Mon blues du covid

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
isa456
Messages : 1928
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon blues du covid

Message par isa456 »

Bonjour Farida, Bonjour Ouena et bonjour aussi aux lecteurs,

Je ne vois pas pourquoi on te jugerait d'être de bonne humeur Ouena, c'est une bonne chose et on est contents pour toi.
Tu as des plantes d'intérieur , ça fait bon ménage avec ta chatte ? Ici mes chats ont tout détruit ce que j'avais de plantes dans la maison, je n'ose plus en avoir !

Farida, merci pour ton partage de beaux mots, c'est agréable à lire

Avez vous regardé l'émission spéciale Une chance qu'on s'a hier ? Farida, tu peux le voir ic https://video.tva.ca/details/_6155626277001

J'ai eu les larmes aux yeux à plusieurs occasions.

C'est lundi, une autre semaine de travail qui commence, je nous la souhaite agréable et vite passée.

Bonne journée !
Ouena
Messages : 2204
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Merci pour ton soutien Isa et Farida aussi.

Oui j'ai écouté Une chance qu'on s'a, moi aussi j'ai eu les larmes aux yeux souvent pendant que je regardais l'émission... il y avait dans ça que c'était très touchant et aussi ça me faisait réaliser l'ampleur de la situation et aussi la tristesse que je refoule. C'était très beau ça a fait du bien.

Bonne semaine!
Farida B
Messages : 108
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Bonsoir Isa, Ouena et ceux qui passent par ici,

Merci Isa pour ton partage.je n'ai pas pu regarder l'émission que tu as partagée, ce n'est pas accessible en France. ZUT!!!

Merci Ouena, pour tes mots.

J'espère que la porte de ce lundi s'est ouverte en douceur pour une belle semaine.

C'est part je vous partage Un p'tit bout de moi.

Habituellement (hors confinement) chaque lundi je commence la semaine seule à la maison, car ma fille est en internat et rentre le vendredi pour repartir le dimanche soir

Oh joie de ce confinement,!! elle est à la maison à plein temps, pas de départ le dimanche soir, pas de semaine à l'internat, du travail scolaire certes, mais en tous cas, nous profitons de ces moments à 500%.

Le travail n'est plus au goût du jour. Ça fait déjà 5 ans que je ne travaille plus, l'invalidité a pris le relais depuis 2 ans.
Je regardes la vie autrement, chaque instant est précieux.
Quand je n'ai plus de forces, que mon corps me fait mal, que le moindre mouvement est douleur et que mon unique refuge est mon lit, je cherche des trésors d'occupations.
Il m'a fallu du temps pour accepter ce rythme.
Quand mon corps me répond enfin je suis fière de pouvoir repartir à l'aventure, à la rencontre de ce qui m'entoure en dehors de chez moi, même si je sais que ça ne durera pas, chaque fois qu'il m'est possible d'avancer, j'y vais sans crainte car la vie est si jolie.

Je vous laisse avec la joie de vous lire de nouveau bien vite.

Prenez soin de vous+++
Ouena
Messages : 2204
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Bonjour Farida, tes écrits sont très beaux et un peu mystérieux... je me demande qu'est-ce qui te fait tant souffrir? Mais je peux comprendre si tu veux rester abstraite sur le sujet. Ce qui se dégage de ce que je lis de toi c'est beaucoup de lumière, je te trouve très positive malgré une souffrance palpable. Merci pour ton partage.

Cette semaine ça va bien au travail pour moi, on a comme un air d'aller, ça va et ça vient. La semaine passée j'étais très irritable... faut dire que le service à la clientèle c'est pas donné à tout le monde, je ne suis déjà pas un exemple de patience... imaginez avec la ménopause (c'est vraiment désagréable ces moments d'irritabilité intenses et que je n'arrive pas à contrôler). Mais cette semaine rien de cette irritabilité. Ça fait du bien, c'est plus tranquille aussi au télé-travail. J'ai passé un très beau weekend. Petite envie de pleurer au réveil, pas grand chose comparé avec avant. J'en reviens pas que semble-t'il hier encore, juste aller prendre une marche de 10 minutes me paraissait trop lourd. On dirait que les états dépressifs sont finis pour moi pour l'instant. Je ne l'aurais jamais cru au cours de ma vie. Oui Farida, je mets tout ça dans ma boîte :P

Je vous souhaite une belle semaine, ce weekend on a regardé un vieux James Bond, Dangeureusement vôtre... très drôle... à la fin, il est dans la douche avec une femme et il dit ''oh! ceci n'est pas une savonnette!'' on a eu un fou rire! Sinon dans ces temps-ci je regarde la série Rue King, un genre de sitcom en impro avec des comédiens qui ont vraiment beaucoup de talent. C'est très bon.

a+
Farida B
Messages : 108
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Ouena a écrit : 12 mai 2020, 09:27 Bonjour Farida, tes écrits sont très beaux et un peu mystérieux... je me demande qu'est-ce qui te fait tant souffrir? Mais je peux comprendre si tu veux rester abstraite sur le sujet. Ce qui se dégage de ce que je lis de toi c'est beaucoup de lumière, je te trouve très positive malgré une souffrance palpable. Merci pour ton partage.

Cette semaine ça va bien au travail pour moi, on a comme un air d'aller, ça va et ça vient. La semaine passée j'étais très irritable... faut dire que le service à la clientèle c'est pas donné à tout le monde, je ne suis déjà pas un exemple de patience... imaginez avec la ménopause (c'est vraiment désagréable ces moments d'irritabilité intenses et que je n'arrive pas à contrôler). Mais cette semaine rien de cette irritabilité. Ça fait du bien, c'est plus tranquille aussi au télé-travail. J'ai passé un très beau weekend. Petite envie de pleurer au réveil, pas grand chose comparé avec avant. J'en reviens pas que semble-t'il hier encore, juste aller prendre une marche de 10 minutes me paraissait trop lourd. On dirait que les états dépressifs sont finis pour moi pour l'instant. Je ne l'aurais jamais cru au cours de ma vie. Oui Farida, je mets tout ça dans ma boîte :P

Je vous souhaite une belle semaine, ce weekend on a regardé un vieux James Bond, Dangeureusement vôtre... très drôle... à la fin, il est dans la douche avec une femme et il dit ''oh! ceci n'est pas une savonnette!'' on a eu un fou rire! Sinon dans ces temps-ci je regarde la série Rue King, un genre de sitcom en impro avec des comédiens qui ont vraiment beaucoup de talent. C'est très bon.

a+
Bonjour Ouena,
Merci pour ton message plein de bonne humeur
Tu peux te dire des mercis et des bravos pour ces choses positives que tu vis, car c'est grâce à tes efforts.

Merci de partager aussi tes fous rires.
Ça donne envie de rire avec toi.

En espérant que la nuit fut douce
Farida B
Messages : 108
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Ouena a écrit : 12 mai 2020, 09:27 Bonjour Farida, tes écrits sont très beaux et un peu mystérieux... je me demande qu'est-ce qui te fait tant souffrir? Mais je peux comprendre si tu veux rester abstraite sur le sujet. Ce qui se dégage de ce que je lis de toi c'est beaucoup de lumière, je te trouve très positive malgré une souffrance palpable. Merci pour ton partage.

Bonjour Ouena,
Ce passage de ton message, me touche beaucoup.
Je ne me rends pas compte de ce qui se transmet à travers mes écrits.
Merci pour "la lumière" "et le côté "positif".
Merci aussi de "comprendre" mon choix de rester "abstraite" quant à cette "souffrance palpable".

En région parisienne la journée a commencé avec de belles éclaircies.

Bonne journée








Cette semaine ça va bien au travail pour moi, on a comme un air d'aller, ça va et ça vient. La semaine passée j'étais très irritable... faut dire que le service à la clientèle c'est pas donné à tout le monde, je ne suis déjà pas un exemple de patience... imaginez avec la ménopause (c'est vraiment désagréable ces moments d'irritabilité intenses et que je n'arrive pas à contrôler). Mais cette semaine rien de cette irritabilité. Ça fait du bien, c'est plus tranquille aussi au télé-travail. J'ai passé un très beau weekend. Petite envie de pleurer au réveil, pas grand chose comparé avec avant. J'en reviens pas que semble-t'il hier encore, juste aller prendre une marche de 10 minutes me paraissait trop lourd. On dirait que les états dépressifs sont finis pour moi pour l'instant. Je ne l'aurais jamais cru au cours de ma vie. Oui Farida, je mets tout ça dans ma boîte :P

Je vous souhaite une belle semaine, ce weekend on a regardé un vieux James Bond, Dangeureusement vôtre... très drôle... à la fin, il est dans la douche avec une femme et il dit ''oh! ceci n'est pas une savonnette!'' on a eu un fou rire! Sinon dans ces temps-ci je regarde la série Rue King, un genre de sitcom en impro avec des comédiens qui ont vraiment beaucoup de talent. C'est très bon.

a+
isa456
Messages : 1928
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon blues du covid

Message par isa456 »

Bonjour,

Merci d'alimenter cette discussion avec vos publications intéressantes.

Déjà jeudi, malgré le confinement je trouve que les semaines passent vite. Au travail je suis bien occupée. J'apprécie le télétravail, et je me rends compte que conduire dans le trafic soir et matin me pesait vraiment. J'ai su que je n'entrerais pas travailler avant la fin août, je viens d'annuler mon stationnement qui me coûtait cher et que je payais pour rien. Quand je devrai retourner, je trouverai un autre stationnement ou j'irai en bus, même si c'est plus long.

Ce matin je me lève et je ne me sens pas reposée, j'ai eu une nuit au sommeil agité. De même que la nuit précédente. Pourtant je n'ai pas un niveau stress plus élevé qu'à l'habitude.

Demain j'ai un rv téléphonique avec ma psychiatre, je vais lui en parler

On va aussi parler du changement de médication en cours, pour ma tête ça se passe bien, je me sens groundée et énergique, par contre j'ai pris du poids plutôt qu'en perdre. C'est vrai qu'avec le confinement la nourriture est à portée de main mais il me semble que je ne mange pas tant que ça et je marche tous les jours :(

Je viens d'essayer un jeans qui me faisait bien il y a quelques semaines à peine et là c'est super serré.

Ça me décourage :(

Je suis allée lire sur le Latuda et plusieurs témoignent d'une prise de poids importante sous cette médication, je me demande si j'ai pas changé pour rien.

Facebook me ramène souvent des souvenirs et il y a 5 ans je pesais 50 lb de moins, il y a 10 ans, 70 lb de moins. Je ne me reconnais plus.

Je sais que je suis tannante avec ça et je radote, désolée.

Je vous souhaite une belle journée !
Modifié en dernier par isa456 le 14 mai 2020, 10:31, modifié 1 fois.
Ouena
Messages : 2204
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon blues du covid

Message par Ouena »

Bonjour Isa,

Mon premier paragraphe pourrait être pareil au tien, le transport me pèse vraiment en temps normal et j'ai annulé mon abonnement à l'année de ma carte d'autobus. Mais je ne sais pas quand mon retour sera prévu... ils nous disent rien... je trouve ça ordinaire un peu.

Bonne mise au point avec ta psychiatre, ça fait du bien de temps en temps. Pour la prise de poids, tu peux en parler ici autant que tu veux on est là
pour ça... il faudrait pas que je fasse un bilan comme tu fais... se serait vraiment catastrophique dans ma tête, j'ose même plus me peser... le déni n'y est ici pas efficace... dire que dans ma jeunesse j'étais mince comme un fil... misère, il faut vraiment que j'arrête de manger toute la soirée... contrairement à toi, je n'ai pas des comportements sains et je sais très bien pourquoi je grossis et grossis... on dirait que le muscle de la volonté était absent à ma naissance... va vraiment falloir que je fasse quelque chose.. entre autre aller aux Outremangeurs anonymes (en plus de briser mon isolement) après le confinement et peut-être en ligne en attendant. Je fais les 2 premières étapes... m'avouer impuissante devant la nourriture, et remettre ma vie dans les mains de ma puissance supérieure... quand j'y reviens souvent ça m'aide... mes compulsions sont plus intenses que tout le monde même en confinement... ouf ça fait du bien d'en parler.

J'ai la mèche très courte aujourd'hui (on va y aller au jour le jour) même avec les clients...heureusement ma boss prend toujours pour moi... mettons qu'il y en a avec qui c'est normal de perdre patience... mais là c'est intense de ma part. Parfois quand je reçois un courriel disant de vérifier mes affaires.. je laisse tomber... ben ce matin, j'ai vérifié mes affaires et répondu à la dame en expliquant la situation et pourquoi nous n'étions pas dans le tord... habituellement j'aurais laissé faire... mais là y a ben des choses qui passent pu!!! ;) C'est vraiment surprenant comment les émotions sont intenses avec la ménopause.. plus que dans toute ma vie... ça me fait quasiment peur ;) ... prendre avec un grain de sel.

Merci de me lire, c'est vraiment gentil, merci de participer à la discussion... ça m'aide vraiment. Coucou Sacha, Farida et cie.
Farida B
Messages : 108
Enregistré le : 17 avr. 2020, 17:53

Re: Mon blues du covid

Message par Farida B »

Bonsoir à ceux et celles qui passent par là,

Merci Isa, Ouena, de déposer un peu de vous ici.
C'est chouette de vous lire.
De suivre vos jours et vos actions.

Isa Ouena merci d'évoquer ici, les difficultés que vous vivez liées à la prise de poids, au lien avec la nourriture

Ce n'est pas "tannant" du tout Isa
"Et ça fait du bien d'en parler" comme tu l'écris Ouena.

Ça fait partie des désagréments de nos traitements. N'hésitez pas à en parler.

Le bien être physique à une place importante dans la santé mentale.

Il me semble que les questions de nourritures se posent autrement dans ce moment de confinement.
Le lien à l'alimentation est si différent pour chacun.
Quand le réconfort est nécessaire on trouve nos petites douceurs, dans la nourriture, l'écriture, la lecture, la musique...tout ce qui nous rempli
Se nourrir est essentiel! Et parfois ça peut s'amplifier dans un sens comme de l'autre.

C'est au cours d'une thérapie que j'ai compris que mon comportement alimentaire était très lié au début de ma vie.
L'absence, le sentiment d'abandon, le manque affectif ont créé une relation hors norme, anarchique, avec l'alimentation.

J'ai compris que si je déteste manger ou je mange par nécessité, parce que cette nourriture ne réponds pas à un besoin.

Ce n'est pas toujours ainsi, mais ça se répète.

À+++
isa456
Messages : 1928
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon blues du covid

Message par isa456 »

Bonjour Ouena, Bonjour Farida,

Merci pour vos messages. Oui, le rapport à la nourriture est complexe. Manger trop ou trop peu, mal manger, trop bien manger, tout calculer, les façons d'être face à la nourriture sont variées mais pas toujours pour le mieux.

Dans mon cas face à l'alcool aussi, je ne bois pas exagérément, mais 1/2 bouteille de vin plusieurs fois par semaine. Je ne dis jamais non à un petit verre, ou deux. Pas bon pour le poids, ni avec la médication, je le sais, mais je manque de volonté pour arrêter complètement.

Comment allez vous en ce beau samedi ? Des plans pour la longue fin de semaine ? (C'est férié au Québec lundi)

Hier j'ai eu mon RV téléphonique avec ma psychiatre, elle a décidé de garder mon Latuda à 60 mg (plutôt que de l'augmenter à 80 mg comme prévu) étant donné la somnolence en soirée et d'arrêter complètement l'Abilify. Elle n'était pas surprise par la prise de poids récente car les deux médicaments combinés peuvent jouer sur le métabolisme. On espère que Latuda seul me permettra d'en perdre. J'aimerais tellement en perdre un peu !

Hier nous avons aussi bien travaillé sur le terrain, on a eu une grosse livraison de terre à gazon qu'on a étendu sur le terrain en avant et derrière aussi, on en ensuite mis de l'engrais, semé du microtrèfle et remis de la terre. On y a passé plusieurs heures. C'était éreintant surtout que je ne suis pas en forme..

Aujourd'hui on attend des ouvriers qui viennent installer un dispositif pour sortir le radon de la maison, je dois enfermer mes chats dans noter chambre, car ce sera bruyant et ils ne peuvent pas aller déranger les ouvriers.

Bon samedi chers forumeurs

Isa
Répondre