Solitude

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Avatar du membre
1Furtif
Messages : 296
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Solitude

Message par 1Furtif »

Salut Girl124,

Tout comme toi j'ai quelques rares amis et ma famille s'est réduite en début d'année avec la perte de mon père. Je n'ai pas beaucoup de famille ici. La majorité sont en Europe. Mais comme tu le dis, moi aussi j'ai besoin de plus. La solitude dans mon cas m'empêche de vivre. Mon psychologue a remarqué que quand je tisse un lien affectif avec une personne je me remet à vivre, la vie reprend en moi. Car pour l'instant, je me sens mort à l'intérieur. Plus de vitalité.

Dans mon cas aussi j'ai besoin d'être seul la plus part du temps. Ce qui est paradoxal. Être en groupe ou dans un événement me rend mal à l'aise et brûle beaucoup de mon énergie. Je ne sais pas quoi dire ni comment me placer dans des rencontres, soirées, fêtes, etc. Je ne vais jamais au-devant des autres, mais si une personne vient me parler ça me fait vraiment plaisir d'apprendre à la connaître. On m'a déjà dit que mes discussions sont trop lourds, trop profonds et que je devrais alléger mes discussions. C'est un point que j'essais d'améliorer, mais ce n'est pas facile.
Sabine2017
Messages : 30
Enregistré le : 30 juil. 2020, 22:05

Re: Solitude

Message par Sabine2017 »

Bienvenue sur le forum Girl124,
Bonjour 1Furtif,

C’est une bonne partie de ma réalité ce que vous mentionnez tous les deux. La solitude par peur d’aller vers les autres, par peur du rejet. Toujours été comme ça moi aussi. Même petite, jamais plus d’un ami à la fois.

D’ailleurs, c’est comme si, dans ma timidité d’enfant, j’avais aussi développé une méfiance envers les autres. Avec les railleries, les commentaires, les regards, ça me demande beaucoup maintenant d’aller moi-même vers l’autre. Les fêtes, réunions, party de bureau et autres sont une source de stress à tout coup. Tant et si bien que c’est fréquent que je me décommande à la dernière minute. En tout temps, j’essaie d’éviter les regroupements.

Pourtant, j’ai aussi besoin de contacts. Une personne significative, ami, soutien, confidente. Jamais plus. Mais je n’arrive pas à maintenir ces relations très longtemps non plus.

En venant ici, c’est comme si je remplissais ce besoin de relation, mais sans la peur du jugement ou de la différence. Le forum me permet de rencontrer des gens qui partagent certains points dont je n’ose pas parler habituellement. Il y a aussi les groupes de soutien qui me font sentir comme ça. Autrement, je fais avec la solitude. En quelque sorte, ça me va. Pour l’instant du moins.

Prenez soin de vous! :D

@1Furtif: Ça fait du bien de te revoir sur le forum! ;)
Avatar du membre
1Furtif
Messages : 296
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Solitude

Message par 1Furtif »

Merci Sabine2017 ! :)

Girl124, j'essaierai de t'écrire en MP. :)
floralie
Messages : 549
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: Solitude

Message par floralie »

Bonsoir Furtif et Sabine,

je me reconnais également dans plusieurs parties de vos témoignages. Les interactions sociales en présence de plus d'une personne m'épuisent (surtout si c'est bruyant ou avec des gens extravertis) et me rendent anxieuse car je me sens inévitablement pas mal toujours "à part" et n'ayant aucun point commun avec les autres. En fait, je redoute tout contact social puisque je sais que j'ai peu d''habiletés sociales et de "qualités humaines" et que, par conséquent, je crains toujours d'être rejetée. Paradoxalement, j'ai pourtant un besoin de relations sociales significatives et profondes, bien que je possède peu ou pas les capacités d'en tisser.
Avatar du membre
1Furtif
Messages : 296
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: Solitude

Message par 1Furtif »

Allô floralie,

Je me demande si des rencontres sociales plus axées vers un type de personnalité introvertie ne seraient pas mieux? Telles des soirées de vernissages de peinture, de soirées de poésies ou des sorties pour écouter un orchestre à la Place-des-Arts ou voir des pièces de théâtre ? Peut-être que les interactions sociales seraient plus facile dans ces cas ?
Martino276
Messages : 1
Enregistré le : 30 juin 2020, 08:06

Re: Solitude

Message par Martino276 »

floralie a écrit : 21 sept. 2020, 22:09 Les interactions sociales en présence de plus d'une personne m'épuisent (surtout si c'est bruyant ou avec des gens extravertis) et me rendent anxieuse car je me sens inévitablement pas mal toujours "à part" et n'ayant aucun point commun avec les autres. En fait, je redoute tout contact social puisque je sais que j'ai peu d''habiletés sociales et de "qualités humaines" et que, par conséquent, je crains toujours d'être rejetée. Paradoxalement, j'ai pourtant un besoin de relations sociales significatives et profondes, bien que je possède peu ou pas les capacités d'en tisser.
Bonjour Floralie,

Je dois avouer que je viens souvent sur le forum lire les différents messages que les gens écrivent, mais je n'ai jamais eu le courage d'écrire quoique ce soit. Je ne suis pas convaincu que d’écrire ce que je ressens ou ce que je vis sur ce forum m’apportera le support nécessaire pour avancer dans ma guérison. Ah oui, je recevrai des messages d’encouragements ou de compréhension, sans aucun doute, mais ce que j’ai besoin réellement est plus grand que cela.

J’ai toujours pensé que j’étais différent des autres et j’ai toujours de la difficulté à mettre des mots à ce que je ressens, à décrire mes ennuies et à ce que j’ai envie de dire aux gens avec qui j’aimerais tellement fraterniser. La raison à cela est exactement ce que tu as décrit, je n’aurai pas pu faire mieux. Je me suis souvent demandé si j’étais le seul à vivre ce genre de sentiment, à me sentir seul ou à l’écart aussi tôt que je suis entouré plus d’une personne. J’ai donc ce besoin de savoir que je ne suis pas le seul à vivre cette situation, et que peut-être dans un futur, j’arriverai à partager avec des gens qui sont comme moi avec très peu d’habiletés pour socialiser et avec un énorme besoin de tisser des liens sociaux avec des gens qui me ressemblent. De cette façon, je ne me sentirai plus seul.

Alors je te remercie de m’avoir fait comprendre qu’enfin d’autres personnes vivent un peu le même genre de malaise face à notre capacité de socialiser et j’ai envie de te demander, ainsi qu’aux autres, est-ce qu’il existe un endroit pour nous retrouver ? J’ai de plus en plus de difficulté à accepter et à vivre avec cette solitude qui m’a été imposé…

Salutations
Répondre