itinéraire d'un bipolaire

(maniaco-dépression)
zed
Messages : 19
Enregistré le : 17 déc. 2016, 14:03

Re: help

Message par zed » 24 nov. 2017, 12:57

Yop, personne ne répond, ce n'est pas grave, je continue mon monologue ^^

J'ai arrêté mon traitement. Du coup je reviens à mon état normal, j'en ai marre d'être un zombie et de devoir attendre les infirmiers tous les matins pour avoir mes médicaments (pour rappel, si j'en ai trop j'ai parfois tendance à en abuser).

Grosse phase de Up alors que d'habitude c'est la saison où je craque le plus.
Le sevrage de la paroxétine est compliqué, les effets secondaires non négligeables, mais je persévère. J'ai l'impression d'avoir des décharges électriques dans le cerveau en quasi-permanence mais j'ai retrouvé un sommeil normal (7-8h au lieu de 12!).

Je me suis remis à la musique, mon esprit créatif redémarre, j'ai plein d'idées, je fais (un peu) d'achats compulsifs, mais j'en suis conscient et j'essaie de me limiter...

Ma libido reviens mais je suis toujours célibataire, introverti mais si y'a une "blonde" (ndlr: je commence à connaitre le québecois) intéressée... lol (je recherche du long terme quitte à m'expatrier!)

Je vais voir un nouveau médecin généraliste demain. j'ai besoin d'en parler, d'avoir un praticien ouvert qui me comprenne.

Par rapport à mon dernier message, j'ai vu une psychologue/addictologue... Sympa, elle m'a bien fait comprendre que j'étais très conscient de mes problèmes, je pense être à même d'en venir à bout avec du soutien. J'espère y arriver et je positive.

blondebleue
Messages : 1751
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: help

Message par blondebleue » 25 nov. 2017, 11:07

Bonjour zed,

Le sevrage de la paroxetine est l’un des plus difficiles parmi les AD. L’as-tu fait graduellement? Ces chocs électriques sont typiques. Ça passera. Mais les dépressions de rebond sont fréquentes, surveille ça, surtout si tu sens en high présentement. J’ai vu mon père jouer avec sa paroxetine, le commencer, l’arreter, puis le recommencer et se retrouver pris dans une spirale d’épisodes dépressifs en succession trop longtemps. Fais attention.

J’espère que ton nouveau médecin saura t’inspirer confiance et pourra t’aider à calmer les vagues qui t’empêchent de vivre sereinement.

zed
Messages : 19
Enregistré le : 17 déc. 2016, 14:03

Re: help

Message par zed » 25 nov. 2017, 18:22

J'ai essayé de graduer la chose, mais sans doute sur une trop courte période! J'ai égaré l'ordonnance de renouvellement, je suis un peu bordélique :?

je ne regrette pas cette pénurie. Je dors presque normalement et ressens moins de rêves oppressants au réveil.
Mon nouveau médecin m'inspire plutôt confiance: pas de médication à tout prix, c'est ce que je souhaite, je verrais dans une semaine...

Je sens que ma créativité et ma sensibilité reviennent, de manière exacerbée! Je préfère ça que d'être un zombie... cependant j'ai l'impression de vite pouvoir repartir en vrille oO

Merci pour tes conseils blondebleue

blondebleue
Messages : 1751
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: help

Message par blondebleue » 26 nov. 2017, 19:34

zed a écrit :
25 nov. 2017, 18:22
...Je sens que ma créativité et ma sensibilité reviennent, de manière exacerbée! Je préfère ça que d'être un zombie... cependant j'ai l'impression de vite pouvoir repartir en vrille oO
Justement c’est un danger. Et ce qui monte redescend. Je sais combien cette créativité et sensibilité sont exaltantes et savoureuses. Mais avec les années, j’ai compris que le prix à payer après est trop grand. Prends soin de toi!

zed
Messages : 19
Enregistré le : 17 déc. 2016, 14:03

Re: help

Message par zed » 16 mai 2018, 13:47

blondebleue a écrit :
26 nov. 2017, 19:34
zed a écrit :
25 nov. 2017, 18:22
...Je sens que ma créativité et ma sensibilité reviennent, de manière exacerbée! Je préfère ça que d'être un zombie... cependant j'ai l'impression de vite pouvoir repartir en vrille oO
Justement c’est un danger. Et ce qui monte redescend. Je sais combien cette créativité et sensibilité sont exaltantes et savoureuses. Mais avec les années, j’ai compris que le prix à payer après est trop grand. Prends soin de toi!
Merci pour tes conseils... effectivement je suis reparti en vrille...
J'ai pété un plomb au boulot en décembre (un peu à cause de mon patron) mais mon contrat a été reconduit :D
Achats compulsifs le même mois... pour des choses que je n'utiliserai sans doute jamais! :o
Arrêt brutal des contacts avec mon entourage...

Et là depuis moins d'un mois schéma inverse!
Je suis hyper communicatif, j'ai l'impression de revivre (pour mieux craquer bientôt???).
Reste mon impossibilité à me projeter, même dans un mois...

En tout cas je vis mieux sans médicaments, j'ai l'impression d'être moi-même (fini le mode zombie).

Pas simple à vivre, je me réveille régulièrement avec l'envie de pleurer et de vomir, 2h plus tard je suis dans le meilleur des mondes.

Comment cela va-t-il finir?

blondebleue
Messages : 1751
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: help

Message par blondebleue » 21 mai 2018, 23:35

[/quote]
En tout cas je vis mieux sans médicaments, j'ai l'impression d'être moi-même (fini le mode zombie).

Pas simple à vivre, je me réveille régulièrement avec l'envie de pleurer et de vomir, 2h plus tard je suis dans le meilleur des mondes.

Comment cela va-t-il finir?
[/quote]

On ne le sait jamais même avec une médication. Il n’y a aucune garantie. Je le vis pour la première fois ce mode zombie alors je comprends ce qui fait qu’on puisse avoir envie de tout arrêter...

zed
Messages : 19
Enregistré le : 17 déc. 2016, 14:03

Re: help

Message par zed » 23 mai 2018, 15:42

Phase d'extase et de fatigue extrême.
C'est étrange.
Au bord de l'explosion et plein de projets.

mrvop89
Messages : 1
Enregistré le : 27 mai 2018, 02:03

Re: itinéraire d'un bipolaire

Message par mrvop89 » 27 mai 2018, 02:06


An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: itinéraire d'un bipolaire

Message par An_Ne » 27 mai 2018, 08:01

J'pensais j'aimais créer mais là, je suis désintéressée de plusieurs choses que j'aimais...

J'ai connu cet état zombie et je ne peux pas aller là. Pour moi ce n'est pas un compromis acceptable.

Mais là c'est différent, je me désintéresse de plusieurs choses mais je ne suis pas zombie.. Je suis mêlée.. Je ne me reconnais plus vraiment..

Lil
Messages : 16
Enregistré le : 27 mai 2018, 12:48

Re: itinéraire d'un bipolaire

Message par Lil » 06 juin 2018, 06:00

C'est l'effet des traitements. J'ai remarqué ça aussi avec mes traitements. Quand on a passé sa vie à fabriquer des idées dans sa tête, à échafauder et réaliser toutes sortes de trucs souvent complexes en mode hyperactif, que ces idées et cette énergie nous soutiennent et nous permettent de continuer à vivre, lorsque tout à coup tout disparait que reste t-il ?
>> Rien.
La violence du monde, tous ces humains ultra violents et lamentables, et le traitement. Et le médecin qui surveille si on prend bien les pilules.

Répondre