Besoin de positivité et d'espoir

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
AP25
Messages : 6
Enregistré le : 26 août 2018, 18:35

Besoin de positivité et d'espoir

Message par AP25 »

Bonsoir,

je démarre ici un nouveau sujet parce que je ne vois aucune autre situation assez similaire à la mienne. J'ai 22 ans.

Janvier 2018: je déménage dans une nouvelle ville (Sherbrooke) avec ma sœur benjamine suite à la fin de mon DEC (j'ai obtenu mon diplôme). J'ai perdu tout mes amis, j'ai commencé ma nouvelle carrière dans un nouveau bureau avec de nouveaux collègues et de nouvelles tâches professionnelles, et j'ai dû m'adapter à la vie d'adulte pour la première fois. De janvier à fin mai, je vis ma vie sur un genre de «high»: je mange peu, dors peu et m'entraîne beaucoup. Je suis inscrite sur des sites de rencontres pour briser ma solitude et je fréquente quelques garçons. Je travaille temps plein et me rends compte que ma profession ne me passionne pas vraiment... Je commence à déprimer en pleurant au moins une fois par semaine.

Fin mai: départ de ma sœur dans une autre ville pour un emploi étudiant, fin d'une relation de fréquentation avec un garçon et mort d'un proche. Je vis tout d'abord une grande fatigue: je me repose plus et diminue mes entraînements pour finalement ne plus y aller du tout. Je commence à manger moins et à m'isoler. Je commence à avoir des idées suicidaires très sérieuses et j'ai peur pour ma vie et celle des autres. Tout ça continue jusqu'au début juillet où je décide de rencontrer une TS (travailleuse sociale). Je rencontre également mon médecin de famille qui me diagnostique un trouble d'adaptation avec des symptômes dépressifs. Je continue toujours de travailler à l'endroit qui me fait de plus en plus déprimer... Je pleure tout les jours sans exception.

Août: je suis activement en recherche d'un nouvel emploi et je continue mes suivis hebdomadaires avec ma TS. Mon entourage est au courant de ma situation et me supporte. Ma sœur est revenue. Fin septembre, j'aurai la chance de rencontrer un CO (conseiller d'orientation) pour un retour aux études. Mon état s'est légèrement amélioré grâce aux rencontres, mais je ne suis vraiment plus la même personne que j'étais auparavant (souriante, enjouée, passionnée et dynamique). J'angoisse beaucoup à l'idée de ne jamais retrouver l'ancienne moi. Je pleure encore tout les jours à propos de divers sujets: ma solitude, nostalgie de mon «ancienne vie», mon travail, stress de ne jamais trouver de partenaire de vie, etc. Mon entourage me dit que je suis sur la bonne voie grâce aux démarches que je fais, mais je n'y crois pas. Au fond de moi, je ressens constamment un vide. Je n'ai pas l'impression de vivre une vie d'une jeune de 22 ans. J'ai très peur que ma situation reste comme ça pour le reste de mes jours: jamais réellement heureuse, toujours déprimée ou angoissée par quelque chose et sentiment permanent de vide intérieur. Les choses qui me faisaient plaisir auparavant ne me font plus plaisir. Je suis en mode robot: j'exécute et je ne ressens plus rien.

J'aurais besoin de me faire remonter le moral. Merci de votre lecture.
SACHA
Messages : 3084
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Besoin de positivité et d'espoir

Message par SACHA »

salut

il semble que ton état dépressive t'empêche de voir l'autre coté de la médaille et c'est normal.

tu dis avoir été voir ton médecin de famille.. est-ce qu'il t'a proposé un médication pour ton état dépressif?

plusieurs personne s'en sortent de leur dépression et avec tes rencontres avec la TS tu vas trouver comment gérer ton trouble de l'adaptation.

allez courage.. et un jour à la fois.
Répondre