Solitude, isolement, rejet, abandon...

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
Zira
Messages : 136
Enregistré le : 30 juin 2010, 09:30

Solitude, isolement, rejet, abandon...

Message par Zira »

Salut!

Je suis présentement en arrêt maladie: dépression majeure, entorse lombaire et en attente d'une opération pour mon coeur à cause d'une maladie rare. Je suis isolée car je ne vois plus ma famille. Mes ami(e)s vivent leur vie et je le comprends car même si ma vie à moi est arrêtée pendant un certain temps, la vie des autres continuent. De plus, je n'ai pas de copain présentement. J'aimerais avoir des trucs pour me sentir moins isolée....... mais ce qui est complexe c'est que j'ai de la difficulté à faire confiance aux personnes dû à mon enfance. Que faites-vous pour vous sentir moins seul(e)s??? Évidemment ce forum m'aide beaucoup et merci à tous ceux et celles qui me lisent et m'écrivent!
Zira

-Vous êtes un enfant de l'univers, au même titre que les arbres et les étoiles, vous avez le droit d'être ici. - Max Ehrmann
garou555
Messages : 70
Enregistré le : 01 juin 2011, 15:49

Re: Solitude, isolement, rejet, abandon...

Message par garou555 »

salut,

Est-ce que sait un problème pour toi de sortir de la maison? Sinon, tu pourrais t'inscrire à des ateliers qui pourrait être gratuite et qui te sortirais de l'isolement. Moi, j'ai pris des ateliers au CAP, mais celui l'à coûtais un peu de sou mais ça fait du bien de voir d'autres personnes. Maintenant je suis avec les impatients depuis 1 ans et c'est gratuit, se sont des ateliers thématiques et je me sens bien dans cet environnement. Ça redonne une confiance du au projet.

Prends soin de toi. Redonnes moi des nouvelles.

Bye bye
Zira
Messages : 136
Enregistré le : 30 juin 2010, 09:30

Re: Solitude, isolement, rejet, abandon...

Message par Zira »

Non je n'ai pas de problème à sortir de chez moi. Et oui tes idées sont bonnes ! Merci
Zira

-Vous êtes un enfant de l'univers, au même titre que les arbres et les étoiles, vous avez le droit d'être ici. - Max Ehrmann
Répondre