Le Café

(maniaco-dépression)
SACHA
Messages : 2944
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Le Café

Message par SACHA » 31 août 2018, 09:55

prend soins de toi sky..

je sais c'est pas facile d'avoir cette conversation ... de ses dernières volontés.. mais croit moi c'est nécessaires.. je viens de passé ça avec mon père décédé en mai et ça fait beaucoup..

mais inquiète toi pas, le salon funéraire avec qui tu vas faire affaire, vont te guider

allez courage

isa456
Messages : 1697
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Le Café

Message par isa456 » 31 août 2018, 10:21

Bon courage Sky, fais attention à toi

Bonne fête Sacha

Bonjour tout le monde!

Ici Ça va bien. Semaine stressante parce que c’était la rentrée dans de nouvelles écoles et au secondaire pour mon fils. Ça s’est bien passé pour ma fille mais mon fils a trouvé ça plus difficile, il a dîné seul et est très impressionné devant les plus vieux.

Mes bons points comme tu le suggères Ouena: j’ai bien mangé toute la semaine et je n’ai pas bu d’alcool, je suis retournée travailler après deux semaines et demi de vacances et ça a bien été, j’ai pris rv avec mon infirmière de liaison, ça faisait presque un an..

skyhight43
Messages : 415
Enregistré le : 20 oct. 2017, 12:54

Re: Le Café

Message par skyhight43 » 31 août 2018, 10:39

Merci à vous toutes de vos bons mots. Mes bon coup cette semaine j'ai vaincu une peur soit celle de sortir de chez moi et aller dans un organisme en santé mental j'y même fais un bijou. Je vais avoir plus de bon coup la semaine prochaine mes cours commence alors je vais moins lézarder sur mon divan :D :D :D
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Proverbe tibétain

IPHIGENY
Messages : 120
Enregistré le : 17 nov. 2013, 19:49
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par IPHIGENY » 31 août 2018, 20:18

Pour répondre à ta question Ouena: Pour me sortir de cet état disons léthargique: je me donne des défis, prendre des petites marches. J'essaie aussi de sortir dans un café pour faire de la lecture. Parfois j'y arrive, parfois pas longtemps ou pas du tout. Ce n'est pas la durée, mais l'effort ou l'intention. Je me rends compte que j'ai besoin aussi d'un boost de cafeine pour m'aider a me mettre en action. Alors que d'habitude, j'en ai pas besoin, mais alors là pas du tout. Pour ce qui est du moral, bien c'est pas facile. J'appelle famille et amis pour me changer les idées. Et bien évidemment, à travers tout cela, il y a le chat pour qui je dévoue beaucoup d'affection. Aussi, je prends des PRN pour m'aider. Voila, la semaine prochaine, retour au travail après deux mois de convalescence et retour à la fac. Donc, je récupère le mieux que je peux.
J'ai soudain le sentiment étrange d'être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l'air, la rumeur tranquille de la ville. J'inspire profondément car la vie me parait alors si simple.

Ouena
Messages : 2010
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Le Café

Message par Ouena » 01 sept. 2018, 08:21

Ah ok, j'étais inquiète quand tu disais que tu dormais comme un chat, je sais ce que c'est et c'est difficile. Comment tu appréhende le retour au travail?

IPHIGENY
Messages : 120
Enregistré le : 17 nov. 2013, 19:49
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par IPHIGENY » 01 sept. 2018, 13:38

Merci de t'informer Ouena

Je pense que le retour au travail me fera du bien. Me tenir occupée. Si la fatigue persiste, je devrai davantage me reposer. Donc, d'une certaine façon j'ai hâte. Aussi pour retrouver mes collègues. Pour ce qui est de la fac, j'ai essayé de prendre un peu d'avance sur mes lectures. Aussi, j'ai cuisiné (même si je me sentais a plat) différentes recettes. Ainsi, pour faciliter la transition, j'ai des plats préparés d'avance ( sauce spaghetti, chili a la viande, curry de poulet, rôti de palette a l'oignon, filet de porc miel et dijon, sauté de porc aux arachides, tournedos de poulet, egg muffin et muffin aux bleuets). Maintenant je suis crevée, mais satisfaite de mes efforts. J'espère que tu vas bien, ainsi que pour les autres.
J'ai soudain le sentiment étrange d'être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l'air, la rumeur tranquille de la ville. J'inspire profondément car la vie me parait alors si simple.

blondebleue
Messages : 1769
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par blondebleue » 01 sept. 2018, 15:55

Sky désolée pour ta maman. C’est un dur temps à passer.
Isa bon retour en classes pour tes petits moussaillons!
Sacha j’espère que ton psychiatre t’a proposé des alternatives aidantes...
Pierre j’espère que ton mal de dos va bien que ton amie devient mons irritante...
Iphigeny, tu m’épates dans ta façon de gérer le quotidien dans ta nouvelle situation. J’ai à peine de quoi manger qqs jours quand j’ai pas de visite, et c’est tout croche ce que je mange depuis qq temps...

J’ai vraiment dormi comme un chat cette nuit, même plus que ma chatte probablement. De 23:00 à 16:00 cet après midi. Il faut dire que j’ai eu un feu roulant de visite depuis plus d’une semaine et mon corps lache a s façons. J’ai dormi 4 heures assise jeudi après-midi midi, du genre de sommeil qui nous tombe dessus. Tout ça est un peu ma faute. J’ai cessé tout médication sauf le l’amical censé me protéger de dépression mais je pense que je menligne tout droit vers une? J’ai perdu confiance, j’évite de voir mon psychiatre même si j’ai un rdv prochainement. Ce qu’il me propose, l’epival, je n’en veut pas. Tous les témoignages ici me donnent la trouille. Alors je m’enferme et je pleure seule dans mon coin me sentant coupable de ne pas faire ce qu’il faudrait pour allé retour mieux... je prends du poids, je dors trop, je bouge peu, j’évite mes amis, je me sens coincée ...

isa456
Messages : 1697
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Le Café

Message par isa456 » 01 sept. 2018, 17:49

Désolée pour ceux et celles qui traversent des moments difficiles:(

Ici méchante surprise ce matin, gros dégât d’eau. C’est notre chat qui nous a réveillé à 5h du matin, il y avait plein d’eau dans la cuisine et ça coulait comme une douche à la grandeur du sous sol... solisco , électricien et plombier sont venus, le salon du sous sol est à refaire entièrement... c’est stressant

IPHIGENY
Messages : 120
Enregistré le : 17 nov. 2013, 19:49
Localisation : Québec

Re: Le Café

Message par IPHIGENY » 01 sept. 2018, 18:15

Décidément nos chats jouent plusieurs rôles dans nos vies! Lol.

Blondebleue, je suis désolée que tu traverses une période difficile. La médication c'est contraignant. Tu as le droit de douter et d'avoir peur. Je ne sais pas ce qui pourrait te rassurer ou tout au moins t'éclairer. C'est bien que tu te permettes de récupérer le sommeil manquant. J'ai envie de te dire d'être douce et indulgente envers toi même. Regarde ce que tu accomplis malgré tout, ce n'est pas rien. Le trouble bipolaire est complexe et parfois je me sens perdue. Perdu dans le faudrait, je devrais, mais non, pourquoi pas, enfin, et puis...je me lance dans la productivité.
J'ai soudain le sentiment étrange d'être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l'air, la rumeur tranquille de la ville. J'inspire profondément car la vie me parait alors si simple.

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Le Café

Message par 3.14R » 02 sept. 2018, 05:03

Il y a deux côtés à une médaille. Les deux sont souffrant.

Je vis, de par ma volonté, une séparation d'amitié que je ne décrirai pas ici. De par ma volonté je veux dire que selon mes limitations j'en était venu à dépasser quotidiennement mes limites, je n'avais plus que les problèmes de l'autre dans ma tête. Autre qui a aussi des limitations.

Quand on dit que mieux vaut être seul que mal accompagné ça veut pas dire que l'autre est nécessairement mauvais. Ça veut plus dire que l'harmonie est impossible. En amitié aussi il y a des limites à ne pas franchir. Et pour moi quand il est trop tard il est trop tard. Je n'ai plus le souffle, plus l'énergie de continuer, je sais que cela va me prendre du temps à m'en relever. L'autre aussi va souffrir. À chacun suffit sa peine. Chacun traine son propre fardeau.

Je n'ai jamais été très très chanceux en amour ou en amitié. De là ma solitude. Mais la peur d'être seul ne sera jamais supérieur à l'envie d'être en paix. Quitte à ne partager ma paix qu'avec mon chat. ( ;) )

Bon dimanche à toutes et tous, demain la Fête du travail, congé pour beaucoup...

Répondre