Page 1 sur 2

sevrage de medicament

Posté : 14 sept. 2010, 19:11
par nicobrico
bonjour je suis une toute qui petite nouvelle qui en arrache beaucoup je suis en sevrage deffexor et de celexa vl'a deux semaines jai fait des allergies severes a ces médicaments. La psy que jai rencontrer une fois depuis le traitement fait par un autre medecin a décider de tout m,enlever.Alors je dois me sevrer seule sans aide . Mon medecin traitant du premier coup ma dit quil ne pouvait plus maider ca ne relevait plus de ces competences vl'a une semaine depuis ce temps jen arrache mal de tete pleurs mal de coeur vertiges ect.... il faut que je dyle avec ca tout ca jai effectivement d'aide est-ce que pour vous ca c'est passer comme ca donne moi un peu votre idée
ca va m'aider peut-être a passer a travers ou a rempirer :

Re: sevrage de medicament

Posté : 14 sept. 2010, 19:37
par Drew
Salut,
J'ignore si cela va t'aider mais pour ma part, j'ai arrêté mes anti-dépresseurs il y a trois semaines environ. J'ai passé 4 mois à diminuer progressivement sans problème majeur. Depuis que j'ai tout arrêté, c'est autre chose : mal au coeur, à la tête, fatigue, sueurs froides, manque d'appétit, problèmes digestifs sans parler de mon humeur qui est loin d'être agréable. Par contre, je ne peux pas affirmer que tout ça est entièrement dû au sevrage de l'anti-dépresseur, j'aurais besoin d'une autre médication puisque mon diagnostic initial n'était pas le bon .... En tk, dis toi que tu n'es pas la seule à vivre ça. La seule chose que je suis certaine c'est que le sevrage doit se faire progressivement. Peut-être aller voir un médecin sans rendez-vous qui sera en mesure de te faire un plan de sevrage précis.
Bon courage !!!

Re: sevrage de medicament

Posté : 14 sept. 2010, 19:38
par Hibou Profane
Quand j'étais petit et qu'on venait de se faire planter au hockey, que j'avais le corps meurtri et le goût amer de la défaite que si mêlait dans ma bouche à celui du sang, ma maman me préparait une bonne tasse de Quick pour faire passer le méchant. Aujourd'hui c'est mon tour de te prescrire une tasse de Quick virtuelle avec ce mot d'encouragement. Un peu de Quick, un peu d'amour, et hop! le bobo est parti.

Lâche pas, le "collectif" est là pour t'aider.

Re: sevrage de medicament

Posté : 15 sept. 2010, 07:10
par Surlaroute
Salut, moi j'ai déjà arrêté Effexor, je suis passé de 225 mg à 0 par fraction de 37,5 sous la supervision de mon médecin. Il faut y aller très lentement, surtout ne pas arrêter d'un coup. Est-ce que tu peux trouver un autre médecin qui pourrait superviser ton arrêt?

Surlaroute!

Re: sevrage de medicament

Posté : 15 sept. 2010, 12:49
par nicobrico
allo je ne sais plus quoi faire surtout au jourdhui tres mauvaise journée je me suis fait jouer un sale tour avec mon employeur qui disait payer mon salaires et ce nest plus le cas ca je sois retourner sur le chomage maladie l'erreur vient deux il ne lassume pas alors tu t'imaginer les idées qui me passe dans ma tete aller voir un auter medecin non jen suis écoeurée.tu sais en plus detre en sevrage je nai plus confiance a quelquun encore moins mon medecin qui ma decue il fait de la clinique ce soir jaurai le gout de lui demander de me soulager mais il ma dit qil ne pouvait plus rien faire alors il me rest quoi !!!!!! je nai pas de bonne idees jai le gout de lacher prise de laisse r la bataille

Re: sevrage de medicament

Posté : 16 sept. 2010, 15:57
par Drew
Même si ça paraît facile à dire, ça aide du moins moi ça m'aide de me dire demain est un autre jour ... il faut faire confiance à la vie ... tout fini par prendre son chemin et se replacer avec de la patience. Garde espoir !!!

Re: sevrage de medicament

Posté : 16 sept. 2010, 19:16
par nicobrico
j'aimerais si on peut demander a son medecin de nous donner quelque chose pour nous enlevez le mal qu'on ressent anxiete emtre les deux oreilles le bruits infernal de bourdonnemet ]et quelque chose pour devenir zombie une couple d'heuret mal de tete ca me ferraidu bien d'oublier la peine que jai la pression qui metouffe la nuit va etre longue

Re: sevrage de medicament

Posté : 16 sept. 2010, 19:34
par Marinade
Bonjour sur la route,

tu dis avoir arrete les effexor, as-tu changé pour un autre médicament ? Moi j'aimerais bien arreter de les prendre un jour, je suis a 150mg. je prend des anti-dépresseur depuis 10 ans environ et je me demande comment je serais si je n'en prendrais pas. Il est impossible de le savoir tellement ca fait longtemps.

Re: sevrage de medicament

Posté : 17 sept. 2010, 05:12
par nicobrico
tu sais que ce soit un mois ou quelque annes l'effet de sevrage nest pas facile surtout lorsque c'est tout dun coup comme le medecin ma demander a caude dallergie severe au medicament tu passes par toute les gammes d'émotions. tu te sens pas tres bien mal de tete nausée envie de tout lacher (presentement cest ce que je vis) tu ne mange pas beaucoup mais bref je suis pas seuk a vivre les symptomes qui sont differentd dune personne a un autre mais fait le graduelleement svp et surtout accompagner par ton medecin moi le mien je crois quil ma laissee tomber... si tu as besoin daide pour parler gen toi pas je suis la

Re: sevrage de medicament

Posté : 19 sept. 2010, 11:49
par Charly
Allo, moi aussi j'ai eu a vivre un sevrage et je te comprends très bien.Moi j'ai la chance d'avoir un médecin avec qui je suis très l'aise et il est a l'écoute.Quand il a jugé qu'il ne pouvait plus m'aider, pour la médication, (se n'est pas leur spécialité) il m'a recommander un psychiatre. Ils ont étudié pour ça. Moi je t'encourage a consulter un nouveau médecin. C'est comme dans tout les domaines il y a des gens avec qui on est moin compatible mais je suis sur que tu trouveras un mécecin qui répondra mieux à tes besoins. C' est dommage que dans ces moments-là on soit oubligé de se battre pour qu'un doc. nous aide a trouver des solutions.Tout est un fardeau et je sais que l'énergie est souvent a son plus bas.Ne laisse pas tombé, tu vas réussir.