dystiquoi?

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: dystiquoi?

Message par Nath2727 »

Salut Espoir et bienvenue sur le forum.

Tu parles de mal de vivre, de vague à l'âme et de découragement dans ton message mais as-tu déjà été suivie pour ça, je veux dire par un médecin ou un psychologue?
Tu sembles avoir un tempérament plutôt dépressif.
Pourtant ton pseudo l'indique, tu as encore de l'espoir, n'est-ce pas?
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Ouena
Messages : 2080
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: dystiquoi?

Message par Ouena »

Bonjour Espoir. Tu me fais beaucoup penser à moi je suis dysthymique avec des traits de tpl. Avec le temps, j'ai appris à accepter de ne pas avoir le même niveau d'énergie que les autres et surtout j'ai arrêté de me comparer aux autres. Ta séparation ne doit pas aider, tu as besoin de soutien actuellement j'espère que tes amis comprennent, sinon vois un professionnel. C'est important de ne pas rester seule avec ce que tu vis. Câlin!
Diane031103
Messages : 9
Enregistré le : 13 janv. 2017, 17:26

Re: dystiquoi?

Message par Diane031103 »

La dysthymie est un état très difficile à vivre. C'est comme une grande vague de mélancolie qui englobe tous les aspects de notre existence. Tout semble lourd, épuisant, sans espoir. Souvent, nous traînons ce mal depuis l'enfance et l'on se demande à quoi ça sert de continuer à souffrir ainsi pour rien.

Bien sûr, il y a la médication qui peut t'aider mais rien n'est miraculeux. Ce sont des années d'essais-erreurs avant de trouver la bonne combinaison. De plus, il faut se rendre à l'évidence que l'on devra être médicamenté toute notre vie.

Mon conjoint a beaucoup de difficulté à "dealer" avec le nombre de médicaments que je prends. Il se moque de moi et me dit souvent que ce sont mes "maudites pilules" qui me rendent déprimée. Mais moi je peux vous affirmer que sans médication, je meurs.

J'ai essayé plusieurs types de thérapie, mais encore là c'est difficile. La fatigue est constante et l'énergie pour mettre en pratique les nouveaux enseignements n'est pas au rendez-vous.

Comme on dit, à chaque jour suffit sa peine... Je suis soulagée quand je peux finalement me coucher le soir et tomber endormie (avec médication)!
Steca
Messages : 131
Enregistré le : 31 déc. 2016, 12:25

Re: dystiquoi?

Message par Steca »

Vraiment intéressent tout sa... Est-ce que sa entre dans les troubles bipolaires ou bien dépressifs? Je m'y reconnais beaucoup même si on m'a diagnostiqué un TAG.
Répondre