Grosse résistance a la médication

(maniaco-dépression)
Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Allô Mélanie et Christine,

Merci pour vos sympathies.

J'ai vu mon psychologue aujourd'hui et ça m'a aidé sur le coup, mais la douleur du deuil ou je dirais des deuils, car j'en ai vécu beaucoup ces trois derniers mois, est revenue très rapidement hors du bureau de mon psychologue. Une peine d'amour en mi-novembre. Mon YMCA qui a fermé ses portes fin décembre, donc perte des gens que je voyais au gym, même si je ne leur parlais pas vraiment. Et perte de mon père. Ça fait beaucoup. J'ai souffre atrocement. Je n'ai presque pas mangé ces deux derniers jours. J'ai juste mangé des oeufs et toasts ce soir. J'ai perdu 3 livres en une journée. Mais je prends des multi-vitamines et minéraux pour compenser.

Effectivement, j'ai trouvé mon père dans son lit. Mais ce qui m'aide est que j'ai vu qu'il n'avait pas souffert. Il semblait dormir. C'était la mort qu'il souhaitait. Mais il me manque, même s'il était malcommode. Mais j'aurai toujours cette image dans ma tête le restant de ma vie. Mon père était mon filet protecteur par sa présence. Maintenant je me sens à la merci des prédateurs.

Je suis déjà passé par l'hôpital et le centre de crise de l'hôpital. Ce sera pire que jamais. Je me ferai isolé davantage et ce n'est pas bon pour moi définitivement. Chez-moi, oui c'est difficile, mais je peux vous écrire ici et partager ma souffrance.

Je revois mon psychologue la semaine prochaine car je suis très vulnérable. J'aurai de la difficulté à le payer, mais il est d'accord d'attendre jusqu'au mois de mai. Je lui ai que j'ai pris contact avec REVIVRE via le site Internet par des messages sur mon post ou les posts des autres. SI je me souviens bien Christine, vous m'aviez dit qu'il était possible de rencontrer des intervenants à REVIVRE. Ce serait peut-être quelque chose que je pourrai envisager. Mon psychologue trouve que ce serait une bonne idée. Je lui ai demandé si je devais continuer à aller m'entraîner dans un autre gym pour sortir de la maison et me changer les idées. Il trouve que c'est une bonne idée. Mon frère est en congé cette semaine à cause de la mortalité. Mais la semaine prochaine il sera de retour au travail et je serai seul à la maison le jour que je ne serai pas au gym. Sinon, je pourrai vous écrire par courriel à REVIVRE soit à Christine ou Vicky ou vous parler au téléphone. Je ne sais pas encore. J'ai encore beaucoup de difficulté à parler à cause de la tristesse, même lorsque j'étais en présence de mon psychologue.

Mélanie, ma mère est décédée en 2002 et mon père en 2020. Dès qu'il y a le chiffre "2", je dois faire attention. Mais dans ces cas ci, je n'ai pas le contrôle.
Le 24 décembre vers 17h00, je suis allé chercher mon père au centre d'hébergement, car il y allait à tous les jours pour voir sa copine (conjointe de fait). J'avais remarqué une étoile à l'ouest. Ce que je trouvais bizarre est que c'était la seule étoile dans le ciel. Il n'y en avait pas d'autre. J'avais même regardé sur Internet s'il y avait un phénomène astronomique cette soirée là, mais je n'ai rien trouvé. Était-ce un signe?

Revivre
Administrateur
Messages : 278
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Grosse résistance a la médication

Message par Revivre »

Bonjour 1Furtif,

Je ressens un certain souffle à dire "oui" à de nouvelles ressources, 1Furtif. C'est aussi ça, reprendre le pouvoir. Ce n'est pas de nier le sentiment de perte, mais d'accepter différentes façons d'être soutenu. Effectivement, vous avez vécu énormément de changements, d'aurevoir et ça prend un temps. Les émotions vécues sont normales, et peuvent aussi vous amener à chercher de nouveaux points d'attacher. Ouvrir de nouvelles portes peut parfois donner ce deuxième souffle (que ce soit le gym, l'organisme Revivre ou autre).

Concernant Revivre, il y a plus d'une option. C'est possible de rencontrer un(e) intervenant en personne ou discuter au téléphone ou encore par courriel de façon ponctuelle. Ça peut effectivement être avec moi (téléphone ou courriel) ou avec Vicky.

Nous sommes présents pour donner une vigie, faire le pont sur les prochaines étapes ou stratégies qui peuvent faire du sens. Il y a aussi l'option des groupes de soutien de Revivre, qui sont présents beau temps et mauvais temps, 4 fois par semaine. Ça donne un ancrage, et plusieurs personnes l'essaient. Pour certains, ça fait du sens de retrouver un groupe avec qui la souffrance est acceptée, pour d'autres moins. L'idée, c'est d'explorer un pas à la fois.

Je vous propose un contact en privé pour voir qu'est-ce qui fait le plus de sens pour vous.

Courage, vous êtes sur la bonne voie, celle de l'étoile qui vous guide.

Christine
Intervenante
christine.sauve@revivre.org

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Bonjour Christine,

Je ne sais pas si j'ai un certain souffle pour dire "oui". Je crois que je vais juste aller m'effondrer vers une nouvelle ressource pour me faire ramasser et espérer je ne sais quoi...

Je crois que le mieux pour moi est de me laisser guider par le sens des vagues. Me laisser emporter et voir comment tout va se structurer car je n'ai pas le contrôle. Ma santé ne s'est pas amélioré et avec tout ce qui c'est passé dernièrement, ça ne vas pas en s'améliorant. Pour l'instant, je vais continuer d'être soutenu par les gens sur le forum et vous (Revivre). Je ne veux pas recommencer les groupes de soutien. J'en avais déjà discuté avec mon psychologue il y a bel lurette et nous sommes venus à la conclusion que j'ai besoin d'aide spécifique à mon cas et non général. Je ne veux pas faire le nombril du monde. Je ne veux tout simplement pas m'éparpiller comme avant.

Mélanie, comment a été ton rendez-vous avec ton psychiatre?

Revivre
Administrateur
Messages : 278
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Grosse résistance a la médication

Message par Revivre »

Bonjour 1Furtif,

Se laisser guider par le sens des vagues, c'est une solution essentielle. Accepter qu'on a pas le contrôle, c'est aussi reprendre le pouvoir. C'est choisir cette posture vis à vis la situation.

Votre besoin de rester dans les ancrages connus sans s'éparpiller semble tout à fait juste avec ce que vous avez besoin. Sachez que c'est là, si jamais.
Tout est une question de période.

Comme c'est votre rythme, je vous laisse nous relancer en privé quand vous sentez que c'est nécessaire.

Nous y serons.

Christine

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Bonjour Christine,

Je vous écrirai en message privé. Pour l'instant j'ai tellement de décisions à prendre (arrangement funéraire, choix cercueil, emplacement au cimetière) et savoir comment payer ces factures. Je serai obligé de toucher à mon fond de pension hors REÉR ce qui pourra me nuire dans le futur si je survis.

SACHA
Messages : 3005
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Grosse résistance a la médication

Message par SACHA »

1Furtif a écrit :
10 janv. 2020, 01:47
arrangement funéraire, choix cercueil, emplacement au cimetière) et savoir comment payer ces factures.
si tu dis ça, j'imagine que ton père avait pas d'assurances vie... tu sais que tu as droit à un montant du gouvernement. si je me trompes pas, c'est $1500.00 ok c'est pas beaucoup mais mieux que rien...parles en à ton notaire..

pour ce qui est des arrangements funéraire.. fait le tour.. il en a des moins dispendieux.. dans mon coin il a salon funéraire Harmonia.. et je crois qu'ils ont des succursales ailleurs au Québec.. et c'est vraiment le moins cher.. et tu n'es pas obligé d'acheter un cercueil si tu fais la crémation.. si il est pas exposé tu peux juste acheter un cercueil en carton pour la crémation..et acheter une urne pour les cendres .. il a plein de possibilité et magasine.. ça l'ai fou mais tu peux sauver beaucoup de sous..

c'est pas le fun tout ces arrangements Furtif.. mais je penses que ça fait parti du deuil...

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Allô SACHA,

Merci SACHA. Tout est fait déjà. Je devais aussi respecter les volontés de mon père. Il ne désirait pas de crémation. Nous avons choisi le salon funéraire près de chez-moi. Nous avions déjà fait affaire avec eux pour ma mère. Les ambulanciers avaient besoin de cette information immédiatement pour leur rapport de décès distant, donc je n'avais pas vraiment le temps de magasiner les salons funéraires.

Le mieux aurait été des pré-arrangements car là on a le temps de réfléchir et de magasiner le moins cher sans être frappé par le deuil. Mon père n'avait pas d'assurances vie, mais il avait mis de sous de côté pour ça. Le montant du gouvernement est de 2500$, ça reste pas beaucoup, mais, comme tu le dis, c'est mieux que rien. La directrice du salon funéraire a rempli le formulaire. Il ne me reste que deux détails à trouver pour poster le formulaire. Mon frère et moi allons faire des pré-arrangements funéraires pour nous éviter cette corvée dans le futur.

Tu as raison SACHA que ces arrangements font parti du deuil. Mon psychologue me l'avait dit aussi que ça aide à accepter la situation. Sauf que dans mon cas, je n'arrive toujours pas croire que c'est arrivé. Je suis en mode automatique sans sentiment, que du cartésien. Ce ne sera qu'après les funérailles de lundi que je verrai comment je vais me sentir...

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Mélanie, comment vas-tu?
Écris nous dès que tu le pourras. Nous attendons de tes nouvelles avec impatience.

melaniecoeur
Messages : 609
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Grosse résistance a la médication

Message par melaniecoeur »

Allô furtif

Merci de vous intéresser a prendre de mes nouvelles.

Ça va pas pire. Mon psychiatre a pas voulut remplacer welbutrin. Ça m'a décourage. Il va me revoir le 19 février. Il me dit de sortir de ma tête et vivre le moment présent, être en contrôle de ma vie, pas me laisser aller. Il voit que j'ai une dépression saisonnière. C'est peut être pour ça qu'il a pas toucher la médication. Ça aurait été jusqu'à mars. Je fais la luminothérapie. Mon psychiatre dit aussi que je prends déjà beaucoup de medication. J'ai déjà 2 stabilisateur de l'humeur et un AD. Rivotril et Lyrica pour dormir.

J'ai hâte au printemps. J'ahi le temps gris et froid.

Je suis désolée pour ton père. J'espère que tu vas bien te débrouiller avec les funérailles de ton père. Tu es seul pour t'occuper de ça? Pas évident. Déjà de vivre le deuil en plus des arrangements. Mais tu dis que c'est fait je pense?

Oublie pas, je suis la! Et Vicky, Christine pour t'aider! Portes toi bien! Courage! On lâches pas! ;)

Me

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 289
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Grosse résistance a la médication

Message par 1Furtif »

Allô Mélanie,

Je suis content d'avoir de tes nouvelles et et de voir que ça va quand même assez bien.

J'ai mon frère et deux personnes de ma parenté pour m'aider à prendre les décisions. Les funérailles auront lieu demain (lundi). Ensuite ce sera l'isolement. Je serai moins entouré mais ma parenté sera présente de temps en temps. Ce qui est difficile dans cette situation est de savoir si ont dérange, si on exagère notre demande d'être accompagné.

J'espère que ce ne sera pas trop dur demain, mais je sais que ce ne sera pas facile.

Répondre