Mon blues du covid

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Ouena
Messages : 2080
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Farida B a écrit : 24 avr. 2020, 20:39 Côté sommeil j'ai toujours souffert d'insomnie, j'ai appris à être attentive pour éviter ça. Malheureusement dans ces moments qui génèrent stress et angoisse c'est un peu compliqué
Ma soeur aussi a ce problème. Oui en cette période particulière, ça doit être difficile. Courage!
Farida B a écrit : 24 avr. 2020, 20:39 Et toi Ouena es tu prise en charge?
Avec un traitement ?
As tu accès à un espace da parole?
Mon histoire avec la santé mentale est longue et cahotique, d'abord diagnostiquée dépressive chronique, ensuite dépressive avec traits de personnalité limite, personnalité limite, puis dysthymique, pour finalement trouble psycho-affectif... on comprend qu'un trouble de personnalité est difficile à diagnostiquer et mon dernier psychiatre était de l'école selon laquelle le diagnostique a peu d'importance... je crois cela aussi, surtout quand c'est pas clair. Bref, suivie en psychiatrie depuis 25 ans mon dernier psychiatre m'a référée à mon médecin de famille car j'étais stable depuis plusieurs années, ce qui est une bonne nouvelle finalement. J'ai eu plusieurs psychologues dont 2 ou 3 importants et aidants... mais dans ce domaine, je trouve difficile de trouver un thérapeute aidant, il y a tellement toutes sortes de psychologues... Bref je prend du wellbbutrin et du risperdale (un léger anti-psychotique qui sert surtout selon mon psychiatre de calmant majeur et de potentialisateur (hi hi je sais pas comment dire ça) de mon anti-dépresseur.
Et mon espace de parole c'est ici.

Aye j'ai de la jasette dans ces temps-ci... il est 6h41 en ce samedi, le soleil entre dans ma cuisine pendant que je vous écris et je prends un bon café.

Aujourd'hui, mon plan c'est d'aller porter mes impôts, il va faire beau donc petite marche. Ce soir hamburger végé.

Vos plans aujourd'hui?

PS: Le livre que je lis Sapiens, parle entre autres du traitement industriel des animaux qu'on mange et dont on utilise les produits... ça donne froid dans le dos et vraiment ça dégoûte des produites laitiers, oeufs et viande. Aujourd'hui je me mets au lait de soya et je continue de diminuer ma consommation de viande. Je ne deviendrai jamais une végan enragée mais ça me préoccupe... mon chum est un carnivore invétéré... il va falloir que je fasse preuve de subtilité ;)
isa456
Messages : 1780
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon blues du covid

Message par isa456 »

Bonjour,

Je suis la seule levée chez moi, des lève-tard chez moi.

Le thaï d’hier était très bon et c’est agréable d’avoir une pause de cuisine. On a fini d’écouter Kalifat, vraiment une bonne série.

Pour ce qui est de réduire notre consommation de viande, nous avons pris ce virage il y a près d’un an et ça se passe bien. Avez vous vu le documentaire Earthling? http://www.nationearth.com/ Plutôt dérangeant notre rapport aux animaux, sans compter l’impact écologique de la production de viande. C’est intéressant Sapiens? Tu recommandes?

Je suis allée lire sur Latuda vs Abilify et la prise de poids semble un effet secondaire connu du Latuda aussi, et parfois de grandes prises de poids en peu de temps. J’espère ne pas avoir changé quatre trente sous pour une piastre comme on dit. Les psychiatres minimisent cet effet pour qu’on continue à prendre la médication.

J’ai commandé des vêtements d’été en ligne, du 1x, Il y a 12 ans j’habillais du 7-8...Je ne me reconnais plus et je suis mal dans ma peau.

Mes plans pour aujourd’hui? On va sûrement aller profiter de la belle journée, une marche dans le quartier, peut être un tour en auto, plus tard on va jouer aux cartes en famille.

Et vous?

Bonne journée 🌈🌞🌸
Farida B
Messages : 84
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Bonjour,

Il est 2h15 ce matin à Paris.
Toujours pas ok avec le sommeil.

J'arriverai sûrement a dormir mieux dans les jours à venir.
Farida B
Messages : 84
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

isa456 a écrit : 25 avr. 2020, 08:15 Bonjour,

Je suis la seule levée chez moi, des lève-tard chez moi.

Le thaï d’hier était très bon et c’est agréable d’avoir une pause de cuisine. On a fini d’écouter Kalifat, vraiment une bonne série.

Pour ce qui est de réduire notre consommation de viande, nous avons pris ce virage il y a près d’un an et ça se passe bien. Avez vous vu le documentaire Earthling? http://www.nationearth.com/ Plutôt dérangeant notre rapport aux animaux, sans compter l’impact écologique de la production de viande. C’est intéressant Sapiens? Tu recommandes?

Je suis allée lire sur Latuda vs Abilify et la prise de poids semble un effet secondaire connu du Latuda aussi, et parfois de grandes prises de poids en peu de temps. J’espère ne pas avoir changé quatre trente sous pour une piastre comme on dit. Les psychiatres minimisent cet effet pour qu’on continue à prendre la médication.

J’ai commandé des vêtements d’été en ligne, du 1x, Il y a 12 ans j’habillais du 7-8...Je ne me reconnais plus et je suis mal dans ma peau.

Mes plans pour aujourd’hui? On va sûrement aller profiter de la belle journée, une marche dans le quartier, peut être un tour en auto, plus tard on va jouer aux cartes en famille.

Et vous?

Bonne journée 🌈🌞🌸
Bonjour Isa,

On est un peu décalé dans les heures.
Ici a Paris il est 2h20 du matin.
C'est bien d'avoir une famille pour partager de bons moments.

Pas de plan pour moi?

Je vis avec ma fille de 16 ans.

On partage musique, jeux, activités créatives.

Je ne suis pas très attirée par l'extérieur.
Être chez moi me rassure, même si j'aimerais voir mes amis, ça se fera plus tard.

A bientôt
Farida B
Messages : 84
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Ouena a écrit : 25 avr. 2020, 05:50
Farida B a écrit : 24 avr. 2020, 20:39 Côté sommeil j'ai toujours souffert d'insomnie, j'ai appris à être attentive pour éviter ça. Malheureusement dans ces moments qui génèrent stress et angoisse c'est un peu compliqué
Ma soeur aussi a ce problème. Oui en cette période particulière, ça doit être difficile. Courage!
Farida B a écrit : 24 avr. 2020, 20:39 Et toi Ouena es tu prise en charge?
Avec un traitement ?
As tu accès à un espace da parole?
Mon histoire avec la santé mentale est longue et cahotique, d'abord diagnostiquée dépressive chronique, ensuite dépressive avec traits de personnalité limite, personnalité limite, puis dysthymique, pour finalement trouble psycho-affectif... on comprend qu'un trouble de personnalité est difficile à diagnostiquer et mon dernier psychiatre était de l'école selon laquelle le diagnostique a peu d'importance... je crois cela aussi, surtout quand c'est pas clair. Bref, suivie en psychiatrie depuis 25 ans mon dernier psychiatre m'a référée à mon médecin de famille car j'étais stable depuis plusieurs années, ce qui est une bonne nouvelle finalement. J'ai eu plusieurs psychologues dont 2 ou 3 importants et aidants... mais dans ce domaine, je trouve difficile de trouver un thérapeute aidant, il y a tellement toutes sortes de psychologues... Bref je prend du wellbbutrin et du risperdale (un léger anti-psychotique qui sert surtout selon mon psychiatre de calmant majeur et de potentialisateur (hi hi je sais pas comment dire ça) de mon anti-dépresseur.
Et mon espace de parole c'est ici.

Aye j'ai de la jasette dans ces temps-ci... il est 6h41 en ce samedi, le soleil entre dans ma cuisine pendant que je vous écris et je prends un bon café.

Aujourd'hui, mon plan c'est d'aller porter mes impôts, il va faire beau donc petite marche. Ce soir hamburger végé.

Vos plans aujourd'hui?

PS: Le livre que je lis Sapiens, parle entre autres du traitement industriel des animaux qu'on mange et dont on utilise les produits... ça donne froid dans le dos et vraiment ça dégoûte des produites laitiers, oeufs et viande. Aujourd'hui je me mets au lait de soya et je continue de diminuer ma consommation de viande. Je ne deviendrai jamais une végan enragée mais ça me préoccupe... mon chum est un carnivore invétéré... il va falloir que je fasse preuve de subtilité ;)
Merci Ouena pour ce que tu partages.
Nos parcours de soin sont parfois chaotiques en effet. Parfois même insupportable, invivable, inconfortable.
Avant mes premiers symptômes maniaco dépressif, J'ai eu la chance de commencer un une thérapie et j'ai continué pendant 20ans. Lorsque la thérapeute a cessé son activité j'ai eu du mal à en trouver une autre
J'ai essayé
Finalement j'ai décidé de faire une pause tout en continuant le suivi avec un psychiatre
Le temps passant j'ai senti que j'avais besoin d'un esoace de parole, d'un soutien psychologique en plus du suivi avec le psychiatre.
Je trouve cette espace quand c'est nécessaire.

L'écriture est une bonne thérapie aussi.
J'écris surtout dans les moments difficiles.
La nuit surtout

Je sens qu'il est utile de poser sur le papier ce qui s'agite dans ma tête, mon coeur. Ça m'aide énormément.
J'ai constaté que l'écriture permettait de sortir de soi des pensées qui résonnent à l'intérieur sans réponse. Une fois écrites elles prennent une autre mesure. Elles sont plus facile à exprimerC'est souvent ainsi que j'ai pu trouver des réponses à mes questions.
Ouena
Messages : 2080
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Farida B a écrit : 25 avr. 2020, 19:45
L'écriture est une bonne thérapie aussi.
J'écris surtout dans les moments difficiles.
La nuit surtout

Je sens qu'il est utile de poser sur le papier ce qui s'agite dans ma tête, mon coeur. Ça m'aide énormément.
J'ai constaté que l'écriture permettait de sortir de soi des pensées qui résonnent à l'intérieur sans réponse. Une fois écrites elles prennent une autre mesure. Elles sont plus facile à exprimerC'est souvent ainsi que j'ai pu trouver des réponses à mes questions.
Aie que tu écris bien aussi, c'est beau la façon avec laquelle tu t'exprime. C'est drôle la synchronicité j'allais justement te demander si tu faisais quelque chose dans tes nuits d'insomnie. Aussi, j'ai commencé à plus écrire moi aussi, le jour. C'est vrai le bien fou que ça fait. Je ressentais souvent le besoin de m'exprimer et je le faisais souvent ici, sans réponse. Je comprends maintenant l'importance de m'aménager cet espace intérieure. Je deviens de plus en plus autonome moi qui a été beaucoup dépendante dans ma vie. On évolue toujours un peu plus à chaque jour et je me sens de mieux en mieux même malgré la pandémie.
isa456 a écrit : 25 avr. 2020, 08:15 C’est intéressant Sapiens? Tu recommandes?
Finalement oui, c'est un peu philosophie 101 sur les bords, mais j'ai quand même appris des choses. Je pense un peu par contre que ce n'est pas le temps de lire ça mettons que ça ne donne pas un portrait réjouissant de l'humanité et de son avenir. Dans ces temps-ci j'ai comme plus besoin de livres candides disons ça comme cela. J'ai emprunté Du côté des Laurentides sur ma liseuse de Louise Tremblay-D'Essiambre c'est une auteur populaire qui écrit des livres plutôt simples mais bons pour se changer les idées..

Pour ton poids j'aimerais tellement te convaincre que tu es belle comme tu es mais je sais que notre attitude face au poids est complexe. Tu fais de gros efforts, n'abandonne pas mais aimes-toi aussi un peu ;)

Je vous souhaite un bon dimanche, je prend mon café tranquillement, je fais des mots croisés et je vous lis. Tout à l'heure direction pharmacie pour des commissions... c'est comme pu aussi l'fun qu'avant mettons... mais il faut ce qu'il faut.

Bonne semaine aussi! Merci d'être là!
Farida B
Messages : 84
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Ouena a écrit : 26 avr. 2020, 09:14
Farida B a écrit : 25 avr. 2020, 19:45
L'écriture est une bonne thérapie aussi.
J'écris surtout dans les moments difficiles.
La nuit surtout

Je sens qu'il est utile de poser sur le papier ce qui s'agite dans ma tête, mon coeur. Ça m'aide énormément.
J'ai constaté que l'écriture permettait de sortir de soi des pensées qui résonnent à l'intérieur sans réponse. Une fois écrites elles prennent une autre mesure. Elles sont plus facile à exprimerC'est souvent ainsi que j'ai pu trouver des réponses à mes questions.
Aie que tu écris bien aussi, c'est beau la façon avec laquelle tu t'exprime. C'est drôle la synchronicité j'allais justement te demander si tu faisais quelque chose dans tes nuits d'insomnie. Aussi, j'ai commencé à plus écrire moi aussi, le jour. C'est vrai le bien fou que ça fait. Je ressentais souvent le besoin de m'exprimer et je le faisais souvent ici, sans réponse. Je comprends maintenant l'importance de m'aménager cet espace intérieure. Je deviens de plus en plus autonome moi qui a été beaucoup dépendante dans ma vie. On évolue toujours un peu plus à chaque jour et je me sens de mieux en mieux même malgré la pandémie.

Bonsoir Ouena,
C'est chouette de te lire quand tu écris que tu te sens de mieux en mieux malgré la pandémie.
Je t'avoue que je ne peux pas en dire autant.
Je navigue entre ni trop haut et ni trop bas.
Je retiens souvent mes larmes, que je ne veux pas faire supporter à ma fille.
C'est aussi pour ça que j'écris, il n'y a pas de limite aux maux avec les mots.

Sur les pages je suis libre et je peux en faire ce que bon me semble. Déchirer les feuilles écrites, les conserver ou les partager.
Un juste tri à faire pour ne pas s'éparpiller.


isa456 a écrit : 25 avr. 2020, 08:15 C’est intéressant Sapiens? Tu recommandes?
Finalement oui, c'est un peu philosophie 101 sur les bords, mais j'ai quand même appris des choses. Je pense un peu par contre que ce n'est pas le temps de lire ça mettons que ça ne donne pas un portrait réjouissant de l'humanité et de son avenir. Dans ces temps-ci j'ai comme plus besoin de livres candides disons ça comme cela. J'ai emprunté Du côté des Laurentides sur ma liseuse de Louise Tremblay-D'Essiambre c'est une auteur populaire qui écrit des livres plutôt simples mais bons pour se changer les idées..

Pour ton poids j'aimerais tellement te convaincre que tu es belle comme tu es mais je sais que notre attitude face au poids est complexe. Tu fais de gros efforts, n'abandonne pas mais aimes-toi aussi un peu ;)

Je vous souhaite un bon dimanche, je prend mon café tranquillement, je fais des mots croisés et je vous lis. Tout à l'heure direction pharmacie pour des commissions... c'est comme pu aussi l'fun qu'avant mettons... mais il faut ce qu'il faut.

Bonne semaine aussi! Merci d'être là!
Ouena
Messages : 2080
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Farida B a écrit : 26 avr. 2020, 18:20
Bonsoir Ouena,
C'est chouette de te lire quand tu écris que tu te sens de mieux en mieux malgré la pandémie.
Je t'avoue que je ne peux pas en dire autant.
Je navigue entre ni trop haut et ni trop bas.
Je retiens souvent mes larmes, que je ne veux pas faire supporter à ma fille.
C'est aussi pour ça que j'écris, il n'y a pas de limite aux maux avec les mots.

Sur les pages je suis libre et je peux en faire ce que bon me semble. Déchirer les feuilles écrites, les conserver ou les partager.
Un juste tri à faire pour ne pas s'éparpiller.
[/quote]

Mon bien-être est peut-être illusoire, je m'en rends compte. Phobique sociale, je me complais dans mon cocon mais hier j'ai parlé à mon propriétaire pour un truc anodin et ça m'a mis dans tous mes états. Aussi, le matin au réveil, je dois me dépêcher de jouer au Scrabble sur mon téléphone ou lire des nouvelles pour ne pas ressentir ce que je ressens, c'est-à-dire de la détresse. C'est un peu paradoxal, je suis de plus en plus forte mais de plus en plus sensible aussi. Hier j'avais la larme à l'oeil en regardant quelque'chose à la télé au moins 3 - 4 fois. Oui écrire aide beaucoup. Je vais le faire de plus en plus. Fais-tu de la méditation aussi? Cela aussi m'aide beaucoup, ça m'aide à rester dans le moment présent et ne pas trop anticiper.

Je vous souhaite une bonne semaine à tous malgré tout.
isa456
Messages : 1780
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon blues du covid

Message par isa456 »

Bonjour Farida, bonjour Ouena, bonjour à tous ceux qui lisent aussi,

Je vous envoie de bonnes ondes pour bien commencer la semaine.

Je n'ai pas la tête à travailler ce matin, je me coucherais toute la journée, c'est une de ces journées comme ça :(

Faut dire que mes règles ont commencé vendredi, dans ce temps là mon moral est affecté et mon niveau d'énergie aussi.

Je n'ai pas passé une fin de semaine très productive, j''ai fait plusieurs siestes et je n'avais envie de rien.

Bonne journée
Farida B
Messages : 84
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Bonsoir Ouena, Isa et tous ceux qui sont là,

Chaque journée est unique.
Un détail peu tout changer.

Il y a des jours où tout semble impossible, pas d'énergie, moral à 0, rien de réconfortant, même pas un p'tit caillou pour rebondir. Juste l'inconfortable qui peut durer ou pas.
Je m'arrête trop souventl là où je suis déstabilisée, peut être pour mieux comprendre et y remédier.

Puis il y a ces petits instants de répit, aussi courts qu'ils soient j'essaie d'en profiter pleinement, même si je sais que je serais de nouveau face à moi et à mes incapacités.
La joie de vivre de ma fille, ses éclats de le rire, l'entendre chanter,... me ramène à la réalité.
Pourtant rien ne me débarrasse du mal être qui se fait entendre sans cesse.

Ouena pour te répondre, je me réserve des temps de relaxation en musique.

Douce pensée à chacune et chacunes.
En souhaitant que la nuit soit une vraie pause
Répondre