Je suis rendu là

(maniaco-dépression)
Répondre
SACHA
Messages : 2807
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Je suis rendu là

Message par SACHA » 09 janv. 2020, 08:43

Itsabell a écrit :
09 janv. 2020, 08:12
J’ai pas d’allure. Je devais entrer au bureau.
moi je penses plutot que tu devrais retourner à l'hopital... tu dis avoir été 2x à l'hopital forcé mais si cette fois tu y vas de plein gré.. ne penses tu pas que ça sera différent des dernières fois?

isa456
Messages : 1616
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Je suis rendu là

Message par isa456 » 09 janv. 2020, 09:33

Il n'y a pas de honte à être malade. Fais confiance aux intervenants qui t'entourent et laisse toi porter.

Suegag
Messages : 185
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Je suis rendu là

Message par Suegag » 09 janv. 2020, 10:47

Salut Itsabell,
J’ai pensé à toi hier parce que j’ai écouté Rupture. Et dans l’émission, il y avait un jeune qui disait à une amie qu’il avait foncé en 4 roues vers un précipice et avoir débarqué du 4 roues à la dernière seconde. Il ajoutait ne pas avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout. Et son amie lui a dit que le courageux, ce n’est pas celui qui serait allé jusqu’au bout, mais celui qui a débarqué à la dernière seconde.
Alors c’est pour ça que ça m’a fait pensé à toi. Parce que tu t’accroches à la vie, malgré la souffrance, et tu fais face aux difficultés que ça comporte de rester en vie. Ton chum ne pourras jamais savoir à quel point tu souffres. Il faut être passé par là pour comprendre. Et nous ici, on te comprend vraiment. Parce qu’on est passé par là. Et on sait que ça passe.

SACHA
Messages : 2807
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Je suis rendu là

Message par SACHA » 09 janv. 2020, 13:36

WOW Suegag

je te remercie pour Itsabell... si je peux me permettre car ce que tu as écrit m'a touché beaucoup.. j'espère que ça va être pareil pour Itsabell

Itsabell
Messages : 821
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Je suis rendu là

Message par Itsabell » 10 janv. 2020, 13:43

J’ai flanché. Je m’excuse. Après 8x la dose que je prends, je me suis arrêté et je me suis dit: mais qu’est ce que je fais là??? Je me suis rendu moi même voir l’infirmier qui m’a entré à l’urgence et tralala. Bref, j’ai eu l’air d’une folle intoxiquée volontairement ...
Je m’excuse. Je suis désolé. Je suis une mauvaise mère...

SACHA
Messages : 2807
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Je suis rendu là

Message par SACHA » 10 janv. 2020, 16:20

Tu n'es pas une mauvaise mère.. tu passes un boute tres rough .. et au contraire..tu as eu le courage d'aller chercher de l'aide.. maintenant..repose toi

Sacha xxx

lune610
Messages : 145
Enregistré le : 21 nov. 2016, 11:33

Re: Je suis rendu là

Message par lune610 » 10 janv. 2020, 19:35

il y a quelques jours que je n'étais pas venue sur le forum et j'admire ta force et ton courage de tenir bon malgré que l'envie et la souffrance est la. Tiens bon, tu est au bon endroit a l'hôpital et laisse toi porter par le soutien du groupe et fais confiance a la petite étincelle au fond de toi qui espère et veut que ca s'arrange. Je te fait un gros câlin et garde contact avec nous! xxx

Itsabell
Messages : 821
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Je suis rendu là

Message par Itsabell » 11 janv. 2020, 12:29

😢

Suegag
Messages : 185
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Je suis rendu là

Message par Suegag » 12 janv. 2020, 02:25

https://parfaitemamancinglante.com/2018 ... out-passe/

Publié le 22 août 2018 par la parfaite maman cinglante

Rappelle-toi que tout passe. Les minutes. Les heures. Les saisons. L’enfance. Le deuil. La peine.

Quand ton univers s’écroule, se fracasse, qu’il s’éparpille aux quatre coins du monde et que c’est sur les genoux que tu le parcours, le cœur à l’envers à la quête de milliers de fragments de verre dont tu ne retrouveras jamais plus la trace, rappelle-toi que tout passe.


Rappelle-toi que tout passe. Que le temps, tel un baume dont l’effet tarde trop souvent à venir, finit toujours par faire son œuvre. Qu’il dépose une caresse sur toutes les plaies béantes pour en atténuer la douleur et en faire mûrir les cicatrices et que les cicatrices, elles, demeureront toujours sensibles, non pas pour raviver ta douleur, mais pour te rappeler que tu as vécu.

Rappelle-toi que tout passe. Que la vie est aussi fragile qu’imprévisible et que derrière le laid se cache forcément le beau. Que derrière le plus épais des nuages se cache toujours la suite. Que même si, plongée dans sa brume, tu crains de ne jamais en voir la fin, il y en aura forcément une, tôt ou tard et qu’au moment où le ciel se dégagera, ce sera à toi de jouer, à toi de saisir le bonheur.

Rappelle-toi que tout passe. Que tourner la page ne signifie pas oublier. Que se retourner vers demain signifie que tu as toujours envie de vivre. Que tu es prête à repartir avec ta boîte à souvenirs, blessée mais aussi grandie de ce que les épreuves de la vie t’ont permis de comprendre.

Rappelle-toi que tout passe. Que tu es en vie. Qu’au nom des gens que tu aimais et qui ne sont plus, de ceux qui te tendent la main et te sourient, mais surtout au nom de tous les beaux moments qui ont marqué ton coeur avant de vivre au creux de ce trou noir qui pour le moment t’engouffre, tu dois t’accrocher. À la beauté du monde. Au sourire émerveillé de ton enfant. À la douce voix de ta mère. Aux paroles réconfortantes d’une amie. Au ciel rose lorsque le soleil se couche. À l’odeur de la rosée les soirs d’été. À toutes les petites choses qui vont peu à peu te réconcilier avec la vie si tu y prêtes attention.

Rappelle-toi que tout passe. Et que même la pire des épreuves peut marquer le commencement d’un nouveau chapitre qui, dans l’infini de ses possibilités, sera peut-être marqué par les plus beaux moments de ta vie.

Rappelle-toi que tout passe.

Itsabell
Messages : 821
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Je suis rendu là

Message par Itsabell » 12 janv. 2020, 09:22

Allô,

D’abord merci à tous de votre écoute et soutien. C’est difficile. Je suis sortie de l’hôpital je ne voulais pas rester je suis suivi à l’externe.
J’ai envie de pleurer le matin. Étourdie par la routine pressée. Déjà lundi demain. Le travail (car c’est un facteur protecteur et on garde ça) me stress quand même. Tout le monde se demande ce qui se passe et pourquoi mes absences. Ma boss m’a rencontré car elle voit que quelque chose cloche dans ma face.
J’ai un malaise devant mon conjoint. C’est une situation étrange. Parfois j’aurais besoin de ventiler avec une amie mais je ne sais pas avec qui. J’ai peur d’être jugé.
Je crois que j’aurai pas le choix de rendre mes médicaments à mon infirmier. Je n’arrête pas de penser prendre mon lamotrigine cette fois. Je pense que je vais lui apporter demain.

Répondre