Dépression psychotique

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
Cathounette
Messages : 2
Enregistré le : 02 sept. 2017, 17:22

Dépression psychotique

Message par Cathounette »

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et je recherche des informations sur la dépression psychotique.

Sans faire une trop longue histoire, mon conjoint a fait une dépression psychotique il y a 3 mois et il a du être hospitalisé 6 semaines en psychiatrie. Ca été un gros choc. Nous étions ensembles depuis 5 ans.

Il avait déjà eu deux dépressions majeures au cours 3 dernières années et il était sous Effexor pour son rétablissement. En janvier dernier, il a arrêté ses antidépresseurs (qu'il prenait depuis 2 ans) car il se sentait mieux. Il a commencé à moins bien aller en juin, il dormait peu et oubliait de plus en plus de choses, même ses rendez-vous.

Au début du mois de juillet, il m'a dit qu'il était mieux qu'on se sépare car il ne savait plus ce qu'il voulait avec moi. Il est allé habiter chez sa soeur et trois semaines après, elle a du l'amener à l'urgence car il délirait. Il est sorti de l'hopital depuis peu et récupère lentement (il prend de l'Effexor et du Séroquel) mais je ne l'ai pas encore vu... j'ai juste parlé à sa soeur. Le diagnostic du psychiatre est apparemment une dépression psychotique.

Je me demandais si certains d'entre vous avaient déjà vécu une situation semblable car tout ça fait peur. Est-ce que deux dépressions majeures, même si elles étaient traitées, peuvent se détériorer et mener à une dépression psychotique et aussi, est-ce possible qu'une rupture (dans son cas, initiée par lui-même) déclenche un délire et une dépression psychotique?

J'ai du mal à comprendre parce que oui, la plupart des gens vivent beaucoup de détresse après une rupture, mais une dépression psychotique avec hospitalisation en psychiatrie c'est autre chose.... Y a t-il un autre diagnostique possible qu'une dépression psychotique étant donné ses deux dépressions majeures passées (ex., bipolarité ou schizophrénie)?

Merci de m'avoir lu et en espérant que quelques-uns ou quelques-unes pourront m'éclairer car je me sens plutôt perdue depuis ces deux derniers mois...

Cathounette 😶
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Dépression psychotique

Message par Nath2727 »

Salut Cathounette et bienvenue sur le forum!

Ça fait beaucoup de dépressions en peu de temps pour ton conjoint.
Je ne sais pas ce qu'est exactement une dépression psychotique (je ne suis même pas certaine que ça soit dans le DSM5, mais je sais que lors de ma dernière dépression, il y avait des éléments psychotiques comme de la dépersonnalisation. Je n'ai jamais entendu de voix, mais j'avais des phobies d'impulsion comme la certitude que j'allais tuer mon conjoint à coups de couteau et celle que j'allais me couper les lèvres avec les ciseaux.
Rien de bien joyeux :o .
Moi aussi j'ai été hospitalisée pendant une longue période, 3 mois et petit à petit tout est rentré dans l'ordre et mon conjoint est encore en vie! :lol:
Je n'ai jamais à proprement perdu contact avec la réalité, mais c'est pas passé loin.
Mais je me demande si ton conjoint n'a pas rompu avec toi justement parce qu'il était en dépression...
Dans ces moments-là, on devient parfois même incapable d'aimer que ce soit soi-même ou la personne qu'on aimait le plus auparavant.
Il va avoir besoin de toi pour remonter la pente.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Cathounette
Messages : 2
Enregistré le : 02 sept. 2017, 17:22

Re: Dépression psychotique

Message par Cathounette »

Merci beaucoup pour les infos et ton aide, Nath2727😉

C'est surement une dépression avec éléments psychotiques qu'il a eu lui aussi étant donné les délires et les soins en psychiatrie.
Le terme dépression psychotique est celui que sa soeur a mentionné, mais pour moi, c'est difficile à comprendre car je connais encore peu de choses dans ce domaine.

Je vais voir dans les prochains jours comment ca se passe, mais j'ai aussi pensé que sa dépression pouvait expliquer, en partie, sa décision de rupture aussi soudaine. Je pense être là pour lui et j'espère pour le mieux, mais je préfère attendre qu'il soit plus stable.

A bientot pour une suite positive j'espère.😇
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Dépression psychotique

Message par Nath2727 »

C'est bien de vouloir l'aider, c'est tout à ton honneur, mais il ne faut pas t'oublier non plus.
Attendre qu'il soit stabilisé est une sage décision, je crois.
Et je ne doute pas un instant qu'avec sa médication, il va te revenir quand il va se rendre compte de ce que tu fais pour lui.
Bonne chance!
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
isa456
Messages : 1784
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Dépression psychotique

Message par isa456 »

C'est très difficile pour les proches d'être témoin de tels épisodes.

J'ai vécu trois épisodes avec éléments psychotiques et ça a été difficile pour mon conjoint et ma famille. Mes enfants étaient encore petits au dernier épisode et n'en gardent pas de souvenirs.

Si ça peut t'encourager, mon dernier épisode remonte à 2012 et j'ai repris une vie normale après cela.

Dans mon cas je suis bipolaire de type 1, je ne connais pas les dépressions psychotiques.

Ça peut être long pour lui de remonter la pente mais il ne doit pas perdre espoir, c'est possible de retrouver une vie normale.
dall
Messages : 1
Enregistré le : 08 sept. 2017, 18:46

Re: Dépression psychotique

Message par dall »

Bonjour,

Le problème est le nom que l'on donne aux choses.

Il y a 2 ou 3 ans j'ai rompu brutalement avec ma compagne, cela faisait 10 ans qu'on était ensemble. Je l'ai fais sans vraiment savoir pourquoi, la seule chose que je savais c'est que je me sentais m'enfoncer de plus en plus et que je ne voulais pas l’entraîner avec moi. Je me sentais déconnecté de la réalité des autres. Je sentais le monde à ma manière mais ça m'isolait.
J'ai donc provoqué des ruptures social, amoureuses etc...
Il y a maintenant quelques mois j'ai fini par faire cette crise qui me pendait au nez depuis des années maintenant.
Déménagement, petit pépin de santé autant de chose qui ont fait déborder le vase.
Explosion émotionnelle, dépersonnalisation, paranoïa aiguë etc...
On m'a diagnostiqué une dépression majeur psychotique.
Bref sans rentrer dans les détails certains symptômes psychotiques peuvent faire penser à une forme de schizophrénie etc. Les médecin parfois ont du mal à percevoir la frontière entre les différentes pathologies.
L'état de ton conjoint n'est peut être pas différent que ses autres dépressions, peut être qu'avant les épisodes psychotiques existait déjà mais que les médecin ne les ont pas vu ou qu'il avait des outils pour gérer ça. Peut être qu'il n'y arrive plus.
Et oui les crises se déclenchant suite à des événements émotionnelles intenses (en tout cas c'est mon cas)
Le sujet a parfois énormément de mal à exprimer ce qu'il ressent, ça a été mon cas. Comment expliquer aux gens que tu te sens hors de ton corps ou que le monde que tu perçoit te parait irréel et que toi tu ne te sens pas réel.

Bref il faut comprendre que c'est très compliqué comme maladie, le sujet lui même ne comprend pas ce qui lui arrive parfois qui il est et comment le gérer.

Il faut lui laisser du temps mais si son cas est comme le mien ou du moins s'en approchant il sera à surveiller toute sa vie.
Les médicaments aident.

Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve.
J'espère avec été cohérent dans mes propos.

Amicalement
Lucy2193
Messages : 1
Enregistré le : 24 août 2018, 17:46

Re: Dépression psychotique

Message par Lucy2193 »

Bonjour, j'ai vécu une histoire similaire.
Mon compagnon m'avait informée de son diagnostic de dépression psychotique, sauf que je n'avais pas compris ce que c'était réellement. On était heureux, du moins c'est ce que j'ai pensé jusqu'à un matin où il m'a quittée brusquement, je n'ai jamais vraiment compris pourquoi si ce n'est qu'il trouvait qu'il devait se soigner correctement et partir pour ne plus me faire du mal ... Il se disait pas assez bien pour moi, etc... Il m'a dit que si le destin le veut on se retrouvera, mais qu'en attendant il ne souhaitait pas qu'on reste proche... Je n'ai jamais fait le lien avec sa maladie, j'ai pensé pendant longtemps qu'il avait simplement voulu me quitter "en douceur"...
Répondre