La dépression, la "réussite" sociale et les jugements

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
Marianna86
Messages : 3
Enregistré le : 11 août 2017, 15:03

La dépression, la "réussite" sociale et les jugements

Message par Marianna86 »

Bonsoir, en plus de la dépression, il faut lutter contre ce qu'elle a détruit, dans mon cas elle a brisé toutes mes chances d'avoir une vie professionnelle valorisante. Moi, ça ne me dérange pas trop car je n'aurais jamais pu supporter la pression et les exigences de longues études et ensuite d'un poste à responsabilités importantes. Mais pour mes parents, c'est un problème, ça fait tâche et leur regard sur moi s'est dégradé en même temps que mes chances de reprendre des études. J'ai 30 ans maintenant, il est trop tard pour se lancer dans l'obtention d'un master, et comme je l'ai dit plus haut, je m'en passe. J'assume mes formations bas de gamme, mes cdd sans envergure, je suis contente de pouvoir gagner ma vie, de ne pas être une assistée, j'apprends malgré tout des choses dans ces jobs, je m'épanouis. Mais chaque fois que j'aborde ma vie pro avec mes parents, qui n'en parlent jamais comme si c'était un tabou honteux, ils dévalorisent mon expérience avec leurs remarques acerbes, j'entends des "c'est mieux que rien", "au moins ça te fait voir du monde", des phrases qui semblent anodines mais qui sapent mon moral car tous mes efforts pour décrocher des boulots et l'investissement que je mets à me trouver une situation aboutissent dans leur regard à "c'est de la m... mais c'est déjà ça".
Ma mère n'a pas travaillé, jamais cherché d'emploi et elle se permet de porter ce regard sur ma vie pro. Mon père n'a pas de diplôme et est devenu cadre, il a bénéficié d'un contexte où tout était possible, de quel droit me prend-il de haut ?
Que penser de leur jugement sur moi, est-ce que je prends la mouche trop facilement ? Vos parents vous ont-ils pardonné d'avoir brisé leur rêve de "réussir" en apparence votre vie professionnelle si comme moi elle a été gâchée par la dépression ou les troubles mentaux ?
vegan.mel
Messages : 65
Enregistré le : 05 août 2017, 13:10

Re: La dépression, la "réussite" sociale et les jugements

Message par vegan.mel »

Bonjour Marianna,
Je suis heureuse de lire que tu réussis à t'épanouir par ton travail. Pour ce qui est de tes parents, c'est bien triste. C'est la première ressource dans ton environnement, ton premier lien. Cependant cela ne veut pas toujours dire que c'est un lien gratifiant. Je peux absolument comprendre que c'est difficile entendre des phrases comme tes parents te disent et non elles ne sont pas annodines. Toutefois, ce que tes parents disent, tu ne peux le contrôler, et ça pour quelqu'un anxieux, c'est GIGA terrifiant. On se laisse souvent affecter par ses mots là malgré tout l'effort que je suis certaine que tu mets!
Voici donc ce que j'en pense: Tu te réussis comme personne. Tu es bien en ce moment et tu gagnes ta vie. Non, ce n'est pas le plus facile des cheminements et tu travailles surement tres fort pour parfois peu. Si on regarde le motif pourquoi tes parents réagissent comme cela, de mon coté je vois des parents qui ne sont pas décu, mais plutôt qui veulent tout simplement que leur fille puisse vivre sans avoir le facteur anxiogene face a l'argent qu'une job plus '' stable et qui paye bien '' pourrait t'offrir.
Tes parents ne te le diront peut etre pas , mais j'espere scincerement que tu vois a quel point tu es forte et que tes parents sont probablement tres fiere de toi, car malgré ton cheminement autre que le typique '' Master etc '' tu réussis bien et tu persistes.

p.s: il n'est jamais trop tard pour aller faire ta maitrise!

Bonne journée
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: La dépression, la "réussite" sociale et les jugements

Message par Nath2727 »

Salut Marianna.

je sais, on veut toujours plaire à nos parents, on veut voir la fierté dans leurs yeux, on veut qu'ils nous considèrent.
Seulement voilà, dans ton cas ce n'est pas ça.
C'est malheureux à dire, ça crêve le coeur, mais ils ne sont visiblement pas fiers de toi.
Et ils ont bien tort.
Tu travailles, tu es autonome, tu aimes ce que tu fais et tu le fais certainement très bien.
Tu n'as absolument rien à te reprocher.
Alors, une bonne fois pour toute, et même si c'est au prix d'efforts ultimes, affranchis-toi donc de leur regard.
Prends de l'assurance, montre-leur que tu n'es plus atteinte par leurs réflexions stupides et méchantes.
Oppose-leur ton estime de toi.
On dit que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.
Alors montre-leur que tu es forte et tu verras leur exaspération, ce sera comme du bonbon.
Ne quémande plus des miettes de fierté de leur part, sois fière de toi tout simplement.
Tu le mérites, fais-le pour toi et non pour eux.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
never-give-up.
Messages : 2
Enregistré le : 19 oct. 2017, 20:19

Re: La dépression, la "réussite" sociale et les jugements

Message par never-give-up. »

Quand tu parles de ton travail avec tes parents , tu leur présente les choses de maniére enthousiaste ou tu a un peu l'air minée de ta situation ,
parce que dans le second cas de figure , peut-être qu'ils essayent de te réconforter comme ils peuvent... peut-etre se sentent ils impuissants :roll:.
étant moi même dépressif je peux comprendre ce que tu ressent et personnellement cela me mettrait en colère même dans le second cas de figure , je déteste être pris en pitié. et pour ta maman peut-etre que c'est sa frustration (de ne jamais avoir travailler) qu'elle projette sur toi.
quoi qu'il en soit ne prend pas les choses personnellement.
ne leur en veut pas ... comme on dit l'enfer est pavé de bonnes intentions :)
Répondre