010, 10:13

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par tee »

zacharlotte11 a écrit :Je pense avoir un bon médecin. POurquoi dis tu cela, à cause du choix des médicaments ?
Non...parce que je vois que tu cherches à t'informer, que tu n'es pas fermée sur toi-même. Le lithium est excellent pour le trouble bipolaire, c'est juste que moi j'ai développé trop d'effets secondaires après 27 ans de traitement. La thérapie est aussi importante que les médicaments. Je ne suis pas médecin et je ne connais pas tous les médicaments. Abilify est nouveau mais je sais qu'on l'emploie avec de bons résultats. Chaque personnes atteintes est différente des autres, a un métabolisme différent et sa propre histoire. Donc, le rôle du médecin n'est pas juste de prescrire,mais aussi de connaitre son patient pour aider à la sélection du traitement. Je sais que c'est de plus en plus rare des psys comme cela mais il y en a encore.

Salut et A+
Kays.

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Kays. »

J'ai du mal a dormir. Toute ma vie, j'ai toujours voulu avoir du succès. Je ne sais pas précisément ce que je veux faire de ma vie professionnellement parlant mais je sais que je veux briller, être respectée, avoir ma place, être capable de réellement faire une différence dans la vie des gens. L'une de mes plus grandes peurs est de finir par réussir a devenir connue et terminer ma carrière en étant salie sur la place publique. J'ai peur d'être au centre d'un scandale de quelle forme qu'elle soit. Je n'ai jamais tué ni violé personne, mais je ne me considère pas comme une sainte. Durant des épisodes de dépression ou de manie, j'ai fait beaucoup de choses dont je n'étais pas fière. On m'a accusée d'être une harceleuse ainsi que d'être agressive. Dans mon adolescence, je faisais très régulièrement des crises a la maison. Durant ces crises, je brisais des objets, je criais, rejettais tout le monde, insultait ma mère que j'adorais pourtant et qui m'adorait aussi. Mes soeurs et mon frère ont été témoin de tout ca. Parfois, j'ai peur qu'a l'âge adulte, ils se rassemblent et décident de parler de tout le calvaire qu'ils ont vécu a cause de moi sur la place publique, dans le but précis de détruire tout ce que j'aurais tenté d'accomplir professionnellement parlant. Même si je ne fais presque plus de crises aujourd'hui, j'ai peur qu'ils m'en veuillent pour le restant de leurs jours. Ils ont énormément souffert a cause de moi. J'aimerais pouvoir recoller les pots cassés mais ils ne veulent rien savoir de moi et me l'ont fait clairement savoir. Je ne sais pas si je serai capable de gérer le fait d'être au centre d'un scandale. Je l'ai déjà été sur Internet et c'était absolument horrible. Le fait de ne pas avoir le support de qui que ce soit, que tout le monde vous perçoit comme une tarée ou une pure détraquée, d'être complètement seule de son coté. Je suis très marquée par cela même ci ce n'était que virtuel. Si je revivais la même chose dans la vraie vie, je ne saurais pas quoi faire. Quand les gens me font un compliment ou me disent qu'ils me portent en estime, j'ai souvent l'impression que je ne mérite pas leurs gentils mots parce qu'ils ne connaissent pas en détail toutes les erreurs que j'ai commise et faites dans ma vie. Je me dis que s'ils me connaitraient de fond en comble, ils ne me porteraient pas si haut dans leur estime. J'estime avoir fait des choses impardonnables. Et je suis une personne très exigeante envers elle-même qui a beaucoup de mal a se pardonner. Parfois j'ai l'impression que les gens retiennent mes moindres paroles, faits et gestes dans le seul but de pouvoir les utiliser contre moi dans le futur. J'ai peur d'être épiée, surveillée, enregistrée, filmée, etc a mon insu. Je sais que c'est ridicule d'avoir peur comme ca alors qu'il y a très peu de chances que je devienne une personne "connue", absolument rien ne peut garantir cela mais j'ai peur de me retrouver dans cette position s'il adviendrait que je devienne connue au Québec. Je sais que je ne suis pas si importante que ca rationnellement parlant mais je ne peux m'empecher de me sentir comme si le monde en entier était contre moi. J'ai si peur de décevoir les gens, de ne pas être a la hauteur de leurs attentes.
Clau9

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Clau9 »

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 10:55, modifié 1 fois.
Kays.

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Kays. »

Merci pour ton message Clau, je te réponds plus en détail dès que j'ai un peu plus de temps devant moi! ;)
Kays.

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Kays. »

Clau9 a écrit :Salut Kays,

c'est pas rien ce que tu nous raconte. C'est riche en émotions. Je comprend tout à fait ce que tu veux dire. C'Est pas exactement le même tableau mais j'ai déjà eu queqlue chose du genre dans le décor de ma vie genre...

Écoute, tu sais c'Est poche comme réponse je le sais mais l'important c'est toi de vis-à-vis toi. Si déjà tu sais que tu te pardonne dificilement, travail là desus de façon prioritaire... ON ne peux pas controler les réactions des autres, comme tu le sais puisque tu le dit toi-même. Mais on peut toujours travailler sur nous. C,Est là le seul pouvoir que nous avons enfin je crois. Lorsqu'on est bien avec soi-même, le choix des autre ou même leurs acusations peuvent ne pas nous faire mal dans le meilleur des cas. En tout cas, je trouve que tes crainte sont justifiés lorsqu'on vie des truc comme ceux dont tu parle c'est bien normal d'avoir ce genre de crainte et quand bien m^me tu ne serait pas full connu au Québec eu.. ça fait toujours ch... que des chose comme tu mentionne se retrouve au su de tous les gens de notre entourage donc ta crainte est légitime dans un sens.

Et tu sais, tu te rappelle surement plus en détaille ce que tu as fait aux autre que ce qu'eux-même pourrait se rappeller(pour ta famille je veux dire).

je termine ladessus, (j'ai pas l'impression de gardé le fil de ce que je dis dsl)
ya un de mes frères que j'était convaincu qu'il ne m,aimais pas ou qu'il ne voulais plus investir émotivement avec moi et puis finalement j'ai su et compris que c'est parce qu'il m'aimait. Je lui avait fait peur, j'veux dire il a eu peur de me perdre alors il c'est refermer et il avait une attitude je me fou de toi genre té rien qu'une folle... tk j'aurais pu craindre qu'un jours ils se plaigne de moi mais non il ne l'aurais jamais fait pcq il ne se foutais pas de moi et aujourd'hui je ne me sens plus de même face a lui d'ailleurs c'est a lui que j,ai demadner d'être mon procurateur au fort de ma maladie... tk j'espère te donner un peu d'espoir ou réconfort et dsl si je n'y suis pas parvenu!
Tout d'abord, merci pour ton message, il me réconforte. Je disais que j'allais te répondre plus en détails, mais je n'ai rien de plus a ajouter, je pense que tu as tout dit. Merci encore. Et j'espère que les choses s'arrangeront avec ma famille.
Kays.

Re: épisode psychotique - et après ?

Message par Kays. »

zacharlotte11 a écrit :Bonjour Kays

Tes parents et frères/soeurs te pardonneront sûrement tes écarts, tu sais, même sans être bipolaires, plusieurs adolescents ont fait vivre des moments difficiles à leurs familles.

Pour ce qui est de devenir connue et ce qui s'ensuit, je te dirais de ne pas trop scénariser, de ne pas laisser ces peurs prendre trop de place. Tu es encore toute jeune, prends les semaines et les jours un à la fois,

Je te souhaite le meilleur ++
Oui, je sais que j'ai beaucoup tendance a vivre dans le futur, c'est un nouvel aspect dans ma personnalité parce que quand j'étais plus jeune, je vivais dans le passé et aujourd'hui c'est l'inverse, j'ai de plus en plus de mal a prendre les journées unes a la fois...J'aimerais beaucoup réussir dans la vie, c'est presque qu'une obsession, je veux réussir pour moi mais aussi pour les autres, je voudrais prouver a mes détracteurs et a ceux qui n'ont pas cru en moi que je suis capable de devenir quelqu'un et que je peux faire quelque chose de bien de ma vie...J'ai une très grande détermination mais bon, je ne sais pas ce qui m'attend et je ne sais pas si ça sera suffisant, j'ai beaucoup de mal a lâcher prise la dessus, je rêvasse constamment a ce que ma vie pourrait être plutôt que ce qu'elle est actuellement et j'ai du mal a vivre dans le moment présent. Ce sont mes rêves qui me donnent la motivation d'aller de l'avant au quotidien. Pourtant, je trouve que ma vie est très bien comme elle est actuellement, je ne suis pas malheureuse, loin de la, j'apprécie énormément ce que j'ai mais je pense beaucoup a ce que je pourrais avoir. J'aimerais que ça soit encore mieux, avoir la réussite et le succès a mon arc quoi. Mes priorités changeront surement avec les années, lorsque je serai mariée et que j'aurai une famille et des enfants, mais a l'heure actuelle, ma vie professionnelle est tout pour moi. Je voudrais être au top de ce coté. Et je sais que ça pourrait compenser pour de nombreux "vides" ou "manques" que j'ai dans ma vie.

Mais tu as raison, beaucoup de personnes, sans être bipolaire, font vivre des moments difficiles a leurs familles. Espérons que ma fratrie finira par me pardonner. Je n'ai pas cette inquiétude vis a vis de mes parents cependant parce que même si je les ai fait souffrir, je sais qu'ils ne retourneront jamais leur veste contre moi et qu'ils m'aiment et me protègent et veulent le meilleur pour moi, jamais ils n'essayeraient de détruire quelque chose que j'aurais bâti de mes mains. Si mes sœurs ou mon frère essayeraient de me "salir", ils désapprouveraient formellement, c'est assuré. Merci pour ton message zacharlotte.

Je suis en train de chercher des nouvelles façons de travailler sur moi, notamment par des techniques alternatives telles que le Reiki, la sophrologie, l'hypnose, la méditation, etc pour justement apprendre a me recentrer et recommencer a vivre l'instant présent.
Répondre