Conjointe à bout de forces...

(maniaco-dépression)
satheen
Messages : 27
Enregistré le : 23 oct. 2014, 09:08

Conjointe à bout de forces...

Message par satheen »

Bonjour à tous,

Je suis toute nouvelle sur ce forum et je cherche de l'aide...

Je suis avec une personne formidable depuis 4 ans. Il y a 2 ans, suite à une dispute anodine, il m'a quittée sur la champs... Je l'ai forcé à aller voir quelqu'un, le sentant vraiment mal. Il a accepté et le verdict est tombé... Il présente des troubles bipolaires. Le médecin le met sous lithium, en lui disant d'être patient que l'effet peut être long à venir. Il tient le coup. S'en suit une nouvelle année pleine de projets!

Puis à nouveau pour une dispute anodine et un stress dû à un examen qu'il doit passer, il me quitte. Cette fois ça durera 2 mois. Deux mois où il dit vouloir partir, en être sûr, ne plus croire à notre histoire. Toutefois, il ne quitte pas la maison, mais fait sa vie et nous voilà 2 colocataires. A la fin de ces 2 mois, arrive la redescente et il me revient, honteux de son comportement et me jure que cette fois il se prendra bien en mains. Il fait son mea culpa dans ma famille et jure que ça ne recommencera jamais. Il prend RDV dans un centre expert Bipolaire et est suivi par un psy. Je suis allée plusieurs fois avec lui ( à sa demande) et il a très peur de faire une nouvelle crise, car il a eu peur. Il prend donc son traitement régulièrement. La psychiatre n'est pas certaine que ce soit de la bipolarité, mais confirme qu'il y a bien des troubles de l'humeur. ça c'était en juin 2013.

Nous reprenons donc notre vie de couple, heureux comme des papes, et continuons nos projets, notamment celui de faire un bébé. Ce qui arrive en début d'année. Malheureusement, j'ai du interrompre ma grossesse à 3 mois. j'étais angoissée que mon conjoint rechute, mais non il tient le coup et me soutien.

Début Août 2014, il est ultra amoureux (Trop?) et m'envoie 40 sms par jour pour me témoigner son amour, il en envoie à nos amis pour leur dire combien je suis une femme formidable. J'ai senti une petite crise monter, mais il n'y avait rien de grave, puisque c'était dans le bon sens!! Sauf que quelques jours plus tard, une petite dispute éclate et il décide d'arrêter son traitement (teralithe)puisqu'il estime que ça na sert à rien, puisqu'il se sent bien.
J'ai réussi à lui faire reprendre après 4 jours d'arrêt mais le mal est fait...Nous partons en vacances 15 jours, il est un peu distant, et dès le lendemain de notre retour, il ma quitte, en me reprochant plein de choses : que c'est toujours moi qui décide de tout, que je ne l'écoute jamais, que le castre.... Bref j'ai tous les tords et il ne croit plus en notre histoire....Comme les autres fois, il ne quittais pas la maison, alors j'ai pêté un plomb et l'ai mis dehors avec toutes ses affaires.
Depuis notre rupture n'est pas très claire, il me relance souvent par SMS mais nos discussions partent "en live "parce qu'il n'est toujours pas calmé... Cela fait 6 semaines que ça dure et je suis au bord de la dépression... Je l'aime tellement...
Entre temps, j'ai appris qu'en fait il ne voyais plus de psychologue depuis 1 an, donc au delà du mensonge, cela prouve qu'il n'a pas conscience d'avoir un problème.... Je suis certaine que du coup, il a également arrêter de prendre ses médicaments ces dernières semaines, maintenant que je ne suis plus à ses côtés pour vérifier...De toute façon, il nie être en crise et dit maintenant que la psychiatre lui a dit que c'était une erreur de diagnostique...

Je suis complètement perdue et ne sais plus quoi faire... Je n'arrive pas à me faire à l'idée que cette rupture est définitive et j'attends désespérément qu'il redescende...

Combien de temps peut durer la crise (ça fait déjà 6 semaines...) Ai je raison d'y croire ou dois je tirer un trait définitif? peut il enfin prendre conscience de sa maladie?
Je suis désespérée et au bord de la dépression, je ne dors plus et ne mange plus, je l'aime tellement...

Pardon pour ce long message et merci à ceux qui auront pris le temps de me lire jusqu'au bout...
Sorraïna
Messages : 20
Enregistré le : 09 oct. 2014, 15:11

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par Sorraïna »

bonjour satheen

J'espère que les choses vont s'arranger pour toi. Je n'ai malheureusement pas de conseil magique a te donner. Dans la dernière année j'ai dut quitter mon copain 40 fois a cause de mes troubles d'humeur (la joie des cycles rapide) mais il est toujours a mes côtés et je dois avouer que je ne sais pas trop pourquoi il est là, mais j'en suis immensément reconnaissante. tout ça pour te dire que je comprends un peu ta situation parce que je la vie à l'inverse...

Si je peux me permettre une opinion je te dirais qu'il ne changera pas tant qu'il ne reconnaîtra pas sa maladie, et malheureusement ça doit venir de lui, mais si ça peut te redonner un peu d'espoir c'est un homme que j'aimais qui as eut la gentillesse d'être honnête avec moi qui m'a fait réaliser que je devais me soigner.

Peut-être réussira tu as faire comprendre a ton conjoint que son comportement est destructeur pour vous deux je te le souhaite, mais ne t'en veut pas si tu n'y arrive pas tu ne peux pas lui faire prendre ces médicaments de force tout les jours de sa vie non plus.

Dois tu continuer à espérer? C'est a toi de voir ce que tu veux pour ton futur parce que même si il revient les choses ne changeront pas du jour au lendemain il pourrait y avoir d'autres rechutes de sa part avant que la bonne médication soit trouver. Choisir de vivre avec un bipolaire est selon moi un choix courageux, mais plusieurs arrivent a avoir une vie de couple normale avec le temps.

Bonne chance avec ton conjoint, c'est évident qu'il est important pour toi. J'espère sincèrement qu'il réalisera sa maladie a temps pour sauver votre couple.
satheen
Messages : 27
Enregistré le : 23 oct. 2014, 09:08

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par satheen »

Merci Sorraïna d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre! Ça me touche beaucoup!

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi en crise, vous rejetez les personnes que vous aimez, on dirait que vous vous persuadez de le faire ( je me trompe peut être mais c'est mon impression)!

J'étais pour mon conjoint la femme dont il a toujours rêvé (c'est ce qu'il me dit depuis le 1er jour de notre rencontre, cela fait maintenant 4ans) et aujourd'hui j'ai l'impression de ne plus rien être à ses yeux.... Dans ces moments là, ne ressentez vous vraiment plus rien pour votre conjoint?

Désolée de toutes ces questions mais j'en ai tellement en tête... Je suis allée plusieurs fois dans une association pour comprendre et discuter avec des malades et autres proches, mais lors de ces rencontres le temps que chacun explique son problème, les 2h sont passées et je n'ai jamais eu le temps vraiment d'échanger....
nanahari
Messages : 45
Enregistré le : 27 mars 2014, 07:32
Localisation : POURCIEUX

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par nanahari »

satheen a écrit :Merci Sorraïna d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre! Ça me touche beaucoup!

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi en crise, vous rejetez les personnes que vous aimez, on dirait que vous vous persuadez de le faire ( je me trompe peut être mais c'est mon impression)!

J'étais pour mon conjoint la femme dont il a toujours rêvé (c'est ce qu'il me dit depuis le 1er jour de notre rencontre, cela fait maintenant 4ans) et aujourd'hui j'ai l'impression de ne plus rien être à ses yeux.... Dans ces moments là, ne ressentez vous vraiment plus rien pour votre conjoint?

Désolée de toutes ces questions mais j'en ai tellement en tête... Je suis allée plusieurs fois dans une association pour comprendre et discuter avec des malades et autres proches, mais lors de ces rencontres le temps que chacun explique son problème, les 2h sont passées et je n'ai jamais eu le temps vraiment d'échanger....
bonjour, amies et amis, je ne sais pas trop ce que veut dire ici "signature", donc pour le moment ce sera,
"RIROZEKLA"
celle qui marche le Mieux!!!
nanahari
Messages : 45
Enregistré le : 27 mars 2014, 07:32
Localisation : POURCIEUX

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par nanahari »

excuse moi , je me suis trompée!je ne sais pas me servir de l'édition!!
bonjour, amies et amis, je ne sais pas trop ce que veut dire ici "signature", donc pour le moment ce sera,
"RIROZEKLA"
celle qui marche le Mieux!!!
The Dude
Messages : 44
Enregistré le : 08 oct. 2014, 07:10

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par The Dude »

Hello

Il n'y a effectivement pas de solution miracle. Le mieux est de le laisser se faire une raison et profiter d'un mieux pour l'orienter vers des soins. Un truc quand même que je me demande: le diagnostique est-il le bon ? Il y a plusieurs troubles proches de la bipolarité et qui ne sont pas forcément faciles à distinguer de cette dernière. Je pense au trouble de la personnalité borderline, la schizophrénie, etc. Je me demande cela parce que j'ai l'impression que le diagnostique à été posé très vite ce qui est rarement le cas avec beaucoup de maladies mentales.
satheen
Messages : 27
Enregistré le : 23 oct. 2014, 09:08

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par satheen »

Merci de me répondre. En effet, le diagnostique a été vite posé, par un médecin traitant et la psychiatre n'est pas sûre que ce soit de la bipolarité, mais un trouble de l'humeur, sans vraiment dire lequel.

Mais mon conjoint m'a avoué qu'il y a quelques années, un autre médecin lui avait parle de ce type de trouble et au lieu de le prendre au sérieux, il a préféré changer de médecin....
Mais vu son attitude, son agressivité et ses comportements (il s'est inscrit il y a 15jours dans une salle de sport à 1700€ l'année alors qu'il ne roule pas sur l'or... ) ça ressemble beaucoup a tout ce que je peux lire et entendre. En ce moment (et comme les 2 autres dernières crises) il fait du sport à outrance.

Et suite a la dernière crise, il m'a avoué avoir des dettes puisqu'il avait fait plein de petits crédits (genre sofinco, etc...) et il ne s'en sortait plus... Il a donc de attitudes similaires a des crises mais je dirai hypomaniaques....

Malheureusement pour le moment je n'ai qu'à attendre, soit qu'il revienne soit que ma douleur a moi passe... Mais je ne peux rien faire d'autre, c'est tellement frustrant!
nanahari
Messages : 45
Enregistré le : 27 mars 2014, 07:32
Localisation : POURCIEUX

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par nanahari »

Bonjour Satheen
Je ne suis pas nouvelle dans ce site d'entre aide.Je suis bipolaire depuis plus de 30ans.J'étais à peine adolescente lorsque les troubles de mon humeur capricieuse ont commencé.Je me permets donc de t'éclairer sur certaines questions que tu te poses.J'ai essayé de te citer;en vain.ce fut un essai bien dramatique à mon grand regret(hélas!!).Je te prie de bien vouloir m'en excuser;j'ai sali quelques passages de ce forum que tu as ouvert avec ton coeur. :ugeek: ;)
La question à laquelle je peux répondre, c'est celle qui concerne le rejet de l'amour que tu offres à ton conjoint.Cet amour gratuit, représente l'amour en général:la maman, le papa(bien des problèmes crées par un rapport trop fusionnel avec un proche).
Lorsque l'on subit des phases violentes (traumatismes ,échecs),il est difficile de contrôler ces émotions sans les avoir évacués et surtout de pouvoir mesurer la violence des mots empolyés.
Ce n'est pas contre toi qu'il en a.C'est contre une injustice ,voire plusieurs,qu'il a subi dans le passé. Ton ami refuse tout ce qui vient de l'extérieur,y compris tout l'amour sincère que tu veux lui offrir.
Donc pour finir,rassure toi, il t'aime toujours aussi fort que ce qu'il t'a dit!Comme tu écris si bien, il est en crise.Lorsque celle ci sera passée,il regrettera amèrement tout ce qu'il aura dit ou fait et se confondra en milles et unes douces et plates excuses....
Tu vois ,nous qui sommes prisonniers de ce disfonctionnement du cerveau, et victimes de nos souffrances antérieures,il nous faut apprendre à dompter la BETE qui sommeille en nous!
Je préfère en rire....Parce que tu sais,nous sommes tout le temps obligés de contrôler nos émotions pour ne pas heurter la sensiblerie ou sensibilité d'autrui,et de ne pas abîmer notre propre sensibilité ;) :lol:
Qu'en dis tu???
bonjour, amies et amis, je ne sais pas trop ce que veut dire ici "signature", donc pour le moment ce sera,
"RIROZEKLA"
celle qui marche le Mieux!!!
satheen
Messages : 27
Enregistré le : 23 oct. 2014, 09:08

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par satheen »

Merci nanahari pour ton gentil message qui m'éclaire (et surtout ne t'excuse pas pour les fausses manipulations, c'est la 1ère fois que je m'inscris sur un forum et je n'en connais pas toutes les subtilités non plus :D .)

J'essaie de prendre de la distance avec toutes les horreurs qu'il peut parfois me dire, en me disant que ce n'est pas lui qui parle mais la maladie, mais de temps en temps je craque et sombre en me disant que finalement il me déteste peut être vraiment :cry:

En tout cas je serai toujours là pour lui, malgré la vie tumultueuse qui m'attend si jamais il revenait! Je n'ai pas peur de l'avenir, car lorsqu'il est lui même c'est un homme merveilleux.

Je voulais remercier les personnes de ce forum (conjoints ou malades) qui permettent a des gens en souffrance de comprendre. Ça me fait un bien fou de me dire que des personnes qui ne me connaissent pas veulent m'aider et m'apporter du réconfort...
Sorraïna
Messages : 20
Enregistré le : 09 oct. 2014, 15:11

Re: Conjointe à bout de forces...

Message par Sorraïna »

Bonjour satheen

Pour répondre a ta question, à savoir pourquoi est ce qu'on fait ça et bien je peux te donner ma réponse mais je ne peux pas te garantir que ce soit universel.

Personnellement en hypomanie j'ai l'impression que mon conjoint me ralentit il devient généralement un obstacle a mes projets farfelus ce qui devient très irritant et j'aimerais bien mieux faire le party avec plein de monde et coucher a gauche et a droite que d'être en couple, en down je suis plus susceptible et j'ai toujours l'impression qu'il se fou de moi, tout me tombe sur les nerfs et je rejette l'aide qui m'est offerte. Ce n'est pas que je ne l'aime plus simplement que tout le monde est tellement gossant XD.

Enfin j'espère que ça peut t'aider a mieux comprendre

J'aimerais aussi spécifier que moi aussi j'ai eut un diagnostique rapidement, parfois quand il y a des signes évident de manie ou d'hypomanie ça permet au psy de voir plus rapidement le problème en tout cas c'est ce que le mien m'a dit (ça ne veux pas dire que le diagnostique soit bon pour ton amoureux, mais ça pourrait expliquer pourquoi le diagnostique c'est fait vite)
Répondre