Page 1 sur 1

retourner chez ses parents...

Posté : 25 oct. 2014, 15:59
par Sorraïna
Bonjour à vous

Alors voilà, ma mère m'est arriver avec cette proposition cette après midi, c'est a dire que je retourne vivre avec elle et mon père avec mes enfants et je ne sais franchement pas comment réagir...

D'un côté je vais réellement très mal et je n'arrive plus tellement à m'occuper de mes enfants de l'autre ça me parait un recul énorme... j'ai 25 ans et je vis seule en appartement depuis maintenant 4 ans alors retourné cohabiter avec ma famille.... Sans compter le paquet de trouble que ça va être avec le changement d'école pour mon fils....

Je me dit que je vais bien finir par avoir de l'aide de quelque part et que les médicaments vont finir par donner quelque chose et en même temps je me dit que j'ai peut-être essayer d'être forte trop longtemps et qu'il est temps de jeter l'éponge et d'accepter que je ne pourrai pas mener une vie normale dans un futur proche.

J'ai n'ai pas envie de déménager, mais je n'ai pas envie de perdre la garde de mes enfants ou de détruire leur enfance... je suis tellement pas moi même c'est temps si.. j'arrête pas de crier après tout le monde, j'ai envie de rien, ça prends tout pour que je me lève le matin et que je remplissent leurs besoins vitaux d'être nourris et laver... Si j'habitais avec mes parents ils pourraient enfin recevoir l'attention et l'amour qu'ils méritent...

Re: retourner chez ses parents...

Posté : 27 oct. 2014, 07:26
par dragon14
Salut Sorraïna,

ne vois pas ca comme un recul mais comme un tremplin.

tu as besoin d'une pause.

profite de l'offre de tes parents.

Bye

Re: retourner chez ses parents...

Posté : 27 oct. 2014, 20:40
par Astrid
Allo
Jai pas d'enfant alors j'imagine que le sentiment pourrait etre pire mais jte comprends jsuis de retour chez ma mere depuis 5 cinq jcrois .... bref c'est pas facil pour l'orgueil et c'est un tentinet comme si jperdais mon autonomie mais ca ma bien aidé et ca m'aide encore alors pense en fonction de squi taide là maintenant et le reste devient secondaire.

Re: retourner chez ses parents...

Posté : 28 oct. 2014, 07:06
par Sorraïna
Merci pour vos réponses.

J'avais décider de partir, mais les choses ce complique. Alors que je croyais bêtement que tout le monde autour de moi comprendrais je fais face à l'opposition de mon copain qui ne veux pas que je change de ville et celle de mon ex qui ne veux pas que je change notre fils d'école.

Je suis fatiguée et si les choses ne s'améliore pas je sens que je vais devoir aller rendre visite a notre cher ami Hopital... je ne suis pas en état de me battre avec tout le monde en ce moment..

Merci encore pour votre soutient, je vous tiens au courant.

Re: retourner chez ses parents...

Posté : 28 oct. 2014, 18:27
par zed
Hello,

...et bienvenu parmis nous tous - même si ce ne pas tjrs drôle d'être ici car, c'est la maladie qui nous y emmenes.

Que puis-je dire de plus qui n'a pas été dit? Ben, dans la vie il faut ce qu'il faut. Quelle serait l'alternative si tu dit ne pas vraiment avoir le choix de le faire? Tu ne peut pas aller vivre dans la ruelle - SURTOUT si tu à des enfants. C'est certain que c'est une grosse blessure émotive mais...les blessures guérissent. Tu est mieux d'être blessée que...ce ne soit pire.

Bonne santé,

Zed!