Je n'y arrive plus...

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
ZigZag900
Messages : 160
Enregistré le : 15 nov. 2015, 23:07

Je n'y arrive plus...

Message par ZigZag900 » 16 nov. 2015, 12:08

Qu'Est-ce que je fais ? Est-ce que j'écrie sur ce forum ou je continue de tout garder pour moi ? Est-ce ça va m'aider ou ça va qu'empirer les choses ?... Voilà, comment je me suis mise à penser! C'est tellement confus dans ma tête! En fait, ça va être très marquant dans la suite de mes idées, à travers les différents éléments de ce que je vais écrire ici.

Présentement, je ne vais pas bien. Vraiment pas bien. Tout va de travers. Tout va tellement mal que je n'ai plus envie de faire quoi que ce soit. Simplement de rester chez moi, enrouler en petite boule dans mon lit et ne jamais ressortir. Je suis fatiguée. Morte. Épuisée. Je n'arrive plus à faire des journées complètes sans devoir faire une sieste d'au moins 3h, au milieu de l'après-midi. On dirait que j'ai perdu des forces. J'ai perdu toutes les forces que j'avais mise en réserve. Je continue d'aller à l'école et d'aller travailler, mais dès que je reviens je suis épuisée, je m'en vais tout de suite me coucher... Est-ce normal ? J'en sais rien. Tout ce que je sais, c'est que mes devoirs prennent le bord à cause de tout ça. Je ne peux à peine voir mes amies parce que je n'arrive plus à trouver la force, ni l'énergie, ni la motivation de me lever et faire une quelconque activité avec eux. ET puis, de toute façon, si ce n'était juste de moi, je m'enfermerais chez moi et je ne sortirais plus jamais. Je couperais les liens avec tout le monde; ma famille, mes amies, l'école, le travail... Je ne ferais plus rien.

C'est la première fois que je viens ici. Donc, je n'ai aucunement d'entente envers qui que ce soit. Juste de me vider et d'écrire sans vraiment réfléchir me permet de mettre des mots sur ce qui se passe présentement.

Ça fais des jours, des semaines, des mois, des années que je vais mal. Il y a quelques années, j'ai commencé à me mutiler. Pourquoi ? Simplement pour m'aider à gérer cette boule d'émotions, cette angoisse et cette anxiété qui me suivent partout où je vais, sans me lâcher 1 minute. J'ai tenté d'arrêter, mais c'Est tellement difficile. L'automutilation devient exactement la même drogue que l'alcool pour les alcooliques ou bien le tabac pour les fumeurs...

En ce moment, je ne comprend ce qui se passe avec moi. Je ne me reconnaît plus. Chaque jours, quand je me lève, j'ai toujours envie de pleurer. Comment peut-on avoir envie de pleurer lorsque la seule que t'a fait jusqu'à maintenant c'est d'ouvrir les yeux ? Eh bien je ne sais pas quoi répondre ? Le simple fait de penser à ma journée que je vais devoir affronter... Le simplement fait de continuer d'accumuler cette maudite fatigue que ne se récupère jamais... Tout ça est rendu tellement lourd !!!! Je suis tannée de cette vie, tannée de cette routine sans but... Je suis tannée d'avoir mal. Je suis tannée de faire comme si rien n'était. J'en ait marre!

J'ai l'impression que les gens ne me comprennent pas! Et C'est tout à fait normal, puisque même moi je ne me comprend pas. Qu'Est-ce qui m'arrive. Pourquoi tout ces pleurs ? Pourquoi tout cette anxiété qui me pourrit la vie depuis des années ? Pourquoi cette fatigue qui m'empêche de faire un tas de chose ? Pourquoi cette auto destruction ???? Pourquoi... ? Pourquoi... ? Avant je ne me serais jamais fais du mal... Avant je n'aurais jamais penser à tout abandonner... Même j'ai tellement mal. Je ne suis plus capable de rien endurer. Maintenant, le simple fait de marcher dans la rue, d'être assis sur un banc d'école ou bien d'être étendu dans mon lit me fait réfléchir à comment je pourrais mettre fin à mes jours. D'un côté, je me dit qu'il ne faut pas que je me rende là. J'essaye de me convaincre que jamais j'irai jusqu'à mes fins à mes jours, mais d'un autre côté, j'ai tout de même peur de me rendre là... Et de toute façon, qu'Est-ce que ça changerait ? Rien du tout. Les gens vont se rendre compte du mal qui m'ont fait simplement lorsque j'aurai tout abandonner.

Dans la vie, j'étais une personne persévérante, qui se battait pour ce qu'elle voulait. Je n'ai jamais abandonner lorsque c'étais trop difficile. Aujourd'hui, si j'abandonne, ce serait seulement qu'une fois. Une seule et unique fois... Je n'en peux plus. Et le pire la dedans, c'est que je ne sais même pas ce qui se passe avec moi. Les gens me mettent des pronostiques, mais rien n'est diagnostiquer pour de vrais : phobie social, trouble d'anxiété généralisée, dépression... J'en ai marre... J'en peut plus de vivre comme ça!

Je crois que je vais arrêter ici. De toute façon, je ne sais pas si ça va servir à quelque chose de continuer d'écrire
Bravo à ceux qui se sont rendu jusqu'à la fin de ce message...

allbymyself
Messages : 23
Enregistré le : 13 mars 2015, 15:19

Re: Je n'y arrive plus...

Message par allbymyself » 16 nov. 2015, 18:01

Salut zigzag900.. j'ai lu ton message jusqu'à la fin j'ai une seule question c'est tu as quel age? Moi j'ai 17ans et j'ai exactement les mêmes problèmes que toi, je pleure trop je dors trop et je me mutile de temps à autres quand j'ai vraiment atteint le fond, ça m'aide parce que j'ai l'impression d'extérioriser la douleur.. je voulais simplement te dire que je comprenais ce que tu ressentais et que tu n'étais pas seule moi je comptes les jours qui passent.. cest troublant. En tout cas si tu veux en parler en détail je t'ai envoyé un message privé

ZigZag900
Messages : 160
Enregistré le : 15 nov. 2015, 23:07

Re: Je n'y arrive plus...

Message par ZigZag900 » 16 nov. 2015, 19:22

Coucou allbymyself, merci beaucoup de m'avoir lu, on dirais que ça fais du bien de comprendre qu'il y d'autres personnes qui te comprend. Pour répondre à ta question j'ai 20 ans. Il n'y a pas une grosse différence d'âge. Toute cette enfer à commencé, j'étais un peu plus jeune que toi, mais je doute que toi non plus, ce n'est pas une souffrance qui date d'y hier, n'Est-ce pas ?

J'ai tellement besoin d'aide!!! Seulement, je ne sais pas où chercher. Je ne sais plus quoi faire pour aller mieux. Je suis découragée. Je suis désespérer. Je suis extenuée... Je ne sais plus quoi faire! J'en ait marre.

Sérénité
Messages : 4
Enregistré le : 16 nov. 2015, 18:42

Re: Je n'y arrive plus...

Message par Sérénité » 16 nov. 2015, 19:29

Je me sens comme toi...

Je ne sais plus quoi faire; médication ou non ?

Bon diagnostic ou non ?

Démissionner ou non ?

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Je n'y arrive plus...

Message par Nath2727 » 18 nov. 2015, 06:14

Salut Zigzag,

je lis tellement de souffrance et de découragement dans ton message! Et toute cette fatigue...

tu ressembles à quelqu'un qui est en dépression et pas à peu près. As-tu consulté, prends-tu de la médication pour t'aider? Bien sûr les AD ne te rendront pas heureuse, mais ils te permettront peut-être de commencer à réfléchir sur toi, sur ta vie, celle que tu veux. Oui, tu peux y arriver sans médicament mais pourquoi endurer cette douleur? Quand les gens ont de la douleur physique, ils prennent des Tylénols, mais quand on parle de la douleur psychologique, on rechigne à se soigner...

Un conseil: va consulter un médecin, va au sans rendez-vous s'il le faut, va à l'urgence, mais va quelque part trouver de l'aide, tu peux pas rester comme ça! Peut-être que tu te dis que ton cas n'est pas une urgence, mais faut-il attendre qu'il en devienne une? L'urgence psychiatrique est là pour ça, pas juste pour les délires psychotiques. Tu seras prise en charge par un psychiatre qui a de l'expérience dans ton genre de cas. Tu te feras évaluer par un professionnel. Nous sommes choyés, ici, nous n'avons pas à payer pour les soins...

Tu peux aussi aller au CLSC le plus proche de chez vous. Tu seras vue par l'infirmière du triage qui pourra te diriger vers la ressource la plus efficace pour toi. Dans tous les cas, donne-nous des nouvelles!

Bonne chance, je pense à toi.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

ZigZag900
Messages : 160
Enregistré le : 15 nov. 2015, 23:07

Re: Je n'y arrive plus...

Message par ZigZag900 » 18 nov. 2015, 11:12

Bonjour Nath2727,
Pour répondre a ta question, non je ne prend pas de médication. Je suis vraiment résistante à en prendre. J'ai peur d'avoir une dépendance. La dernière fois que j'étais aller voir mon médecin de famille, elle m'a dit que la médication était pas encore nécessaire dans mon cas. Je l'écoute. C'est elle la professionnel. Mais en entendant je souffre. Par contre, tu as tout à fait raison. Je n'ait pas à vivre cette souffrance. Seulement, je ne sais pas comment m'en débarrasser.

Je suis déjà aller voir un médecin. Mais il ne m'a rien diagnostiquer. Il m'a donner des pronostiques, mais je n'ai pas de diagnostique officiel. Est-ce que c'est moi qui folle ? Est-ce que c'est moi qui s'en fait trop ? Est-ce que c'est dans ma tête que ça se passe ? QU'Est-ce qui fait que je ne réussis pas à être heureuse ? ... Toutes ces questions me mettent dans un cercle vicieux qui me donne l'impression que je ne m'en sortirai jamais. Et puis, j'ai tellement peur de me faire hospitalisée. Je n'ai pas envie...

De plus, je suis déjà aller chercher de l'aide au CLSC, mais sans succès. Je ne souhaite même pas en dernier recours retourner là. Je n'ai vraiment pas eu une belle expérience. Ça ne m'a vraiment pas aider, au contraire. Et puis, au public, c'est tellement long ! :O Même si je passe en priorité... la dernière fois, j'avais attendu environ 1 ans avant de voir quelqu'un... C'est ridicule. Tout ces périodes de crise que j'ai dû affronter ou bien les moments où j'étais totalement perdu, dépourvu de moyen... Même après avoir vu la thérapeute au CLSC, elle ne m'a aucunement aidé. Je n'ai eu aucun moyen pour faire face à ces crises ni pour gérer mon automutilation...

Bref, merci à toi d'avoir pris le temps de m'écrire, c'est très apprécié.

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Je n'y arrive plus...

Message par Nath2727 » 19 nov. 2015, 07:37

Salut Zigzag,

personnellement, je pense que quand on est rendue comme toi à penser à mettre fin à ses jours et à se mutiler pour conjurer la souffrance qu'on ressent, on est dû pour aller voir le doc...

Et pour ce qui est de prendre des médicaments, je sais que c'est difficile à accepter, mais parfois, on n'a tout simplement plus le choix. Pourquoi continuer d'endurer cette angoisse alors que tu peux te faire aider? Et puis je ne te parle pas d'un traitement à vie... Les AD n'induisent pas de dépendance ni physique ni psychologique, sauf que ça prend un sevrage pour les arrêter et dans la majorité des cas, tout se passe très bien. Tu ne dois pas en avoir peur, ce ne sont que des béquilles, comme quand tu prends des advils pour ton mal de tête...

C'est certain que parallèlement, tu dois aussi consulter en psychothérapie, changer quelques habitudes de vie, socialiser davantage (si c'est un problème pour toi). Bref, tu as un travail à faire sur toi que la médication ne fera pas à ta place, mais qu'elle va te permettre de faire. Et elle va te permettre d'avoir les idées assez claires et l'énergie pour le faire.

Pour ce qui est de l'automutilation, c'est un symptôme qui va disparaitre quand tu vas te traiter et que tu vas guérir...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

ZigZag900
Messages : 160
Enregistré le : 15 nov. 2015, 23:07

Re: Je n'y arrive plus...

Message par ZigZag900 » 19 nov. 2015, 09:36

Bonjour Nath2727,
Le barrage que j'ai face aux médecins c'est l'impression de ne pas me faire comprendre. Chaque fois que je prend un rendez-vous j'ai toujours l'impression de passer pour une belle nouille, comme si c'étais moi qui exagérait... comme si j'étais folle.

Pour la médication, je t'avouerais qu'avant, j'étais totalement contre ça. Après avoir discuter avec une psy, ma vision par rapport à ça a un peu changer, même si j'ai encore quelques craintes. Par contre, tes propos m'ont fait réfléchir. Je dois seulement trouver le courage pour appeler et prendre un rendez-vous avec mon médecin... Je ne trouve pas ça facile.

J'ai déjà eu plusieurs suivies. Le travail que j'ai à faire sur moi, eh bien j'en ait déjà fait une bonne partie. Présentement, je crois que c'est vraiment l'incompréhension des gens autour de moi qui me fait vraiment souffrir. L'incompréhension fait en sorte que je me sens seule au monde, puis la solitude m'amène à avoir une boule d'émotions et une état d'angoisse auxquelles j'ai du mal à faire face. En résumé, c'est comme un cercle vicieux...

Je te remercie beaucoup, Bonne journée !

xAn-Exhausted-Girlx
Messages : 61
Enregistré le : 23 oct. 2015, 13:04

Re: Je n'y arrive plus...

Message par xAn-Exhausted-Girlx » 19 nov. 2015, 14:21

Tout ca est bien inquiétant , vient m'écrire si tu veux parler !

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Je n'y arrive plus...

Message par Nath2727 » 20 nov. 2015, 00:58

Salut Zigzag,

c'est certain que chez le médecin, tu dois te sentir acceptée comme tu es et non pas jugée. Peut-être n'es-tu pas allé voir le bon... Mais il ne sont pas tous comme ça. Mon doc est adorable, jeune et beau comme un coeur. Il m'écoute avec attention et discute avec moi des traitements. Mais j'avoue qu'ils ne sont pas tous comme lui.

Je suis sûre que tu vas trouver le courage de prendre ton rdv. Tu sembles intelligente et articulée, tu dois bien comprendre que tu ne peux pas continuer comme ça, c'est pas humain... Laisse de côté tes appréhensions et fais confiance aux professionnels. Quand tu te sentiras un peu mieux, tu fera de nouvelles rencontres et tu arriveras à briser le cercle de la solitude mais pour ça, il faut que tu te soignes.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Répondre