question pour les suicidaires.

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Avatar du membre
EXILDAOT
Messages : 224
Enregistré le : 26 mars 2010, 18:36
Localisation : Shawinigan
Contact :

question pour les suicidaires.

Message par EXILDAOT »

je voulais savoir:

Qu'est-ce qui vous garde en vie?
ce qui fait que vous ne passez pas à l'acte?

pour moi, ce n'est pas parce que je n'ai pas le guts.

il y a quelques raisons.

mais la principale est que j'aime la vie.

je me compte chanceux d'exister dans un monde que je trouve interessant.
je me sens chanceux d'etre plus intelligent et unique que d'autres même si parfois, ca me joue des tours. je sais que j'ai un certain potentiel­.

mais le probleme est que j'ai l'impression que mon cerveau et mon corps sont defectueux.
ce qui fait que je ne peux en profiter comme je le voudrais.
en particulier dans la sobrieté qui est souvent un veritable enfer.

je ne fais que penser au suicide quand ca va mal et le probleme est que ca ne va pas souvent bien.

je ne me sens plus aussi present qu'avant. comme si je ne faisais que flotter à la surface de la vie.
je me sens depersonnalisé et ma conscience ne cherche qu'à fuir la realité daNS Les illusions.
et je perds souvent contrôle de mes pensées.

faut dire que je n'ai pas eu la vie facile. vraiment pas.

-
une autre raison du pourquoi je ne passe pas à l'acte (et ca peut sonner cliché mais c'est un fait) est que je ne veux pas detruire les gens qui ne s'en remettraient pas. comme ma mere.

j'ai trois chats qui dependent de moi et qui sont un peu comme mes 3 enfants. je compense l'affection que je n'ai pas avec eux et je les aime beaucoup. c'est fou ce qu'un animal peut faire.
le fait de les imaginer dans une cage (ou euthanasiés) à la spca ou dans la rue me torture.

ca me fait vraiment realiser ce que ca peut faire aux gens qui tiennent à moi.
même si j'ai parfois l'impression que tout le monde me laisse tomber. ce n'est pas entierement vrai.

j'ai dejà dit sur ce forum que je ne croyais pas toujours en les autres. dans le sens du: est-ce qu'ils existent et sont vraiment conscient?
parce qu'au fond, la creation et la conscience passent par soi-même et personne d'autre.
mais je ne suis sur de rien.

en gros, c'est pour ces details que je suis encore vivant car sinon je serais parti depuis longtemps car la mort ne me fait pas si peur que ca.

mais il faut continuellement me battre contre mes pensées et ma dependance à la consommation ainsi que mon impulsivité qui me gachent la vie.

j'ai des projets et si je pourrAIs rester clean, j'aimerais vraiment les vivre.

merci de m'avoir lu.

j'ai hâte de voir vos reponses.
ardens
Messages : 1717
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:44

Re: question pour les suicidaires.

Message par ardens »

Salut Exiladaot, je vais te répondre par un autre cliché. Je te dis met de l'amour dans ta vie. Tu en mets déjà tu aimes assez ta mère pour ne pas passer à l'acte. J'ai déjà pensé au suicide et comme toi se sont les personnes que j'aimais qui m'ont retenu de le faire.
Quand je suis anxieux je pense à l'amour je mets de l'amour dans ma vie. Je sais que ça peut paraître kétaine. Mais pour moi ça fonctionne bien.
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: question pour les suicidaires.

Message par feemystere »

Exildaot: j'adore ce sujet, c'est une bonne idée! Je vais y revenir sous peu, je dois quitter. Je tenais à te remercier pour l'idée!

Ardens: c'est vraiment beau ce que tu as écris. Si peu de mots, mais c'est touchant.

À bientôt xx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: question pour les suicidaires.

Message par Gentleman »

Salut Exildaot

Bonne question,je vais essayer d'y répondre le mieux que je peut .Comme j'ai souvent des pensées noir dans ma tête depuis ma jeunesse mais n'a fait que quelques tentatives importantes. Je pourrais dire que ce qui me garde en vie est un paquets de ptite choses qui ensemble font plusieur cordes qui me retiennent.Comme toi au fond de moi j'aime la vie,celle que dame nature a faite,la planête sa nature ,sa flore,sa faune ,sa science .J'aime mon corps qu,elle ma donner,sa biologie,son fontionnement,une machine tellement bien faite je me sens mal de scrapper ça,en pensant en plus a tous ceux qui sont moins nantis et qui donnerais tous pour être en forme comme moi.Par contre, j'aime pas la vie que l'humain m'impose par les règles au travails,de sa manières de vivres ,par la dépendances a l'argents et au bien matériels,a leur images conventionnel politiquement corrects,par tous cette argents que je travailles et qui ne vont jamais dans nos poches mais plutot a enrichir du monde qui en mérite pas souvent et plein d'autre choses.Dégouter par sa violences,son hypocrisie,son manque de respect envers les siens et la nature.

Quand je veut mourir ,c'est de cette vie d'humain que je veut me défaire.Contrairement a Arden,dans mon cas ,c'est pas la peines que je pourrais causer qui me retient,puisque j'ai un frère qui est passer a l'acte et j'ai tellement entendu par la suite de stupidité ce dire que ça me dérangerais pas de blesser ma famille.A mon travail,personne me connais vraiment et je serait facilement remplaçable.Des amis j'en ai quelques uns mais c'est été tellement éphémère l'amitié dans ma vie alors....Et en plus quand je tombe vraiment dans le fond du barils,je ne me fout pas juste de moi,de ma vie mais tous autant de la peine que je peut causer ,les bonnes paroles ne nous touche plus,rien ne nous intéresse.On est seul avec soi même a se combats rendu la.On veut juste une chose ,arreter la souffrance en nous au plus sacrant.

Ce n'est pas non plus des croyances religieuses qui me retient ,je suis non croyant.Si un dieu existerait j'aimerais tellement lui parler dans le fond des yeux pour qui m'explique toute cette merde qui se vit sur terre présentement a chaque jour.C'est quoi son trippe de laisser faire cela.Je croit que si j'ose pas c'est que .. et ça me fait honte de le dire...en partie, j'ai pas le guts ,j'ai peur de me rater ,de manquer mon coups,me retrouver pire qu'avant,handicaper a vie.Peur de souffrir le calvaires pendants des heures avant de mourir.J'ose pas parfois parceque mes projets de suicide sont des actes qui pourrais traumatiser l'autre personne innocente qui serait impliquer ,je parle quand je pense a me suicider en me pitchants devant un 10 roues ,un train ect...Je ne veut pas ça.Quand je suis sur un ponts en pleine nuits a y penser vraiment forts, la corde au pire dans le coffres de l'auto,j'en suis plus sur de ce qui me retient, mais la c'est plus que seulement pas avoir le guts,c'est comme une hésitation,la peur de rater quelque choses de bien si j'ose passer a l'acte.Mais c'est dur de savoir quoi qui me retient au juste ,parceque quand ça arrive,je parle ces moments vraiment vraiment intense,on est tellement plus la ,un combats ce faits en soi durant ce moment la ,qui parfois nous entraine loin dans la nuits tous perdu tous croche,on en revient tous en l'envers avec une cicatrices de plus sur le coeur par dessus les autres et des mois a reprendre le dessus mais parfois certain vivant la même chose que moi n'en revienne pas,ils onts perdu la bataille avec eu même.Ils sont game Over.

Parfois je me dit que si je le saurait vraiment ce qui me retient ,ce serait mieux mais en même temps peut -être pas,peut-être que c'est justement cette choses qui m'échappe ,le fait que je ne sait pas c'est quoi au juste qui fait que je me retient a pas passer a l'acte.Est ce mon orgueil?,ma curiosité?,une mini étincelle qui brule a mon coeur encore? malgré que mon avenir me fait peur,je ne sait pas vraiment ce qui me retient .Je suis sur de rien un peu comme toi je croit Exildaot.

Bye

Gentleman
Avatar du membre
EXILDAOT
Messages : 224
Enregistré le : 26 mars 2010, 18:36
Localisation : Shawinigan
Contact :

Re: question pour les suicidaires.

Message par EXILDAOT »

le monde n'a pas idée comment j'aimerais avoir la force constante pour changer quelque chose.
..et que ce qui est en dehors de moi fasse sa part un peu plus souvent.
ardens
Messages : 1717
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:44

Re: question pour les suicidaires.

Message par ardens »

Salut EXILDAOT, ce que je vais écrire ne sera peut-être pas encourageant pour toi. Mais c'est que je pense.

N'attend pas les changements de l'extérieur. Les changements doivent venir de l'intérieur. Les forces dont tu as besoin sont à l'intérieur de toi.
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: question pour les suicidaires.

Message par feemystere »

Coucou =) Hum pour répondre à la question... My god, je me suis tellement posé souvent ce genre de question, depuis tellement d'années. Encore aujourd'hui, je me pose cette question!

Avant je m'empêchais d'agir parce que je ne voulais pas faire subir ça à ma famille, ma mère et ma petite soeur aussi. Tcé je me fais un devoir (naturellement) d'être la meilleure soeur possible. Elle n'a que douze ans et je la sens fragile à plein de choses, un rien pourait la faire déraper et elle s'en irait dans un mauvais chemin. Donc je pense que j'assure un certain équilibre, bien que notre relation soit un peu différente. Alors je me dis que je dois me donner à 100% dans mon rôle mais pour ça, il faudrait que je cesse de m'autodétruire et comble du malheur, elle sait que je m'automutile :/ Juste ça est suffisant pour l'influencer je pense, je dois être un bon modèle pour elle!!! Il faudrait que je cesse de vouloir mourir. Donc il y aurait une culpabilité de ce coté là. Mais c'est chiant à dire, je me fous un peu de ma mère. Je sais que je lui ferais de la peine et puisqu'elle a su une fois que j'avais des pensées suicidaires, elle avait osé me dire (sans réfléchir et sans le penser, j'en suis sure), que si je me suicidais, elle me suivrait. Mais je sais que c'est impossible (bon vous allez me dire: tout est possible) mais ma mère ne serait pas du genre à abandonner ses enfants. Nous sommes sa vie, TOUTE sa vie. Elle a 4 enfants. Et en plus, elle a deux enfants encore mineurs. Elle ne prendrait aucun risque.

Mais depuis je ne sais combien de temps, ma vision des choses a changé. Je m'étais même dit que je resterais en vie pour mes amies, mais c'est une illusion puisque j'ai des problèmes relationnels! C'est pas mal de K.O coté amitié donc on oublie ça.
J'en suis rendue à ne plus savoir pourquoi je reste, et c'est pas pcq j'ai de l'espoir! C'est pas non plus parce que j'aime la vie! Au contraire, je déteste cette vie qui nous est imposée. Ça ne me rejoint aucunement dans mes valeurs, tout est superficiel, il est toujours question d'argent, de matérialisme, de travail... Vraiment, rien ne me retient ici bas, d'autant plus que ma vie n'est que montagnes russes, crise (suicidaire) après crise. Donc ça rejoint un peu Gentleman, je ne sais trop pourquoi je vis mais si je découvrais la raison, la vérité, peut-être que ça précipiterait mon geste en découvrant que c'est une futilité. Ou me rendre compte que justement rien ne me retient, ça serait la fin. Puis disons que jsuis pas mal au fond du gouffre, je patauge et il n'est plus question que de moi. Je pensais avant qu'il fallait que je prenne conscience de certaines choses, que je change la cassette dans ma tête lah (quelle idée!). Mais avec tous les efforts du monde, je n'y arrive pas. J'ai beau vouloir, ce n'est pas suffisant. J'ai beau être en thérapie, je ne vois aucune différence. Donc tout repose sur la possibilité de prendre des médicaments. Si on me refuse ça......................... -_- Je ne vois pas comment je m'en sortirais.

Bref je ne voulais pas que ça ressemble à un long monologue ou à une confidence (égoiste ou égocentrique). Jsais pas si c'est pertinent finalement. Mais vous savez, on a beau me dire de savourer chaque chose, chaque moment, vivre le moment présent, trouver je sais pas 5 choses dans ma journée à me donner ou à faire pour me gâter, prendre soin de moi... Ça n'a aucune valeur à mes yeux. Ma souffrance est trop évoluée, trop grande, trop présente pour que de petites choses me confortent et me donnent envie de me battre, de vivre. Tcé un moment donné, quand il y a plus rien qui marche.

Ok suffit, bonne journée! Au plaisir de vous lire et un GROS MERCI Exildaot pour ce sujet =) Prenez soin de vous comme vous pouvez xx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
Avatar du membre
EXILDAOT
Messages : 224
Enregistré le : 26 mars 2010, 18:36
Localisation : Shawinigan
Contact :

Re: question pour les suicidaires.

Message par EXILDAOT »

bonsoir tlm.

il y a trop souvent des jours où je me dis qu'il serait mieux d'en finir pour mieux revivre et peut-etre trouver la serenité.

j'en ai vraiment plein mon cass de jouer le personnage principal d'un film de marionettes poche de serie b. ca s'etire en longueurs et ca manque de contenu. :cry:
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: question pour les suicidaires.

Message par feemystere »

Je te comprends Exildaot. ;) :? Tu sais, tu peux exprimer ce qui te ronge, ce que tu penses et ressens. Moi je suis intéressée à te lire. Donc si ton sujet, celui-ci te met à l'aise, lets go. Si tu préfères, tu peux m'écrire un MP. Ça me ferait plaisir de te lire, te répondre, te soutenir comme je peux.

En passant, j'aime bien ta photo =) Faudrait bien que j'en trouve une qui me personnalisera.

Bon, au plaisir de te lire et prend soin de toi stp xx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
ardens
Messages : 1717
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:44

Re: question pour les suicidaires.

Message par ardens »

Salut Exildaot, moi aussi je suis intéressé à te lire. Même si mes réponses peuvent te sembler un peu sauter et ne te rejoignent pas.
Répondre