Le Café

(maniaco-dépression)
Ouena
Messages : 2014
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Le Café

Message par Ouena » 11 août 2018, 09:13

Bon weekend de camping Sky! Savoure ce beau temps! Dans une demi heure je m'en vais faire tondre mon chat, c'est traumatisant pour elle et pour nous mais on a pas le choix. Mon chum tergiverse depuis tantôt en me faisant passer pour la méchante :x j'ai besoin de vos belles pensées.

isa456
Messages : 1703
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Le Café

Message par isa456 » 11 août 2018, 10:02

Bon week-end de camping Sky, il semble que vous aurez du beau temps!

Ouena, tu fais raser ton chat car il a des noeuds dans le poil? Nous sommes en attente pour avoir un sibérien. Ce sont des chats hypoallergenes à poils longs. Il faut les brosser souvent sinon le poil s’emmêle.

Aujourd’hui on fait le taxi. Je viens de reconduire ma fille à l’équitation (40 minutes aller retour) et tantôt c’est mon fils qui a du baseball à l’autre bout de la ville et après on retourne chercher ma fille.

Je me sens bien en vacances jusqu’ici, espérons que ça dure

blondebleue
Messages : 1769
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par blondebleue » 11 août 2018, 13:19

J’étais pas venue lire depuis quelque temps mais c’est beau de voir la conversation qui s’installe dans le café.

Jeune j’ai été dépressive à répétition, sans comprendre ce qu m’arrivait. C’est aussi un élément qui a aiguillé le diagnostic en plus du fait que mon père est bipolaire. En parallèle, j’étais très active, impliquée dans plein d’activités quand j’allais bien, même un peu hyperthymique. Pour ma fratrie, je suis celle qu osait faire des choses plus extrêmes, peut-être sans vraiment en mesurer les conséquences? Je me suis assagie en vieillissant. Mais quand je vais bien, j’aime renouer avec mes envies spontanées de sortir du quotidien. Ça m’arrive moins souvent et je suis consciente que c’est un deuil à faire...

Comme plusieurs d’entre vous, j’ai eu plusieurs thérapeutes dans ma vie. J’ai longtemps cherché la cause de mes périodes dépressives et j’en suis venue à comprendre que la cause était physiologique. C’est d’ailleurs un élément qui sert au diagnostic, le fait que nos états ne sont pas déclenchés par des événements précis. Ma thérapeute actuelle que je vois par périodes depuis 6 ans, m’a vue traverser mes périodes les plus difficiles. Elle me connaît et ça, ça vaut pour beaucoup. J’ai surtout besoin de ventiler avec elle, elle le sait. J’ai aussi besoin qu’elle me confronte quand mon interprétation des situations devient teintée négativement par mon humeur. C’est un soutien qui vaut ce que je paie même si je suis une cliente difficile à confronter ;)

Pour ce qui est de mon état actuel, mes cycles rapides se sont atténués et j’ai eu une belle période depuis la fin juillet après l’ajout de l’Abilify dans ma médication. Le Rexulti m’assomait trop. L’Abilify me rend anxieuse mais me donne au moins l’envie de faire des choses! Depuis, j’ai même envisagé positivement mon retour au travail après les vacances. J’ai toutefois des problèmes de sommeil qui sont revenus. Je surveille ça. J’ai été tentée de modifier ma médication mais j’ai décidé de rester ca comme ça le temps de voir mon psychiatre le 20. J’aime pas me sentir aussi fragile mais après une année difficile depuis janvier je savoure les moments où je me sens mieux. C’est presque du bonheur, comme quoi les petites victoires peuvent faire une belle différence...

Continuez de partager ici, ça fait plaisir de vous lire. Ça fait même du bien.

21h
Messages : 135
Enregistré le : 14 mars 2018, 15:00
Localisation : Bordeaux, France

Re: Le Café

Message par 21h » 11 août 2018, 16:44

J'ai fait un peu de dessin aujourd'hui. Ça faisait très longtemps. Pas grand chose, quelques lapins en série pour ma fille. Ca m'a fait plaisir.
Petit plaisir du jour, et vous un petit plaisir à partager?

blondebleue
Messages : 1769
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par blondebleue » 11 août 2018, 17:00

Mon plaisir aujourd’hui, Kayak à la brunante ce soir sur ma rivière préférée...

Itsabell
Messages : 864
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Le Café

Message par Itsabell » 13 août 2018, 12:25

Bonjour à tous en cette belle journée ensoleillée (en tout cas, dans mon coin de pays)!

Je vous lis et je me retrouve aussi dans vos textes. J'ai eu une adolescence difficile au niveau émotif. J'étais dépressive, isolée... et j'ai même fait une tentative de suicide à 12 ans. Je ne comprenais pas pourquoi j'étais si différente des autres. Probablement que j'avais déjà un désordre physiologique dans le cerveau. En vieillissant, ça a juste empiré, surtout pendant mes études. La grossesse a été horrible. Idées suicidaires (enceinte) et après anxiété +++. J'ai fini tout ça par une tentative de suicide le 31 janvier 2015. J'ai eu mon diagnostic en juin 2016.

Mais là je vais bien à 110% (et je ne suis pas en hypomanie, tout est sous contrôle!). J'ai enfin l'impression de prendre ma vie en main et de vivre pleinement.

Changement de sujet. Je suis en grosse réflexion. Possiblement un changement de carrière. Je resterais dans le même domaine (éducation) mais je changerais de niveau et pour une emploi professionnel alors que je quitterais l'enseignement. Je passe l'entrevue le 20 août. C'est stressant. Si je quitte mon emploi actuel, je mets tout le monde dans la merde car certains dossiers me sont exclusivement dédiés. Je suis la seule à avoir travaillé là-dessus. Disons que plus la date d'entrevue approche, plus je suis stressé mais c'est un bon stress.

Changement de sujet encore. Je me marie dans très très peu de temps. Mi-septembre. Gros préparatifs. Stress (bon stress). Je suis chanceuse qu'après ces 15 dernières années, mon conjoint soit toujours là à mes côtés pour m'aider quand je vais mal. Il a traversé avec moi les pires périodes de ma vie. Maintenant on célèbre cet union... avec notre petite fille de 5 ans.

Changement de sujet encore! Je suis en train de terminer ma thérapie que j'ai commencé il y a quatre ans. Maintenant que je vais bien, je n'en ressens plus le besoin. Comment avez-vous vécu cette fin? J'ai l'Impression que ça va créer un vide. Et j'ai peur. J'ai peur de me retrouver seule sans aide si je dérape et que ça aille mal. J'ai peur de revenir comme avant... Je le revois le 22 août mais j'ai comme le sentiment que ce sera mon dernier. Je compte arrêter tout ça. Je lui ai écrit une lettre parce que je ne pourrai jamais assez le remercier d'avoir été là pour moi. Il est d'une générosité et d'un professionnalisme incroyable.

Bon je vous laisse, je vais aller profiter du beau temps avant de recommencer à travailler mercredi :/

21h
Messages : 135
Enregistré le : 14 mars 2018, 15:00
Localisation : Bordeaux, France

Re: Le Café

Message par 21h » 13 août 2018, 14:21

Bonjour itsabell

Ça fait beaucoup de changements en ce moment!

C'est embarrassant de savoir qu'on laisse des dossiers en cours, mais tu fais bien de vivre pour toi. Et c'est le cours de la vie.

21h
Messages : 135
Enregistré le : 14 mars 2018, 15:00
Localisation : Bordeaux, France

Re: Le Café

Message par 21h » 13 août 2018, 14:25

3.14R tu vas bien?

Ouena, tu as fait tondre ton chat?

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Le Café

Message par 3.14R » 13 août 2018, 15:50

Bonjour spécial à toutes celles et ceux qui participent au Café, ainsi qu'au lectrices et lecteurs ;)

Je ne viens pas tous les jours ces temps-ci. J'essaye de discipliner mon sommeil. J'ai beau être à la retraite, je ne veux pas me coucher à minuit. Je préfère 22h ou tout près. (J'ai failli écrire 21h, hahaha :lol: ) J'aime me lever tôt mais j'ai encore de la difficulté à le faire. J'aimerais me lever vers les 6 ou 7h du matin. Maximum. On a diminué mon lithium pour en arriver là. Souhaitons que ça marche. Je dois forcer pour me lever. Et durant la journée j'irais me coucher. Alors en gros, je me cherche une routine de sommeil. Le coeur d'une bonne journée.

Sinon, j'avance lentement dans mon projet d'écriture, je trouve ça rassurant de l'avoir. Je me demande ce que je vais faire quand je vais en avoir terminé avec ce projet. Il est tôt pour m'inquiéter, il me reste plusieurs mois de travail et de correction. Je vais sûrement en démarrer un autre. Celui ci est plus autobiographique et thérapeutique, le prochain serait plus fictionnel. Un petit roman de fiction dans un univers bipolaire. J'y pense. On a en maaasssssse de temps pour s'en parler.

Mon humeur, médicalement parlant, est stable. Je constate que la solitude me pèse un peu, moins qu'à mon ancien logis mais quand même. Il n'y a pas de soirée de jeux de société l'été. Alors je sors seul, photographier des emplacements proches de chez moi. Il n'y a pas grand chose à photographier. Il faudrait un char pour bien faire. J'ai accès à en avoir un une semaine par mois environ. Mais les journées où il pleut c'est raté.

J'ai suivi quelques thérapies au cours de ma vie et je n'ai trouvé la fin de celles ci difficiles qu'une seule fois. Mon thérapeute était très efficace même si il n'était pas spécialement sympathique. Ses lumières m'ont permis et me permettent encore de baliser la route quand il fait noir. Grâce à lui je n'ai plus peur d'avoir peur. Alors forcément, quand il est mort ça m'a fait un choc. À l'époque durant laquelle je l'ai fréquenté je n'étais pas diagnostiqué bipolaire encore. J'aurais aimé l'avoir comme psy à ces moments là. Les autres psychologues que j'ai fréquentés m'ont laissé assez indifférent.

La chaleur probablement: j'ai un peu de misère à me concentrer. Lorsque j'écris, lorsque je lis, même lorsque je visionne un épisode d'une série. De plus: j'ai recommencé à m'inquiéter pour mes enfants. Shit. J'aime pas cette énergie là.
Pour finir: je n'ai pas réussi à intégrer la lecture de roman à mon quotidien.

Ce qu'il y a de bien ici c'est qu'à 15 minutes de marche de chez nous je vois la mer et à 30 minutes je suis à la plage. L'odeur de l'eau saline me fait du bien, le bruit des vagues aussi. De voir l'horizon, la ligne de la courbure de la terre me fait aussi du bien. Je veux me renseigner sur la voie lactée, où est elle située par rapport à mon logis et quand est-ce que je pourrai la photographier. J'aimerais vraiment prendre des images d'elle. Lorsque j'aurai la voiture j'irai en repérage pour me dénicher un coin sympa pour cette activité.

À part cela, je lis sur le forum mais je concentre mon attention sur la section bipolaire. Il y a eut des temps où je lisais tout. Ma vie quotidienne s'organise autrement. Je n'ai pas la capacité à dealer avec autant de noirceur des fois. Ce n'est pas que je m'en fout mais plutôt que j'ai pas tant d'énergie que ça.

Moi aussi je saute du coq à l'âne, c'est parfait comme ça Itsabell :D

J'espère avoir répondu un petit peu à ta question 21h? Merci de demander :D

Au plaisir de vous lire

À bientôt
Pierre

Angélique
Messages : 130
Enregistré le : 15 déc. 2017, 13:31

Re: Le Café

Message par Angélique » 13 août 2018, 16:05

Bonjour à tous,
Bonjour Itsabell,

Moi, on m'a souvent répété que généralement, quand on veut arrêter de consulter, ils ne faut pas se presser...
Itsabell a écrit :
13 août 2018, 12:25
Et j'ai peur. J'ai peur de me retrouver seule sans aide si je dérape et que ça aille mal. J'ai peur de revenir comme avant...
Je me dis juste que si tu as des craintes de ne plus voir ton psy. .. c'est peut-être que c'est pas le moment idéal...

Là où je veux en venir :

Pourquoi chercher à changer ces habitudes si ça fonctionne ?
À "la veille" de ton mariage, changement d'emploi, tout ça...
Tu as sûrement milles choses en têtes...

Moi j'attendrai que le calme revienne... Et là, je repenserai à arrêter ou non de consulter mon psy.
Mais ça, c'est moi...



Toute mes félicitations pour ton mariage à venir... ;-)

Bye

Répondre