Grosse résistance a la médication

(maniaco-dépression)
Revivre
Administrateur
Messages : 278
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Grosse résistance a la médication

Message par Revivre »

Bonjour à vous Furtif et Melaniecoeur,

Vous exprimez une fatigue de persister dans l'effort, dans la vie..Vous êtes entendus sur ce forum, on vous lit, on vous accepte, on vous comprend, sans vous juger.

C'est toujours douloureux de se sentir ainsi désemparé, abandonné de ceux qui devaient vous aider. Est-ce que ce sentiment reflète la réalité, êtes-vous réellement abandonnés? Je ne pourrais le dire, mais sachez que comme melaniecoeur le dit, vous n'êtes pas seuls et c'est ce qui compte.

Comme Revivre n'est pas ouvert en soirée et la nuit de même que les week-ends, je vous rappelle de ne pas hésiter à contacter le centre de crise de votre région: centredecrise.ca, et la ligne de soutien de prévention du suicide, en gardant en tête que ces professionnels sont à votre portée pour vous aider à voir plus clair dans les moments de grande souffrance, d'idées noires qui prennent tellement d'espace dans votre esprit, d'air dans vos poumons, que n'arrivez plus à relativiser , à rationnaliser: 1866 277-3553

Ces ressources sont présentes pour vous offrir, sincèrement, authentiquement, ce que vous ne trouvez pas ailleurs dans le moment présent: l'écoute, le soutien, l'accueil, la chaleur..

Bien à vous, n'hésitez pas à contacter la ligne de soutien de Revivre également, de même que le courriel, en semaine de 9h à 17h: 1866 738-4873 / revivre@revivre.org

Vicky, Intervenante
514-529-8766

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

J'avais écrit tout un gros texte pour répondre mais j'ai tout perdu car j'ai pris trop de temps pour envoyer mon message. Je réécrirai demain...

melaniecoeur
Messages : 609
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Grosse résistance a la médication

Message par melaniecoeur »

Bonjour Vicky

Merci, de nous comprendre, de nous entendre, de ne pas nous juger, et de nous accepter. Ca fait du bien de lire ca. Et oui, je suis tannée de me battre contre cette genre de grippe qui ne guérit pas. Je suis totalement découragée. Je suis tannée de me battre.

Justement ca devrai être ce monde la, qui ne devrait pas nous juger et nous aider a nous traiter comme il faut, avoir le bon traitement. j'ai hâte que lon trouve le mien. ca fait plus d'un mois que je suis down. J'ai a peine l'appétit pour manger 2 repas par jour. J'ai mal au coeur, je suis constamment fatiguée, je pleure beaucoup. J'ai des idées noires, j'aimerai mourir. Ca fait depuis que je suis petite que je souffre. Car en plus, je suis autiste. Je me sens oui, abandonnée par les système. Ils veulent jamais me garder a lhopital. il faudrait que je délire ou être en psychose pour quils me gardent. J'ai a peine la force de sortir de mon lit. J'ai hâte a mon RV, le 8 janvier, je souhaite que mon psychiatre va m'écouter et me prendre au sérieux, voir ma souffrance et tenter un nouveau traitement. Ca peut prendre du temps a touver le bon traitement. PLusieurs essaies erreur. Pendant ce temps, on souffre. J'ahi l'hiver a mort. IL fait constamment nuageux. Je suis enragé de voir du monde partir dans le sud. J'en aurait tellement besoin! Cest injuste.

Les centre de crises ne me comprennent pas et me disent tout le temps de me changer les idées, cest ce que j'essaie de peine et de misère a faire. Alors, leur chanson, je la connait par coeur et ca m'aide pas. Malgré que ils sont la pour nous aider et la ligne aussi de prévention. Mais quand j'en parle de mes idées noires, a l'hopital, ils me demande tout en détails et j'ai pas de plan précis, date, ni comment le faire. Alors, retourné chez vous Madame. On peut rien pour vous. Vous êtes courageuse, vous êtes capable!! Bien oui, il y a des limites! Je ne me sens pas cru par le réseau de la santé. Cest très frustrant. Car cest a eux de m'aider. Mon intervenant me dit que ca coute cher au systéme d'aller a hopital. Au lieu de comprendre. PUis a l'hopital ils disent que je vais regresser, ne plus faire mes repas etc... Quand cest le ca.

Merci beaucoup, je vais vous contacter lundi, ca va me faire du bien de vous parler et avoir des conseils et du soutien. Jen ai fortement besoin. Furtif aussi est une bonne personne et une bonne aide!

Merci Vicky

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Je n'en peux plus. Aujourd'hui c'était très dur à supporter. Je flanche. Je ne tiendrai plus longtemps. Je vois mon psychologue mardi, mais je suis certain que je ne me sentirai pas mieux après. J'ai l'impression d'avoir la colonne vertébrale brisée tellement j'ai de la pression sur mes épaules. J'ai trop de problèmes que je ne peux résoudre. Je n'ai plus la force ni l'énergie pour continuer. La vie est sortie de mon corps. L'espoir n'existe plus. J'avais tellement travaillé fort et j'avais fait énormément de sacrifices pour avoir une vie agréable, mais le destin s'acharne contre moi telle une entité démoniaque qui veut me voir souffrir, me voir mourir lentement et atrocement. Tout a été inutile. J'ai mis tout mon énergie dans des espoirs (réalistes) inaboutis.

Image

melaniecoeur
Messages : 609
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Grosse résistance a la médication

Message par melaniecoeur »

Allo Furtif, je suis désolée que tu te sente pas bien. Au moins, tu vois ton psychologue mardi, ca s'en vient. Ah, peut être que tu te sentira mieux après, tu sais pas? Ca fait du bien de pouvoir se vider le coeur avec qqn qui nous juge pas. Jespère que ca va t'aider. Pourquoi, dit tu que tu as de la pression? Si tu en parlait de tes problèmes a ton psy, il va pouvoir peut être t'aider a les résoudre un par un. Pas tout d'un coup, cest impossible. Un pas a la fois. 24 h a la fois.

Moi, je te trouve très courageux de te tenir ainsi. Jespère que tu vas pas commettre l'irréparable!

Hésites pas a m'écrire et je vais faire de mon mieux pour t'aider. Je te comprend, jai passé par la. Même en ce moment cest très difficile. J'e souhaite que mon psychiatre va essayer de trouver la bonne molécule pour ma dépression.

Je te donne le no de tel de Vicky de Revivre 514-529-8766. Et suicide Action 1-866-277-3553. Le centre de crise près de chez toi et au pire, le 911, l,hopital.

Courage a toi, Furtif, tient bon. Je veux pas te perdre!

Mel.

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Allô Mélanie,

Non mon psychologue ne pourra pas m'aider à aller mieux. Il savait que cela pouvait se produire et je le savais aussi. Cette fois-ci c'est encore plus pire. J'ai atteint ma limite. Je ne peux pas aller plus loin. Je ne veux plus vivre. J'ai trop mal et je n'ai plus de force pour avancer dans la vie. Comme ton TS te l'a dit, nous coûtons trop cher à la société. Je suis un fardeau pour la société qui ne veut rien savoir de moi. Je vais m'en aller pour ne plus nuire à personne pour m'enlever la face devant tout le monde que je dérange. J'ai tellement vu de monde aider les autres que quand moi j'en avais besoin on m'a dit de me débrouiller tout seul. C'est ce que l'on dit aux rejets de la société. Sans oublier de rire d'eux... De jouer avec leur sentiment... De leur mentir en pleine face.

Je ne suis pas courageux. Si je l'étais je me serais déjà suicidé.

melaniecoeur
Messages : 609
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Grosse résistance a la médication

Message par melaniecoeur »

Allo Furtif

Je suis découragée, j'essaie de t'aider mais tu te calle a chaque fois et tu vois tout en noir. pourquoi, tu vas voir ta psychologue si elle t'aide pas?

Je suis plus quoi faire pour t'aider. Je t'ai mis des no tel pour appeler.

Désolée, ne pas pouvoir t'aider plus que ca.

Je ne t'écrirai plus pour le moment le temps que tu vois plus en positif. Tu m'a aidé, j'aurai faire la même chose, partager!

Portes toi bien, même si tu le crois pas!

Mé.

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Allô Mél,

Mon père est décédé ce lundi matin 6 janvier. C'est moi qui l'ai trouvé mort dans son lit. Si tu me demande de voir positif, je ne pense pas que je le puis. Le chiffre "2" me porte malheur comme je l'ai dit. Et ça n'arrête pas.

Je vois mon psychologue car c'est mon respirateur artificiel. C'est tout ce qui me relie à la "vie".

Tu m'aide en étant présente.

melaniecoeur
Messages : 609
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Grosse résistance a la médication

Message par melaniecoeur »

Allo Furtif

Je suis désolée que ton père soit décédé. Je te souhaite mes condoléances! Ca du pas être facile de le retrouver mort dans son lit. CA doit être un choc pour toi!

Pour le chiffre 2, cest quoi qui est malchanceux? 2020?

Super, tu as ton psychologue, ca va aider de pouvoir ventiller!!!

Merci d'apprécier mon aide! Toi aussi, tu m'aide! Bon courage!

Revivre
Administrateur
Messages : 278
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Grosse résistance a la médication

Message par Revivre »

Bonjour 1Furtif,

Toutes nos condoléances pour ton père, 1Furtif. c'est un cycle difficile, souffrant qui prend de la place. Tu as eu un rôle pesant de devoir être confrontée à sa perte de si proche. Chaque deuil se vit différemment, et c'est un processus qui demande du temps et de la bienveillance. Toutes les émotions sont bienvenues ainsi que l'absence d'émotion aussi.

Ta souffrance est palpable ainsi que ce sentiment de ne pas avoir été vu, écouté, dans ces moments difficiles. Ces blessures ne partent pas nécessairement, mais c'est de laisser une chance à chaque moment souffrant d'être différent sans qu'ils soient reliés au passé.. et chaque étape est différente en soi.

Ton psychologue est le respirateur artificiel et je témoigne de ton honnêteté de le reconnaître. Rend toi à ce qui te garde en vie, suis ce chemin. Cette force est nécessaire, tu peux continuer. Cette sensation d'être fardeau, elle est sensation, ce n'est pas le cas pour les autres qui t'entourent. Peut-être ressens-tu la même chose pour certaines personnes que tu lis ici. Personne ne ressent ce que tu ressens vis à vis toi-même.

Les idées noires semblent très présentes pour toi, elles n'ont pas à choisir le restant des actions. Elles sont aussi une porte pour aller chercher le soutien immédiat, elles sont un baromètre de souffrance. Tu as le choix d'agir sur elles ou non. Après autant de temps de bataille, c'est pas le temps de laisser tomber. Tu as le droit d'être fatigué et envahi, ça oui. Ventiler ici, c'est plus que pertinent.

N'attends pas, l'hôpital, le centre de crise ou encore parle en directement au psychologue. Si les personnes du forum te soutiennent par leur présence, d'autres le peuvent aussi.

Laisse une chance à ce nouveau cycle, même s'il est difficile et demande de dire au revoir à quelqu'un de proche.

Chaque journée est différente, surtout dans ces moments de grands changements comme la perte d'un parent. Laisse du temps encore.

Les numéros, on ne les a jamais assez, parce que c'est important de s'accrocher aux petites choses, une voix que tu ne connais pas qui t'amène ailleurs, un réconfort juste par un ton de voix. N'attends pas.

8-11

1-866- APPELLE


On attend de tes nouvelles,

Christine
Intervenante

Répondre