Page 2 sur 2

Re: médicaments et ventre enflé

Posté : 25 juil. 2017, 11:34
par lavande
je prends aussi d'autre médicaments, pour la pression et pour l'arthrite-rhumatoïde :geek:
je suis pas mal tanné de prendre ca, mais il le faut ...

Re: médicaments et ventre enflé

Posté : 25 juil. 2017, 12:10
par Nath2727
Pour ça, je ne peux rien faire, malheureusement.
Prendre de la médication sera mon lot jusqu'à ma mort je crois... :(
Il ne faut pas que tu t'arrêtes à ça sinon tu vas virer folle (!).
Moi, c'est déjà fait :lol: :lol: :lol:
Mais je l'assume...

Re: médicaments et ventre enflé

Posté : 27 juil. 2017, 10:00
par lavande
petite comique va...
oui certains médicaments c'est pour la vie, faut faire avec ;)

Re: médicaments et ventre enflé

Posté : 27 juil. 2017, 16:51
par bientannée
Abilify 2mg .. ho! oui ca fait engraisser du ventre. 10 livres en 2 mois et principalement au ventre.
Il y a 2 semaines mon psy et moi avons décidé de le cesser et VLAN ! me revoici en pleine dépression ce même avec mes 90mg de Duloxetine (Cymbalta).
Je dors tout le temps , j'ai le mal à l'âme et, je suis découragée.
J'aimerais bien pouvoir fonctionner sans médication ou encore avec une médication qui me redonnerait ma joie de vivre sans devoir devenir toutoune.

Ce forum, que je viens de trouver, m'encourage dans un sens parce qu'il me fait constater que je ne suis pas la seule dans mon genre mais d'un autre coté j'ai l'impression qu'il est difficile de retrouver tous mes esprits, sans trop d'effets secondaires avec la médication qui m'est proposée d'une fois à l'autre.

Ce qui me ferait beaucoup de bien je crois, c'est un groupe de soutien. Il n'y a rien de ce genre en Estrie (Sherbrooke et environ).

Est-ce qu'il y a quelqu'un parmi vous qui serait de l'Estrie et intéressé à un tel groupe ?

Re: médicaments et ventre enflé

Posté : 27 juil. 2017, 18:21
par Nath2727
Salut Bientannée,

malheureusement, parfois il faut essayer une combinaison de molécules pour trouver la bonne et se sentir mieux.
Par exemple moi, je prends 2 AD et 2 antipsychotiques.
Je me suis mise à engraisser à vue d'oeil l'année dernière, malgré aucunes modifications ni de mon alimentation, ni de mon mode de vie.
Mais tu vois, maintenant que je suis revenue à un poids, mettons, raisonnable, je me dis que je préfère être grosse et profiter de la vie, plutôt que mince et dépressive. C'est trop douloureux.