je voudrais que ça cesse.

(maniaco-dépression)
garou555
Messages : 70
Enregistré le : 01 juin 2011, 15:49

je voudrais que ça cesse.

Message par garou555 »

Bonjour la gang, comment allez-vous?

Depuis de longue lune, j'ai eu 2 belles journées mentalement extraordinaire dimanche et lundi, quand cela arrive, je le vis au présent et intensément, c'est tellement bon, je ne veux pas que cela s'arrête, mais malheureusement je n'ai pas assez de répit pour surmonter mes moments de dépression. Je me bat continuellement contre mes bas dépressives, et je suis fatigué.

En ce moment, je prends de l'Épival depuis quelques moi associé avec le lithium mais nous avons enlever le lithium pour le lamictal, je suis rendu à la dose de 87.50mlg et ma doser sera de 100mlg. Je prends aussi du Wellbutrin de 450mlg et je prenais du 250 mlg de séroquel XR que nous avons diminuer à du séroquel 100mlg.

je suis un peu tanné de ça, je me demande si je serais pas mieux sans médication???? Comme je disais dans d'autres poste, j'ai envie d'aller me réfugier quelques parts pour un répit pour m'aider a savoir ce qui se passe, je vie des stress énormes et je suis fatigué de tous cela, je ne veux pas aller en centre de crise ou à l'hôpital car je ne veux pas nuire aux études avec la personne que j'aime.

Je suis en arrêt de travail depuis 17 mois et je suis une thérapie cognitive à la clinique de l'humeur de st-léonard. Je fait tout depuis 4 ans, depuis que je suis tombé malade lorsque mon père est décédé, le crisse, si j'aurais pu le tuer avant, car tout le stress post trauma a refait surface, je me bat , je me bat contre les dépendances de drogues en rémission depuis presque 4 ans.

ça me fait du bien d'écrire et je m'excuse de vous emmerder.

bye bye..

garou555
étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par étincelle »

Bonjour Garou,

Je suis contente que tu saches savourer tes belles journées...un peu comme se faire des réserves pour les jours plus gris...

Je ne te répondrai que sur un point, faute de temps. Soit sur la question de cesser ta médication et partir en retraite.

Est-ce que tu as une bonne relation avec un de tes thérapeutes ? Tu as la chance tout de même d'être suivi dans un bon endroit, j'ai l'impression. Je pense que ces personnes sont les mieux placées pour te conseiller. Je dis bien te conseiller. Je crois qu'on est tous responsables de nos choix...on est tous libres aussi...et on l'oublie souvent.

Moi aussi parfois, j'ai envie de prendre la fuite et d'être toute au naturel, si je te comprends bien. J'ai l'impression parfois que la cause de tous mes soucis et de ma maladie est un déséquilibre par rapport à mes besoins, mes désirs mes aspirations, valeurs, style de vie utopique, etc et par rapport à les exigences et influences, pressions sociales, familiales, etc.

Peut-être...C'est une belle évasion intellectuelle pour moi que de me projeter dans cette explication et ce style de vie naturel no shoes no stress utopique...mais...

Mais peut-être qu'une fois dans cette retraite, que j'aurais aussi des hauts et des bas, des manies, des hypomanies. Surtout si je ne travailles pas sur mes habitudes de vies, une à la fois...puisque des changements drastiques amènent d'autres changements je crois, et encore plus pour quelqu'un de bipolaire...le corps ne prends que certains changements à la fois je crois, le mien en tous cas. Pour d'autres, ils prendront bien les changements drastiques, mais pour moi, je souffre aussi de trouble d'adaptation...trop de changements à la fois, même s'ils sont positifs, m'amènent à faire une manie, une psychose...

Je ne peux que parler pour moi et te conseiller sur ce que je sais...Toutefois, j'ai envie aussi de te dire que d'un autre côté, il est vrai que nous sommes libres, et qu'il n'y a pas seulement les solutions thérapeutiques encadrées scientifiquement etc...qui fonctionne...il faut aussi, je crois que tu écoute ton guts, ton coeur, ce que ton corps a vraiment besoin...pas les faux besoins et les addictions...mais plus profond et plus sainement, c'est sûr.

Moi, j'ai envie éventuellement de demander à mes thérapeutes si une retraite de silence, un pèlerinage serait bien pour moi...mais pourquoi leur demander ? Je le sens au plus profond que c'est ce qui me ferait du bien. J'en ''crave'' comme un rêve que je chéris. Comme d'autres rêveraient de se marier ou d'aller dans le sud ! Mais bon pour l'instant je ne peux me le permettre...mais
''je ferai de ma vie un rêve et de mon rêve une réalité''
! :)

Mais tout ça pour te dire que je te suggère d'abord de discuter de cette avenue avec ton thérapeute de confiance. Et il devrait bien exister des lieux de retraite plus propice à ta condition, avec des psychologues peut-être plutôt qu'avec des soeurs ou des frères...qui pourrait aussi te convenir, je sais pas...Puis il y a plein d'autre lieu de répit possible c'est sûr ! Un chalet, un voyage...Mais ne fais pas tout d'un coup, soit d'arrêter ta médication et te retrouver seul, isolé ...car par expérience, le sevrage d'un médicament peut entraîner des effets secondaires physiques parfois intolérables.

C'était tellement intolérable physiquement seulement !! Que j'en suis venue à considérer le suicide sérieusement pour la première fois ! Puis un autre sevrage a déclenché une psychose...fun fun fun au début ! Mon Dieu je flottais, j'étais une déesse...Mais le manque de sommeil a amené des hallucinations et des pensées autodestructrices et persécutrices...si je n'avais pas été près de mon médecin ou entourée de mes proches pour conduire à ma place...ça aurait pu être fatal ! C'est sûr...

Alors, fais bien attention...je te comprends que l'envie soit là de tout arrêter...mais sois patient...encore...et opte plutôt pour quelques changements à la fois...en t'observant bien...en observant tes habitudes de vie, tes réactions, tes émotions, etc...et essaie de voir qu'est-ce que tu peux changer ici et maintenant pour être mieux...en attendant de discuter de ton envie à une personne bien outillée.

J'espère t'aider avec ce que je te partage ! Je suis parfois décousue voir incohérente. Donnes-moi des nouvelles! Bonne chance et ne sois pas négatif...je ne crois pas que tu emmerdes quelqu'un avec ce post ;)
Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par Waldgänger »

Salut garou555,

Je suis de tout coeur avec toi mais je ne peux te dire que je comprends cette valse de médicaments, j'ai les même depuis le premier jour de mon hospitalisation pour le reste c'est plutôt le rythme de travail qui a posé problème mais on apprend.

Pour ce qui est de la médication, n'arrête qu'avec un avis médical et sous supervision sinon cela va être pire, je ne connais personne qui a arrêté de son propre chef sa médicamentation avec comme résultat une meilleur qualité de vie, en fait c'est plutôt l'inverse malheureusement!

Bon courage

Wald

p.s. Le forum est pour nous donc ya pas de gêne à y écrire!
Avatar du membre
habsgirl
Messages : 25
Enregistré le : 02 mars 2012, 16:24

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par habsgirl »

Bonjour garou555,

Je suis entièrement en accord avec Wald,

On ne doit jamais arrêter sa médication sans l'avis d'un professionel.Ca pourrais être carastrophique!
Moi aussi j'ai les mêmes depuis le début,et je crois que quand on a les bonnes doses et que notre corps les assimilent bien,déja c'est un bon pas vers la bonne direction!

Ne te décourage pas,on est tous solidaire avec toi!!

Dans mon cas,ce forum est une bénédiction,on se sent compris et on peut s'entraider!

Bonne journée!! ;)
"" J'peux pas dire que j'ai le bonheur facile! "" (Citation d'un bipolaire connu.)
garou555
Messages : 70
Enregistré le : 01 juin 2011, 15:49

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par garou555 »

Salut,

Merci de vos réponses. Je n'ai pu de psychologue que je peux voir au semaine, et cela me manque. Et avec le changement de médication, je me sens pire, j'ai des idées de prendre ma médication au complet par impulsivité et je sais très bien que ce n'est pas la solution.

Comme je suis triste dans ma tête depuis quelques jours, je souffre et je me sens mal. Hier soir, dans mon état de mal être, j'ai consommé 3 bières, je n'ai pas souper,j'ai mangé un sac de chips et du chocolat et j'ai pris des doses plus élevés de médications pour pouvoir dormir rapidement.

Ce matin, je ne suis pas bien, je suis encore triste...Je me sens seul dans tout cela même si j'ai quelqu'un dans ma vie. Je peux avoir un rendez -vous avec le psychologue en cas d'urgence durant la thérapie cognitive. Le psychiatre , je le verrai après.

Merci à vous de partager ce que je vis.

Benoît
Astrid
Messages : 1241
Enregistré le : 06 déc. 2011, 18:59

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par Astrid »

lâche pas la patate!
Modifié en dernier par Astrid le 04 mai 2013, 01:11, modifié 1 fois.
garou555
Messages : 70
Enregistré le : 01 juin 2011, 15:49

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par garou555 »

Bonjour à vous,

Merci de me donner des suggestions. J'ai pris le courage à deux mains tantôt et j'ai téléphoné au centre de crise l'Entremise de l'Est pour parler de ma situation et j'ai un rendez-vous avec eux mardi après-midi et par hasard je vois mon médecin le matin même.

Je vais lui parler de mes signes avant coureurs que je connais maintenant que je suis en train de retomber vers une rechute dépressive et une rechute de consommation.

Si je suis trop en danger, je vais demander à mon copain de m'apporter à l'hôpital , même si je ne veux pas. J'ai l'impression de me plaindre de mes états d'âmes.

J'ai perdu mes lignes directives et ça me fait peurs. Je vous redonnes des nouvelles.

Encore merci à vous tous. J'ai hâte de voir les arbres bourgeonnés. Le mois de mars est en principe un mois difficile pour moi.

Bonne soirée et bon souper et bon week end.

garou555
Avatar du membre
habsgirl
Messages : 25
Enregistré le : 02 mars 2012, 16:24

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par habsgirl »

Allo garou555,

Je suis très contente de ton initiative!!
Tu vas voir,tout va s'arranger.
Y'a toujours quelqu'un qui est là pour nous mais y faut demander.
Je t'envois pleins d'ondes positives!!! Ne lâche pas tu vas voir ca va bien aller! :)
Et surtout,ne te sens pas mal,ce forum est là pour nous et on est comme une p'tite famille alors si tu as le cafard,viens te défouler ici,on sera là pour toi!

Bon week-end! :)
"" J'peux pas dire que j'ai le bonheur facile! "" (Citation d'un bipolaire connu.)
garou555
Messages : 70
Enregistré le : 01 juin 2011, 15:49

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par garou555 »

salut hasbgirl,

il est 21h00 et je viens de lire ton message, merci de tes opinions positives car en ce moment j'en ai besoin, je viens de voir une bouteille de vin rouge et je me sens plus léger mais dans le fond je suis de plus en plus fragile, je téléphone, je téléphone è liseur endroit ou elle le meilleur endroit pour moi.

j'ai hâte de voir ou je vais me retrouver d,ici peu. je vais téléphoner à secrétaire de mon puy pour pouvoir le voir car je crois que j'ai trouvé l'endroit ou je pourrais m'en sortir. L'envolée, une réadaptation social, mais a savoir si mes assurances vont payées ou IVAC. Je sais que j'ai besoin d'aide.

bye bye. je vous aimes

merci Benoît
Astrid
Messages : 1241
Enregistré le : 06 déc. 2011, 18:59

Re: je voudrais que ça cesse.

Message par Astrid »

Lâche pas ya quelque chose qui se dessine!

courage
Répondre