La fête des pères

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
Nathalie
Messages : 986
Enregistré le : 28 juin 2011, 07:57

La fête des pères

Message par Nathalie »

La fête des pères, un jour si triste pour ceux qui n'entrent pas dans le moule, un peu comme Noël.

Ma relation avec mon père est presque nulle, il habite dans une autre ville et il m'envoie un courriel à ma fête.

Avant, je l'appelais à sa fête et à Noël avec l'angoisse "Qu'est-ce qu'on va se dire..," À Noël dernier je ne l'ai pas appelé, je me suis dit "De la marde qu'il appelle lui!" ce qu'il n'a pas fait.

Je lui ai envoyé un courriel pour la fête des pères... je me suis dit "Je vais accepter ce minimum de contact"... aucune réponse!

J'ai pas le goût de l'appeler. Je ne peux pas lui dire merci de m'avoir donné la vie, je n'aime pas la vie (ça c'est un autre dossier). Je ne peux pas lui dire merci de m'avoir dit "Ne va pas abuser de ta mère" (ils sont séparés) quand je lui ai expliqué mes problèmes il y a 10 ans. Je peux pas ne peux pas le remercier de m'avoir dit "tu as encore engraissé" lors d'une de nos rares rencontres et d'autres choses blessantes. Je ne peux pas le remercier de ne pas avoir d'écoute, de toujours raconter ses histoires ou il se donne le beau rôle, d'aller faire des siestes en notre présence (ben oui j'accepterais ça s'il n'y avait pas tout le reste). Enfin, je crois que je n'ai plus de père et c'est correct ainsi. Il faut dire qu'il travaillait à l'extérieur dans mon enfance et qu'à l'âge adulte on ne s'est pas beaucoup fréquentés. Ça me manque pas trop grâce à cela.

J'adorais mon père quand j'étais enfant et il m'adorait aussi. Mais il a trompé ma mère à plusieurs reprises et l'a traitée comme une servante. Enfin.

En tout cas merci de m'avoir lue. Je sais que je ne suis pas la seule dans cette situation. Je sais qu'il y a bien pire aussi. Mais la tristesse, ça se compare pas.

Le père de mon chum est décédé en janvier fac:

Eh non la fête des père c'est pas jojo pour ceux qui n'entrent pas dans le moule.

Bonne fête des pères à tous ceux qui ne sont pas comme mon père!
Remy1234
Messages : 118
Enregistré le : 19 juin 2016, 15:08

Re: La fête des pères

Message par Remy1234 »

Salut Nathalie.

Ton partage est touchant d'emotions. Je t'envoie des ondes positives! Je comprends ce manque de soutiens. Je t'ecris pour te laisser savoir que quelqu'un t'écouter et te soutient. Je suis d'accord avec toi la tritesse ne ce compare pas! L'échelle de notre douleur ce base sur nos antecedant!

Bonne chance pour passer au travers la journée.
Nathalie
Messages : 986
Enregistré le : 28 juin 2011, 07:57

Re: La fête des pères

Message par Nathalie »

Merci Remy, en me relisant je trouve que j'ai l'ai d'une enfant gâtée qui se plaint. Mais je voulais pas partager ça avec mon entourage, alors ça m'a permis de me défouler un peu et effectivement ça a fait du bien.
Remy1234
Messages : 118
Enregistré le : 19 juin 2016, 15:08

Re: La fête des pères

Message par Remy1234 »

Coucou Nathalie.

J'espere que ce n'est pas moi qui est amener cette pensée! J'ai apprecier ton partage, tu t'exprime tellememt bien! Avec autant de franchise et de details. Tant mieux que tu es reussi a te defouler, j'espere te relire bientot.

Bonsoir.
Nathalie
Messages : 986
Enregistré le : 28 juin 2011, 07:57

Re: La fête des pères

Message par Nathalie »

Très gentil Rémy merci! Non tu ne m'as pas fait sentir ça du tout. Très touchée que tu aie répondu.


MEA CULPA! :o

J'avais mal cédulé l'envoi de la carte :oops: Je m'en suis rappelée après! Donc mon père n'a rien reçu le jour de la fête des pères de ma part!

Je lui ai renvoyé hier et j'ai reçu une super belle réponse, une carte qui dit que je suis dans son cœur!

Ça ma beaucoup touchée, ça m'en prend pas gros. Je n'en demande pas plus, je m'excuse papa. Mais ça m'a quand même fait du bien de partager ma peine. Mon père avait aussi des qualités, il était travaillant, intelligent, cultivé et a un très bel humour.

Comme toute bonne borderline je l'ai dévalorisé et idéalisé sur le même post!

Je pense aller faire l'effort de le voir une journée cet été. Agir comme une adulte, mais je suis ambivalente, je sais pas encore... Dans ces temps-ci mes deux personnalités s'affrontent, celle qui aime la vie et celle qui la déteste. Ce matin j'étais 60% celle qui aime la vie. 40% celle qui a le goût de laisser tout aller. 60% celle qui veut prendre en charge ses vacances 40% celle qui veut se rouler en boule pendant 2 semaines. Ma tristesse c'est mon compagnon, pas si facile de s'en défaire.

En tout cas merci de me lire, ça fait du bien de partager.
Répondre