Première étape...

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Mkt15
Messages : 8
Enregistré le : 31 mai 2016, 11:58

Première étape...

Message par Mkt15 »

Bonjour,
Je suis une jeune femme de 23 ans, bien entourée, par contre depuis l'automne dernier je cumule les emplois, fatiguée en permanence, difficultés à dormir, nerf à fleur de peau, plus le goût de rien, tout me tape sur les nerfs...je mendure pu, jperds patience pour tout et rien... juste le fait de penser rentrer travailler l'angoisse me créer une anxiété de fou...tjrs des maux de tête, perte de mémoire...bref je croyais être en mesure de m'en sortir seule...mais la plus rien ne va...

J'ai donc pris rendez-vous avec mon médecin pour demain...j'ai besoin d'aide... pour ceux qui ont déjà passée par là... comment avez vs aborder le sujet avec votre Doc? J'ai peur de ne pas être prise au sérieux...j'ai peur de lui en parler...j'y pense et j'ai la gorge qui serre de stress...

Comment avez vs vécu cette étape ? Comment cela s'est passé ? Prescription ? Arrêt de travail? Pour combien de temps ? À t'on le droit au chômage ? Oui prendre soin de moi...mais la vie continue..j'ai une maison..auto et enfants...

Merci de vos réponses..
Une fille qui a besoin de réponse...
isa456
Messages : 1780
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Première étape...

Message par isa456 »

As-tu des assurances à ton travail ? Si oui, tu peux avoir droit à un congé maladie avec un billet du médecin. Sinon il y a le chômage maladie

Je suis présentement en arrêt de travail pour dépression, dans mon cas ils m'ont donné 3 mois, je suis en dépression sévère (je suis bipolaire)

J' ai parlé ouvertement à mon médecin de mes symptômes (fatigue, tristesse, manque de concentration, etc) et c'est lui qui m'a proposé l'arrêt de travail.
Mkt15
Messages : 8
Enregistré le : 31 mai 2016, 11:58

Re: Première étape...

Message par Mkt15 »

Je sens tellement le besoin de devoir prendre du temps pour moi...pour ma famille..pour mon mari qui ne me reconnait plus... il est tellement génial de mendurer ainsi... je ne me reconnais plus moi même !! Je me lève le cœur moi même...mes saut d'humeur..mon manque d'intérêt pour tout...mon angoisse face à tout...me sentir seule..mais ne pas vouloir voir personne... juste écrire ses lignes et je suis tout à l'envers...si je m'accroche et que je me bat c'est pour mes 2 beaux petits amours et mon mari...
Ryoohki
Messages : 21
Enregistré le : 28 mai 2016, 08:48

Re: Première étape...

Message par Ryoohki »

Demande à être vu en psychiatrie. Si tu es dans une des grandes régions tu peux te rendre à l'urgence si tu en sens le besoin. Je me suis personnellement rendu de mon plein gré à l'urgence de Louis h la fontaine pour qu'on m'aide, je suis suivit en externe présentement. Ils ont même pris la peine d'expliquer ce qu'est la dépression à mes parents vu que je suis en convalescence chez eux pour le moment. Ils sont des professionnels et plus tu es vu rapidement plus ta rémission va être courte. J'ai fait la gaffe de me rendre à bout du rouleau et maintenant la rémission est lente. Sa fait officiellement 3 semaines que j'ai commencé mes traitements, c'est beaucoup mieux qu'il y a 3 semaines mais c'est quand même dure au jour le jour.
mico
Messages : 46
Enregistré le : 12 févr. 2011, 16:49
Localisation : Rive-Sud

Re: Première étape...

Message par mico »

allo,

Je te conseille aussi de te rendre à l'urgence. C'est un dure moment à passer, mais ça passe vite et ce sera un nouveau depart !
Hedwig
Messages : 861
Enregistré le : 06 avr. 2016, 22:17
Localisation : Martinique (Département Français d'Outre-mer)

Re: Première étape...

Message par Hedwig »

Salut M, dis toi que ce que tu éprouves n'est pas ta faute, tu as quelque chose qui ne va pas. Qui souhaite d'être malade ?

La honte devant le médecin, je l'ai éprouvé pendant des années avant d'être diagnostiquée. J'étais malade à l'idée d'aller la voir pour lui dire que je me sentais pas bien alors que je pensais que j'étais juste paresseuse. Je restais couchée devant la télé coupable et angoissée parce que je ne pouvais pas m'enlever de la tête que je voulais juste pas aller travailler.

Et puis à force d'arrêts courts et de crises de plus en plus alarmantes. Le médecin s'est rendue compte que ce n'était pas juste de l'anxiété et elle m'a dirigée vers une psychiatre qui a su mettre les mots sur mes maux .

Ce fut un grand soulagement. Je découvrais que loin d'être la paresseuse que je croyais être j'étais plus forte que je ne le pensais et que c'est pour cette raison qu'après environ une trentaine d'années de bons et loyaux services mon corps à crier à l'aide.

Alors M n'est pas peur de tout dire, plus tu parles et expliques tes ressentis, plus le médecin ou psychiatre peut évaluer ce que tu as et t'aider.

N'aie pas honte, ni peur. Même si notre mal est invisible, il existe bel et bien.

Donne nous des nouvelles.
I AM TWO AND I GET ON WELL WITH BOTH MY SELVES
Jocarlie
Messages : 721
Enregistré le : 11 nov. 2015, 13:51

Re: Première étape...

Message par Jocarlie »

Bonjour Mkt15,

J'ai lu ton message et ceux des amis et amies du forum... Pour être passée par là moi aussi...les messages que t'ont écrits les gens du forum sont de bons conseils...

C'est difficile d'oser dire ce qu'on ressent profondément...la souffrance...la douleur...la culpabilité...
On peut aussi se sentir hypocondriaque car lorsqu'on attend trop longtemps avant d'aller consulter, on accumule plein de malaises...plus on attend, plus on se rend malade, anxieux, angoissé, stressé, en plus de se sentir coupable de ressentir tout ça...

Un petit conseil de ma part...n'attend pas trop longtemps...fais-toi confiance, dis-toi qu'il y a une foutue bonne raison à tout ce que tu ressens...n'écoute surtout pas les jugements de ton entourage, ils ne peuvent pas comprendre à moins de l'avoir vécu...ou d'être des spécialistes dans ce domaine: tous ceux qui peuvent t'aider à sortir de cette souffrance et de cette douleur... Crois-moi, il y a vraiment des personnes qui sont qualifiées pour nous aider...j'en suis une preuve vivante ;)

Je ne te dirai pas que le chemin est facile...il y a parfois beaucoup de turbulences de tous les côtés qui arrivent...mais le fait que des gens écrivent leur histoire, posent leurs questions, s'encouragent à passer au travers, s'expriment et parfois se défoulent aussi d'une façon saine et respectueuse de tous, et bien...moi, ça m'a appris énormément de choses pour avancer...je fais encore parfois du surplace comme aujourd'hui, mais en-dedans de moi, je crois maintenant fermement qu'il y a moyen d'être mieux...

Bon...je suis une femme professeur de 52 ans et toutes ses dents... ;) pas vrai, c'est juste une blague pour alléger ce que j'ai écrit...la blague, c'est pour les dents... ;) je suis en rémission d'une dépression majeure, avec un spectre de bipolarité de type 2...trouvé par ma psychiâtre après deux ans et demi de suivi médical pour la dépression majeure...c'est en décembre dernier qu'elle a suspecté la bipolarité...
Bon...ça fait plus de trois ans que j'ai dû arrêter de travailler et de prendre un congé de maladie...le médecin de famille à l'époque, après six mois, m'a référée à une psychiâtre...bon...ce fut un grand choc pour moi...et pour mon entourage...c'est pas facile à accepter, crois-moi... ;)

Bref...je voulais juste te dire mon expérience vécue...à date... ;)

N'attends pas de frapper le mur...ça fait mal en titi...je me répète ( je suis prof dans l'âme, que veux-tu ;) )... Fais-toi confiance, tu le mérites, tu as de l'aide qui existe, ça vaut la peine...crois-moi... :)

Bon...je termine ma jasette, les filles... :D

Ne lâche pas,Mkt15, continue à écrire sur le forum... les personnes sont formidables et de bonne écoute...j'espère que je ne t'ai pas découragée avec mon long monologue... :? ;)
Surlaroute
Messages : 339
Enregistré le : 28 mai 2010, 14:57

Re: Première étape...

Message par Surlaroute »

Salut à toi! Tu sais, tu as déjà un peu dit dans ton message ce que tu dois dire à ton médecin. Est-ce qu'il te connaît? N'hésite pas à lui dire que tu avais des appréhensions même à aller le voir, que tu en avais la gorge serrée. Je te souhaite de prendre le temps qu'il faut pour retrouver ton équilibre. Cumuler plusieurs emplois, deux jeunes enfants et la maison à entretenir, juste d'y penser, j'angoisse.

Donne-toi une chance, tu le mérites!
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Première étape...

Message par Nath2727 »

Je ne peux que t'encourager à en parler avec ton doc. On est presque tous passés par là, le moment où on a peur qu'on ne nous croit pas et juste l'appréhension de ce moment nous angoisse. Mais tu vas voir, tu vas commencer à parler et puis tu pourras plus t'arrêter, sois le plus honnête possible, tu dois tout lui dire, pas juste pour avoir droit à un arrêt maladie mais aussi pour commencer au plus vite un traitement approprié, car l'un sans l'autre, c'est beaucoup moins efficace. Tous les docs savent que débuter un traitement avec des AD demande un arrêt de travail. Comme dit Jocarlie, fais-toi confiance!
TOUT VA BIEN SE PASSER!
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Mkt15
Messages : 8
Enregistré le : 31 mai 2016, 11:58

Re: Première étape...

Message par Mkt15 »

Cela met un petit baume de vous lire...se dire que sa ne tourne pas rond ds notre tête... si se ne serait pas de mes enfants, ce matin, je me pousserait a l'autre bout du monde....y'a tellement de chose qui m'ont apporté jusqu'ici... fait 10 mois que j appréhende cette journée, jme sens tellement dépasser par les évènements..
Répondre