Groupe de dysthymie "ordinaire" à Québec (sans dépression majeure)

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
CaroO
Messages : 1
Enregistré le : 15 juin 2017, 08:16

Groupe de dysthymie "ordinaire" à Québec (sans dépression majeure)

Message par CaroO » 29 août 2017, 11:27

Bonjour à vous, je suis une totale dysthymique: depuis l'âge de 8 ans, j'ai à peu très toujours été triste (avec des petits pics de bonheurs!), je suis inutile, et surtout, j'ai tellement de la difficulté à me lever le matin à faire de quoi!

Heureusement, j'ai une enfant qui me motive (monoparentalité complète), mais cette motivation ne survient que lorsqu'il y a une personne qui fait de quoi avec moi (amis, mon enfant, ma famille), sinon, je reste assise à ne rien faire (genre jouer au Scrabble sur Internet...). Je déteste tout regroupement de personnes.

Vers 14H - 15H, j'ai le courage de me lever et de faire de quoi (m'occuper de ma maison).

Dans mon cas, c'est chronique, c'est pour la vie. J'ai compris ça à l'âge de 52 ans et voilà, je me suis fait prescrire des médicaments et ça marche un peu, mais pas assez pour être Miss Pep!!!

C'est un lisant cet article que ça m'a sauté aux yeux (quoique voilà 10 ans, j'avais tout de même vu que ça pouvait être moi), mais l'intervenant de l'article décrit vraiment bien ce que je vis, et ça m'a donné espoir

"Ça ressemble à un trait de personnalité, mais ça se traite":

http://plus.lapresse.ca/screens/c03ca40 ... %7C_0.html

Si vous vous retrouvez, pouvez-vous me dire comment vous vous motivez pour "agir positivement"?

floralie
Messages : 544
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: Groupe de dysthymie "ordinaire" à Québec (sans dépression majeure)

Message par floralie » 30 août 2017, 20:20

Bonsoir Lynette,

j'ai également ce diagnostic de trouble dépressif persistant ou dysthymie depuis des années (j'ai 38 ans) et, sincèrement, dans mon cas, ça s'est vraiment accentué avec le temps, les échecs, la solitude et les problèmes de santé physique qui se sont rajoutés. Je prends des antidépresseurs depuis l'âge de 18 ans et je suis thérapie par dessus thérapie, avec peu de résultats concrets. Je ne veux pas te décourager avec mon expérience, je crois que d'autres peuvent s'en sortir mais je ne fais pas partie de ceux-là. Je te souhaite de pouvoir retrouver un peu de joie de vivre (c'est quoi ça ?)

Merline
Messages : 2
Enregistré le : 24 mars 2018, 13:52

Re: Groupe de dysthymie "ordinaire" à Québec (sans dépression majeure)

Message par Merline » 24 mars 2018, 15:13

Bonjour CaroO,

Je suis nouvelle sur ce forum...
Ton post m'interpelle... et je vais aller lire ton lien sur le Groupe de dysthymie ''ordinaire''!

Sans avoir été diagnostiquée ''dystymique'', je me reconnais totalement en cette ''maladie''!! Mon médecin vient de me prescrire un antidépresseur (la paroxétine) pour mes troubles de l'humeur, anxiétés... Je ne sais pas si ce médicament sera utile dans mon cas... Je le commence demain!

J'avoue que je m'inquiète un peu, à commencer ce traitement... à lire tous les effets ''néfastes'' et les effets secondaires associés à cet AD!
Mais je me dois d'essayer... Pour voir...

Et toi? As-tu trouvé une bonne médication qui t'a aidé à être un peu mieux dans ton ''mal-être'' fréquent??

Je sais pertinemment que la médication ne ''guérit'' rien en lui seul... et je travaille là-dessus! (c'est l'histoire de ma vie) mais... ça peut aider?

Merci d'échanger avec moi ;) Ça me ferait plaisir de partager expériences et/ou recommandations :)

.

JUNO1
Messages : 10
Enregistré le : 27 mars 2018, 09:57

Re: Groupe de dysthymie "ordinaire" à Québec (sans dépression majeure)

Message par JUNO1 » 27 mars 2018, 14:48

j ai le même problème que vous depuis plusieurs années. Chaque journée est très dure sur le mentale. J ai fait plusieurs thérapie mais sans succès.
J ai de la misère a voir le positif et toujours la peur de déplaire ou de mal faire. Personne ne comprend de que nous ressent on .Ce qui me tient debout sont mes enfants et ma conjointe. J espère pouvoir aller mieux un jours.

Répondre