Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par PasAki »

Si tu as de la difficulté tu peux l'écrire sur papier et le montrer à ton psychiatre....
Ça peut aider à faire une mise en contexte de tes difficultés.
De toute façon il va vérifier en te posant des questions.

En psychiatrie, tout bon psychiatre ne doit rien prendre pour acquis, il doit vérifier et contre vérifier...
Pas pour rien qu'il existe des batteries de tests et des méthodes d'interventions différentes.

Il s'agit d'un psychiatre lié à l'employeur ? Ou pas du tout ?
sandie26
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2015, 06:29

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par sandie26 »

Oui, je préfère lui écrire comme j'ai des difficultés à m'exprimer, il lit ensuite à voix haute et on en discute, mais c'est vrai que jusqu'ici, même sur papier, je ne me suis pas vraiment exposée..
non, il n'est pas lié à l'employeur, personne ne sait rien de tout ça à mon boulot, même si je suis certaine qu'ils ont remarqué que je n'étais pas très clean..
Seule
Messages : 128
Enregistré le : 19 juin 2015, 18:54

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par Seule »

Je suis aussi la femme forte devant mes proches et devant tout le monde.J'ai honte aussi de dévoiler ce que je ressens vraiment, de laisser voir à quel point je vais mal en dedans et j'ai aussi des symptôme très physique comme je l'ai déjà mentionné. Les gens me connaissent comme ça, la femme forte qui se relève de tout tout le temps. Et qui ne demande d'aide à personne. Jamais. C'est moi qui aide les autres et non l'inverse. J'ai encore beaucoup de difficultés à extérioriser ce que je ressens et à quel point je suis mal en dedans. Même avec ma psy, elle qui m'aide beaucoup, je n'ai pas vraiment réusi à dire comment je me sens mal en dedans. Je ne trouve pas les mots et j'ai peur de me faire dire que j'exagère. Je fais l'air en contrôle de tout. Mais ce n'est pas vrai. Et ça devient très lourd. Je commence seulement un peu à penser à ce qui me fait du bien pour guérir, je commence à peine à me donner le droit d'être fatiguée et d'avoir mal, et d'être boulversée. J'essaie de m'en remettre tout en gardant le contrôle. ce qui n.est pas facile. C'est même épuisant. Je ne dors vraiment pas beaucoup en plus ces jours-ci. Dans 2 jours, je passe en cours avec mon ex pour de l'argent qu'il me doit. Et juste de penser que je vais le voir, j'angoisse au max. Quand je sors en voiture, je me surveille de partout pour ne pas tomber sur lui........... C'est très difficile de tout contrôler et en même temps de se donner le droit. Je parle beaucoup (J'écris) ici, mais dans la vraie vie, en tout cas depuis un an, je suis très introvertie. Pourtant, je travaillait au public, chef de département et j'adorait cela. Il y a des jours où je suis tellement mêlée que je ne fais absolument rien. Je pleure, j'ai de la diffculté pour tout et je n'arrive même à réfléchir ou faire un repas. Les gens ne comprennent pas pourquoi c'est si long et si difficile. Un petit coup de pied au derrière et ça ira. Je ne parle plus de moi à ces gens-là. Je ne suis plus capable de me faire rabaisser comme ça. C'est vraiment pénible. Mais plus il y a de gens à qui tu ne parles plus de toi, plus tu te sens seule et renfermée sur toi-même. C'est comme un cercle vicieux. On dirait que ça ne fini jamais. Pas toujoours facile de trouver la bonne chose qui nous fait vraiment du bien. En tout cas, moi, j'ai beaucoup de difficulté avec ça. Marcher au grand air, ça me fait beaucoup de bien. Mais pour le reste, je ne sais pas. Je dois faire temps mon allié, pas facile ça non plus...........
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par PasAki »

Quand on n'est pas sûre de faire ou pas faire quelque chose. Ou la dévoiler...

Il faut prendre un papier et le séparer en trois.
Et faire une colonne pour Avantage, une autre pour Désavantage et la 3e pour des futurs commentaires.

Et donc faire le tri entre l'avantage et le désavantage de chaque situation ou état émotionnel.
Donc choisir un thème par page.
Par exemple :
Dépendance affective, trouble psycho sexuel, Consommation de substances, médicaments ou d'alcool, agressivité intérieure ( micro-coupure, brûlure de cigarette, idée suicidaire, etc ) je dis intérieure car c'est un mal être intérieur qui en est la cause.

Donc j'ai mis des idées assez disons tabou, pour montrer qu'il n'y a pas de limites.
Au besoin, communiquez avec moi en MP.
sandie26
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2015, 06:29

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par sandie26 »

mais par exemple la consommation d'alcool ou l'agressivité intérieure représente un avantage subjectif parce qu'on croit se soulager avec, mais pour le désavantage c'est l'effet que provoquerait le fait d'arrêter ces pratiques? car on sait déjà que ça représente un danger pour notre santé mais on ne peut pas le contrôler.
La colonne "futurs commentaires" correspond aux avis du psy?

Sinon, effectivement ce serait intéressant de faire ce tableau, mais il faut trouver un moment serein pour ne pas être embêté dans ses réflexions..

Désolée, je ne me suis pas exprimée très clairement..
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par PasAki »

je te suggère de faire un autre sujet sandie26, pour ne pas prendre trop de place sur le sujet de Seule.
Enfin c'est délicat... et on pourrais discuter de tes choses à toi.
sandie26
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2015, 06:29

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par sandie26 »

oups oui j'ai pas réfléchis toutes mes excuses Seule
Seule
Messages : 128
Enregistré le : 19 juin 2015, 18:54

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par Seule »

Je n'ai pas problème avec ça Sandie, ça me permets de voir que, justement, je ne suis pas seule tout le temps. Bonne journée à toi :0
Seule
Messages : 128
Enregistré le : 19 juin 2015, 18:54

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par Seule »

Aujourd'hui, je me sentais plutôt bien, et je devais aussi voir mon médecin, enfin sa remplaçante. Mon fils, mon rebel de fils ;) venait de partir avec son sccoter pour aller à la pêche avec son père. Je me prépare pour aller à mon rendez-vous, j'embarque dans ma voiture, je tourne le coin de rue et sur qui je tombe?? Mon fils,.............., et mon ex........... Depuis, je n'ai que cette image dans ma tête. Je suis hyper stressée et très angoissée. Nous passons en cour jeudi pour de l'argent qu'il me doit. Beaucoup d'argent. Et je stresse......... Mon chum et mon petit boxer (mon fils Max) viennent de mettre un film, incapable de l'écouter, j'arrive pas à me concentrer et à écouter 2 phrases dMaffilé. Je voudrais dormir pendant des jours jusqu'à ce que toute cette histoire soit terminée. Je suis allée au palais de justice chercher les pièces qu'il a déposer pour se défendre. Il a écrit une lettre de 6 pages sur moi, que des horreurs. C'est pas son record, il m'en a envoyer une de 9 pages et une autre de 12 pages directement chez moi. Je suis une bonne à rien qu'il dit. Une nomade, bonne à rien. J'arrive pas à m'y faire à toutes ces méchancetés, même après 3 ans....... J,ai pas envie d'être face à face avec lui à la cour. Vraiment pas. J'angoisse tellement....
sandie26
Messages : 39
Enregistré le : 17 août 2015, 06:29

Re: Ma dépression, mal de vivre, incompréhension

Message par sandie26 »

Bonjour Seule,

N'écoutes pas ce que ton ex dit, essaie d'analyser chaque parole négative venant de sa part qui te fait mal, et dis-toi: est ce qu'il a raison? tes proches pensent t'ils cela de toi? et tu verras que c'est lui le problème, si tu étais une "bonne à rien" comme il dit, tu ne chercherais pas à aller mieux, or il me semble que tu fais beaucoup d'efforts pour t'en sortir, aller marcher, t'occuper de tes fils.
Tu dis que ton entourage t'a toujours considéré comme une femme forte, courageuse, même si tu traverses une période difficile et que tu intériorises toute ta souffrance, souviens-toi de ce que tu inspires aux autres.

Essaie d'être plus indulgente avec toi, je sais que tu as envie de contrôler, de ne rien laisser paraître, mais en cette période très angoissante pour toi, il faut que ton bien-être soit ta priorité, gardes cela à l'esprit en ce mercredi, comme cela tu seras dans les meilleurs conditions possibles pour ce jeudi, tu l'affronteras calmement, ce qui ne t'empêchera pas dans ta tête de penser à toute les méchancetés qu'il t'a faites, mais au moins tu te diras: oui c'est dur, mais au moins je me suis préservée.

Courage, penses à toi, même si ce n'est pas dans ton habitude, tu souffres alors il faut que tu t'occupes de toi en essayant de chasser les nuisances extérieures.
Répondre