Journal de bord

(maniaco-dépression)
SACHA
Messages : 2647
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Journal de bord

Message par SACHA » 19 déc. 2018, 08:19

Salut Pierre... j'aime ton nouveau post...
3.14R a écrit :
18 déc. 2018, 20:46
J'ai un gros lâcher prise à faire envers un de mes enfants. Si je peux faire ça comme il faut je vais probablement trouver une certaine sérénité.


je sympathises avec toi.. ça doit être tout un défi.. moi aussi je vis une situation similaire.. je dis bien similaire avec une de mes tantes.. la soeur de mon père.. elle m'a fait un coup de cochon.. dans mon dos..je l'ai su, elle a essayer de mettre la situation sur une autre situation.. bref.. ça m'a blessé.. j'essaie de passer par dessus.. lâcher prise comme tu dis mais tout ce que je peux faire en sa présence c'est d'être ''hypocrite'' et faire comme si tout est beau.. pour rester polie..

c'est bien de discuter de tes préoccupations avec ton médecin.. moi lundi j'avais un rendez vous avec mon psy et je lui ai avouer que quand je ne gère pas, il arrive de me mutiler ..

ça doit être cool un cahier a colorier à numéro... moi c'est temps ci, c'est le zumba et le pound fit.. je vois mon corps se raffermir et j'aime ça.. mais je me surveille pour pas que ça devienne une obsession..

bonne journée

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Journal de bord

Message par 3.14R » 19 déc. 2018, 10:16

Bon matin tout le monde,

Merci Sacha,
C'est un peu comme avec ta tante ce que j,appréhende pour Noel, voir ma fille et devoir faire semblant que les choses vont bien pour rester polie et faire semblant que tout est beau. Je bouille à l'intérieur. Faut attendre que la pression descende dans le presto. :) Au moins j'ai cessé d'alimenter l'ombre. Si je la vois et si la pression est trop forte encore, je n'aurai qu'à sortir en cachette et oublier cette réunion de famille. Elle est partie sur une balloune alors il y a possibilité qu'elle soit pas à la réunion de famille. Quand elle va mal comme ça elle a besoin d'un psy à temps plein. Mais elle s'en rends pas compte.

Tu me raconteras ça l'automutilation. Le pourquoi de la chose, à quoi ça sert? J'ai cru remarquer que quelques membres du forum en font. Je comprends juste pas l'idée d'ajouter de la souffrance à de la souffrance.
_______

Il me reste pas grand temps avant mon rdv avec mon psy. Mon anxiété est au top même si je l,ai déjà rencontré deux fois. Il ne me connait pas vraiment et je ne sais pas comment il va réagir à mes attentes. Parce que oui, j'ai des attentes. J'ai fait une liste de mes symptômes et j'espère qu'il va changer quelque chose dans mes dosages de meds pour contrer la dépression. Je ne me sens pas protégé de ce côté là, c'est toujours le côté le plus fragile chez moi depuis 2012. Entre 2006 et 2012 c'était LA dépression et quelques manies. Instabilité totale. Plus de dépression que de manie quand même. Bref, on ne se connait pas beaucoup lui et moi mais j'ai eu un bon feeling à date, je suis nerveux de voir la suite.

Je vous ai raconté pour la boite de crayons de couleurs, une boite de 48 crayons, ben je pense que je vais la retourner. L'échanger contre une autre marque, je ne vais pas m'amuser avec. Par exemple, pour dessiner avec les verts il y en a théoriquement 7 mais en les testant il y en a trois de pareils. Plus un autre qui est comme bleu et un autre comme brun. Et j'ai besoin dans le cahier de coloriage par numéro de 5 verts différents. Franchement je m,ennuie des prismacolors dans la boite rouge. Peut être sur Amazon. Je ne cherche pas à avoir les même couleurs que le montre le livre mais des nuances au moins. J'ai pas la possibilité d'avoir ces nuances là avec la boite que j'ai. Les bleus les oranges et les jaunes c'est pareil. J'ai pas assez de nuances. C'est mon 17ième plus gros problème à date. :lol:

La clinique est à 1km 1/2 de chez moi et il fait super beau. -7°C genre -12°C. Je vais faire mon exercice pour la peine. Le commerce pour les crayons de couleurs est dans l'autre direction à 1km de chez moi. En tout je vais marcher un petit 5km aujourd'hui.
Je dois arrêter à la pharmacie faire renouveler mes meds je vais donc etre parti tout l'après midi. Pour bien faire je devrais arrêter à l'épicerie. Mais je ferai ça un autre jour.

Juste de l'écrire ça l'air fun et motivant mais au fond je resterais ici à rien foutre. C'est de voir mon psy qui me motive à sortir. Et je dois aller chercher mes meds pour le mois. Ça j'ai pas vraiment le choix. Pas oublier de parler d'une possible thérapie. Il sont en pénurie de psychologue ici. On verra. Je vous laisse, je recommence à chialer. :?

SACHA
Messages : 2647
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Journal de bord

Message par SACHA » 19 déc. 2018, 11:07

Salut Pierre

c'est une super bonne idée que d'aller à ton rendez vous à pied...ça va faire diminuer ton anxiété..

pour répondre à ta question du pourquoi on s'automutile.. dans mon cas, je ne peux pas parler des autres c'est que quand je suis mal, vraiment pas bien dans ma tête, une détresse psychologique.. souvent suite à une chicane avec mon mari.. j'ai tellement mal, je ne suis pas capable de gérer ou mettre le doigt sur ce qui me blesse mentalement comme ça.. l'envie de m'automutiler fait en sorte que quand je me blesse, (vrmt superficiel car je ne veux pas de grosse cicatrice) ben c'est comme si ça changeait le mal de place.

vous savez quand un bouton sur la figue est gros et enflammé, ben si tu le pète, la pression va diminuer et il va faire moins mal.. ok bizare comme comparaison.. mais ç'est à peut près ça.. quand je me coupe avec une lame de raseoir ou ciseau, je le fait en surface juste pour sentir la brulure de la coupure..et ma concentration va vers la blessure.. comme si je changeais le mal de place

ok vraiment quand je me relis, c'est vraiment CON de faire ce que je fais.. mais dans le moment je résonnes plus.. une chance que ça m'arrive pas souvent..

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Journal de bord

Message par 3.14R » 19 déc. 2018, 11:30

SACHA a écrit :
19 déc. 2018, 11:07
ok vraiment quand je me relis, c'est vraiment CON de faire ce que je fais..
C'est un peu comme pour court circuiter une souffrance psychologique DANS une souffrance physique que tu "contrôle plus ou moins". Ça ressemble à ça vu d'ici. Et qu'a dit ton psy lorsque tu lui a annoncé la nouvelle?

J'imagine aussi que ça diminue pas la souffrance psychologique mais que la souffrance physique s'additionne à la souffrance psychologique. Augmentant en fait la détresse totale non? Ce que je cherche à dire c'est qu'il doit y avoir un moment où on se rends compte qu'au lieu de souffrir juste psychologiquement on souffre AUSSI physiquement. On double pas la souffrance ainsi? Il doit y avoir d'autres choses, beaucoup de gens sur le forum disent le faire mais peu disent pourquoi. Je parle pas du déclencheur. Je parle de la mentalité, des pulsions qui poussent à faire ça.
Je sais, je sais, c'est un sujet délicat.

SACHA
Messages : 2647
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Journal de bord

Message par SACHA » 19 déc. 2018, 11:58

tu as tout à fait raison... et mon psy n'a pas dit grand chose.. il a juste écrit..

pour revenir à l'automutilation.. j'ai lu beaucoup sur le sujet et sais tu que l'alcoolisme est une forme de automutilation... et les gens qui mangent leurs émotions aussi.. mais on juge moins sévère ces formes d'automutilation que ceux qui se coupe ou se brule pour extérioriser leur mal!

je dis ça comme ça.. sans jugement.. oui la douleur reste mais quand ça arrive c'est une pulsion.. un désire d'arrêter le mal.. je sais pas si je m'exprime bien...

c'est pas pire que la personne qui a eu une vraiment mauvaise journée et qui va arriver à la maison et ouvrir une bouteille de vin pour se soulager, pour oublier, pour se calmer.. c'est juste que c'est plus fréquent!

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Journal de bord

Message par 3.14R » 19 déc. 2018, 21:43

Sacha, je ne savais pas les nuances de l'automutilation. Je ne connais pas ça. Mais de là à dire que la personne qui se coupe à la lame de rasoir fait la même chose que la personne qui boit une bouteille de vin j'ai de la misère. Même si je "comprends" l'idée qu'il y a en arrière de ça.
C'est un sujet souvent tabou qui j'espère va débloquer un moment donné. Il y en a plusieurs qui semblent pratiquer ça sur le forum et ne s'en cache pas, c'est pas une honte mais j'imagine que ce doit être vraiment souffrant. Ajouter de la souffrance physique à une détresse psychologique c'est illogique mais bon, l'automutilation c'est pas basé sur la logique, c'est une pulsion. J'ai connu deux adolescentes qui en ont faites de l'automutilation. Même si elles étaient proches de moi j,ai jamais compris.
_______

J'ai rencontré mon psy tout à l'heure. C'est quelqu'un de fantastique. Il m'a enligné pour gérer mon problème principal avec lucidité et tact. Des bonnes vibrations. On augmente mon lamotrigine un peu, lentement pour un mois. On va voir le mois prochain si j'ai besoin d'augmenter encore. Il est très ouvert sur m'orienter vers des pensées accessibles mais supérieures quand même. J'aime sa façon de m'aider. On a eu de bons échanges sur mes activités qui sont au point mort depuis un mois. Il donne envie de me mobiliser pour entrer dans l'action. Je vais à Montréal finalement entre Noël et le Jour de l'An. Il y va lui aussi, pour travailler et si j'ai besoin parce qu'il y aurait une crise avec mon enfant, il peut me recevoir à son bureau de Montréal. Wow!!

Il a réussi à m'apaiser. Je sais que c'est un état passager, que j'ai du travail à faire mais son attitude me fait me sentir mieux dans ma peau. Un excellent psychiatre, je le recommande, 5 étoiles haha :D
_______

Bon, mes activités thérapeutiques que sont les casses tête et le coloriage vont bon train. Je passe des petits 10 minutes par ci par là durant la journée à faire mon puzzle et j'ai fait un test de crayons de couleurs sur une feuille, une sorte de charte des couleurs. Je suis fatigué ce soir. Les meilleurs crayons pour colorier selon moi sont les prismacolor. Les pigments sont denses et quasi opaques. Demain je devrais aller m'acheter une boite de 60. Aujourd'hui j'ai acheté une boite de 24. Je devrais commencé à colorier par numéro la semaine prochaine, après avoir choisi mes 25 crayons. Il faut 25 tons, genre 4 sortes de vert, 5 sortes de bleu, trois roses, deux rouges etc... Je pense que c'est ça le plus dur à faire que de choisir les couleurs. Le reste de l'activité c'est comme en a parlé Suegag avec la peinture à numéro sauf qu'ici, je salirai pas de pinceaux. Ce qui est un plus pour moi.

Je vous laisse pour ce soir, un tour voir comment va le forum et je vais dormir.

Itsabell
Messages : 747
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Journal de bord

Message par Itsabell » 20 déc. 2018, 06:44

Bonjour 3.14r,
Ton rdv avec ton psychiatre semble t’avoir aider à mieux voir les choses et te sentir un peu mieux. Je suis contente pour toi! Ton psychiatre a l’air vraiment bien. C’est appaisant d’avoir une ressource sur laquelle on peut s’appuyer. C’est rassurant pour toi de savoir qu’il sera dispo à Mtl pour te recevoir en cas de besoin?

Je te souhaite d’aller mieux et de pouvoir profiter des fêtes. Sortir de chez toi va probablement t’aider. Prends bien soin de toi! ;)

(Petite parenthèse sur l’auto mutilation. Quand je le fais je suis tellement dans un état extrême que je n’arrive plus à penser adéquatement. C’est comme si tu disais à quelqu’un qui a des pensées suicidaires d’arrêter d’y penser. Ça arrive d’un coup sec. Rien de planifié. Bang une crise! Quand je me calme, je regrette et je suis épuisé après une crise. Parfois je tombe endormie. Tu as déjà lu sur les meltdown? C’est ce qui se passe dans ma tête.)

Ouena
Messages : 1872
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Journal de bord

Message par Ouena » 20 déc. 2018, 08:16

Bonjour 3.14R et les autres. C'est vraiment cool que ça ai bien été avec ton psychiatre et que tu puisse le voir au besoin entre Noel et le jour de l'an ça doit être rassurant, c'est précieux, moi mon psychiatre c'est un vieux plouc qui me parle de mon poids à chaque fois qu'il me vois, comme mon père dis donc mais passons, je suis supposée me trouver un médecin de famille vu que je suis stable à l'extérieur du moins. J'ai fait de l'automutilation une fois dans ma vie et c'était vraiment pour sentir une douleur physique pour ne plus sentir ma douleur morale. Non ce n'est pas logique.

Tu as l'air bien investi dans ton coloriage, continue, c'est bon pour l'âme. Bonne journée 3.14R et les autres!

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Journal de bord

Message par 3.14R » 20 déc. 2018, 12:29

Itsabell a écrit :
20 déc. 2018, 06:44
C’est rassurant pour toi de savoir qu’il sera dispo à Mtl pour te recevoir en cas de besoin?
C'est au delà de mes espoirs. Je ne savais pas qu'une telle chose m'arriverait un jour. Le 27 je suis très craintif d'avoir des accrochages et je sais que le 28 je peux rencontrer mon psy. Au besoin. Sur appel. Bien sûr je vais tout faire pour ne pas le déranger mais je sais que je peux le faire si ça dégénère pour moi. Avec son approche et les propos qu'il m'a tenu, je me sens plus apte déjà pour affronter le pire. Il s'agissait juste que j'aie un angle de vue pour assurer ma sécurité intérieure. Une façon professionnelle et juste de voir le problème qui m'agresse.

Je me sentais comme sur le point de crasher mais je ne le ferai probablement pas. Une fausse peur. Quelques nuits de sommeil pour fuir et des journées de peur pour m'empoisonner l'existence auront été le résultat de mon accrochage avec ma fille. Toute va ben aller. Mon psy est vraiment bien.

Je vais à Montréal finalement même si il y a des chances que je vois ma fille que je préférerais pas voir durant un bout. Je n'aurai qu'à sortir me clamer prendre de l'air si ça arrive.

Il reste que je demeure focusé sur le coloriage et les puzzles. Mon esprit roule au ralenti. C'est pas plus mal. Je vais faire avec.

Ouena, je suis désolé d'apprendre pour ton psy, je me souviens qu'il y a longtemps tu disais la même chose de lui. Il n'a pas changé il faut croire. J'suis rassuré que tu puisses éviter l'automutilation. Mais comme le dit Itsabell, ce sont des crises qui prennent toute la place. C'est extrême. Mais Itsabell, je ne sais pas c'est quoi meltdown. Jamais lu là dessus et jamais entendu parler de ça.

Aujourd'hui, solitude et ménage. Casse tête et coloriage. Je vais sortir peut être car les deux prochains jours ils annoncent pluie verglaçante, de grosse quantité de pluie, 50mm, c'est énorme. Épicerie oblige. Ça va ben aller. Une chose à la fois. Le décompte de NOuËlle est arrivé, je vous souhaite le plus de paix intérieure possible, de stabilité positive aussi. Loin de la foutue anxiété, de la souffrance, de la détresse et du malheur. Un break quoi.
Ouena a écrit :
20 déc. 2018, 08:16
Tu as l'air bien investi dans ton coloriage, continue, c'est bon pour l'âme
Je cherche à être autosuffisant, être bien dans ma peau en coloriant c'est un exercice qui si il est bon à l'hopital je me dis que c'est bon chez nous. :D

Itsabell
Messages : 747
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Journal de bord

Message par Itsabell » 20 déc. 2018, 12:53

Si tu as le goût de comprendre. Je parle ici de meltdown autistique.
https://www.google.ca/amp/s/decouvertea ... tique/amp/

Je te souhaite un joyeux temps des fêtes et de retrouver la paix intérieur ;)

Répondre