Page 1 sur 1

Ne plus comprendre

Posté : 30 nov. 2017, 21:01
par Kariine27
Salut bientôt 1 an qu’en jai eu le diagnostic de dépression grave. Disons que c’est pas un anniversaire que j’ai envie de fêter.. je pensais aller réellement mieux depuis quelques temps je ne me considère pas majeure car je continue quand même d’aller à l’école, je vais travailler et j’essaie de toujours être positive mais depuis quelques jours je me demande si j’essaye de me convaincre moi-même. J’essaie tellement de montrer à mes amies que ça va mieux car elle juge beaucoup en disant que j’exagère peu être un peu? C’est peu être vrai mais je décide pas comment ma tête gère les problèmes... je veux tellement les convaincre qu’au fond j’essaie peu être juste de me convaincre moi! La dépression j’ai l’impression qu’elle part et revient.. c’est difficile. Je commence à perdre toute ma concentration en classe je vie dans une bulle. Je prends présentement zoloft 200mg seroquel 25mg et ativant au besoin.. ça aide mais niaiseuse comme je suis je continue de boire ce qui cause la plus part du temps des crises... je voulais être quelqu’un de normal qui peut boire et s’amuser... au lieu de ca dans les party je pleure et je suis dangereuse pour moi.. c’est roff de vivre dans une vie que les gens ne comprennent pas ou même juge... je vis grâce à des médicaments... j’aurais voulu avoir une date de fin de ce cauchemar ...

Re: Ne plus comprendre

Posté : 18 déc. 2017, 09:46
par blondebleue
Salut Karine, la médication fait sa part mais ça ne règle pas tout. L’alcool est un dépresseur alors c’est vrai que ça n’aide pas. Te sentirais tu capable d’éviter de boire qq temps?

C’est fréquent que les antidépresseurs ne diminuent pas tous les symptômes. Et il n’y a rien de mal à faire comme si on va mieux, ou d’au moins rester le plus active possible. Ça prends du temps revenir comme avant, et de la patience. Rester actif, tout en respectant ses limites, ça aide. Vois ton cerveau et ton système nerveux comme étant en fin de convalescence, si tu avais une jambe cassée, tu ne t’attendrais pas à pouvoir courir avec un plâtre, ou même juste après le plâtre enlevé non? C’est un peu le même principe. Les amis ne comprennent pas tjrs, ça ne se voit pas de l’extérieur. Mais toi tu sais comment tu te sens, et c’est important de le dire au médecin qui te traite.

Bon courage!

Re: Ne plus comprendre

Posté : 20 déc. 2017, 23:05
par Kariine27
Bonjour, j’ai essayer de diminuer la consommation d’alcool mais c’est très difficile. Je suis une fille impulsive et quand je vais mal et bien j’essaye de combler avec l’alcool... j’ai l’impression de me battre comme moi même a tout les jours... le bonheur ou le malheur... je suis tanner de vivre dans un corps qui n’a peu être plus envie d’y etre. C’est essoufflant et je suis fatigué d’être triste...une rupture qui brise un humain à ce point je n’y aurai jamais cru! J’ai perdu toute envie je ne fais que dormir, me lever et sortir me rappelle un moment de lui... j’aimerais avoir un peu de lumière aller mieux mais je n’ai aucune idée pour y arrive... j’ai perdu espoir

Re: Ne plus comprendre

Posté : 22 déc. 2017, 12:02
par 3.14R
Bonjour Kariine27,

j'ai aussi eu cette sensation là, de me battre contre moi même. C'est, je crois, le propre de la dépression de nous mettre en contact avec nous même. Avec l'essentiel je veux dire. Tout le superflu est balayé dans un tourbillon, ne reste que le meilleur.

Dans tes textes on voit de suite que tu as de bonnes intuitions. Je t'encourage à les écouter et à mettre en pratique ce que tu sais être le mieux pour toi. Une dépression est une expérience pénible, oui, mais temporaire. Un mauvais coup de vent dans la vie. Il y a moyen d'en sortir grandi. C'est bon que tu puisses encore aller à l'école et garder ton réseau d'amies, c'est vraiment bien.

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles