Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Gabriel94
Messages : 6
Enregistré le : 29 oct. 2015, 10:53

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Gabriel94 » 31 oct. 2015, 21:43

Salut clemi ! , si ta besoin de quelqun pour parler ecrit moi en mp , je souffre danxieté jai deja passé par la depression je me reconnait dans plusieur de tes phrases , jespere que tu va mieux mes si jamais sa te tente tu peut toujours mecrire sa me ferait plaisir de taider comme je peut :)

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Nath2727 » 04 nov. 2015, 05:48

Salut Clemi,

si tu veux, tu peux aussi m'écrire en privé. Ça me fera plaisir de t'aider si je le peux. Je suis également passée par une dépression profonde qui a duré 2 ans. 2 ans de pleurs incessants à en être déshydratée, 2 ans les plus terribles de ma vie. Je peux être une bonne oreille alors ne te gêne pas!
Bonne journée!
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

ilana
Messages : 1
Enregistré le : 19 janv. 2016, 20:08

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par ilana » 19 janv. 2016, 20:11

Salut, je m'adresse a celle qui a écrit ce message je sais que ca fait assez longtemps mais j'y suis tomber par hasard et j'avais l'impression de trop me lire alors j'aurais aimer en parler avec toi vu que j'me sens trop seule et assez folle dans ma euh... folie lol .... A tout hasard!

ste31
Messages : 6
Enregistré le : 09 juil. 2016, 04:19

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par ste31 » 09 juil. 2016, 04:39

Salut,
j'ai 26 ans et je me reconnais en partie dans ton parcours.


J'étais quelqu'un de très arrogant qui croyait également que tout lui tomberait du ciel. Le même stupide manque de rigueur à la brossé à dent depuis petit, donc bien évidemment des tres belles dents à montrer... la haine de moi si profondeur que j'ai juste envie de partir loin afin de ne plus être coincé dans mon parcours de vie vu depuis la perspective des autres (ou plutôt l'image que je croyais que les autres avaient de moi).

Niveau sentimental proche du néant, j'ai voulu tout donner comme un idiot en croyant que ça serait récompense mais au final je pense plus qu'au mal que ma partenaire pourrait me faire si elle me quittait même si l'on s'est vu que quelques fois. J'ai jamais vraiment pu en parler à ma famille ou mes amis, entre la honte et le sentiment de ne pas être compris. Et comment affronter le regard des autres sur ma "vie"? Alors que je la raierais d'un coup de crayon si c'était possible.


Je sais ce que c'est d'être seul, même au milieu des gens, penser à sa vie de merde plutôt que réussir à s'amuser comme les autres. Être un putain de spectateur quoi...

Ah et je atteint de dermatilomanie, même si j'en ignorait le nom. Jai quelques boutons, mais à force de chercher quelque chose qui ne va pas chez moi pour expliquer ma vie, c'est tombe sur ça.

J'espère que depuis le temps ça va mieux pour toi :D

J'aimerais discuter avec toi si tu le souhaites, çà rassure de ne pas être seul dans ce cas.

Bon courage à tous!

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Nath2727 » 09 juil. 2016, 21:19

Salut,

tu m'as l'air vraiment découragée mais il y a des solutions à ton problème. Tout d'abord tu peux au moins faire un blanchissage de tes dents. C'est un investissement mais ça donne vraiment de beaux résultats. Et puis la dermatillomanie se traite, c'est la traduction d'une belle anxiété et tu peux avoir un traitement efficace pour peu que tu consultes pour ça. Mais tous ces conseils ne sont que du vent n'est-ce pas? Car le véritable problème n'est pas là je crois. Pourquoi parler de ta vie dans ces termes si déprimants? Je suis certaine que tu as fait des choses magnifiques qui méritent bien ton souvenir. Il ne faut pas que tu sois trop dure avec toi, tu n'es pas si terrible que ça. Et si ta vie ne te satisfait pas, il ne tient qu'à toi d'en changer. Bien sûr ça demande du courage, de la détermination et du travail sur soi mais c'est faisable. La littérature fourmille de biographies de gens inspirants qui ont changé de vie un jour. Pourquoi pas toi? Tu y as droit aussi. Toutes les opportunités s'offrent à toi, mais il faut que tu les saisisses. Je sais que pour l'instant tu penses que tu n'as aucun avenir, mais c'est faux, il est là, mais tu ne le vois pas. Laisse aller ton imagination, laisse-toi voguer, ouvre tes ailes...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Revivre
Administrateur
Messages : 259
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Revivre » 12 juil. 2016, 11:59

Bonjour Ste31,

Je suis d'accord avec Nath qui a l'impression que vous êtes découragé. Toutefois, vous continuez d'aller de l'avant en consultant d'autres ressources tel que le forum de Revivre, c'est une belle preuve de votre persévérance, d'autant plus que cela n'est pas nécessairement toujours facile.

En effet, plusieurs solutions existent pour les différentes situations que vous avez nommé.

Qu'avez-vous déjà tenté comme stratégie pour diminuer ce néant sentimental dont vous parlez et cette haine de vous-même?

Je perçois par ailleurs la présence de pensées suicidaires dans votre message, vouloir en finir avec la vie lorsque l'on souffre depuis un certain temps peut sembler la solution idéale. Toutefois, il s'agit plutôt d'un symptôme de dépression, tout comme ce sentiment de vide intérieur. Ces symptômes ne sont pas permanents et il existe des ressources pour en diminuer l'emprise.

Les lignes de soutien pour idées suicidaires sont d'ailleurs une ressource très importante, il ne faut pas laisser ces idées prendre plus d'ampleur, vous avez la possibilité de reprendre du contrôle sur vos pensées, sur votre quotidien et ainsi avoir une meilleure qualité de vie. 1866-APPELLE Ces intervenants pourront travailler avec vous sur la gestion de ces pensées, de façon à ce qu'elles ne soient pas envahissantes et que vous en compreniez la signification réelle.

Sachez que les thérapeutes, médecins et bien sûr les organismes tel que Revivre sont aussi disponibles pour vous aider, il y a des professionnels qui peuvent vous soutenir dans ces difficultés et vous aider à trouver les moyens que celles-ci diminuent en intensité.

Mis à part le forum, avez-vous quelqu'un dans votre entourage qui puisse vous apporter soutien et réconfort dans cette période?
Parler à quelqu'un qui nous connait et en qui nous avons confiance peut souvent faire toute la différence. Les lignes de soutien sont présente dans tous les cas si vous préférez cette option.

Voici les coordonnées de Revivre, si vous souhaitez parler à une intervenante, nous nous ferons un plaisir de vous écouter: 514-738-4873.

Je vous encourage à continuer d'utiliser le forum Ste31, c'est en effet un endroit où vous trouverez bon nombre de personnes disponibles pour vous appuyer dans ces difficultés et qui peuvent traverser des situations similaires.

Vicky, Intervenante

desespoir101
Messages : 90
Enregistré le : 12 juil. 2016, 08:36

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par desespoir101 » 12 juil. 2016, 12:10

Je me retrouve également beaucoup dans le message initial.

Auparavant, tout m'intéressait un peu, je croyais que j'avais toutes les possibilités devant moi.

Et maintenant, en l'espace de quelques mois, pouf, plus aucune envie, plus aucune compétence. Un sentiment de n'avoir rien fait et de ne pas être capable de faire quoi que ce soit.

À force de remettre à plus tard en pensant qu'on peut tout faire...

Bugmann
Messages : 7
Enregistré le : 26 mai 2016, 08:59

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Bugmann » 13 juil. 2016, 02:06

Salut Mademoiselle,

De toute évidence, tu bénéficies d'une excellente plume et tes analyses sont pertinentes bien que teintées de désespoir.

A tout hasard, as-tu déjà investigué la piste dite "haut potentiel" ? Contrairement au sens commun cela n'est pas le simple reflet d'un QI élevé mais d'avantage d'une manière différente d'appréhender ce qui nous entoure y compris émotionnellement.

http://www.douance.be/douance-ahp-caracteristiques.htm

Plus que l'"intelligence", difficile à définir, ce sont les caractéristiques suivantes qui dépeignent le mieux les adultes à haut potentiel :

Attention : il n'est pas indispensable qu'elles soient toutes présentes !
•Hypersensibilité , extrêmement susceptible.
•Intensité - hyperstimulabilité (niveau de réaction plus élevé aux stimuli, être "plus " tout : plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, ...)
•Hyperesthésie ou exacerbation des cinq sens (hyperréactif aux stimuli sensoriels)
•Curiosité exceptionnelle.
•Imagination débordante, grande créativité .
•Grande capacité d'observation, note les plus petits détails.
•Intérêts très variés, saute facilement d'un domaine à l'autre.
•Peut faire plusieurs choses en même temps (suivre deux conversations en parallèle, parler et écrire, rêver et pourtant écouter, ...)
•Recherche la compagnie de personnes plus agées.
•Capacité d'attention, persévérance : forte si l'intérêt y est; faible, voire nulle, sinon.
•Grand sens de l'humour (et humour très particulier, souvent incompris).
•Rapidement frustré s'il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour réaliser ses grandes idées.
•Grand sens de la justice, de l'équité, moralité. Intolérance à l'injustice, pour lui et pour les autres.
•Respect des règles bien comprises ("logiques"), mais tendance à questionner l'autorité non fondée.
•Idéalisme, altruisme, compassion.
•Grande capacité de raisonnement/résolution de problèmes.
• Rapidité d'apprentissage.
• Méthode d'apprentissage particulière, surtout en math et en lecture.
•A lu très jeune et avidement.
• Vocabulaire extensif.
•Excellente mémoire.
•Bon en chiffres, puzzles, ...
•Perfectionnisme, doublé d'une extrême lucidité , qui entraînent parfois le doute, la peur de l'échec.


Quoiqu'il en soit, laisse le temps au temps, vis au jour le jour, prends soin de toi et surtout ne sois pas aussi exigeante envers toi même. Pas de panique, tu as toute une vie pour te réaliser et trouver ta voix. Tu n'imagines pas le nombre de personne qui se sont réalisées tardivement.

Lorsque tout va mal, la situation paraît juste irrécupérable mais cela n'est qu'une vue de l'esprit à un instant précis. Sois indulgente avec toi même, apprends à t'apprécier, profites de ces instants pour développer tes connaissances en matières de psychologie, de gestion des émotions, ... c'est un domaine passionnant.

Amicalement

Hedwig
Messages : 861
Enregistré le : 06 avr. 2016, 22:17
Localisation : Martinique (Département Français d'Outre-mer)

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Hedwig » 13 juil. 2016, 07:58

Coucou pensée,

Je me reconnais bien dans cette description.

Je l'ai su il y a deux ans. Il y a un terrain familial des deux côtés et cette douance a été frustrée des deux côtés.

Mes filles sont parties pour l'être aussi. Je fais ce que je peux avec leur père pour que ça ne rende pas leur cerveau dingue comme pour moi.

Elles font des activités physiques (ce que je n'ai pas fait car tout tournait autour de l'intellectuel pour mes parents) et elles apprennent ce qu'est l'échec et le fait de recommencer.

Mon premier échec a été mon permis il y a deux ans. Ça a été monstrueux !!

Enfin merci pour le lien.
I AM TWO AND I GET ON WELL WITH BOTH MY SELVES

Hedwig
Messages : 861
Enregistré le : 06 avr. 2016, 22:17
Localisation : Martinique (Département Français d'Outre-mer)

Re: Je ne sais plus vivre.. je n'ai jamais su

Message par Hedwig » 13 juil. 2016, 17:05

Pardon Bug,

J'ai cru que c'était pensée. Heureusement, que j'ai été corrigée par Esquisse dans une autre discussion. Il faut vraiment avoir quelques dysfonctionnements au niveau mental pour ne pas voir ce qui est écrit devant soi :lol:
I AM TWO AND I GET ON WELL WITH BOTH MY SELVES

Répondre