Hospitalisé

(maniaco-dépression)
Répondre
melaniecoeur
Messages : 533
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Hospitalisé

Message par melaniecoeur » 22 juil. 2019, 18:59

Allô je suis hospitalisé depuis 1 mois. J'ai fracture mon pied droit.

Je suis en réadaptation. Jen au jusqu'à 18 août minimum pour pouvoir mettre de la charge sur mon pieds. C'est très long. Je l'ai cassé 17 juin.

Je suis découragée. Car j'ai personne pour avoir de l'aide. J'habite au 3 e étage et j'ai pas ancenceur. C'est là que tu vous que tu es seule!

Ma famille est dysfonctionnelle et alcoolique. Pas chum. J'en ai marre de la vie. Je vais passer mon été renferme. Moi qui adore les piscines extérieures et les parcs, le soleil, l'été. C'est déjà court.

Je me sens descendre en down. Fatigué, mal tête, pleure, pas envie de rire, rien faire et idées suicidaires. Mal cœur, pas faim. Irritable au maximum. Tout m'énerve.

J'ai beau en parler au médecin,. Ça donne rien. Mon psychiatre est en vacances. Je le revois le 13 août.

Je ne sais plus quoi faire???

Merci

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Hospitalisé

Message par 3.14R » 22 juil. 2019, 21:52

Salut,

C'est pas une bonne situation pour toi, ni pour personne.

Je pense que c'est naturel et normal d'être déprimée dans la situation que tu vis.

Ton combat, ne pas te laisser faire et ne pas te laisser décourager.
melaniecoeur a écrit :
22 juil. 2019, 18:59
Je ne sais plus quoi faire???
Tu es en convalescence...

Tu vas passer l'été en retrait, ce sera un été spécial. Tu n'es pas obligé de te décourager tous les jours avec ça. Tu peux vivre de belles choses quand même.

En convalescence, la plupart des gens LISENT beaucoup. Est ce que tu lis?

melaniecoeur
Messages : 533
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Hospitalisé

Message par melaniecoeur » 23 juil. 2019, 12:01

Allô

Je sais que je ne dois pas me laisser faire ni de ne décourager, mais c'est pas évident!

C'est pas une situation facile. Je me sens descendre, comme les autres phases que j'ai eu après des hypomanie. Sauf que cette fois ci, j'ai pas eu de High.

C'est une plus grosse convalescence que je pensais. C'est plate en été en plus.

J'aime aller sur internet, mandala.

Mais la motivation n'y est pas.

J'aurais aimé avoir un changement dans ma médication! Mais ça pas été fait! J'ai assez de faire avec mon pieds et tenir bon, mais ça prendrait une aide médicamenteuse. Jen ai parle et ça rien donné surtout que j'ai des idées noires et je suis super irritable, fatigué, plus motivés.

Désolé, ça devait sortir! Je me sens pas bien,. J'ai pas envie continuer. Ça me lâche pas!!

Il y a pas psychiatre ou je suis et je mien est en vacances

Merci

melaniecoeur
Messages : 533
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Hospitalisé

Message par melaniecoeur » 24 juil. 2019, 13:10

Jai décidé de prendre mon zyprexa zadis 5 mg a action rapide tous les jours pour avoir un bon effet, résultat. Ca juste en prn, on voit pas l'effet. Ca aide au bout de quelques semaines. comme un AD. Mais celui la, cest aussi la dépression bipolaire. J'ai déja séroquel, lamictal et la, zyprexa. Dans le fond, mon psychiatre a décidé de rien changé. Il semble d'accord avec ce traitement la.

Mon humeur est mieux et je demande a tous les jours de prendre mon zyprexa a l'hopital.

Revivre
Administrateur
Messages : 258
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Hospitalisé

Message par Revivre » 25 juil. 2019, 12:56

Bonjour MelanieCoeur,

La souffrance et le découragement que tu vis sont probablement plus que normal; être alité est un grand synonyme d'impuissance. Les émotions vont et viennent quand même et il est encore plus clair de les observer, tu peux être fière de passer à travers ce processus. Ce n'est pas facile.

Les derniers messages démontrent aussi que tout est temporaire, que l'humeur vient et va, monte et descend dépendamment des circonstances. C'est pour cela que cela vaut la peine de garder espoir: tout passe. Tout est moment et non pas fatalité. Les idées suicidaires sont synonymes de souffrance et d'un besoin d'être écoutée à certains moments... et non pas l'envie vitale de mourir. La tolérance à l'incertitude du futur ainsi qu'aux émotives négatives n'est pas facile, mais possible. Tes derniers messages en sont la preuve, les solutions existent autour de toi.

La stabilité est effectivement une solution gagnante et une façon de prendre soin de soi autour de personnes neutres. Continuer une routine de mandalas, déposer des mots comme tu le fais sur le forum ainsi que de garder une constance au niveau de la médication vaut beaucoup dans le quotidien.

N'hésites pas à réécrire sur le forum. Toutefois, si l'intensité des idées suicidaires est trop élevée, le personnel de l'hôpital est probablement le plus indiqué pour te soutenir dans ces moments ainsi que le numéro 811.

Je vois beaucoup d'espoir et de changement, les apprentissages des moments difficiles viennent toujours un peu plus tard. C'est important de se donner la chance, MelanieCoeur. Tu n'es pas seule.

Christine
Intervenante

melaniecoeur
Messages : 533
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Hospitalisé

Message par melaniecoeur » 25 juil. 2019, 15:34

Allô merci pour le message.

C'est vrai que ma situation aide pas. C'est dur d'être hospitalisé en été.

Mon humeur est plus irritable, depuis quelques temps. Plus agité. Agressif et je mendure plus par bouts.

J'ai eu mon zyprexa ce matin a 5 mg. Et la, j'ai demandé a avoir mon seroquel plus tôt. Je l'ai eu a 4h au lieu de 5h. 200 mg xr.

J'attend la visite de mon père et je suis anxiété. Il est aussi irritable et agressif verbal. Parle fort et fait reproches.

J'ai au moins averti l'équipe de mon irritabilité et agressivité. Que de Peter ma coche. Ma famille me rend malade.

Il faut qqn pour aller me chercher mes effets personnels et courrier. C'est mon père. Il a 72 ans et habite a 1 h de Montréal.

Oufff. Il vient souper avec mon frère au resto. Tanner de la bouffe hôpital.

Le personnel comprends ma situation en santé mentale que j'ai eu mon DX bipolaire type II récemment. S'il ça va pas, je peux aller les voir a limites et ils vont appelé le médecin.

J'ai hâte de revoir mon psychiatre le 13 août en souhaitant une modification dans ma médication. Je vais tout lui mentionner mon humeur, détails,etc... modifier lamictal ou zyprexa ou les 2.

Merci

Mélaniecoeur

Répondre