Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarité

(maniaco-dépression)
Pierre-Luc
Messages : 3
Enregistré le : 20 févr. 2016, 15:35

Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarité

Message par Pierre-Luc »

Je me demande souvent comment je pourrai trouver une nouvelle relation dans ma situation. J'ai 28 ans, je suis en invalidité, je suis bipolaire, je ne vois plus d'amis et je suis séparé depuis 2 ans après 8 ans de vie commune.

Le diagnostic est tombé voilà maintenant 5 ans et je ne travaille plus depuis l'année passé. Je suis médicamenté et plus enthousiasme envers l'avenir maintenant que je n'habite plus seul. Afin de repartir et de ne pas constamment souffrir des conséquences de la maladie, je sais qu'il faut que je trouve une nouvelle relation saine. C'est ainsi que je pourrai vivre ma vie. Je veux ce que les autres ont. Un bel endroit où vivre, une famille et de l'entraide au quotidien.

Je ne sais pas où rencontrer une personne sans emploi ou qui accepterais ma condition. J'ai essayé les sites de rencontres mais l'on y mise surtout sur l'ambition, l'argent et le ''succès'' par l'épanouissement professionnel. Le succès pour moi est de rire dans une journée et de ne pas vivre trop d'épisodes dépressifs dans une année.

Je ne veux plus être seul et j'ai peur de rester ainsi toute ma vie. J'aimerais savoir si d'autres souffre aussi de solitude à la maison ou même d'isolement social sans savoir où trouver de l'aide.

PL

Cocotte2007
Messages : 120
Enregistré le : 14 oct. 2015, 18:24

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Cocotte2007 »

En 1987, j ai ouvert mon propre commerce et mon aventure à durée vingt ans, au sein de l entreprise familiale. Lors de ma deuxième dépression sévère où j ai reçu mon diagnostic de bipolarité, j ai tout perdu. J avais 38 ans. Un membre de ma famille avec qui j étais associée m a forcé à quitter l entreprise définitivement à cause de mon état.

J avais alors une assurance maladie chez Manuvie qui eu aussi m ont forcé à m en défaire, aprés 30 mois...j ai trouvé un travail à temps partiel il y a deux que je n ai pas réussi à garder. J étais trop nerveuse et j avais de gros tremblements aux mains qui m empêchaient de bien faire mon travail.

Donc, depuis 2008, je n ai plus aucun revenus. J ai la chance d avoir un conjoint qui gagne bien sa vie. Mais je suis à sa merci. Jamais il s en plaint. Évidemment qu il aimerait que j aie un travail mais je ne tolère plus le stress. J ai développé de l anxiété avec cette fichue maladie. Quand j y pense comme il faut, je trouve ça capotant qu à mon âge, je sois invalide. Si mon conjoint me laissait, je m en irais directement sur l aide sociale...

Y a pas un gars qui serait intéressé d avoir une relation avec une fille de mon âge invalide, avec une maladie mentale de surcroit...le pire, c est que rien ne paraît. Quand tu me vois, j ai l air d une femme sûre d elle, bien habillée, maquillée et coiffée. Les gens ignorent tout de ce qui se passe à l intérieur de notre tête ou plutôt, tout ce qui ne se passe pas !!!!

DemiLiard
Messages : 823
Enregistré le : 01 juin 2014, 07:46

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par DemiLiard »

Je suis dans une situation similaire à toi Pierre-Luc. Je me suis séparé de ma copine après 9.5 années de vie commune il y a 5 mois déjà. Je suis présentement hospitalisé. Cette relation était super intéressante mais malsaine à un niveau: elle m'a isolé. Je mettais tout mon énergie dans la relation, je ne voyais personne d'autre à part ma famille et encore, pas aussi souvent que je n'aurais dû pour maintenir des liens solides. Heureusement ma famille est du genre à ne jamais laisser tomber qqun alors il me reste ça comme réseau social.

Je suis en attente pour une demande de solidarité sociale car j'avais de l'argent dans mon compte mais sitôt que je chute en bas de 867 (ou 887 je ne me rappelle plus) je vais être éligible. Rendu là ça serait dur de me trouver qqun qui veuille être avec moi car en effet les critères sont souvent le statut social et professionnel qui, de surcroît, vont ensemble.

Angie_450
Messages : 774
Enregistré le : 18 févr. 2016, 17:49
Localisation : Longueuil

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Angie_450 »

J'ai eux le bonheur de connaitre mon mari avant le diagnostique. Nous avons 2 enfants ensemble, mais ouf que c,est dure parfois quand je suis dans un down de ne pas me convaincre qu'il vas partir et me laisser la avec 2 enfants, un down et rien pour moi . C'est fou comment ca mets une pression sur nos epaules en plus :(
Si tu cherches l'approbation des autres, tu deviens leur prisonnier

isa456
Messages : 1741
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par isa456 »

Je suis aussi bipolaire, j'Ai eu des moments difficiles, des périodes d'invalidité, des dépressions, des manies et des psychoses. Maintenant je suis stable et ça va bien. Mon conjoint est avec moi depuis 2004, il a connu bien des tempêtes et est resté malgré tout, nous avons deux enfants ensemble.

Nous ne sommes pas la maladie, je pense qu'on peut être biplaire et bien en couple. Je te souhaite de trouver l'âme soeur, ne désespère pas.

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Nath2727 »

Moi aussi quand je suis down, je suis persuadée que mon mari va me quitter pour toujours, qu'il ne m'aime plus... Ça me rend folle. Mais quand la bonne humeur revient, tout s'éclaire. Je voudrais vivre toujours dans la lumière...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

dragon14
Messages : 57
Enregistré le : 12 févr. 2012, 20:06

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par dragon14 »

Il faudrait se créer un club de rencontre. Je ne trouve pas que les groupes de revivre sont des endroits pour rencontrer. On pourrait se rencontrer dans un café et partager. Il y a sûrement des filles qui veulent rencontrer. en tout cas c'est une idée. J'ai tenté de rencontrer mais à cause de mon anxiété la fille s'en rends compte elle s'en va. Je paraît bien et je n'ai pas de difficulté à rencontrer mais quand elles connaissent ma maladie elles se sauvent. Allez les filles donez nous votre feedback.
à bientôt.
dragon14

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Nath2727 »

Salut,

je suis une fille, mariée qui ne désire pas rencontrer l'äme-soeur (parce qu'elle l'a déjà trouvée), mais je peux vous dire une chose: rencontrer quelqu'un qui a une maladie mentale, que ce soit de l'anxiété, de la bipolarité ou de la schyzophrénie, ça ne me fait nullement peur. Si la personne me plait, je l'accepte sans condition, cerveau intact ou pas. Qui n'a jamais eu de problème de dépression, de tristesse ou d'angoisse? On a tous vécu, à un moment ou à un autre, quelque chose comme ça. Comme je le dis souvent, la maladie est une chose, le tempérament ou le caractère en est une autre. Je ne vois pas pourquoi les bipolaires seraient confinés à la solitude, ou les schyzophrènes au rejet. Qui, dans ce monde, peut se vanter d'être parfait, et en parfaite santé aussi bien physique que mentale? Ceux qui le croient sont à côté de la plaque... Ce qui est difficile, c'est de se considérer "normal" et de se donner une chance, de passer par dessus les tabous et de ne pas avoir honte de ce que l'on est. Est-ce que les diabètiques ont honte d'être malades, ou les cancéreux d'être malades et maigres? Non, ils acceptent ce qui vient avec la maladie. Alors nous non plus ne devons pas nous sentir inférieurs. Si la fille que tu rencontres s'en va en courant à l'évocation d'un trouble bipoalire, c'est qu'elle n'était pas faite pour toi, qu'elle a trop peur ou trop de préjugés, et franchement, ça t'interesse de vivre avec une personne comme ça? Toutes les filles ne vont pas dans le même panier, certaines sont plus ouvertes que d'autres, ont moins peur et veulent simplement une histoire d'amour, peu importe les troubles que tu présentes. Celles-là te donneront une chance...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Cain
Messages : 26
Enregistré le : 07 mars 2016, 22:26

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Cain »

Bonjour,

Je suis quelqu'un sans maladie mentale.
Enfin, je ne pense pas l'être, j'ai toujours su garder mon équilibre malgré les coups durs de la vie sans tomber dans des extrêmes, même pendant les périodes de déprime.

Je lis le désespoir des gens malades ici, qui se sentent seuls ou isolés dans leurs relations.

J'ai eu des ex aux humeurs instables (deux), et c'est vraiment très difficile à vivre en couple.
Pour être honnête, je ne suis pas sûr de vouloir revivre ceci, je cherche à construire une relation stable et constructive à deux, et c'est une chose bien trop difficile à faire avec quelqu'un qui a les humeurs instables.

Pour ma part, le statut social ou la réussite professionnelle ne sont pas des critères, les valeurs morales et spirituelles m'importent plus.

Mais, malgré tout, j'aimerais donner une petite lueur d'espoir aux malades, je sais que plus jamais je ne me mettrai plus en couple avec quelqu'un dont les humeurs sont instables, c'est trop compliqué et dur à vivre, émotionnellement, au quotidien, mais rien n'empêche les amitiés.
L'amitié est une relation plus facile à gérer dans les hauts et les bas, elle permet un certain détachement aux remarques ou aux attitudes blessantes, et elle permet aussi de se protéger d'autres problèmes, comme les dépenses immodérées ou l'infidélité (et les MST...) et pour ma part, je comprends qu'il s'agit d'une maladie, donc, rien ne m'empêche d'être ami avec des malades bipolaires, de faire des activités ensemble, qui de plus, pourraient favoriser leur stabilité : peinture, origami, sorties, détente à la nature, etc.

Pour autant qu'en retour, la personne se soigne et fasse l'effort de se soigner en prenant ses médicaments et en consultant régulièrement son médecin.

Une relation gagnant-gagnant.

Ne perdez pas espoir, les relations amoureuses sont clairement difficiles, mais je suis sûr que l'amitié n'est pas impossible et qu'il est toujours possible de tomber sur des perles rares.

Ne lâchez pas vos traitements!

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Rechercher l'âme soeur dans l'invalidité de la bipolarit

Message par Cabotine »

Jte prends comme tu es mais en autant que tu te soignes! On voit bien la crainte que les maladies mentales engendrent. La vérité est que nous sommes incorrects tels quels et que personne ne veut de ça. Sois malade, pourvu que ça paraisse pas. Et, surtout, n'en parle pas. Vis ça dans ta tête. Il ne faut pas que ça sorte de là.

Quand on craque, on perd.
No human

Répondre