Dépendance affective

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Lilouvan
Messages : 5
Enregistré le : 23 mars 2018, 19:44

Dépendance affective

Message par Lilouvan » 23 mars 2018, 20:23

Je me sent tellement stupide. Je souffre de depression depuis des années et je doit etre sous traitement depuis 10 ans maintenant (j'ai 32 ans) mais il faut toujours que je m'autodétruise . J'ai rencontrer une personne sur les reseaux sociaux, et pas n'importe qui pour moi, un musicien, que je suit depuis quelques temps. Il a commencé a discuter avec moi il y a 5 mois. On discuter presque tout les jours et je me sentais tellement bien, je lui disais tout et il me raconter sa vie. On se disait que ce serait super de se rencontrer en vrai. Et puis un jour, il m'a annoncer qu'il était fatigué et qu'il me souhaiter bonne chance pour la suite, il a couper court... il n'y a pas eu pour moi de vrai éléments déclencheurs, pas de dispute, pas de manque de respect l'un envers l'autre. Il a juste décider qu'il ne souhaitez plus échanger avec moi :cry:
Depuis je pleure tout les jours , je me fatigue et tourne tout ça en boucle dans ma tête. Je me sent mal , ridicule et inutile. Je me souviens même que ce genre de situation je l'ai déjà vecu et je n'arrive pas a comprendre pourquoi je reproduit les mêmes erreur. Je vie une descente lente et douloureuse. Je broie du noir et l'imagine avec une nouvelle groupie ( finalement je n'étais qu'une vulgaire groupie de plus ). J'ai effacer toute ces musiques sur ma playlist mais parfois spotify me rebalance dans la tronche un de ces titres et j'ai un sanglot qui monte dans ma gorges. J'allais plus ou moins bien finalement avant de le rencontrer.... au moins je savais ou j'allais. Maintenant je n'ai plus envie de rien et passe a coter de l'amour des vrais personnes qui m'entourent.

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 165
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Dépendance affective

Message par 1Furtif » 23 mars 2018, 23:29

Allô Lilouvan,

Je ne sais pas pourquoi tu as écrit dépendance affective? Je crois que tu as vécu une histoire d'amour qui a mal tourné. Il t'a charmé et tu devenais de plus en plus heureuse en t'approchant d'un rêve. Tu as vécu un amour naissant. Tu t'imaginais des choses sur lui et sur ce qui aurait pu arriver, ce qui est normal. Mais il n'était pas celui que tu croyais qu'il était. Ça arrive. Pour ma part, je tombe assez facilement en amour et je me fais mal tout le temps. Mon psychologue m'a dit que j'aime à 100% alors qu'il faut aimer 25% au début et augmenter petit à petit la dose d'amour.

Je souffre aussi de dépression depuis environ 14 ans. J'arrive à me stabiliser, mais c'est un équilibre instable. Le moindre événement majeur et c'est reparti.

C'est normal de pleurer et de ruminer tout ça. Ça fatigue et ça fait mal. Ne te sens pas ridicule ni inutile. Mon psychologue m'a dit que c'est comme si la personne se faisait arracher le coeur. Cela va prendre un peu de temps avant qu'un nouveau coeur te repousse.

Je peux te conseiller de lire le livre "Le choc amoureux" de Francesco Alberoni. Ça explique tout le mécanisme de tomber amoureux.

J'espère t'avoir aidé un peu.
I hate myself and I just want to kill myself.

Lilouvan
Messages : 5
Enregistré le : 23 mars 2018, 19:44

Re: Dépendance affective

Message par Lilouvan » 24 mars 2018, 03:06

Hello 1furtif
C'est vrai que dans mon cas on peu pas parler vraiment de dépendance affectives. Je suis tellement dégoûter, et j'ai conscience que mon meilleur allié sera la patience. Ce n'est pas juste que je soit la seule a souffrir pendant que lui tout va bien.

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 165
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Dépendance affective

Message par 1Furtif » 24 mars 2018, 15:43

Allô Lilouvan,

Malheureusement ça peut arriver que ce ne soit qu'une seule personne qui en souffre, surtout si c'est amour à sens unique. Ça m'est arrivé plusieurs fois et ce n'est pas drôle quand l'autre s'en moque ou pire en tire un certain plaisir à te voir souffrir. Comme tu le dis si bien, la patience est ton meilleur alliée.

Écris-moi si tu le veux, j'essaierai de te remonter le moral.
I hate myself and I just want to kill myself.

Lilouvan
Messages : 5
Enregistré le : 23 mars 2018, 19:44

Re: Dépendance affective

Message par Lilouvan » 01 avr. 2018, 09:45

Merci beaucoup furtif,
figure toi que j'ai reçu un mail de sa part le week end dernier , il m'expliquer qu'il n'avait pas eu le temp de me repondre parcequil est dans une periode de trouble, et qu'il était sur les réseaux sociaux que pour laisser une présence au vu de sa situation de musicien , bla bla...
Je lui ai repondu sans méchanceté, est lui est dit que nous nous sommes trop ouvert l'un a l'autre sans réellement se connaitre, que pour ma part j'aurai du rester a ma place d'amatrice de musique et c'est tout, que moi aussi j'ai mes propres problèmes et que je devait me protéger ( de lui notamment ). J'ai terminer en lui disant de prendre soins de lui et que pour ma part je me tiendrai loin de lui.
Ca ma fait du bien, mais je reste avec beaucoup d'interrogation, nous avons échanger longuement pendant 5 mois sans jamais se voir , nous avons eu des discussions tellement intimes.
Je n'ai pas voulut lui poser de questions parceque je ne suis pas sur d'avoir envie de connaitre ses raisons , j'ai trop pleurer , mais j'ai de la rancoeur et j'ai le sentiments d'avoir était dans sa vie une groupie de plus, j'ai vu qu'il avait une nouvelle admiratrice et qu'il c'est meme abonné au compte privé de celle ci ... les dessous vicieux des réseaux sociaux , j'ai pas pousser l'investigation car ce ne m'interresse pas , mais c'était un coup de poignard , me dire qu'il n'avait pas le courage de me repondre parcequil était déprimer a était le mensonge de trop...

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 165
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Dépendance affective

Message par 1Furtif » 01 avr. 2018, 22:47

Allô lilouvan,

Je pense comme toi et que son dernier message, où il dit qu'il était déprimé, est un mensonge. Il n'aurait pas coupé court en te souhaitant bonne chance pour le futur.

Tu fais très bien de ne pas reprendre tes discussions avec lui. Il semble être un manipulateur. Probablement que ça ne marche pas bien avec sa nouvelle copine et veut te ravoir en attendant d'en trouver une autre. Tu as assez souffert comme ça. Tu n'es pas un objet que l'on met de côté pour ensuite le reprendre quand on en a besoin.

Même si tu lui pose des questions, penses-tu avoir des réponses honnêtes de ça part? Je ne pense pas.

Prends le temps de te remettre de cette histoire"d'amour". Il n'y aura que le temps qui pourra arranger les choses. Il t'a arraché le coeur. Attends qu'un nouveau coeur te repousse.

J'espère t'avoir aidé un peu. Écris-moi encore si tu le veux.
I hate myself and I just want to kill myself.

Lilouvan
Messages : 5
Enregistré le : 23 mars 2018, 19:44

Re: Dépendance affective

Message par Lilouvan » 04 avr. 2018, 06:42

Salut furtif ,
oui c'est du mensonge , et je t'avoue avoir du mal parfois a oublier qu'il ma deja remplacer, c'est dur...
je l'imaginer tellement plus intelligent que ça, la tristesse laisse la place a la rancoeur, c'est bon signe , je suis sur le chemin du "deuil"
Je ne lui est jamais manqué de respect ou était malhonnête , il ma vraiment pris pour une imbécile. :evil:
Et toi ? je parle beaucoup voir trop de moi , comment va tu ?

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 165
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Dépendance affective

Message par 1Furtif » 04 avr. 2018, 14:59

Allô lilouvan,

Je comprends que c'est dur de voir quelqu'un qu'on a aimé aller vers une autre personne.

On idéalise parfois ou bien tout le temps la personne que l'on aime sans vraiment savoir qui elle est. C'est normal quand on tombe en amour. Mais tu comprend bien le processus du deuil.

Ne te blâme pas trop. C'est normal que tu lui faisais confiance au départ. C'est la bonne attitude à avoir quand on entre en relation avec une autre personne. S'il n'y avait pas de respect et d'honnêteté, il n'y aurait pas de relation saine.

Tu ne parle pas trop de toi. C'est ton topic et je suis ici pour t'aider à te remonter le moral. De mon côté, je tiens le coup, mais je sens que la dépression va revenir en force avec les idées suicidaires. Je suis tombé amoureux d'une femme, mais c'est un amour impossible, et c'est ce qui m'a déstabilisé. La seule façon pour moi de ne pas trop souffrir est de m'isoler et de créer mon petit monde interne. J'ai recommencé à m'entraîner, ce qui j'espère pourra m'aider tant physiquement que moralement.

Il me fait plaisir de discuter avec toi.
I hate myself and I just want to kill myself.

Lilouvan
Messages : 5
Enregistré le : 23 mars 2018, 19:44

Re: Dépendance affective

Message par Lilouvan » 13 avr. 2018, 05:55

salut furtif,
l'activité physique est bonne pour le moral c'est vrai, je n'y pense pas assez souvent, je stagne un peu en ce moment, de mon lit au canapé ( ce qui je sait n'est pas bon du tout).
J'était en arret maladie ces dernier temps , et j'ai eu le temps aussi de réfléchir a ma situation perso et professionnel. Ca ma fait du bien , j'ai passer des entretiens ( je souhaite changer de boite) , j'ai besoin de neuf , de nouveautés dans ma vie.
J'ai discuter aussi avec un médecin, qui m'a conseillé vivement de voir quelqu'un, un psychologue notamment , que ca ne pourrait pas me faire de mal.
Je sais pour ma part que mon entourage malgres toute leurs volontés ne peuvent pas grand chose pour moi, je me sent meme parfois encore plus isolé ( difficile à expliqué ). J'essais de ne pas trop penser à ce "tartempion", je crois que je n'ai plus envie de pleurer quant je pense a lui.

Cette femme , connait elle les sentiments que tu a pour elle ?

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 165
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Dépendance affective

Message par 1Furtif » 13 avr. 2018, 22:36

Allô Lilouvan,

Prends le temps de te reposer aussi. Moi aussi je passais du lit au fauteuil pendant un certain temps.

Oui un changement total dans ta vie peut t'aider à reprendre le dessus. J'ai essayé moi même de changer d'employeur, mais dès que je parle de congé maladie pour justifier le trou dans mon CV, les employeurs ont peur.

Je pense que le fait que tu te sens encore plus isolé est que ton entourage ne peut pas vraiment t'aider. C'est une sorte d'abandon. J'ai ressenti la même chose que toi vis à vis mes proches qui voulaient bien essayer de m'aider mais que je voyais incapable de me comprendre et de réellement m'aider.

Je suis d'accord avec ton médecin, je crois que ce serait une bonne idée que de voir un psychologue pour t'aider à te guider. Il possède des connaissances que ton entourage n'a pas. Je vois mon psychologue mardi prochain, si tu habite Montréal et si tu le veux, je peux lui demander s'il prend de nouveaux patients. Je sais qu'il a réduit son temps pour les séances de psychologie. En plus d'être psychologue il est philosophe et écrivain.

Ça pourrait prendre encore un certain temps avant que tu n'oubli le "tartempion". Pleurer pourra t'aider à évacuer tes émotions et t'aidera à "guérir".

Je ne sais pas si la femme que j'aime ait compris que j'ai des sentiments pour elle. Je pense qu'elle a vu que je la regardais souvent. Elle travaille comme caissière à l'épicerie tout près de chez moi. Ça fait près de deux mois que je ne suis pas allé à cette épicerie à part peut-être deux fois, mais rapidement. Ça me fait trop mal pour y aller et ça me fait tout aussi mal de ne plus la voir. Je sais qu'elle a déjà un copain.
I hate myself and I just want to kill myself.

Répondre