Le Café

(maniaco-dépression)
isa456
Messages : 1501
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Café

Message par isa456 » 31 déc. 2017, 12:07

Bonjour,

Merci 3,14r pour les bons mots. Je fais cette recette : https://www.ricardocuisine.com/recettes ... hampignons

C'est bon mais un peu long à faire.

Pour clarifier avec l'alcool, je n'ai pas tout bu seule. On était 2 et parfois plus car on a eu quelques soupers avec invités là dessus. Mais quand même ça fait une moyenne d'une demie bouteille par jour depuis 10 jours.. oui je prends de la médication. De l'Abilify et du Wellbutrin

Ce soir on reçoit ma mère et son conjoint, je sens que je peux être moi même avec eux et j'ai moins tendance à me remettre en question. Mais oui on peut reparler de ce malaise post rencontres. :)

Bonne dernière journée de 2017

Avatar du membre
3.14R
Messages : 912
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 31 déc. 2017, 12:14

Salut uhwt,

Tu dis,
Je trouve qu'il y a beaucoup de négatif par rapport à ces posts?

Ce que j'entends dans ta phrase c'est que ceux qui participent aux posts en question CRITIQUENT le post comme tel? Je n'ai pas vu ça.

Par contre, j'ai vu des gens dans la souffrance qui sont déprimés et négatifs. C'est le propre des maladies qui sont activent ici. Normal quoi. Si je ne comprends pas ta phrase, tu pourrais me l'expliquer? On pourrait en jaser plus facilement.

Dans ton deuxième sujet tu demandes
Vous êtes-vous donc déjà posé quelques questions suite à ce diagnostic?


Évidemment, tu sais, au tout début, j'ai SUBI le diagnostic. Je me posais des questions sur les premières nécessités (manger, dormir, toilette, douche, dormir, dormir, dormir...) mais rapidement, oui, j'ai voulu comprendre ma maladie, et surtout, savoir si c'était vrai. Sur quoi s'étaient-ils fié pour me diagnostiquer? J'ai eu une période durant laquelle j'ai voulu valider qu'il n'y avait pas une autre maladie qui serait plus proche de mon état. Moi c'est clair, je suis bipolaire. Manie franche sans psychose avec dépression modèle. Aujourd'hui je deale très bien avec ça. Ça pas toujours été le cas.

Toi, qu'est-ce qui en ait avec ça? Parles moi de ce que tu as vus sur les posts négatif. J'ai peut être mal compris.
Et quelles sont les questions que tu te poses face à ton diagnostic?

à bientôt uhwt

Avatar du membre
3.14R
Messages : 912
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 31 déc. 2017, 12:22

isa 456,

je prendrai ces coquilles en surplus
Un conseil
Il est préférable de cuire quelques coquilles supplémentaires au cas où elles se briseraient pendant la cuisson.
:lol:

Plus sérieusement, ça l'air délicieux comme saveurs.

On se reparle, évidemment
et bonne soirée du jour de l'An.
Toutte va ben aller ;)

isa456
Messages : 1501
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Café

Message par isa456 » 31 déc. 2017, 12:35

Merci 3,14r, une belle soirée à toi aussi !

Itsabell
Messages : 725
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Café

Message par Itsabell » 31 déc. 2017, 13:53

Aujourd’hui, un bon café chaud avec de la mousse. -37 degrés ressenti. J’ai couru une heure mais bien habillé, ça se tolère! Demain ils annoncent un beau -41. Vivement le Nord du Québec. Les clous vont encore craqués dans le toit de la maison. Rendu à cette température là, tout ce qu’il reste à faire c’est de faire bouillir de l’eau et de la lancer dans les airs dehors. Ça fait un gros pétillement. Et c’est drôle. Vous essaierez.

Comme ça moi aussi je ne suis pas la seule à me questionner après une sortie à savoir si j’ai fait quelque chose de mal... ça me rassure! Je pense que c’est notre petit côté anxieux qui fait ça.

Demain commence mon plan d’entraînement avec mon nouveau coach. Et ça débute par? Trois semaines de repos! Je suis déjà fru :lol:

Que faites vous en ce froid polaire? Osez vous vous pointez le nez dehors?

Avatar du membre
3.14R
Messages : 912
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 31 déc. 2017, 14:41

Itsabell a écrit :
31 déc. 2017, 13:53
Comme ça moi aussi je ne suis pas la seule à me questionner après une sortie à savoir si j’ai fait quelque chose de mal... ça me rassure! Je pense que c’est notre petit côté anxieux qui fait ça.
C'est délicat ce sujet. Je ne connais pas l'origine de cette attitude que j'ai.
Me demander constamment, est-ce que j'ai fait quelque chose de mal? Oui, non, ouf! Ah, pi non, non j'étais ben correct. Ah, peut être pas finalement.
Et durant ce temps là le sommeil ne vient pas. Ce qui n'aide pas le reste de ma condition. Je n'ai pas travaillé mon anxiété au fil du temps. Trop d'incendies à éteindre ailleurs.
J'aimerais trouver des stratégies pour gérer tout ça. Si vous en avez, partagez, je suis preneur.
_____
Perso, je ne sors plus avant mercredi ou jeudi. La température va descendre autour de -10. Pour moi ça plus de bon sens. J'ai tout ce qu'il faut côté bouffe pour toffer d'ici là. C'est minimaliste mais tout à fait fonctionnel.

uhwt
Messages : 39
Enregistré le : 09 oct. 2017, 23:55

Re: Café

Message par uhwt » 31 déc. 2017, 16:16

3.14R a écrit :
31 déc. 2017, 12:14
Salut uhwt,

Tu dis,
Je trouve qu'il y a beaucoup de négatif par rapport à ces posts?

Ce que j'entends dans ta phrase c'est que ceux qui participent aux posts en question CRITIQUENT le post comme tel? Je n'ai pas vu ça.

Par contre, j'ai vu des gens dans la souffrance qui sont déprimés et négatifs. C'est le propre des maladies qui sont activent ici. Normal quoi. Si je ne comprends pas ta phrase, tu pourrais me l'expliquer? On pourrait en jaser plus facilement.

Dans ton deuxième sujet tu demandes
Vous êtes-vous donc déjà posé quelques questions suite à ce diagnostic?


Évidemment, tu sais, au tout début, j'ai SUBI le diagnostic. Je me posais des questions sur les premières nécessités (manger, dormir, toilette, douche, dormir, dormir, dormir...) mais rapidement, oui, j'ai voulu comprendre ma maladie, et surtout, savoir si c'était vrai. Sur quoi s'étaient-ils fié pour me diagnostiquer? J'ai eu une période durant laquelle j'ai voulu valider qu'il n'y avait pas une autre maladie qui serait plus proche de mon état. Moi c'est clair, je suis bipolaire. Manie franche sans psychose avec dépression modèle. Aujourd'hui je deale très bien avec ça. Ça pas toujours été le cas.

Toi, qu'est-ce qui en ait avec ça? Parles moi de ce que tu as vus sur les posts négatif. J'ai peut être mal compris.
Et quelles sont les questions que tu te poses face à ton diagnostic?

à bientôt uhwt
Concernant le négatif par rapport aux posts, je parle plutôt des sujets en lien avec ceux-ci. Ça fait pas très très longtemps que je suis membre de ce forum. Je trouve seulement qu'il y a beaucoup de sujets négatifs. C'est normal comme tu le mentionnes, c'est un forum pour ça. Je ne mentionne pas non plus qu'il n'y a que ça enfin bref, je me demandais ce que vous en pensiez.
Mais après tout, il n'y a pas que du négatif dans cette maladie. Il y a des questionnements à caractère plutôt neutre, et aussi plusieurs points positifs.

Côté relation amoureuse croyez-vous que c'est vraiment différent d'une personne n'ayant pas cette maladie?
Connaissez-vous les probabilités qu'un enfant possède cette maladie lors de sa naissance avec seulement un parent bipolaire? (Appuyé par une étude)
Encore côté relation amoureuse, avez-vous plus d'attirance envers une personne qui travaille dans le domaine de la santé? Peut-être que ce sera plus facile pour cette personne de vous comprendre?

Pensez-vous que la maladie est positive dans votre vie? Je vois cette maladie comme ajoutant du « piquant » dans notre vie en nous procurant plus d'émotions que certaines autres personnes...

Et j'en passe... plein d'autres questionnements

DemiLiard
Messages : 803
Enregistré le : 01 juin 2014, 07:46

Re: Café

Message par DemiLiard » 31 déc. 2017, 16:42

Rendu à cette température là, tout ce qu’il reste à faire c’est de faire bouillir de l’eau et de la lancer dans les airs dehors. Ça fait un gros pétillement. Et c’est drôle. Vous essaierez.
J'ai pas essayé moi-même mais j'ai été voir sur Youtube, c'est vrai que c'est rigolo :P

Avatar du membre
3.14R
Messages : 912
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 31 déc. 2017, 16:50

Tu as beaucoup de réflexions intéressantes uhwt.
Par exemple, j'aimerais vraiment t'entendre sur ce sujet, une question pas banal mais très intéressante:
Pensez-vous que la maladie est positive dans votre vie?
Quel rapport as-tu avec ta maladie?
Comment en es-tu arrivé là?
Comment gères tu les côtés sombres de ta maladie?
Quel est ton diagnostic, de quoi souffres tu?
Depuis combien de temps en souffres tu?


Je commence à répondre à quelques unes de ces questions en disant que moi, je suis diagnostiqué bipo en 2006. Ensuite il y a six ans d'enfer. Pas d'effet positif chez moi. Que des ténèbres. La quête d'une médication stabilisante.

Et plusieurs thérapies en parallèle. Je voulais "m'en sortir".
2012 les médocs sont ok, je commence à vraiment profiter des enseignements appris lors de mes thérapies.

Je peux dire, sous l'effet de ta question, qu'un certain effet positif à ma maladie se fait sentir depuis ce temps là. La maladie m'a forcée à changer. En mieux je crois. Le changement donc. Différentes remises en questions me permettent d'acquérir une plus grande sensibilité au vivant, à l'être humain en général.

J'ai aussi appris à mieux me connaître.

blondebleue
Messages : 1734
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Café

Message par blondebleue » 31 déc. 2017, 17:30

J’ai fait 2 heures de raquette aujourd’hui et j’ai pas eu froid, sauf aux orteils à la fin... faut juste pas arrêter de bouger. Le Soleil était sublime!

Uhwt, pour moi le seul positif de cette maladie ça été cette sensation intérieure d’exaltation en hypomanie. Peut-être qu’on est chanceux d’avoir connu ça? La stabilité rivalise mal avec ça. Mais tu as raison, la souffrance est palpable sur le forum...
J’aimerais pouvoir dire que j’ai l’impression de sortir grandie de cette expérience mais j’ai encore trop peur de ce qui peut me tomber dessus...

Intéressant cette question sur les après rencontres sociales. Je me souviens vivement avoir senti que les rencontres de groupe, ado par exemple, me stimulaient bcp. Trop. Je sentais une sorte d’emballement que je ne voyais pas chez les autres. Ça me demandait de l’effort pour rester sous contrôle. Je me trouvais secrètement bizarre en fait. Inadéquate je ne sais pas?

Répondre